BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

27 oct. 2011 06h00 HE

Selon une étude de l'Institut Info-retraite BMO, les baby-boomers peuvent augmenter leur épargne retraite en faisant attention à leurs impôts

- Près de 80 % des baby-boomers sont mal ou insuffisamment renseignés sur l'imposition des gains en capital et des dividendes.

- Plus de 40 % d'entre eux connaissent mal l'incidence fiscale d'un retrait d'un FERR.

- De mauvaises décisions fiscales prises pendant la retraite pourraient entraîner la remise de certaines prestations gouvernementales, comme celles de la Sécurité de la vieillesse.

- Le CELI est un abri fiscal idéal pour les retraités.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 27 oct. 2011) - L'Institut Info-retraite BMO a publié aujourd'hui une étude qui indique que les baby-boomers canadiens doivent mieux se renseigner sur l'imposition de leur revenu. Bon nombre d'entre eux pourraient être forcés de rendre à l'État certaines prestations et certains crédits, à moins d'adopter une perspective à long terme dès les premières années de leur retraite, afin de structurer stratégiquement leur revenu de retraite et de réduire les impôts qu'ils paient.

L'étude, intitulée Faites attention aux impôts à la retraite, montre que les baby-boomers canadiens sont peu nombreux à savoir comment maximiser leur épargne fiscale, ce qui les expose à se faire retirer certains avantages, comme les prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV) et le crédit en raison de l'âge. Par exemple :

  • Soixante-dix-neuf pour cent des Canadiens âgés de 45 ans et plus n'ont pas pu expliquer correctement ou ne savaient pas comment le revenu de dividendes et les gains en capital sont traités d'un point de vue fiscal.
  • Plus d'un tiers (34 %) des répondants n'ont pas pu expliquer correctement ou ne savaient pas comment le revenu d'intérêt est traité d'un point de vue fiscal.
  • Quarante-et-un pour cent des répondants n'ont pas pu établir correctement l'incidence fiscale d'un retrait d'un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).

« Il est essentiel que les retraités s'y connaissent en impôts et adoptent une approche à long terme qui leur permettra de tirer leur revenu des sources les plus avantageuses », a déclaré Tina Di Vito, chef de l'Institut Info-retraite BMO. De cette façon, ceux qui ont un revenu de retraite plus élevé s'assureront aussi de ne pas dépasser les seuils qui leur permettent de continuer à bénéficier de prestations et crédits gouvernementaux, ce qui pourrait influer considérablement sur leur revenu annuel total. »

Selon l'étude intitulée Faites attention aux impôts à la retraite, 47 % des personnes sondées qui sont retraitées disent que les prestations de la SV constituent l'une de leurs principales sources de revenu. Les prestations de la SV, que le gouvernement verse aux Canadiens âgés de 65 ans et plus, sont des prestations fondées sur le revenu qui peuvent être retirées si le revenu de leur destinataire dépasse un certain niveau. Il est donc essentiel de bien connaître son niveau de revenu et son palier d'imposition pour faire en sorte de préserver son admissibilité aux prestations. Pourtant, seulement 21 % des retraités sondés savaient exactement quel serait leur palier d'imposition après leur départ à la retraite.

L'Institut Info-retraite BMO offre les conseils suivants aux retraités et préretraités qui cherchent à payer moins d'impôt et à maximiser leur revenu de retraite :

Gérez intelligemment votre revenu de retraite, de manière à profiter pleinement des crédits d'impôt et autres avantages fiscaux, comme le crédit de pension et le fractionnement du revenu de pension du conjoint – Pour certains, cela peut vouloir dire de convertir un REER en FERR avant d'avoir 71 ans et de retirer plus que le minimum exigé pendant les années de transition entre la retraite et l'âge auquel les prestations gouvernementales commencent à être versées.

Mettez-vous à l'abri de la tempête en ouvrant un CELI – Les personnes âgées qui ne peuvent supporter de voir l'argent de leur FERR fondre en raison de l'impôt peuvent continuer à mettre leurs économies à l'abri en les plaçant dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), qui se reconstitue grâce à un mécanisme de remise des sommes retirées dans le compte et qui ne comporte pas d'âge limite.

Comprenez bien la façon dont les impôts influeront sur votre revenu de retraite – Renseignez-vous sur la façon dont les différentes sources de revenu de retraite seront imposées; si nécessaire, consultez un spécialiste des questions financières.

Vous pouvez consulter la version intégrale de l'étude sur le site http://www.bmo.com/institutinforetraite.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif total de 477 milliards de dollars au 31 juillet 2011, et d'un effectif de plus de 47 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

À propos de l'Institut Info-retraite BMO

L'Institut Info-retraite BMO a été créé en 2008 pour effectuer des recherches sur les questions liées à la retraite et pour présenter des stratégies financières et des points de vue stimulants aux personnes qui sont sur le point de prendre leur retraite ou déjà retraitées. Tina Di Vito, chef de l'institut Info-retraite BMO, est comptable agréée, planificatrice financière agréée et spécialiste en fiducie et en succession.

Renseignements