BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

04 mars 2015 06h30 HE

Selon le sondage annuel de BMO suivant la date limite de cotisation au REER, moins de Canadiens ont cotisé cette année, mais le montant moyen des cotisations a augmenté

- Cinquante-sept pour cent des Canadiens ont cotisé avant la date limite du 2 mars, en baisse comparativement à 65 pour cent en 2014 et à 62 pour cent en 2013

- La moyenne des cotisations s'établit à 3 737 $, en hausse par rapport à 3 518 $ en 2014 et à 3 544 $ en 2013

- Quarante-trois pour cent des répondants ont cotisé à leur REER parce qu'ils estiment que "c'est agir de façon responsable"

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 4 mars 2015) - BMO Groupe financier a publié aujourd'hui les résultats de son sixième sondage annuel suivant la date limite de cotisation au régime enregistré d'épargne-retraite (REER). Le sondage indique quel pourcentage de Canadiens ont fait une cotisation à leur REER pour l'année d'imposition 2014 avant la date limite du 2 mars, combien ils ont cotisé et les raisons qui les ont incités à faire une cotisation.

Selon le sondage, plus de la moitié des Canadiens (57 pour cent) ont fait une cotisation à leur REER cette année. Cela représente toutefois un recul par rapport à l'an dernier, alors que les deux tiers (65 pour cent) avaient cotisé, et à 2013, année où 62 pour cent des répondants avaient indiqué avoir fait une cotisation à leur REER.

Le sondage de BMO indique aussi que les Canadiens ont versé en moyenne 3 737 $ cette année, soit 200 $ de plus qu'au cours de deux dernières années (3 518 $ en 2014 et 3 544 $ en 2013).

« Bien qu'il soit encourageant de constater qu'une majorité de Canadiens ont cotisé cette année et que le montant moyen de la cotisation est plus élevé qu'au cours des dernières années, il est regrettable que le pourcentage de ceux et celles qui ont versé de l'argent dans leur REER soit en baisse », s'inquiète Chris Buttigieg, directeur principal, Stratégies de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. « Ceux et celles qui considèrent difficile de cotiser à leur REER devraient envisager d'investir une petite somme d'argent chaque mois par le biais d'un programme d'épargne continue. Ainsi, vous n'avez pas à vous soucier de devoir accumuler une grosse somme juste avant la date limite ».

Pourquoi les Canadiens cotisent-ils à leur REER?

Le sondage a aussi interrogé les Canadiens pour savoir pourquoi ils cotisent ou ne cotisent pas à un REER. Ceux et celles qui ont cotisé cette année évoquent les raisons suivantes pour le faire :

  • c'est agir de façon responsable (43 pour cent);
  • pour obtenir un remboursement d'impôt (38 pour cent);
  • ça me donne bonne conscience (33 pour cent);
  • je crains de ne pas avoir suffisamment épargné pour ma retraite (5 pour cent).

Ceux et celles qui n'ont pas cotisé cette année énoncent les raisons suivantes :

  • je n'ai pas assez d'argent (38 pour cent, par rapport à 46 pour cent en 2014);
  • j'ai d'autres dépenses prioritaires (25 pour cent, en baisse par rapport à 31 pour cent en 2014);
  • j'utilise d'autres types de placements comme le CELI (21 pour cent, en hausse comparativement à 19 pour cent en 2014).

« Cotiser à votre REER est une façon d'assurer votre sécurité financière à la retraite. De plus, vos cotisations réduiront vos impôts à payer sur votre revenu et pourraient vous permettre d'obtenir un remboursement d'impôt que vous pourriez ensuite épargner, investir ou utiliser pour rembourser une dette », a ajouté M. Buttigieg.

Intentions concernant le remboursement d'impôt lié au REER

Le sondage nous apprend aussi que le tiers (34 pour cent) de ceux qui s'attendent à recevoir un remboursement après avoir fait une cotisation REER prévoient d'épargner ou d'investir cet argent. Ce pourcentage est en recul constant depuis deux ans, après avoir atteint 36 pour cent en 2014 et 39 pour cent en 2013. Les autres intentions concernant l'utilisation du remboursement d'impôt comprennent notamment :

  • rembourser un prêt hypothécaire (15 pour cent, en baisse par rapport à 18 pour cent l'an dernier);
  • faire des rénovations domiciliaires (13 pour cent, en hausse par rapport à 10 pour cent l'an dernier);
  • voyager ou acheter des articles de loisir (11 pour cent, en repli par rapport à 16 pour cent l'an dernier).

Répartition régionale

Région Ont cotisé à leur REER (%)
(année d'imposition 2014 vs année d'imposition 2013)
Cotisation moyenne ($)
(année d'imposition 2014 vs année d'imposition 2013)
Estiment que cotiser c'est agir de façon responsable (%) N'avaient pas assez d'argent pour cotiser (%) Prévoient d'épargner ou d'investir leur remboursement d'impôt (%) (année d'imposition 2014 vs année d'imposition 2013)
Canada 57/65 3 737/3 518 43 38 34/36
Atlantique 46/62 3 657/2 785 49 44 29/33
Québec 56/63 2 961/3 444 33 23 40/33
Ontario 58/68 3 717/3 811 42 45 31/36
Prairies 51/60 4 467/4 338 49 45 38/37
Alberta 60/67 5 574/3 270 53 35 37/49
C.-B. 61/61 3 470/2 926 54 42 29/35

Pour plus de renseignements sur la planification de la retraite, visitez le site www.bmo.com/retraite.

Consultez les plus récents communiqués de BMO Groupe financier sur Twitter, en suivant le lien @BMOmedia.

Le sondage a été réalisé en ligne par Pollara auprès d'un échantillonnage de 1 002 Canadiens âgés de 18 ans et plus, les 24 et 25 février 2015. Un échantillon probabiliste de cette taille produirait des résultats comportant une marge d'erreur de ± 3.1 pour cent, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés en fonction des plus récentes données de recensement de Statistique Canada pour que l'échantillon soit représentatif de l'ensemble de la population du Canada.

Renseignements