BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

25 mai 2015 06h00 HE

Selon un sondage de BMO Banque privée, le prix moyen des maisons des Canadiens fortunés atteint 1,5 million de dollars

- Quinze pour cent des Canadiens fortunés ont une hypothèque assortie d'une dette hypothécaire moyenne de 176 000 $

- Plus du tiers possèdent au moins une autre propriété

- Les principales raisons qui motivent l'achat d'une deuxième propriété sont les vacances et l'investissement

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwired - 25 mai 2015) - BMO Banque privée, une entité de BMO Gestion de patrimoine, a dévoilé aujourd'hui les résultats d'un sondage effectué auprès des Canadiens à valeur nette élevée (ceux qui disposent d'un million de dollars et plus d'actifs à investir) propriétaires de biens immobiliers. Le sondage fait partie d'une série d'études des tendances chez les Canadiens fortunés.

Selon le sondage, la résidence principale des Canadiens aisés vaut 1,5 million de dollars en moyenne. L'étude a également mis en lumière les réalités suivantes :

  • presque tous (95 pour cent) sont propriétaires de leur résidence (plutôt que locataires);
  • cinquante-huit pour cent disent avoir remboursé la totalité de leur prêt hypothécaire;
  • parmi ceux qui ont une hypothèque, le montant moyen à rembourser se chiffre à 176 000 $.

« Il est encourageant de constater que tant de Canadiens fortunés ont comme priorité de se libérer de leur hypothèque, un jalon financier important dans la vie de tout propriétaire d'une maison », s'est réjoui Craig Downey, vice-président et directeur général, Services bancaires platine, BMO Banque privée. « Si vous détenez encore un prêt hypothécaire, un spécialiste de votre banque pourra établir avec vous une stratégie de trésorerie qui, en tant que composante de votre planification patrimoniale, pourrait vous permettre de rembourser votre hypothèque des années plus tôt. Cette stratégie réduira aussi vos coûts d'emprunt globaux et pourrait vous permettre de mettre de l'argent de côté pour les temps plus difficiles ».

Une, deux, trois propriétés…

Le sondage a également révélé que plus du tiers (36 pour cent) des Canadiens à valeur nette élevée possèdent au moins une deuxième propriété. De ce groupe, 40 pour cent possèdent deux propriétés supplémentaires ou plus. En moyenne, la valeur de la deuxième propriété est de 708 539 $.

Les principales raisons qui motivent l'acquisition d'une deuxième propriété :

  • pour les vacances tout simplement (47 pour cent);
  • c'est un placement (39 pour cent);
  • il s'agit d'une propriété à revenu (36 pour cent);
  • c'est un bien à léguer aux générations futures (28 pour cent);
  • c'est une façon de fuir le froid ou la canicule (18 pour cent);
  • elle servira pour la retraite (12 pour cent);
  • elle sera utilisée pour les affaires (9 pour cent).

Parmi ceux qui possèdent une propriété supplémentaire, 80 pour cent en possèdent une au Canada, 27 pour cent aux États-Unis, 11 pour cent en Europe, huit pour cent en Amérique Centrale, en Amérique du Sud ou dans les Caraïbes, sept pour cent au Mexique ou en Asie respectivement, et cinq pour cent in Australie.

« Plusieurs familles à valeur nette élevée disposent d'un capital substantiel qu'elles ont accumulé dans leur résidence principale et leurs portefeuilles d'investissement », poursuit M. Downey. « Pour ceux qui cherchent à diversifier leurs placements, l'achat d'une propriété additionnelle au Canada ou à l'étranger peut s'avérer une option de choix car les taux d'intérêt n'ont pratiquement jamais été aussi bas. Toutefois, avant de signer sur la ligne pointillée, il importe de s'assurer que l'achat d'une autre propriété n'aura pas d'incidences négatives sur le style de vie et qu'il cadre bien dans la planification patrimoniale établie ».

M. Downey conclut en disant : « De plus, un financement préétabli procure une plus grande maîtrise financière à l'acheteur. Un tel financement pourrait lui éviter d'être assujetti à des conditions de financement ou au processus complexe d'achat ou de financement d'une propriété à l'étranger ».

Répartition régionale :

Région Valeur moyenne de la résidence principale % qui ont remboursé leur hypothèque % qui ont une hypothèque Valeur moyenne de la dette hypothécaire % qui possèdent une propriété secondaire Valeur moyenne de la propriété secondaire % pour qui les vacances sont la principale raison de posséder une propriété secondaire
Canada 1 489 400 58 15 176 000 36 708 500 47
Québec 678 600 47 20 95 800 39 477 100 50
Ontario 1 787 900 56 15 231 500 27 1 170 200 40
Alberta 719 500 70 14 199 200 44 642 600 33
C.-B. 3 908 200 67 13 236 100 44 634 100 67

Les résultats cités dans cette étude proviennent d'un sondage effectué en ligne par la firme Pollara, du 15 au 28 octobre 2014, auprès d'un échantillon représentatif de 306 Canadiens âgés de 18 ans et plus, et disposant d'un minimum d'un million de dollars d'actifs à investir (excluant leur régime de retraite d'employeur, leurs produits d'assurance et leur propriété).

À propos de BMO Banque privée (anciennement BMO Banque privée Harris)

Forts de la stabilité et des ressources de BMO Groupe financier, les professionnels de BMO Banque privée Harris assurent une gestion de patrimoine efficace, en offrant des conseils d'experts et des services hautement personnalisés, en s'appuyant sur une approche coordonnée. Les services bancaires sont offerts par BMO Banque de Montréal. Les services de gestion de placements sont proposés par BMO Gestion privée de placements inc. Les services de planification de patrimoine, successoraux, fiduciaires et de garde des valeurs sont tous fournis par la Société de fiducie BMO.

Pour de plus amples renseignements au sujet de BMO Banque privée, n'hésitez pas à consulter notre site, à l'adresse www.bmo.com/banqueprivee.

Consultez les plus récents communiqués de BMO Groupe financier sur Twitter, en suivant le lien @BMOmedia.

Renseignements