BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

18 nov. 2013 06h00 HE

Selon un sondage de BMO à l'occasion de la Semaine de la planification financière, les Canadiens passent plus de temps à penser à l'argent qu'à l'amour ou aux loisirs

- Près des deux tiers des répondants indiquent que les finances personnelles sont leur principal objet de préoccupation.

- Vingt-deux pour cent d'entre eux mettent l'accent sur la planification des vacances et d'autres projets de loisirs et 14 % sur leur vie amoureuse.

- Cinquante-neuf pour cent ont un plan financier, en baisse de 5 % par rapport à l'an dernier.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 18 nov. 2013) - Pour marquer la Semaine de la planification financière et le Mois de la littératie financière, BMO Groupe financier a rendu publics aujourd'hui les résultats d'un sondage qui permet de constater que les finances sont au premier plan dans l'esprit des Canadiens.

Selon le sondage de BMO, 63 % des Canadiens déclarent passer plus de temps à penser aux finances qu'aux autres aspects de leur vie, notamment :

  • la planification de leurs activités de loisirs comme leurs prochaines vacances, leurs projets d'achat et les décisions sur les films et les émissions de télévision à voir (18 %);
  • la réflexion sur les hauts et les bas de leur vie amoureuse (14 %).

Il faut noter que même si les Canadiens pensent à l'argent, le pourcentage de personnes ayant un plan financier a en fait diminué par rapport à l'an dernier (59 % versus 64 % en 2012).

Un plan financier décrit les objectifs personnels et financiers et les mesures à prendre pour les atteindre. Les objectifs peuvent comprendre l'épargne et le placement, l'achat d'une maison, la formation continue, les biens que l'on veut léguer à ses héritiers, une assurance suffisante, le lancement d'une petite entreprise, un changement de carrière, l'épargne pour les études d'un enfant et la planification de la retraite.

« Il est compréhensible que les questions d'argent aient tendance à dominer les esprits des Canadiens, étant donné que nos finances sont aussi étroitement liées à d'autres questions, comme la famille et la manière dont nous occupons notre temps libre », a déclaré Jean Richard, vice-président, Groupe de gestion du patrimoine, BMO Nesbitt Burns. « Si une personne veut réduire le temps qu'elle consacre à réfléchir aux questions d'argent et se rassurer sur sa situation financière globale, elle doit envisager de collaborer avec un spécialiste pour élaborer un plan financier. En déterminant ce pour quoi vous épargnez et la manière dont vous pourrez y arriver, vous acquerrez une plus grande tranquillité d'esprit et vous disposerez de plus de temps à consacrer aux autres aspects de votre vie. »

Le sondage de BMO a aussi permis de constater que les Canadiens qui ont un plan financier estiment que celui-ci est utile; 82 % ont déclaré que leur plan financier les a aidés à atteindre leurs objectifs financiers et 69 % ont indiqué qu'ils auraient dû en établir un plus tôt.

Les obstacles à la planification financière

Le sondage a aussi porté sur les raisons pour lesquelles un nombre important de Canadiens n'ont pas encore de plan financier. Voici certaines de ces raisons :

  • Ils n'ont pas assez d'argent pour justifier un plan financier (37 %).
  • Ils n'ont jamais envisagé d'établir un plan financier (29 %).
  • Ils ne savent pas comment amorcer le processus (28 %).
  • Il ne sont pas sûrs en quoi consiste un plan financier (19 %).

« Plus tôt vous amorcerez votre plan financier et plus tôt vous maîtriserez vos finances et vous commencerez à progresser vers vos objectifs à court terme, comme avoir les moyens de prendre des vacances d'hiver, vos objectifs à moyen terme comme l'achat d'une maison ou vos objectifs à long terme comme la retraite », a conclu M. Richard.

BMO offre les conseils suivants sur la manière d'aborder la planification financière :

Examinez votre avenir : Pensez aux choses que vous voulez réaliser et à la situation financière que vous souhaitez dans cinq, dix ou même vingt ans. Dressez une liste de ces buts, objectifs et étapes de vie.

Rassemblez les faits : Évaluez votre situation financière actuelle, en prenant note de vos biens, de vos dettes, de votre revenu et de vos habitudes de dépenser.

Demandez l'avis d'experts : Consultez un spécialiste des finances pour élaborer un plan financier basé sur vos objectifs à court terme et à long terme. Ce spécialiste peut vous aider à prendre les bonnes décisions pour la gestion de vos finances aujourd'hui pour faire en sorte que vous atteigniez vos objectifs financiers à l'avenir.

BMO a lancé cette année le concours Dotez-vous d'un Plan Gagnant, qui donne aux Canadiens une chance de gagner 5 000 $ lorsqu'ils établissent un plan financier avec BMO. Pour de plus amples renseignements sur le concours et sur la planification financière à BMO, visitez le site www.bmo.com/planificationfinanciere.

Ventilation par région :

Région % qui pensent aux finances plus qu'aux autres aspects de la vie % qui pensent aux activités de loisirs plus qu'aux autres aspects de la vie % qui pensent à leur vie amoureuse plus qu'aux autres aspects de la vie % qui ont un plan financier % qui disent que leur plan financier les a aidés à atteindre leurs objectifs financiers
National 63 18 14 59 82
Atlantique 68 17 11 61 85
Québec 55 20 17 57 85
Ontario 69 18 11 62 78
Prairies 62 19 14 50 81
Alberta 59 22 14 59 80
C.-B. 62 16 19 62 90

Le sondage en ligne a été réalisé du 24 au 29 octobre 2013 par Pollara auprès d'un échantillon aléatoire de 1007 Canadiens de 18 ans et plus.

Renseignements