BMO Groupe financier

TSX : BMO
NYSE : BMO


BMO Groupe financier

22 nov. 2012 06h00 HE

Selon une étude de BMO sur les REEE, les parents canadiens s'inquiètent au sujet des coûts de l'éducation postsecondaire

- Plus de 40 % des parents se demandent si leurs enfants auront les moyens de se payer des études postsecondaires.

- Quatre années d'université peuvent coûter plus de 60 000 $, aujourd'hui; et pour un enfant né en 2012, le coût d'un diplôme universitaire pourrait dépasser 140 000 $.

- L'ouverture d'un REEE pour votre enfant peut constituer un élément essentiel d'une stratégie d'épargne pour ses études postsecondaires.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 22 nov. 2012) - Selon un sondage de BMO Groupe financier, 42 % des parents canadiens ne sont pas convaincus que leurs enfants pourront se payer des études postsecondaires, avec ce que cela comporte de frais de scolarité, de frais de logement et de repas, de livres et d'argent de poche.

Le coût des études postsecondaires a augmenté constamment depuis dix ans, de sorte que quatre années d'université coûtent actuellement plus de 60 000 $. Et pour un enfant né cette année, le coût d'un diplôme universitaire pourrait dépasser 140 000 $.

Voici quelques-unes des principales conclusions du sondage :

  • La majorité des parents (83 %) prévoient de payer les études postsecondaires de leur enfant, tandis que 44 % des répondants disent que leur enfant en paiera au moins une partie.
  • Près du quart des répondants (22 %) n'ont discuté avec personne de l'éducation postsecondaire de leur enfant, ni de la façon de la financer.
  • Plus du tiers des parents canadiens (35 %) ne connaissent pas les principaux avantages du régime enregistré d'épargne-études (REEE), y compris le programme de cotisation de contrepartie du gouvernement fédéral.

Le REEE et le programme gouvernemental de cotisation de contrepartie

Un des moyens dont les parents disposent pour planifier l'éduction postsecondaire de leur enfant consiste à ouvrir un régime enregistré d'épargne-études (REEE) et à y faire régulièrement des cotisations. Les subventions gouvernementales qui s'y ajoutent et les intérêts composés peuvent augmenter considérablement l'épargne totale.

Par exemple, en versant au moins 2 500 $ par année dans un REEE, vous avez droit à la Subvention canadienne pour l'épargne-études, qui correspond à 20 % de votre cotisation. La subvention peut donc atteindre 500 $ par année, selon le montant de votre cotisation.

« Les parents devraient se renseigner sur les diverses options qui peuvent les aider à épargner en vue des études postsecondaires de leurs enfants, déclare Robert Armstrong, vice-président, Solutions de gestion d'actifs et régimes enregistrés, BMO Investissements Inc. Le programme gouvernemental de cotisations de contrepartie est un excellent moyen d'augmenter les fonds destinés aux études de votre enfant. Après tout, si le gouvernement vous donne de l'argent pour vous aider à payer les études de votre enfant, pourquoi n'en profiteriez-vous pas? »

BMO offre les conseils suivants aux parents, aux enfants et aux grands-parents qui souhaitent ouvrir un REEE ou cotiser à un REEE :

Commencez tôt : Demandez le numéro d'assurance sociale de votre enfant et ouvrez un REEE. En versant aussi peu que 500 $ par année dès le plus jeune âge de votre enfant, vous pourriez avoir accumulé plus de 20 000 $ d'épargne lorsqu'il entrera au collège ou à l'université.

Ne vous limitez pas à de l'argent comptant : Afin de maximiser le potentiel de croissance de votre REEE, versez-y des placements, comme des parts de fonds d'investissement ou de fonds négociables en bourse (FNB) et des certificats de placement garanti (CPG). Une autre option, les fonds BMO Catégorie Étape*, permet aux investisseurs de choisir parmi différents horizons temporels - de 5 à 18 ans - pour faire correspondre l'échéance du placement avec le début des études postsecondaires de l'enfant. La composition de ces fonds est ajustée chaque année, de manière à réduire la part des actions et à augmenter celle des titres à revenu fixe et des liquidités à mesure que la date de dissolution des fonds approche.

Consultez un spécialiste des questions financières : Un expert financier peut vous aider à tirer le maximum de votre REEE, en trouvant les méthodes de cotisation et les stratégies de placement qui vous conviennent.

Pour en apprendre davantage sur les REEE, visitez : www.bmo.com/reee.

Le sondage a été effectué en ligne par Pollara du 17 au 24 août 2012, auprès d'un échantillon de 801 parents canadiens ayant des enfants de moins de 18 ans. Un échantillon probabiliste de cette taille donnerait des résultats comportant une marge d'erreur de ± 3,5 %, 19 fois sur 20.

*Les fonds d'investissement BMO sont offerts par BMO Investissements Inc., une société de services financiers qui est une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans des fonds d'investissement peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Renseignements