BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

01 sept. 2015 11h19 HE

Selon un rapport de BMO, les fonds d'urgence sont en hausse de 18 pour cent par rapport à 2014; le quart des répondants vit d'un chèque de paie à l'autre

- Les Canadiens ont mis de côté 41 694 $ en fonds d'urgence en moyenne

- La perte de leur emploi, les frais médicaux et les réparations majeures à leur véhicule automobile comptent parmi leurs principales préoccupations en ce qui a trait à leurs fonds d'urgence

- Trente pour cent des Canadiens s'inquiètent de leur situation financière personnelle

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 1 sept. 2015) - Selon le sondage annuel de BMO sur l'épargne en prévision des jours difficiles dont les résultats ont été dévoilés aujourd'hui, les Canadiens disposent en moyenne de 41 694 $ en fonds d'urgence - une hausse de 6 457 $ par rapport à l'an dernier. Toutefois, le quart (24 pour cent) dit vivre d'un chèque à l'autre, avec rien ou presque de côté pour les urgences financières.

Mené par Pollara, le sondage a révélé que bien que le montant moyen ait augmenté, plus de la moitié (56 pour cent) des Canadiens indiquent qu'ils disposent de moins de 10 000 $ en réserve de fonds d'urgence :

  • 44 pour cent disent avoir moins de 5 000 $ en économies pour les urgences et 21 pour cent disposent de moins de 1 000 $;
  • trois sur dix (29 pour cent) estiment que leurs économies ne dureraient qu'un mois ou moins;
  • le quart indique disposer d'assez d'argent pour durer plus d'un an.

Les Canadiens ont classé les dépenses médicales (72 pour cent), la perte de leur emploi (71 pour cent), des réparations majeures à leur véhicule automobile (61 pour cent) et des réparations imprévues de la maison (59 pour cent) parmi leurs principales préoccupations par rapport aux imprévus qui nécessiteraient un recours à des fonds d'urgence.

Le sondage a en outre mis en lumière les répercussions qu'un manque de fonds d'urgence a déjà eues sur les Canadiens, près de la moitié (46 pour cent) affirmant qu'ils avaient dû essuyer une augmentation de leur dette :

Répercussion d'un manque de fonds d'urgence actuel ou passé : Pourcentage de Canadiens touchés :
Augmentation de la dette 46 %
Hausse du stress lors d'une urgence 60 %
Sentiment de stress et manque de stabilité financière, même sans une urgence immédiate 49 %
Options, temps et souplesse limités en cas d'urgence 47 %
Report des objectifs de règlement des revers financiers 58 %
Culpabilité de ne pas avoir de réserve de fonds d'urgence 46 %

« Un fonds d'urgence représente bien davantage qu'un simple coussin - un tel fonds contribue à la tranquillité d'esprit et à l'atténuation du risque d'augmentation de la dette en cas de situation d'urgence financière », a déclaré Christine Canning, chef, Produits bancaires courants, BMO Banque de Montréal. « Le fait de disposer de ces ressources pour parer aux dépenses inattendues permet de contenir les répercussions négatives à la période concernée et d'éviter de multiplier les obstacles financiers ».

Vision qu'ont les Canadiens de leurs finances

Les rumeurs voulant que le Canada soit en récession économique ou le sera bientôt ont amené 30 pour cent des Canadiens à craindre pour leur situation financière personnelle. De plus :

  • 4 répondants sur dix (39 pour cent) ont commencé à chercher des façons de réduire leurs dépenses;
  • 28 pour cent réexaminent leurs finances;
  • le quart (26 pour cent) désirent augmenter leur réserve de fonds d'urgence;
  • 20 pour cent reportent des achats importants jusqu'à ce que la conjoncture économique se stabilise.

Réserve de fonds d'urgence par région en 2015

Fonds d'urgence Région
Atl. Qué. Ont. Man./Sask. Alb. C.-B.
Moins de 1 000 $ 25 % 17 % 22 % 21 % 16 % 23 %
De 1 000 $ à 4 999 $ 29 % 29 % 18 % 14 % 26 % 27 %
De 5 000 $ à 9 999 $ 11 % 14 % 12 % 5 % 13 % 15 %
De 10 000$ à 49 000 $ 27 % 25 % 27 % 30 % 22 % 14 %
50 000 $ ou plus 8 % 16 % 21 % 31 % 22 % 21 %
Moyenne 20 152 $ 24 671 $ 41 088 $ 67 605 $ 40 341 $ 70 364 $

Mme Canning a ajouté que le montant idéal d'un fonds d'épargne pour les situations d'urgence devrait équivaloir à de trois à six mois de votre revenu. Elle signale que BMO Banque de Montréal offre un compte d'épargne novateur conçu pour aider les Canadiens à épargner davantage en les récompensant avec un intérêt bonifié pour leurs cotisations mensuelles automatiques.

Le Compte accumulateur d'épargne de BMO offre aux consommateurs le meilleur taux de l'industrie, à 1,5 pour cent, lorsqu'ils augmentent leur épargne de 200 $ et plus tous les mois.

Les résultats du sondage cités dans ce rapport sont tirés d'entrevues en ligne menées par Pollara auprès d'un échantillon aléatoire de 1 002 Canadiens âgés de 18 ans et plus les 17 et 18 août 2015. À titre indicatif, la marge d'erreur d'un échantillon probabiliste de cette taille est de ± 3,1 %, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées, d'après les plus récentes données de recensement, de manière à ce qu'elles soient représentatives des Canadiens adultes.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 juillet 2015, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à environ 672 milliards de dollars et son effectif comptait plus de 47 000 employés.

Renseignements