BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
Institut de recherche en politiques publiques

Institut de recherche en politiques publiques

03 déc. 2010 11h46 HE

Selon le vice-président du conseil de BMO, le Canada peut servir d'exemple pour les autres pays et possède ce qu'il faut pour devenir une force d'attraction de talents

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 3 déc. 2010) - Dans le contexte mondial instable et incertain d'aujourd'hui, certains pays font face à d'importantes difficultés, mais le Canada a bien fait les choses dans plusieurs domaines, selon l'honorable Kevin Lynch, vice-président du conseil, BMO Groupe financier. 

Prenant la parole à l'Institut de recherche en politiques publiques à l'occasion d'un déjeuner-causerie intitulé « A Snapshot of Canada, 2010 » à Toronto, M. Lynch a déclaré : « Ce n'est pas la chance qui a permis au Canada de surmonter la crise financière mondiale de 2008-2009 et la récession avec une telle capacité de récupération. C'est grâce à une solide gestion économique pendant plus d'une décennie, et notamment à une dette peu élevée, à une économie diversifiée et très évoluée, à des ressources abondantes et à un système financier en santé. »

Il a souligné quatre des forces du Canada :

  • Des facteurs économiques fondamentaux solides : « La performance économique et financière relativement forte dont nous avons bénéficié a résulté en partie de bons fondements politiques : à la base de l'économie canadienne, il y avait une gestion prudente des finances publiques. Le Canada a également appliqué une politique monétaire qui a ciblé efficacement l'inflation depuis 1991, et ses taux d'imposition – aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises – sont bas par rapport aux normes du G7. »

  • Une économie diversifiée et très évoluée : « Le Canada a toujours été reconnu pour l'abondance de ses ressources naturelles et cela s'avère payant dans un contexte de croissance de la demande mondiale de pétrole brut et de minéraux. Au cours de la dernière décennie, cependant, la plus grande partie de la croissance était due aux secteurs des services, du commerce de détail et des sciences et techniques. »

  • Des ressources, naturelles et humaines, abondantes : « Le Canada a la chance de posséder des ressources naturelles abondantes et il est un chef de file mondial de la production de nombreux produits de base de première nécessité. La demande mondiale de ressources naturelles augmente en raison de la croissance rapide de l'Asie, et il est évident que le Canada en bénéficie. De plus, la main-d'œuvre canadienne est instruite, qualifiée et multiculturelle. Ce bassin de compétences diversifié, multilingue et multiculturel représente un formidable avantage stratégique pour le Canada et pour les entreprises canadiennes. »

  • Un système financier sain et des institutions financières solides : « Le Canada est le seul pays du G7 dont les banques n'ont pas eu besoin d'être renflouées par l'État pendant la récession; elles ont maintenu de bons niveaux de liquidités, elles sont restées profitables et elles ont continué à prêter. Pour la troisième année de suite, le Forum économique mondial a déclaré que le Canada possédait le plus solide système financier de tous les pays du monde, sans exception. »

M. Lynch a conclu en disant que le Canada doit s'appuyer sur ces forces pour aller de l'avant, et non s'endormir sur ses succès. « Nous devons nous attaquer à nos lacunes en matière de productivité et d'innovation. Nous devons développer et approfondir nos liens économiques avec les principaux marchés émergents. Nous devons relever les défis liés au vieillissement de la population. Et, plus important encore, nous devons rivaliser avec les autres pays pour gagner dans une économie mondiale qui change rapidement, parce que nous le pouvons. » Pour illustrer la façon dont le secteur privé peut accélérer la recherche et l'innovation et faire du Canada une force d'attraction de talents, il a mentionné le don de 4 millions de dollars que BMO Groupe financier à fait récemment à l'Institut Perimeter pour créer la Chaire BMO Groupe financier Isaac Newton de physique théorique.

Renseignements