SEMAFO Inc.
TSX : SMF
OMX : SMF

SEMAFO Inc.

25 févr. 2016 07h00 HE

SEMAFO annonce l'étude de faisabilité positive et le financement pour Natougou

Période de recouvrement de 1,5 an et taux de rendement interne après impôt de 48 % à 1 100 $/oz d'or

Conférence téléphonique prévue aujourd'hui à 11 h 00 HNE

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 25 fév. 2016) - SEMAFO inc. (TSX:SMF)(OMX:SMF) annonce les résultats d'une étude de faisabilité positive sur son projet aurifère Natougou, situé à 320 kilomètres à l'est de Ouagadougou au Burkina Faso. La Société annonce également la signature d'une lettre d'engagement avec Macquarie Bank Limited visant à amender sa facilité de crédit existante (la « facilité »). Tous les montants sont en dollars US à moins d'avis contraire. Tous les chiffres sont présentés sur la base d'une participation de 100 %.

Faits saillants de l'étude de faisabilité sur Natougou

  • Au cours des trois premières années :
    • Production annuelle moyenne de plus de 226 000 onces;
    • Coût comptant total1 de 283 $/oz et coût de maintien tout inclus2 de 374 $/oz en moyenne;
    • Teneur moyenne du minerai traité de 5,72 g/t et taux de récupération de l'or de 93,8 %.

  • Production de près de 1,2 million d'onces à un coût comptant total de 408 $/oz et avec un taux de récupération de l'or de 92,9 % sur la durée de vie projetée de la mine (LOM; Life of Mine), soit plus de 7 ans.

  • Coût de maintien tout inclus de 518 $/oz (LOM) incluant les frais de découverture capitalisés et les dépenses en capital de maintien.

  • Première estimation de réserves minérales exploitables par fosse de 9,6 millions de tonnes à une teneur de 4,15 g/t Au pour 1 276 000 onces d'or contenu.

  • Dépenses en capital initiales de 219 millions $, ce qui comprend 42 millions $ en frais de prédécouverture et un montant de 18 millions $ pour éventualités.

  • Paramètres économiques du projet (scénario de base à 1 100 $/oz) :
    • VAN à 5 % après impôt : 262 millions $;
    • Taux de rendement interne ("TRI") après impôt : 48 %;
    • Période de recouvrement : 1,5 an.

  • Démarrage prévu de la construction : fin de l'année 2016.

  • Première coulée d'or prévue au deuxième semestre de 2018, avec la première année complète de production en 2019.

1Le coût comptant total est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond aux charges d'exploitation minière et aux redevances gouvernementales par once vendue.

2Le coût de maintien tout inclus est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond au coût comptant total auquel s'ajoutent les dépenses en capital de maintien et les frais de découverture par once.

Analyse de sensibilité au prix de l'or

L'analyse de sensibilité du projet Natougou a été effectuée en tenant compte d'une variation de 100 $ du prix de l'or envisagé dans le scénario de base, tel qu'illustré dans le tableau ci-dessous.

1 000 $ / oz d'or Scénario de base
1 100 $ / oz d'or
1 200 $ / oz d'or
VAN à 5 % après impôt (M$) 199 $ 262 $ 334 $
TRI après impôt (%) 38 48 58
Période de recouvrement (années) 1,7 1,5 1,3

Financement - Lettre d'engagement avec Macquarie

SEMAFO annonce la signature d'une lettre d'engagement avec Macquarie Bank Limited visant à amender sa facilité. Lorsque combinée avec ses liquidités en main (167 millions $ au 31 décembre 2015) et les flux de trésorerie anticipés des opérations en cours, la Société estime qu'elle dispose de ressources financières suffisantes pour avancer Natougou jusqu'à l'étape de la production.

Les amendements apportés à la facilité existante comprennent les éléments suivants :

  • La facilité sera augmentée de 90 millions $ à 120 millions $;
  • La somme additionnelle de 60 millions $ devra être retirée avant le 30 juin 2017 (un remboursement de 30 millions $ est prévu le 3 mars 2016);
  • Taux LIBOR majoré de 4,75 % par année;
  • Remboursements trimestriels de 15 millions $, à compter du premier trimestre de 2019 jusqu'au quatrième trimestre de 2020.

La clôture de la facilité amendée devrait avoir lieu le ou autour du 31 mars 2016 et le retrait du montant additionnel de 60 millions $ demeure sujet aux conditions préalables usuelles pour une transaction de cette nature.

Étapes à venir

  • Obtention de tous les permis requis d'ici la fin de l'année 2016;
  • Achèvement des travaux d'ingénierie détaillée au quatrième trimestre de 2016;
  • Démarrage de la construction d'ici la fin de l'année 2016;
  • Poursuite de l'exploration dans le but d'accroître les réserves et les ressources et d'améliorer les paramètres économiques du projet à compter de la quatrième année de la durée de vie de la mine.

