BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

25 avr. 2012 09h17 HE

Selon une étude de BMO sur les prêts hypothécaires, les Canadiens mariés qui ont des enfants préfèrent les périodes d'amortissement plus courtes

- Dans l'ensemble, la moitié des Canadiens ont tendance à opter pour une période d'amortissement plus courte afin de rembourser plus rapidement leur prêt hypothécaire.

- C'est en Alberta que cette tendance est la plus forte.

- Selon le Service des études économiques de BMO, les périodes d'amortissement plus courtes sont la clé d'une plus grande stabilité financière des ménages.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 25 avril 2012) - Selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui par BMO Banque de Montréal, les Canadiens qui ont des enfants sont plus susceptibles (63 pour cent) d'opter pour une période d'amortissement plus courte afin de rembourser plus rapidement leur prêt hypothécaire. Dans l'ensemble, la moitié des Canadiens (50 pour cent) ont l'intention de choisir une période d'amortissement plus courte.

« Ces chiffres indiquent que les propriétaires de maison canadiens choisissent des options de financement hypothécaire responsables et qu'ils considèrent comme une priorité d'augmenter la valeur de réalisation nette de leur maison et de réduire leurs frais d'intérêts, » a déclaré Katie Archdekin, chef, Produits hypothécaires, BMO Banque de Montréal. « Par exemple, sur un prêt hypothécaire de 400 000 $ assorti d'un taux d'intérêt de 5 %, le fait d'opter pour une période d'amortissement de 25 ans plutôt que 30 ans peut entraîner des économies d'intérêts de plus de 70 000 $ sur la durée de vie de l'hypothèque, ce qui représente une somme considérable. »

L'étude de BMO met également en évidence certaines différences selon les régions :

  • C'est en Alberta qu'on trouve le plus grand pourcentage de propriétaires disposés à choisir une période d'amortissement plus courte (61 pour cent). Ils sont 53 pour cent en Ontario et 45 pour cent au Québec.
  • C'est dans les Prairies qu'on envisage le plus sérieusement de choisir une période d'amortissement plus courte (32 pour cent)

Selon une étude de Douglas Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux, et Benjamin Reitzes, économiste principal, BMO Marchés des capitaux, les prêts hypothécaires à terme fixe et les périodes d'amortissement plus courtes vont contribuer à la stabilité financière des propriétaires de maison canadiens au cours des prochaines années.

« Nous prévoyons maintenant que les taux d'intérêt fixes seront plus avantageux que les taux variables. Même si, en fin de compte, la décision dépend de la situation de chaque emprunteur, un taux peu élevé assorti d'une période d'amortissement plus courte, soit 25 ans, renforcera considérablement la stabilité financière du ménage », a expliqué M. Porter.

BMO propose les conseils suivants aux Canadiens, afin de les aider à se libérer plus rapidement de leur hypothèque :

Soumettez votre prêt hypothécaire à un test de résistance : Utilisez des versements hypothécaires basés sur un taux d'intérêt plus élevé pour mettre votre budget à l'épreuve. Le total de vos frais d'habitation (versements hypothécaires, taxes foncières, coûts de chauffage, etc.) ne devrait pas dépasser le tiers du revenu du ménage. Si votre taux d'intérêt augmente même seulement d'un point de pourcentage, passant par exemple de 5 % à 6 %, vous devrez verser 146 $ de plus par mois dans le cas d'un prêt de 250 000 $ amorti sur 25 ans.

Réfléchissez bien aux avantages réciproques des taux fixes et des taux variables : Les taux hypothécaires variables ont été plus avantageux à long terme. Mais les taux fixes (qui sont actuellement à des planchers historiques) vous assurent la tranquillité d'esprit, parce qu'ils vous protègent contre les hausses de taux et que vous savez quelle proportion de votre prêt hypothécaire vous aurez remboursée à la fin de votre terme.

Augmentez votre mise de fonds : Si vous pouvez vous le permettre, augmentez votre mise de fonds; c'est un excellent moyen de réduire les intérêts que vous paierez sur toute la durée de votre hypothèque. En faisant une mise de fonds d'au moins 20 %, vous éviterez de payer une prime d'assurance-prêt hypothécaire.

Songez à raccourcir la période d'amortissement de votre prêt : Moins la durée de l'hypothèque sera longue, moins vous paierez d'intérêts. De plus, une période d'amortissement de 25 ans ou moins vous permettra d'augmenter plus rapidement la valeur de réalisation nette de votre maison.

Le sondage en ligne a été effectué du 21 au 23 février 2012 auprès de 1 500 Canadiens âgés de 18 ans et plus, au moyen de LegerWeb, le panel Internet de Léger Marketing. Un échantillon aléatoire de la même taille comporterait une marge d'erreur de +/-2,5 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 538 milliards de dollars au 31 janvier 2012, et d'un effectif de plus de 47 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste de gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires.

Renseignements