BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

23 janv. 2014 06h00 HE

Selon un sondage de BMO sur l'épargne des ménages, les Canadiens ont épargné en moyenne 8 764 $ en 2013 et se fixent un objectif plus élevé pour l'année à venir

- Les Canadiens ont épargné en moyenne 8 764 $ l'an dernier; pour 2014, ils fixent leur cible plus haut, soit 9 635 $, une augmentation de 10 %.

- Le sondage révèle une baisse annuelle sensible du pourcentage de Canadiens qui n'ont rien épargné.

- Selon Statistique Canada, le taux d'épargne des ménages est passé de 5,0 % en 2012 à 5,4 % au troisième trimestre de 2013.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 jan. 2014) - Selon le deuxième sondage annuel de BMO sur l'épargne des ménages rendu public aujourd'hui, les Canadiens ont épargné en moyenne 8 764 $ l'an dernier. Par ailleurs, nombre d'entre eux relèvent la barre pour 2014, car les Canadiens prévoient mettre de côté en moyenne 9 635 $ dans l'année à venir.

Le sondage, réalisé par Pollara, a révélé ce qui suit :

  • En 2013, il y a eu une baisse sensible du pourcentage de Canadiens qui n'ont rien épargné, de 28 % en 2012 à 17 % en 2013, ce qui veut dire que plus de Canadiens épargnent une partie de leur revenu
  • Les obstacles les plus fréquents à l'atteinte des objectifs d'épargne par les Canadiens sont notamment le revenu insuffisant pour épargner (69 %), les dépenses élevées (67 %) et la gestion de l'endettement (50 %)
  • Les Canadiens ont l'intention d'épargner en moyenne 9 635 $ en 2014, la plupart dans un compte de chèques ou un régime enregistré d'épargne placement (REER) (66 % et 55 % respectivement)
  • La moitié d'entre eux (47 %) se serviront d'un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), tandis que le tiers (31 %) se serviront d'un compte d'épargne à intérêt élevé.

Selon les Études économiques de BMO, les données officielles les plus récentes montrent que les Canadiens ont réussi à épargner davantage en 2013 que l'année précédente et elles indiquent qu'ils conserveront ce rythme en 2014.

« Les Canadiens ont augmenté leur épargne l'an dernier en réaction à la hausse des taux d'intérêt à long terme et ont un œil sur la hausse de l'endettement », a déclaré Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Nous nous attendons à ce que le taux d'épargne en 2014 demeure au-dessus de 5 pour cent, alors que les ménages empruntent au rythme le plus lent en trois décennies et que les taux d'intérêt à long terme sont susceptibles de monter un peu grâce à une économie plus forte et à une réduction des stimulations de la Réserve fédérale. »

« Les Canadiens semblent viser une hausse de l'épargne en 2014, ce qui est encourageant. Il ressort toutefois que certains facteurs, comme le niveau élevé des dépenses et des dettes, pourraient les empêcher d'atteindre leurs objectifs d'épargne », a déclaré François Hudon, premier vice-président, Direction du Québec BMO Banque de Montréal et co-chef Ventes spécialisées Amérique du Nord. « En tenant compte de ces obstacles, nous conseillons à ceux qui n'atteignent pas leurs objectifs de prendre des mesures simples, comme la mise de côté de montants plus petits dans un compte distinct et l'utilisation de prélèvements automatiques pour commencer. »

M. Hudon a ajouté que même la plus petite cotisation aujourd'hui peut finir par faire une grande différence à long terme.

Objectifs d'épargne pour 2014

Le sondage a aussi permis de déterminer les objectifs d'épargne les plus fréquents chez les Canadiens :

  • L'épargne pour des vacances constitue la plus haute priorité pour 2014 (48 %)
  • Bâtir un fond d'épargne pour les jours difficiles ou pour une urgence vient au deuxième rang pour l'année à venir (43 %) et l'épargne pour la retraite vient au troisième rang (39 %).

Épargne des particuliers selon la région et le sexe

Le sondage a aussi exploré les différences de l'épargne des particuliers entre les régions et les sexes et a permis de constater ce qui suit :

  • Les Britanno-Colombiens sont ceux qui s'attendent à épargner le plus en 2014 (15 117 $), suivis par les Albertains (12 478 $)
  • Les Québécois sont ceux qui prévoient épargner le moins (6 179 $)
  • Les hommes s'attendent en moyenne à épargner 11 228 $ en 2014, tandis que les femmes prévoient épargner en moyenne 7 989 $.
Canada Atlantique Québec Ontario Prairies Alberta C.-B. Hommes Femmes
Montant épargné en 2013 8 764 $ 6 609 $ 6 017 $ 9 625 $ 9 691 $ 9 711 $ 11 224 $ 10 567 $ 6 961 $
Épargne prévue en 2014 9 635 $ 7 344 $ 6 179 $ 9 570 $ 9 095 $ 12 478 $ 15 117 $ 11 228 $ 7 989 $

Pour de plus amples renseignements sur la manière dont BMO peut vous faciliter l'épargne, visitez aujourd'hui une succursale de BMO ou cliquez ici.

Le sondage de Pollara a été réalisé du 10 au 14 janvier 2014 auprès d'un échantillon en ligne de 1 002 Canadiens. Un échantillon aléatoire de cette taille comporterait une marge d'erreur de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 537 milliards de dollars au 31 octobre 2013 et d'un effectif de plus de 45 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements