BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

08 févr. 2012 06h00 HE

Selon un sondage de BMO, la majorité des Canadiens s'inquiètent de la volatilité des marchés en 2012

- La majorité des personnes craignent de nouvelles turbulences sur les marchés dans l'année à venir; elles ne sont pas certains où investir entre temps.

- Sept Canadiens sur dix estiment que les placements à revenu fixe jouent un rôle important dans la protection contre la volatilité des marchés.

- Des options de placement sûres, comme les CPG et les obligations, offrent de la protection dans une conjoncture incertaine.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 8 fév. 2012) - Selon un sondage de BMO Banque de Montréal rendu public aujourd'hui, l'incertitude persistante sur les marchés pousse les investisseurs canadiens à chercher des valeurs refuges en cette saison des régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER).

Réalisé par Léger Marketing, le sondage a permis de constater ce qui suit :

  • La majorité des personnes interrogées (55 %) disent craindre de nouvelles turbulences sur les marchés en 2012.
  • Sept personnes sur dix (70 %) estiment qu'il est important d'avoir dans leur portefeuille des placements à revenu fixe afin de se protéger contre la volatilité des marchés.
  • En moyenne, les portefeuilles de placements des Canadiens sont constitués au tiers (32 %) de CPG et au cinquième (22 %) d'obligations.

« L'instabilité des marchés au cours de la dernière année pousse les investisseurs à chercher des options qui sont stables et qui peuvent leur permettre de traverser les périodes d'incertitude », a déclaré Domenic Gallippi, chef, Produits de placement à terme, BMO Banque de Montréal. « L'une des manières les plus efficaces de protéger un portefeuille financier contre la volatilité des marchés est d'y intégrer des placements à revenu fixe comme des obligations ou des certificats de placement garantis (CPG). »

Le rapport indique aussi que la conjoncture fait en sorte que plus de la moitié des investisseurs (56 %) ne sont pas certains où ils investiront leurs économies au cours de la prochaine année. M. Gallippi a ajouté que les investisseurs peuvent envisager d'intégrer des placements à revenu fixe de croissance afin de consolider leurs placements REER avant la date limite du 29 février.

« Il existe de nombreuses options de placement sûres, comme les CPG et les CPG liés aux marchés financiers, que l'investisseur peut utiliser pour faire croître ses économies tout en protégeant son capital », a déclaré M. Gallippi.

BMO encourage les Canadiens à cotiser le plus tôt possible à leur REER en leur offrant un taux spécial de 2 %, le meilleur sur le marché, sur les CPG d'un an constituant une nouvelle cotisation à un REER effectuée avant le 13 février. Pour d'autres tuyaux et conseils en matière de placement, visitez le site http://www.bmo.com/pourinvestir/.

Le sondage a été réalisé sur Internet du 30 janvier au 2 février 2012 au moyen du panel en ligne de Léger Marketing, LegerWeb, après d'un échantillon de 1501 Canadiens. Un échantillon aléatoire de la même taille aurait une marge d'erreur de ±2,5 %, 19 fois sur 20.

Renseignements