Manufacturiers et exportateurs du Canada

Manufacturiers et exportateurs du Canada

18 oct. 2012 09h15 HE

Selon une enquête MEC: l'optimisme généralisé, les investissements imminents et les préoccupations au sujet de la main-d'oeuvre soulignent la nécessité de définir une stratégie...

... pour le secteur manufacturier canadien

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 oct. 2012) - Une politique gouvernementale d'investissements faible et des pénuries de competences de plus en plus prononcées viennent assombrir des perspectives brillantes pour les manufacturiers au cours des cinq prochaines années, selon une nouvelle enquête que publie aujourd'hui Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC).

L'étude menée conjointement avec Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC) et BDO Canada auprès de 649 entreprises de toutes les régions du Canada a conclu qu'alors que les manufacturiers affichent un certain optimisme quant à leurs perspectives de croissance, ils continuent de se préoccuper de l'absence d'une stratégie nationale cohérente qui répondrait à leurs plus importants besoins. Environ trois répondants sur quatre ont dit s'attendre à une augmentation de la rentabilité d'ici 2015 ; parallèlement, quelque 77 pour cent anticipent une croissance des volumes de production au cours de la même période.

« Les manufacturiers canadiens continuent à se heurter à des conditions économiques difficiles, à des tensions constantes avec les syndicats, à des coûts sans cesse croissants et à une concurrence accrue dans les marchés primaires », explique Jayson Myers, président et chef de la direction de MEC. « Mais ils perçoivent tout de même des possibilités, aussi bien au Canada qu'à l'échelle mondiale. C'est maintenant aux décideurs politiques d'assurer aux entreprises la possibilité d'exploiter ces possibilités, de créer de bons emplois bien rémunérés et d'investir dans leur avenir ».

À partir de l'étude, MEC a défini cinq grands axes prioritaires sur lesquels s'établirait au Canada un secteur manufacturier de calibre mondial, notamment le soutien renforcé à l'attraction d'investissements et de la productivité, des mesures immédiates pour combler les déficits de compétences et la réduction du fardeau qu'impose la réglementation.

MEC a également demandé une meilleure intégration avec les États-Unis et qu'on soit constamment à l'affût d'accords commerciaux qui éliminent les obstacles au commerce et permettent aux manufacturiers de pénétrer de nouveaux marchés.

« Les manufacturiers canadiens, en particulier les producteurs d'aliments, de boissons et de produits de consommation, peuvent devenir un plus important vecteur économique » a déclaré Mme Nancy Croituru, présidente et chef de la direction de PACC. « Mais pour réaliser ce potentiel, il doit constituer une priorité stratégique pour tous les ordres de gouvernements. Nous devons nous améliorer localement, croître mondialement et continuer à nous appuyer sur les forces de nos gens, sur nos ressources naturelles et sur la stabilité de notre économie ».

L'enquête menée entre le 22 mai et le 1er juillet a questionné des manufacturiers canadiens et leurs fournisseurs sur certaines conditions commerciales clés actuelles et futures telles que les relations avec les marchés étrangers, la fiscalité et la finance ainsi que les ressources humaines. La marge d'erreur est de 3,8 pour cent, 19 fois sur 20.

« Ces résultats confirment ce que nous entendions et nous ont permis de mieux comprendre les problèmes émergents de l'industrie qui affectent aussi bien les petites que les grandes entreprises », a déclaré Joseph Gipp, partenaire et leader national de la fabrication chez BDO Canada. « Cette information est précieuse pour aider les entreprises et les gouvernements à élaborer une stratégie de compétition et de succès au Canada et à l'échelle mondiale ».

Pour télécharger un exemplaire du rapport, veuillez vous rendre à http://bit.ly/2012_EEG.

Renseignements

  • Derek Lothian
    Directeur, Communications nationales
    Manufacturiers et exportateurs du Canada
    613-296-2156
    derek.lothian@cme-mec.ca