BMO Banque de Montreal
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Banque de Montreal

11 mars 2011 06h00 HE

Selon un sondage de BMO, 75 % des propriétaires canadiens de PME sont optimistes au sujet de l'économie et de leurs perspectives de croissance

- Les PME liées aux secteurs des ressources et du commerce de détail devraient être avantagées.

- Le sondage de Léger Marketing révèle les perspectives des entrepreneurs masculins et féminins.

- Les PME canadiennes sont responsables de plus du tiers des nouveaux emplois du secteur privé.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 11 mars 2011) - Un sondage national rendu public aujourd'hui par BMO Banque de Montréal révèle que trois propriétaires canadiens de PME sur quatre sont optimistes au sujet de l'économie et investissent actuellement dans leur entreprise (76 %).

Ces résultats encourageants sont conformes à l'accent mis par le gouvernement fédéral sur le secteur des PME, responsable de la moitié du produit intérieur brut du pays. Plus tôt cette année, le gouvernement a fait de 2011 l'Année de l'entrepreneur, tandis que le budget fédéral à venir suscite un intérêt accru pour les entrepreneurs.

« Les chiffres montrent un niveau d'optimisme encourageant dans le milieu des PME », a déclaré Gail Cocker, première vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « Nous travaillons en étroite collaboration avec les propriétaires de PME pour les aider à prendre des décisions stratégiques en matière de dépenses et d'investissement – comme la mise à niveau de l'équipement, de la formation et des processus – afin d'accroître leur productivité et d'exploiter la position concurrentielle des entreprises canadiennes au pays et à l'étranger. »

Le sondage, réalisé par Léger Marketing, montre que 86 % des entrepreneurs prévoient que l'économie se maintiendra ou croîtra, et que 89 % des propriétaires de PME estiment que leur propre entreprise croîtra ou restera stationnaire en 2011.

Selon la Direction des études économiques de BMO, ces derniers chiffres indiquent que l'économie canadienne est en voie de passer de la reprise à l'expansion. Ils sont aussi de bon augure pour la création d'emplois, les PME étant responsables de plus du tiers des nouveaux emplois du secteur privé au cours de la dernière décennie. En outre, l'économie canadienne devrait connaître en 2011 une croissance de 3 %. Pour ce qui est des propriétaires de PME, leurs perspectives de croissance devraient refléter celles de leur secteur :

  • Commerce de détail, y compris les services alimentaires – Une croissance vigoureuse d'environ 3 % est prévue cette année en réaction à une croissance soutenue des dépenses de consommation et de la population.
  • Ressources – L'indice des prix des produits de base au Canada a augmenté de 12 % au cours de la dernière année et devrait rester ferme.
  • Logement – Il devrait y avoir une croissance modérée en raison d'une augmentation des taux d'intérêt.

Autres constatations clés :

Économie

  • Quarante-quatre pour cent des propriétaires canadiens de PME de sexe masculin estiment que l'économie croîtra cette année comparativement à 29 % des femmes.
  • Les propriétaires de PME de l'ouest du Canada sont les plus optimistes au sujet de la croissance de l'économie (Colombie-Britannique, 53 %; Alberta, 58 %; Manitoba et Saskatchewan, 52 %), tandis qu'ils sont le moins optimistes au Québec (26 %).
  • Quatre-vingt-treize pour cent des propriétaires de PME dans le commerce de détail, le secteur commercial et les services aux entreprises estiment que l'économie croîtra ou restera stationnaire cette année, comparativement à 78 % dans les secteurs du tourisme et des arts et de la culture.
  • Plus l'entreprise est grande, en fonction de son nombre d'employés et de son revenu, plus son propriétaire est optimiste au sujet des perspectives de l'économie.

Entreprises

  • Quarante-deux pour cent des propriétaires canadiens de PME de sexe masculin estiment que leur entreprise croîtra cette année comparativement à 39 % des femmes. Toutefois, deux fois plus d'hommes estiment que leur entreprise décroîtra en 2011 – soit 10 % versus 5 % des femmes.
  • Les propriétaires d'une franchise sont optimistes au sujet des perspectives de croissance de leur entreprise, car 91 % d'entre eux prévoient que leur entreprise croîtra ou restera stationnaire.

Le sondage en ligne a été réalisé par Léger Marketing du 1er au 25 février 2011, et a porté sur un échantillon de 507 propriétaires canadiens de PME. Un échantillon de cette taille comporte une marge d'erreur de ±4,4 %, 19 fois sur 20.

Renseignements