BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

02 mars 2016 07h00 HE

Selon le sondage annuel de BMO suivant la date limite de cotisation au REER, les niveaux de cotisation restent stables par rapport à l'an dernier

- Cinquante-trois pour cent des Canadiens ont cotisé avant la date limite du 29 février, soit une légère baisse par rapport à 57 pour cent l'an dernier

- La cotisation moyenne a été de 4 117 $, une augmentation par rapport à 3 737 $ l'an dernier

- Le tiers des Canadiens qui s'attendent à recevoir un remboursement d'impôt après avoir cotisé à leur REER épargneront ou investiront cet argent

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 2 mars 2016) - Les niveaux de cotisation au régime enregistré d'épargne-retraite (REER) sont demeurés stables chez les Canadiens par rapport à l'an dernier, selon le sondage annuel de BMO suivant la date limite de cotisation au REER dont les résultats ont été dévoilés aujourd'hui. Le sondage révèle que 53 pour cent des Canadiens ont cotisé à leur REER avant la date butoir du 29 février, un recul par rapport à 57 pour cent à la même période de l'an dernier et à 65 pour cent en 2014.

Bien que le nombre de Canadiens ayant cotisé soit en légère baisse par rapport à l'an dernier, le montant qu'ils ont cotisé a augmenté. En moyenne, les Canadiens ont cotisé 4 117 $ cette année, comparativement à 3 737 $ en 2015 et à 3 518 $ en 2014.

Le sondage de BMO a également voulu évaluer l'incidence de la volatilité récente des marchés sur la décision des Canadiens de cotiser. Quarante-deux pour cent ont indiqué que la volatilité des marchés ne les avait nullement influencés, tandis que 37 pour cent ont avoué le contraire; 19 pour cent ont indiqué que la volatilité des marchés les avait incités à cotiser davantage, tandis que 18 pour cent ont cotisé moins.

« Comme le REER est l'une des façons les plus efficaces du point de vue fiscal d'épargner pour la retraite, il est réjouissant de constater que la majorité des Canadiens profitent de ce régime cette année », a indiqué Jean Richard, vice-président, Est du Canada, BMO Nesbitt Burns. « La volatilité des marchés peut souvent créer de la confusion et de l'incertitude quant à la pertinence d'investir. Plutôt que d'éviter de faire une cotisation et de perdre le produit potentiel de vos placements de REER, il serait avisé de consulter un professionnel financier capable de vous aider à surfer dans le contexte actuel des marchés. »

M. Richard a ajouté qu'afin d'aider les Canadiens à épargner pour la retraite et à construire leur richesse, BMO Investissements inc. offre les Portefeuilles BMO FiducieSélectMC et les Portefeuilles FNB BMO. Ces portefeuilles sont gérés par des professionnels et conçus pour s'adapter à différents styles d'investissement et niveaux de risque, ce qui permet au client de choisir le portefeuille convenant le mieux à ses objectifs d'investissement personnels.

Les Canadiens vont-ils dépenser le remboursement d'impôt de leur REER?

Le sondage a par ailleurs révélé que le tiers des Canadiens qui s'attendent à recevoir un remboursement d'impôt de l'Agence du revenu du Canada après avoir cotisé à leur REER épargneront ou investiront cet argent. Cela représente un faible recul par rapport à 34 pour cent en 2015 et à 36 pour cent en 2014. Autres usages qu'ils feront de leur remboursement d'impôt :

  • remboursement d'un prêt hypothécaire (16 pour cent, comparativement à 15 pour cent l'an dernier);
  • rénovations domiciliaires (14 pour cent, par rapport à 13 pour cent l'an dernier);
  • voyage ou articles de loisir (13 pour cent, en légère baisse par rapport à 11 pour cent l'an dernier).

« Un remboursement d'impôt découlant d'une cotisation à un REER est toujours bienvenu. Il est important que les Canadiens élaborent une stratégie d'utilisation de cet argent. C'est une excellente occasion de faire croître leur épargne ou de rembourser une dette plus tôt », d'ajouter M. Richard.

Répartition régionale :

Région Ont cotisé à leur REER (année 2015 par rapport à l'année 2014)
(%)
Montant moyen de la cotisation (année 2015 par rapport à l'année 2014)
(en $)
Estiment que la volatilité des marchés a influé sur leur décision de cotiser à leur REER
(%)
N'avaient pas assez d'argent pour cotiser (année 2015 par rapport à l'année 2014)
(%)
Prévoient épargner ou investir leur remboursement d'impôt (année 2015 par rapport à l'année 2014) (%)
National 53/57 4 117/3 737 37 37/38 33/34
Atlantique 45/46 3 467/3 657 28 24/44 22/29
Québec 47/56 3 539/2 961 36 44/23 31/40
Ontario 56/58 4 761/3 717 36 33/45 38/31
Prairies 53/51 3 668/4 467 34 39/45 29/38
Alberta 59/60 3 907/5 574 36 54/35 31/37
C.-B. 53/61 3 704/3 470 41 31/42 32/29

Le sondage a été mené par Pollara auprès d'un échantillonnage en ligne de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus, entre le 22 et le 24 février 2016. Un échantillon aléatoire de 1 000 répondants entraîne une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés en fonction des plus récentes données de recensement de Statistique Canada pour que l'échantillon soit représentatif de l'ensemble de la population du Canada.

Pour de plus amples informations sur la planification de la retraite, visitez www.bmo.com/retraite.

Pour plus d'information sur les produits d'investissement, visitez www.bmo.com/fiducie-select.

Consultez les plus récents communiqués de BMO Groupe financier sur Twitter, en suivant le lien @BMOmedia. Vous trouverez également des nouveautés, des articles connexes et des commentaires sur Twitter, Facebook et LinkedIn.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 janvier 2016, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à 699 milliards de dollars et son effectif comptait près de 47 000 employés.

Renseignements