Ernst & Young LLP



Ernst & Young LLP

27 mars 2013 09h30 HE

Selon un sondage Ernst & Young, 43 % des entreprises canadiennes accordent au moins B au budget fédéral

Les répondants sont partagés quant à l'efficacité des mesures proposées

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 27 mars 2013) - Alors que 43 % des gens d'affaires canadiens sondés accordent une note d'au moins B à l'ensemble du budget fédéral déposé la semaine dernière, les répondants sont partagés à peu près moitié moitié en ce qui a trait aux mesures particulières qui y sont prévues, constate Ernst & Young. Cependant, 57 % des répondants attribuent une note de C ou moins au budget de cette année.

« Tout comme sur la scène politique canadienne, les réactions au budget sont plutôt polarisées, » déclare Stéphane Leblanc, associé de fiscalité chez Ernst & Young. « Le milieu des affaires semble particulièrement divisé sur la question de savoir si le budget stimulera l'emploi et la croissance ou l'économie dans son ensemble, volet qui, comme nous le savons, était cette fois au cœur des préoccupations du gouvernement. »

Par exemple, 44 % des répondants pensent que le budget stimulera l'emploi et la croissance modérément, un mince 1 % supplémentaire se disant d'avis que le budget les stimulera fortement. En revanche, 46 % ne croient pas que les mesures instaurées amélioreront ces domaines qui éprouvent toujours des difficultés.

Les répondants sont tout aussi partagés sur la question de savoir si le budget établit le juste équilibre entre la stimulation de l'économie et la réduction des dépenses gouvernementales. En effet, 36 % se disent d'accord (et une autre tranche de 6 %, fortement d'accord), et 38 % expriment plutôt leur désaccord (une tranche supplémentaire de 13 % se disant fortement en désaccord).

« Cette divergence d'opinion est également manifeste au chapitre des investissements des entreprises, » ajoute Fred O'Riordan, conseiller national des Services de fiscalité, qui dirige aussi le groupe des Services d'analyse d'Ernst & Young. « D'un côté, 45 % affirment que le budget stimulera ces investissements du point de vue de leur entreprise, tandis qu'un pourcentage comparable (46 %) répond le contraire. »

Par contre, un consensus plus clair se dégage chez les répondants lorsqu'il s'agit de se prononcer sur l'élimination du déficit budgétaire fédéral d'ici 2015 conformément aux prévisions du budget. Si 32 % croient probable ou hautement probable que le déficit sera alors éliminé, une majorité écrasante de 67 % juge ce résultat peu ou très peu probable. Les répondants s'entendent aussi pour dire que la récente tendance budgétaire de réduction des taux d'imposition des sociétés fédéraux pour offrir un cadre fiscal compétitif à l'échelle internationale constituait une bonne politique économique (75 % sont d'accord ou fortement d'accord, et seulement 23 % sont en désaccord ou fortement en désaccord).

Le sondage national d'Ernst & Young a été mené entre le 21 et le 25 mars 2013 auprès de gens d'affaires principalement. Voici d'autres points saillants du sondage :

  • Dans une proportion de 54 %, les répondants affirment que les mesures d'allègement fiscal ciblées et les incitatifs économiques en appui à des secteurs précis sont une bonne politique économique (40 % sont en désaccord).
  • La gestion de la dette publique ressort au premier rang des priorités politiques les plus urgentes dont le budget de 2013 ne traite pas adéquatement (25 %, viennent ensuite la productivité et l'innovation ainsi que la réforme fiscale, éléments pointés du doigt par 16 % des répondants dans chaque cas).

À propos d'Ernst & Young

Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l'échelle mondiale, les 167 000 membres de notre personnel sont unis par nos valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous nous distinguons en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à réaliser leur potentiel.

Pour plus d'information, veuillez visiter le site www.ey.com/ca.

Ernst & Young désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients.

Renseignements