Minéralisation

La minéralisation du gisement Natougou est encaissée dans une zone de cisaillement horizontale qui présente une géométrie anticlinale subtile. Les lithologies encaissantes se composent de volcanites mafiques à intermédiaires et de roches intrusives. La minéralisation est principalement encaissée dans une zone de cisaillement silicifiée, et une quantité importante de l'or de trouve sous forme d'or visible. Les minéraux sulfurés sont la pyrrhotite et la pyrite avec un peu d'arsénopyrite et de chalcopyrite. Une proportion significative de l'or peut être récupérée par gravité. Quatre-vingt-dix pour cent de la minéralisation dans le gisement Natougou est contenue dans la roche fraîche exploitable par fosse à ciel ouvert.

Estimations de réserves et de ressources minérales

Les estimations de réserves et de ressources minérales ont été préparées conformément aux normes de l'ICM sur les définitions établies aux fins de la présentation de l'information conformément au Règlement 43-101. L'estimation des ressources a été réalisée par Snowden Mining Industry Consultants, tandis que l'estimation des réserves minérales a été effectuée par AMC Mining Consultants (Canada) Ltd.

Les travaux de forage effectués par SEMAFO, combinés aux résultats de forage antérieurs, ont permis d'établir une base de données de forage comportant 174 trous de forage carotté, 625 trous de forage mixtes (débutant en circulation inverse et se terminant en carottage) et 550 trous de forage à circulation inverse pour un total de 115 250 mètres, qui a servi au calcul de l'estimation des réserves minérales et des ressources minérales résiduelles.

L'estimation des réserves minérales prouvées et probables exploitables par fosse pour le gisement Natougou totalise 9 567 000 tonnes à une teneur moyenne de 4,15 g/t Au pour 1 276 000 onces d'or contenu. Les réserves minérales ont été estimées en fonction d'un prix de l'or à 1 100 $ par once et un seuil de coupure correspondant de 1,07 g/t.
Au 31 décembre 2015, les réserves prouvées et probables du gisement Natougou étaient estimées comme suit :

Minerai
Catégories de réserves Tonnage Teneur Or contenu
Tonnes Au (g/t) Onces
Prouvées 1 583 000 6,46 329 000
Probables 7 984 000 3,69 947 000
Total Prouvées + Probables 9 567 000 4,15 1 276 000

Pour plus de détails, le lecteur est prié de consulter les réserves et des ressources au tableau 1 en annexe.

Potentiel d'exploration à Natougou

Avant l'acquisition d'Orbis Gold Limited en 2015, le projet Natougou avait fait l'objet de très peu de travaux d'exploration à proximité de la fosse et à l'échelle régionale. Suite à l'acquisition, SEMAFO s'était donné comme priorité de réaliser du forage intercalaire en vue de la préparation d'une étude de faisabilité. L'exploration proximale et régionale a donc débuté il n'y a que quelques mois.

Ainsi, il existe toujours un grand potentiel de croissance dans et autour du système minéralisé de Natougou, qui demeure ouvert dans toutes les directions ainsi qu'en profondeur. L'objectif global de la Société consiste à accroître les réserves et les ressources et améliorer les paramètres économiques du projet à compter de l'an 4 et à plus long terme. À court terme, l'objectif sera d'accroître les ressources en profondeur dans la zone minéralisée située dans l'éponte inférieure de la zone de cisaillement de Boungou ainsi que dans la partie ouest du gisement.

Après avoir complété un levé géophysique aéroporté en 2015 dans le cadre de son programme régional, l'équipe de SEMAFO continue d'explorer les secteurs situés à distance de transport par camion du gisement Natougou. Un budget initial de 6 millions $ a été attribué pour le programme d'exploration 2016, qui comportera 20 000 mètres de forage à circulation inverse, 60 000 mètres de forage à la mototarière, et 6 000 mètres de forage carotté. L'échantillonnage à la mototarière est principalement intégré aux programmes de forage régionaux. Les résultats sont attendus au cours du deuxième trimestre de 2016.

Extraction minière, traitement du minerai et métallurgie

Le gisement Natougou sera exploité au moyen de méthodes conventionnelles dans une fosse à ciel ouvert et les opérations seront effectuées par un entrepreneur minier. Environ 139 millions de tonnes de matériel seront extraites de la fosse sur la durée de vie prévue de la mine, soit plus de sept ans. Ceci permettra d'acheminer à l'usine de traitement 9,6 millions de tonnes de minerai à une teneur moyenne à l'entrée de 4,15 g/t Au et déplacera 130 millions de tonnes de matériel stérile (ratio de découverture de 13,6 : 1). Les teneurs traitées durant les trois premières années seront de 5,72 g/t Au en moyenne, pour une production annuelle moyenne de plus de 226 000 onces d'or moyennant un faible coût comptant total et coût de maintien tout inclus (voir tableau ci-dessous). La majeure partie du matériel extrait du gisement se composera de roche fraîche, qui sera extraite par forage et dynamitage avant d'être chargée pour le transport vers l'usine.

