BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

08 sept. 2014 07h13 HE

Selon le sondage annuel de BMO sur l'épargne en prévision des jours difficiles, les Canadiens disposent en moyenne de 35 237 $ en fonds d'urgence

Mais plusieurs n'ont pas assez d'argent pour tenir un mois

- La majorité a mis de côté moins de 10 000 $ en fonds d'urgence financière

- Le quart des Canadiens ont des économies leur permettant de tenir un mois ou moins

- Le rapport révèle des écarts entre régions et niveaux de revenus

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 8 sept. 2014) - Selon le sondage annuel de BMO sur l'épargne en prévision des jours difficiles dont les résultats ont été dévoilés aujourd'hui, les Canadiens disposent en moyenne de 35 237 $ en épargne pour les jours difficiles, soit 1 080 $ de plus que l'an dernier. Le rapport signale toutefois qu'un Canadien sur quatre a tout juste épargné assez pour affronter une urgence financière d'une durée d'un mois ou moins.

Le sondage annuel effectué par la firme Pollara demandait aux Canadiens d'évaluer leur niveau de préparation financière en cas de perte d'emploi, de changement de situation financière, ou d'imprévus comme des dépenses médicales ou des réparations non planifiées de la maison ou de la voiture.

Le pourcentage de Canadiens qui disposent d'assez d'économies pour tenir un mois ou moins a grimpé à 27 pour cent depuis 2012, en hausse de 8 points de pourcentage.

  • Parmi ceux qui disposent d'un mois ou moins d'épargne, le fonds moyen ne totalise que 2 051 $.
  • Quarante-sept pour cent ont assez épargné pour tenir trois mois ou moins; une hausse de 7 points de pourcentage.
  • Trois Canadiens sur dix vivent d'un chèque de paie à l'autre ou dépensent plus que ce qu'ils gagnent.

« Les deux tiers des Canadiens ont déjà puisé dans leurs épargnes pour répondre à des urgences financières imprévues », a déclaré Christine Canning, chef, Produits bancaires courants, BMO Banque de Montréal. « Pour éviter d'accumuler des dettes ingérables, le montant idéal d'un fonds d'épargne pour les situations d'urgence devrait équivaloir à de trois à six mois de votre revenu ».

Mme Canning rappelle que les fonds d'urgence peuvent être placés dans un véhicule d'épargne ou de placement qui demeure facilement accessible, et qui procure un niveau élevé de stabilité du capital de départ. Parmi ceux-ci se trouvent les fonds du marché monétaire, les comptes d'épargne à taux d'intérêt élevé, ainsi que les comptes d'épargne libre d'impôt (CELI). Mme Canning a rappelé que BMO propose le compte d'épargne bonifiée BMO, un compte d'épargne à taux d'intérêt élevé qui permet d'effectuer un nombre illimité de dépôts et de virements sur le compte.

Autres résultats du sondage :

  • La majorité des Canadiens (52 pour cent) disposent de moins de 10 000 $ en fonds d'urgence, et 41 pour cent ont moins de 5 000 $.
  • Un épargnant sur cinq (19 pour cent) dispose de moins de 1 000 $.
  • Vingt-neuf pour cent ont entre 10 000 $ et 49 999 $, tandis que 19 pour cent ont plus de 50 000 $.
  • Ceux dont le revenu annuel est inférieur à 50 000 $ sont les plus susceptibles de disposer d'une épargne de moins de 1 000 $.
  • Le quart de ceux qui ont un revenu annuel supérieur à 100 000 $ ont moins de 5 000 $ d'épargne.
Revenu
Fonds d'urgence Canada Moins de 50 000 $ De 50 000 $ à 100 000 $ 100 000 $ et +
Moins de 1 000 $ 19 % 34 % 16 % 6 %
De 1 000 $ à 4 999 $ 22 % 26 % 21 % 18 %
De 5 000 $ à 9 999 $ 11 % 12 % 14 % 6 %
De 10 000 $ à 49 000 $ 29 % 20 % 30 % 37 %
50 000 $ et plus 19 % 9 % 19 % 33 %

Fonds d'urgence par région

  • Les Québécois composent le pourcentage le plus élevé (40 pour cent) de ceux qui disposent d'un fonds d'épargne de 10 000 $ à 49 999 $, tandis que les Ontariens forment le pourcentage le moins élevé, à 22 pour cent.
  • La Colombie-Britannique est la province ayant le plus haut pourcentage (23 pour cent) de résidents détenant plus de 50 000 $ en épargne, tandis que le Québec est celle où ce pourcentage est le moins élevé (13 pour cent).
  • Les Britanno-Colombiens disposent du fonds d'urgence moyen pour les jours difficiles le plus élevé à 43 818,15 $, soit 8 581,36 $ au-dessus de la moyenne nationale.
Région
Fonds d'urgence Atl. Qué. Ont. Man./Sask. Alb. C.-B.
Moins de 1 000 $ 20 % 13 % 21 % 24 % 20 % 20 %
De 1 000 $ à 4 999 $ 25 % 22 % 23 % 22 % 21 % 19 %
De 5 000 $ à 9 999 $ 12 % 11 % 13 % 8 % 11 % 9 %
De 10 000 $ à 49 000 $ 23 % 40 % 22 % 25 % 31 % 30 %
50 000 $ et plus 20 % 13 % 21 % 21 % 17 % 23 %
Moyenne 33 132,66 $ 18 557,87 $ 43 762,52 $ 27 811,52 $ 35 676,35 $ 43 818,15 $

Le sondage annuel de BMO sur l'épargne en prévision des jours difficiles a été effectué par Pollara, entre le 5 et le 7 août 2014, auprès d'un échantillon en ligne de 1 001 adultes canadiens. Les données ont été pondérées en fonction de l'âge, du sexe et de la région, d'après les plus récentes données de recensement, de manière à ce qu'elles soient représentatives des Canadiens. La marge d'erreur d'un échantillonnage probabiliste de 1 001 répondants est de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 juillet 2014, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à plus de 586 milliards de dollars et son effectif comptait plus de 47 000 employés.

Renseignements