BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

11 déc. 2010 07h00 HE

Selon un sondage de BMO, les commerces locaux profiteront des achats des fêtes

- Cinquante pour cent des Canadiens prévoient soutenir les commerces locaux dans leurs achats de cadeaux pour les collègues de travail.

- Le service à la clientèle est le facteur le plus important dans le choix du magasin.

- Près de la moitié des répondants (44 %) affirment qu'ils feront leurs achats dans un magasin indépendant ou une boutique.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 11 déc. 2010) - Selon un sondage rendu public récemment par BMO Banque de Montréal, 50 % des Canadiens prévoient soutenir les commerces locaux dans leurs achats de cadeaux pour les collègues de travail. Le sondage a aussi permis de constater qu'environ 6 clients sur 10 ont déclaré que le service à la clientèle influerait sur leur choix de magasin.

« Pour de nombreux commerces, la période des achats des fêtes est la plus importante période de vente de l'année et constitue pour les clients une excellente occasion d'appuyer leurs commerces locaux lors de l'achat des cadeaux et des produits nécessaires pour célébrer les fêtes », a déclaré Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « Les propriétaires d'entreprise sont généralement assez optimistes au sujet de leurs perspectives commerciales, et il existe une confiance croissante qui contribuera à promouvoir la croissance en 2011 », a ajouté Mme Pin.

Voici d'autres constatations du sondage :

  • Quatre clients sur dix (44 %) ont déclaré qu'ils achèteraient leurs cadeaux dans un magasin indépendant ou une boutique, tandis que seulement un sur dix (13 %) prévoit aller aux États-Unis.
  • Outre le service à la clientèle, les principaux incitatifs pour les clients sont les cadeaux publicitaires (43 %), les nouveaux produits (36 %) et la possibilité de participer à un programme de fidélisation (36 %).
  • Les femmes Canadiennes sont plus susceptibles que les hommes de dire que les commerces leur offrant un cadeau les influenceraient le plus (49 % vs 37 %).

« Nous estimons que les ventes de détail au cours de la période de novembre et décembre continueront de croître cette année à un taux sain de 4 %, à peine moindre que le taux de 4,3 % enregistré pendant la même période l'an dernier », a déclaré Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Cette progression reste vigoureuse pour le secteur et augure bien pour les détaillants au cours de la présente période d'achats des fêtes. »

Renseignements