Traitement du minerai et métallurgie

L'usine de traitement de Natougou est conçue pour traiter 4 000 tonnes par jour, soit 1,34 million de tonnes de minerai par année. L'usine de traitement comportera un circuit conventionnel de concassage et de broyage, le circuit de concassage étant composé d'un concasseur primaire et d'un réservoir de minerai grossier. Le minerai concassé sera acheminé par convoyeur jusqu'au circuit de broyage où il sera broyé dans un broyeur semi-autogène (SAG) en circuit fermé avec un broyeur à galets et un broyeur vertical. Ce circuit permettra de broyer le minerai à une taille de particules de 63 um, le niveau ciblé afin d'atteindre un taux optimal pour la récupération de l'or. Un circuit de gravité sera intégré au circuit de broyage puisqu'entre 30 et 50 % de l'or serait récupérable par gravité. Le parc à résidus situé à 1,5 kilomètre à l'est de l'usine de traitement sera entièrement tapissé de polyéthylène à haute densité (HDPE). Le recyclage de l'eau sera optimisé tout au long du processus de traitement afin de minimiser l'apport en eau fraîche pour le traitement. Les teneurs à l'entrée de l'usine prévues sur la durée de vie de la mine devraient s'établir en moyenne à 4,15 g/t et le taux de récupération de l'or serait de 92,9 %. Les principaux réactifs utilisés dans l'usine seront la chaux hydratée, le cyanure, le nitrate de plomb, et l'oxygène. Une centrale avec des génératrices au mazout lourd et/ou au mazout léger, d'une capacité de production de 15,4 MW, est envisagée. Les installations de traitement nécessiteront environ 6,4 MW, tandis que le broyeur SAG, le broyeur vertical et le circuit de concassage nécessiteront environ 4,9 MW.

Extraction minière et traitement du minerai

La première coulée d'or à Natougou est prévue au deuxième semestre de l'année 2018. Les paramètres prévus pour les trois premières années de production sont présentés ci-dessous, et le plan d'exploitation minière sur la durée de vie de la mine est présenté au tableau 2 en annexe.

Production, année 1 à 3

An 1 An 2 An 3
EXTRACTION MINIÈRE
Minerai extrait (t) 1 714 444 1 712 439 2 120 648
Teneur (g/t) 5,01 4,55 4,68
Stérile extrait (t) 17 020 156 12 508 621 8 614 138
Activités de découverture capitalisées (t) 3 087 493 7 262 607 10 134 443
Ratio de découverture opérationnel 9,9 7,3 4,1
Ratio de découverture global 11,7 11,5 8,8
TRAITEMENT DU MINERAI
Minerai traité 1 256 010 1 343 200 1 343 200
Teneur traitée (g/t) 5,93 5,59 5,65
Récupération (%) 93,9 % 93,7 % 93,7 %
Or récupéré (oz) 224 918 226 100 228 502
Coût comptant total / oz 319 304 227
Coût de maintien tout inclus / oz 380 406 337

Coûts d'exploitation du projet

Le tableau ci-dessous présente le coût comptant d'exploitation par tonne traitée sur la durée de vie de la mine à Natougou, lequel est basé sur le ratio de découverture opérationnel (LOM) de 7,1 : 1 et exclut les activités de découverture capitalisées qui sont comptabilisées dans le coût de maintien tout inclus.

$ par tonne traitée
Extraction minière ($/t) 20,28 $
Traitement du minerai ($/t) 19,51 $
G&A ($/t) 4,94 $
Coût d'exploitation ($/t) 44,73 $

Dépenses en capital du projet

L'investissement initial requis pour amener le gisement Natougou jusqu'à l'étape de la production est évalué à 219 millions $, incluant les frais de prédécouverture et un montant pour éventualités, tel que résumé ci-dessous.

