BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

30 oct. 2013 11h35 HE

Selon les Études économiques de BMO, la marée montante américaine propulsera les navires provinciaux

- Le PIB devrait croître de 1,6 % en 2013 et de 2,2 % en 2014.

- Terre-Neuve-et-Labrador, l'Alberta et la Saskatchewan seront les chefs de file.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 30 oct. 2013) - Le renforcement de l'économie américaine devrait offrir un soutien fort apprécié aux provinces canadiennes dans l'année à venir, selon le rapport Provincial Monitor rendu public par les Études économiques de BMO.

« Stimulées par le niveau élevé des prix de l'énergie, Terre-Neuve-et-Labrador, l'Alberta et la Saskatchewan restent en voie d'afficher les taux de croissance les plus élevés du pays, situation qui devrait de poursuivre pendant une bonne partie de 2014 », a déclaré Robert Kavcic, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Bien que les inondations dans le sud de l'Alberta aient causé beaucoup de perturbation cet été, le gouvernement de l'Alberta estime que l'activité de réparation et de reconstruction ajoutera 0,2 point de pourcentage à la croissance du PIB en 2013. »

M. Kavcic a aussi indiqué que le marché de l'habitation de la Colombie-Britannique a connu l'un des principaux retournements de l'été. « Depuis leur creux enregistré en février, les ventes de la province ont bondi de près de 40 % jusqu'en septembre et se sont retrouvées à plus de 50 % au-delà des niveaux de l'année précédente à Vancouver. Cette situation, combinée à une réduction des nouvelles inscriptions, a pratiquement étouffé les inquiétudes d'un atterrissage brutal. »

Dans le centre du Canada, on prévoit une croissance plus ferme - particulièrement en Ontario, avec un taux qui devrait atteindre 2,2 % l'an prochain comparativement à 1,4 % en 2013. « Cette accélération de la croissance dépend du renforcement de l'expansion aux États-Unis », a déclaré M. Kavcic. L'emploi dans le secteur privé de l'Ontario suit de près les tendances du PIB américain, et cette corrélation est la plus élevée de toutes les provinces.

« Les provinces jouissent d'une situation économique solide, ce qui devrait les aider à profiter de la demande accrue des États-Unis et de garder le cap pour atteindre leurs objectifs de croissance », a déclaré Steve Murphy, premier vice-président, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal.
« Avec les prix élevés de l'énergie, l'économie américaine en croissance et des projets d'infrastructures prévus dans des provinces comme l'Alberta, les entreprises devraient profiter de l'occasion pour réaliser des investissements à long terme dans leurs opérations et se positionner pour une croissance future»,
a ajouté M. Murphy.

Dans le Canada atlantique, une remontée de la production de pétrole et de solides conditions sous-jacentes soutiennent la croissance à Terre-Neuve-et-Labrador, tandis que les taux de croissance seront plus faibles dans le reste de la région. « Après avoir joué un important rôle d'appui pendant le ralentissement, l'investissement réel dans la construction non résidentielle du secteur gouvernemental est maintenant inférieur de 44 % à ses sommets atteints au début de 2011 », a déclaré M. Kavcic.

La version intégrale du Provincial Monitor peut être téléchargée à partir du site www.bmocm.com/economics.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 549 milliards de dollars au 31 juillet 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements