BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

16 déc. 2015 07h30 HE

Selon un sondage de BMO Gestion de patrimoine, la moitié des parents canadiens n'hésiteraient pas à reporter leur retraite pour soutenir financièrement leurs enfants adultes

- Le tiers des parents ayant des enfants âgés de 18 à 34 ans épargneraient moins que prévu pour la retraite pour aider leurs enfants

- Quarante et un pour cent craignent que leurs enfants adultes aient des problèmes financiers, maintenant ou plus tard, parce qu'ils ont ou auront des dettes

- La moitié indiquent que leurs propres parents leur ont accordé peu ou aucun soutien financier lorsqu'ils étaient eux-mêmes de jeunes adultes

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 16 déc. 2015) - BMO Gestion de patrimoine a dévoilé aujourd'hui un rapport intitulé « La Banque familiale - un réconfort pour tous », qui analyse le soutien financier que les parents canadiens offrent à leurs enfants âgés de 18 à 34 ans, et l'incidence que cette aide a sur leur propre bien-être financier. Le rapport compare également le soutien financier que les parents ont reçu lorsqu'ils étaient eux-mêmes de jeunes adultes à celui dont les jeunes adultes d'aujourd'hui bénéficient.

Selon le rapport, les parents canadiens qui ont des enfants âgés de 18 à 34 ans se disent prêts à faire les sacrifices suivants pour les aider financièrement, au besoin :

  • prendre leur retraite plus tard que prévu (50 pour cent);
  • épargner moins pour la retraite (33 pour cent);
  • avoir une retraite moins confortable (32 pour cent);
  • s'endetter (22 pour cent);
  • puiser dans leur épargne-retraite (19 pour cent).

La volonté de ces parents canadiens de faire ces sacrifices reflète l'anxiété qu'ils éprouvent à l'égard du bien-être futur de leurs enfants adultes. Leurs principaux soucis par rapport à leurs enfants sont d'ordres divers :

  • problèmes financiers dus à l'endettement (41 pour cent);
  • difficulté à devenir indépendants financièrement (34 pour cent);
  • insuffisance ou manque de travail (31 pour cent).

« Il n'y a rien d'étonnant à ce que tant de parents veuillent s'assurer que leurs enfants réussissent et vivent une vie confortable à l'âge adulte », s'est réjoui Jean Richard, vice-président et directeur pour l'est du Canada, BMO Nesbitt Burns. « Toutefois, les parents qui font des besoins de leurs enfants adultes une priorité risquent d'en subir les répercussions sur leur propre situation financière et leurs plans d'avenir, dont la retraite. Un professionnel financier peut aider les parents à comprendre les coûts à long terme du soutien qu'ils procurent à leurs enfants et veiller à ce qu'ils en tiennent compte dans un plan financier global. »

Nouvelle génération, nouveau plan financier

Le rapport a également démontré qu'environ la moitié (48 pour cent) des parents ayant des enfants âgés de 18 à 34 ans n'ont eux-mêmes reçu que peu ou pas de soutien financier de la part de leurs parents. Aujourd'hui, tout juste 20 pour cent des adultes âgés de 18 à 34 ans se disent dans la même situation que leurs parents.

« Les temps ont changé et les façons dont chaque génération parvient à l'indépendance financière sont diverses. Les parents devraient s'attendre à procurer plus d'aide financière à leurs enfants qu'ils en ont eux-mêmes reçue lors de leur passage à l'âge adulte », a ajouté M. Richard. « Il importe que les parents et leurs enfants adultes discutent ouvertement de leurs attentes respectives en matière de soutien financier afin d'éviter les méprises. Ces échanges feront aussi en sorte que les enfants comprennent les limites des ressources de leurs parents afin qu'ils puissent en tenir compte lorsqu'ils commenceront à assumer la responsabilité de leurs finances personnelles. »

BMO offre les conseils de planification financière suivants aux parents :

Abordez les questions d'argent avec les enfants dès leur plus jeune âge : Les enfants peuvent se fier au soutien financier de leurs parents pour la simple raison qu'on ne leur a pas appris les rudiments de la gestion financière. Une bonne compréhension des finances personnelles passe par l'apprentissage de l'établissement d'un budget et d'un programme d'épargne et d'investissement, avant d'aborder les habitudes de dépenses. Une telle approche aidera les enfants à vivre selon leurs moyens plutôt que de rechercher un complément financier pouvant leur permettre d'adopter un mode de vie extravagant.

Investissez dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) : Le CELI peut rendre l'épargne plus efficace du point de vue fiscal et rehausser la capacité des parents d'utiliser leurs ressources pour atteindre des objectifs financiers. Bien que le montant pouvant être cotisé à un CELI chaque année soit limité, le revenu tiré du compte n'est habituellement pas assujetti aux régimes fiscaux canadiens.

Envisagez de profiter des possibilités de fractionnement du revenu : Les stratégies de fractionnement du revenu peuvent contribuer à maximiser les avantages offerts pour les enfants et les parents à charge. En optant pour une fiducie familiale ou pour une stratégie de prêt à taux prescrit soigneusement documentée, l'impôt sur le revenu peut être attribué à des membres de la famille se situant dans une fourchette de revenu plus basse, en toute légitimité.

Laissez un héritage susceptible d'assurer le confort financier de vos enfants : Les parents peuvent prévoir un legs adéquat à leurs enfants dans leur testament. Une police d'assurance conjointe qui verse un montant forfaitaire à l'abri de l'impôt au conjoint survivant pour compléter son revenu ou qui soutient financièrement des enfants qui peinent financièrement peut s'avérer une bonne option.

Pour consulter le rapport complet, visitez le site www.bmo.com/institut-info-patrimoine.

Consultez les plus récents communiqués de BMO Groupe financier sur Twitter, en suivant le lien @BMOmedia. Vous trouverez également des nouveautés, des articles connexes et des commentaires sur Twitter, Facebook et LinkedIn.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 octobre 2015, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à environ 642 milliards de dollars et son effectif comptait près de 47 000 employés.

Renseignements