BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

07 juin 2012 10h34 HE

Selon une étude de BMO, une entreprise canadienne sur trois utilise les médias sociaux

Les entreprises canadiennes adoptent Facebook avec enthousiasme.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 7 juin 2012) - Une nouvelle étude de BMO Banque de Montréal publiée aujourd'hui indique qu'un tiers des entreprises canadiennes sont présentes dans les médias sociaux. Et les entrepreneurs sont tout aussi nombreux à déclarer que les médias sociaux ont aidé leurs entreprises à prospérer.

Depuis quelques années, les médias sociaux font partie intégrante de la vie quotidienne de la plupart des Canadiens. À lui seul, le réseau Facebook compte plus de 18 millions de membres canadiens, soit plus de la moitié de notre population. Les entreprises ont rapidement compris les avantages d'une présence dans cet espace en ligne.

L'étude effectuée par Léger Marketing révèle également les faits suivants :

  • Deux entrepreneurs sur cinq (43 %) qui prévoient que leur entreprise croîtra cette année sont d'avis que les médias sociaux ont aidé leur entreprise à prospérer.

  • Les entreprises des secteurs des arts, des voyages et du tourisme sont de plus grands utilisateurs de médias sociaux que celles des autres secteurs - 67 %* d'entre elles utilisent au moins une forme de média social à des fins commerciales. En revanche, 33 %* des entreprises des secteurs des mines, du pétrole et du gaz et de la fabrication en font autant.

  • Les entreprises de l'Est canadien sont les moins portées à voir les avantages des médias sociaux, 48 % d'entre elles déclarant que les médias sociaux ne les ont pas aidées. En revanche, 36 % des entreprises de l'Ouest canadien disent que les médias sociaux ont favorisé leurs activités.

« Plus tôt cette année, BMO a sondé les propriétaires d'entreprise et a découvert que la moitié des petites entreprises canadiennes croient que les médias sociaux ont le potentiel d'accroître leur rentabilité. À mi-chemin en 2012, près de 50 % des entrepreneurs qui prévoient une croissance de leur entreprise l'attribuent en partie à leur présence en ligne. De toute évidence, les entreprises canadiennes voient les médias sociaux d'un bon œil, les considérant comme un outil de marketing et de relations avec la clientèle à la fois efficient et puissant », déclare Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal.

L'étude montre que parmi les entreprises qui utilisent les médias sociaux, Facebook est le média social le plus important, plus du quart des entreprises (27 %) étant actives sur son site. Par ailleurs, 15 % des entreprises utilisent LinkedIn, alors qu'elles sont seulement 10 % à utiliser Twitter. Les micromessages (ou tweets) d'entreprises proviennent le plus souvent de l'Ontario, où une petite entreprise sur six a un compte actif, alors que 6 % des entreprises de l'Est du Canada en ont un.

Les médias sociaux comme outil de marketing

L'étude a également permis de confirmer les trois principales raisons pour lesquelles les entreprises utilisent les médias sociaux :

  • Pour promouvoir leur marque ou leur réputation (33 %).
  • Pour obtenir les idées ou les suggestions des gens (23 %).
  • Pour vendre leurs produits ou services (23 %).

« Les médias sociaux, même s'ils sont encore un moyen de communication et de marketing relativement nouveau, sont certainement là pour rester. Nous prévoyons que les entreprises canadiennes les utiliseront de plus en plus, car elles cherchent des moyens efficients pour pénétrer de nouveaux marchés ainsi que pour élargir et développer leurs relations avec leurs clients, explique Cathy Pin. Nos clients nous disent aussi qu'ils apprécient les occasions d'interagir avec d'autres entreprises, de faire des contacts en ligne et d'échanger des idées et des expériences. C'est pourquoi nous avons récemment créé une nouvelle communauté virtuelle pour les propriétaires d'entreprise », poursuit Mme Pin.

La communauté en ligne de la Formule futée BMO pour entreprise est une plateforme virtuelle (en anglais) dotée de fonctions et d'outils permettant d'utiliser les médias sociaux, y compris un blogue, un fil de nouvelles Twitter et des sondages sur des sujets brûlants, qui vise à inciter les petites entreprises à être actives dans le cyberespace. Les propriétaires d'entreprise y ont accès à plus de 100 balados qui proposent des conseils d'experts sur des sujets comme l'élaboration d'un plan d'affaires, la gestion des flux de trésorerie et l'importance des médias sociaux.

Parmi les entreprises qui utilisent des outils de médias sociaux, Facebook est le choix le plus populaire (70 %), suivi de LinkedIn (32 %) et de Twitter (31 %).

Pritesh Gandhi, directeur principal, Marketing et stratégie numériques, BMO Banque de Montréal, fait remarquer que les outils des médias sociaux se sont perfectionnés depuis cinq ans et offrent plusieurs avantages aux propriétaires d'entreprise. « Bien que l'application la plus populaire soit Facebook, il existe d'autres réseaux et outils qui peuvent être utiles aux entreprises. Par exemple, LinkedIn est très efficace pour ce qui est d'établir et de maintenir des contacts pour des fins de recrutement et de partage de connaissances, tandis que Twitter, si on l'utilise de manière efficace, peut aider à maintenir le dialogue avec les clients et à répondre à leurs demandes de renseignements en temps réel. »

Le problème, c'est qu'il faut du temps pour établir sa présence dans les médias sociaux et que l'incidence de cette présence sur les résultats est plus difficile à mesurer que celle d'outils de marketing plus traditionnels.

« À BMO Banque de Montréal, nous expliquons à nos clients qu'il est important de déterminer avec précision comment ils veulent utiliser les médias sociaux pour communiquer avec leur clientèle ou pour atteindre leurs objectifs d'affaires. Étant donné le grand nombre d'outils disponibles, le fait de bien cibler ces efforts les aidera à élaborer une stratégie de marketing efficace pour les médias sociaux et à en mesurer les résultats », ajoute Mme Pin.

Le sondage en ligne a été effectué par Léger Marketing du 21 mars au 12 avril 2012, auprès d'un échantillon de 500 propriétaires d'entreprise canadiens. Un échantillon aléatoire de la même taille aurait produit une marge d'erreur de ± 4,38 %, 19 fois sur 20.

*L'astérisque indique un échantillon de petite taille.

Renseignements