BMO Banque de Montreal
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque de Montreal

09 juin 2016 06h00 HE

Selon un rapport de BMO, les habitudes de dépenses d'été nuisent à l'épargne de la moitié des Canadiens

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 9 juin 2016) -

  • Le tiers des Canadiens reconnaît dépenser davantage durant la saison estivale
  • Les deux tiers affirment que leurs plans de voyage sont grandement affectés par la fluctuation du dollar
  • La moitié s'attend à régler moins de dettes qu'à l'habitude pendant l'été
  • Le tiers éprouve de la difficulté à se remettre sur les rails financièrement après une période d'importantes dépenses

La hausse des températures s'accompagne d'une hausse des dépenses des Canadiens et, bien que nombre d'entre eux ne se sentent pas coupables de profiter des joies estivales, la moitié (52 pour cent) admettent que leurs habitudes d'été ont des répercussions à long terme sur leur épargne, selon un rapport récent de BMO sur les dépenses d'été.

Le quart (28 pour cent) des Canadiens affirme s'endetter durant l'été à cause de ses dépenses. Un autre 27 pour cent puise dans ses économies pour payer ses dépenses et 13 pour cent renoncent à épargner et à rembourser leurs dettes pour profiter de l'été.

Le rapport de BMO sur les dépenses d'été, qu'a produit Pollara, a révélé que les Canadiens sont conscients de leur tendance à trop dépenser en été et qu'ils prennent des mesures pour éviter de le faire :

  • comparativement à l'an dernier, moins de Canadiens prévoient dépenser plus cet été (un recul à 32 pour cent par rapport à 45 pour cent l'an dernier);
  • 25 pour cent des Canadiens renonceront à voyager, pour des raisons budgétaires, cet été;
  • 15 pour cent sont d'avis qu'ils ont trop d'autres engagements financiers pour voyager cet été.

Le rapport de BMO a en outre révélé que 47 pour cent éviteront de se rendre à l'étranger pour éviter les fluctuations des taux de change ou opteront pour des vacances à Balconville (14 pour cent), pour tirer le maximum du huard.

« Nous notons des disparités entre régions, la Colombie-Britannique et l'Ontario demeurant en tête de peloton des dépenses de consommation au Canada, en raison des fortes tendances démographiques, des faibles taux d'intérêt et des conditions favorables du marché de l'emploi. En revanche, les niveaux de dépenses dans les provinces productrices de pétrole, l'Alberta, la Saskatchewan et Terre-Neuve-et-Labrador, sont en baisse par rapport à l'an dernier car ces économies sont frappées par la récession et la chute des cours du pétrole », a déclaré Robert Kavcic, économiste en chef, BMO Banque de Montréal.

Les Canadiens et leurs cartes de crédit

Presque la moitié des Canadiens (48 pour cent) ont admis rembourser un montant moindre du solde de leur carte de crédit durant les mois d'été qu'à l'habitude. Pour les 41 pour cent qui reportent un solde, qui totalise presque 3 000 $ en moyenne, les plaisirs d'été peuvent avoir des répercussions à plus long terme.

Nick Mastromarco, directeur général, Programmes de fidélité et partenariats, BMO Banque de Montréal, encourage ceux et celles qui envisagent d'utiliser une carte de crédit pour régler leurs dépenses estivales de profiter des programmes de récompense offerts par plusieurs cartes de crédit pour compenser leurs coûts.

« Bien qu'il soit important de respecter son budget tout au long de l'année, les pics de dépenses saisonniers sont monnaie courante chez les Canadiens, et ceux qui ont recours aux programmes de récompense quand vient le temps de régler leurs achats sont bien avisés de le faire », a ajouté M. Mastromarco. « Les remises en espèces, par exemple, peuvent être utilisées en tout temps, même si vos plans estivaux comprennent un voyage. En substance, l'échange des récompenses peut aider à compenser les pics de dépenses et vous permettre de tirer le maximum de la saison estivale ».

Survol des dépenses d'été
Nat. Atl. Qué. Ont. Prairies Alb. C.-B.
Puiseront dans leur crédit pour régler leurs dépenses estivales 28 % 43 % 34 % 25 % 27 % 24 % 26 %
Éprouvent de la difficulté à se remettre sur les rails après avoir dépensé plus qu'à l'habitude durant l'été 35 % 43 % 29 % 37 % 40 % 35 % 35 %
S'endetteront légèrement à cause de leurs dépenses estivales 35 % 51 % 36 % 29 % 37 % 39 % 35 %
Rembourseront le solde estival de leur carte de crédit « quand ils le pourront » 56 % 79 % 45 % 54 % 68 % 65 % 59 %

Conseils pour une saine gestion des dépenses d'été

Consulter un conseiller financier sur une base régulière peut vous aider à vous préparer aux périodes de dépenses accrues, mais BMO vous offre quelques conseils simples pour réduire le fardeau des dépenses d'été :

  • envisagez de participer à des activités locales auxquelles de moindres coûts sont associés. Vous pouvez visiter https://votrevieetvosfinances.bmo.com/ pour connaître les événements qui se produisent dans votre région;
  • élaborez un budget qui tient compte des dépenses courantes et qui prévoit un échéancier de remboursement des dettes, même si le montant diffère des autres moments de l'année;
  • envisagez de changer votre carte de crédit principale pour une carte offrant des récompenses, si tel n'est pas le cas de votre carte actuelle;
  • misez sur les promotions d'une durée limitée des cartes de crédit, notamment celle de la carte MasterCard BMO Remises qui double les récompenses pendant les six premiers mois*.

Pour de plus amples renseignements sur les offres et les promotions estivales d'une durée limitée des cartes BMO, visitez : http://www.bmo.com/principal/particuliers/cartes-de-credit/carte-mastercard-bmo-remises#

Obtenez une remise de 2 % avec la carte MasterCard BMO Remises pendant les six premiers mois.*Offre d'une durée limitée. Des conditions s'appliquent. Pour plus de détails, visitez bmo.com/double.

Le Sondage BMO sur les dépenses d'été a été réalisé en ligne par Pollara auprès d'un échantillon aléatoire de 1 003 Canadiens âgés de 18 et plus, entre le 16 et le 19 mai 2016. La marge d'erreur de ce sondage est de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 30 avril 2016, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à 681 milliards de dollars et son effectif comptait plus de 45 000 employés.

Renseignements