Dépenses en capital initiales Millions de dollars
Frais indirects de construction 13,6
Usine de traitement 42,3
Réactifs et services à l'usine 13,7
Infrastructures 41,8
Charge du propriétaire 15,8
Frais d'IAGC 15,9
Plan de relocalisation 8,0
Inventaire et premiers remplissages 7,2
Usine & infrastructures - Sous-total 158,3
Prédécouverture 42,4
Éventualités 18,7
Grand total 219,4

Répartition par année des dépenses en capital initiales

Millions de dollars 2016 2017 2018
Dépenses en capital initiales 10,0 46,0 163,4

Études environnementales et sociales, obtention des permis et relations communautaires

Le processus d'obtention des permis pour le projet Natougou continue de progresser avec le soutien positif des communautés locales. Une étude d'évaluation des impacts environnementaux et un plan d'action pour la relocalisation ont été réalisés dans le cadre du projet et seront tous deux déposés auprès du gouvernement du Burkina Faso au deuxième trimestre de 2016.

Dans le cadre du plan d'action pour la relocalisation, 165 concessions impliquant 900 habitants seront relocalisées et des compensations seront offertes pour 813 hectares de terres agricoles, pour un coût total de 8 millions $.

La Société s'est engagée à favoriser un dialogue ouvert avec les communautés avoisinantes de nos gisements dans le cadre de notre engagement envers l'exploitation minière durable. À la suite d'une série de visites en 2015, la Fondation SEMAFO a déjà réussi à améliorer l'accès à l'eau potable et améliorer les conditions sanitaires pour les communautés entourant Natougou. La priorité de la Fondation dans cette région vise à renforcer sa capacité éducative par la construction de nouvelles écoles et le soutien des écoles existantes, ainsi que le lancement et l'approvisionnement en équipement de projets agricoles visant à générer des revenus dans la communauté.

Hypothèses

  • Prix de l'or à 1 100 $ l'once
  • Prix du mazout lourd ("HFO") à 0,69 $ le litre
  • Prix du mazout léger ("LFO") à 1,08 $ le litre
  • Taux de change de 0,72 $ US = 1,00 $ CA
  • Taux de change de 1,09 $ US = 1,00 Euro
  • VAN calculée avec un taux d'actualisation de 5 %
  • Basé sur le code minier du Burkina Faso en vigueur en 2015

Personnes qualifiées

Le rapport technique complet conforme au Règlement 43-101 portant sur l'étude de faisabilité sera déposé dans un délai de 45 jours et sera disponible sur le site Internet de SEMAFO et sur SEDAR (www.sedar.com).

L'étude de faisabilité a été réalisée par les sociétés et les personnes qualifiées indépendantes indiquées ci-dessous :

Personne qualifiée Société Responsabilité
Neil Lincoln, P. Eng. Lycopodium Minerals Canada Ltd Coordination de l'étude, infrastructures, estimation des coûts d'exploitation et des dépenses en capital, analyse financière
Marius Phillips,
MAusIMM (CP)
Lycopodium Minerals Canada Ltd Métallurgie, usine de traitement
Jean-Sébastien Houle, P. Eng. WSP Canada Environnement
John Graindorge, B.Sc.,
MAusl MM (CP)
Snowden Mining Industry Géologie, ressources minérales
Glen Williamson, B.E. AMC Mining Consultants (Canada) Ltd Extraction minière, planification minière, réserves minérales
Timothy Rowles, CP AusIMM Knight Piésold Consulting Géotechnique, conception et gestion des résidus, hydrologie

Les renseignements techniques présentés dans ce communiqué ont été révisés et approuvés par le groupe technique de SEMAFO incluant Patrick Moryoussef, ing., vice-président, Opérations minières, Michel Crevier, géo., M.Sc.A., vice-président, Exploration et Géologie minière, et Sylvain Duchesne, ing., vice-président, Construction et Ingénierie, qui sont tous des personnes qualifiées en vertu du Règlement 43-101.

Conférence téléphonique sur l'étude de faisabilité

Une conférence téléphonique aura lieu aujourd'hui, le jeudi 25 février 2016, à 11 h 00 HNE, pour discuter des résultats de l'étude. Une retransmission sera aussi disponible sur notre site Internet (www.semafo.com) jusqu'au 17 mars 2016.

Détails
Tél. local & outremer : +1 (647) 788 4922
Tél. Amérique du Nord : 1 (877) 223 4471
Numéro pour accéder à la retransmission : 1 (800) 585 8367 ou +1 (416) 621 4642
Code d'accès pour la retransmission : 23379453

À propos de SEMAFO

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut les gisements satellites à haute teneur de Siou et Fofina, en plus de développer le gisement Natougou. SEMAFO s'est engagée à agir consciencieusement afin de devenir un acteur de premier plan dans la région géographique où elle exerce ses activités. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sous-tendent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses et par conséquent, les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés. Le lecteur est ainsi avisé qu'il ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots tels que « projetée », « initiales », « prévu », « anticipés », « estime », « potentiel », « priorité », « objectif », « ciblé », « continue », « intégré », « conçue », « permettra », « atteindre », « envisagée », « nécessiteront », « à venir », « engagée », « agir », « devenir », « recherche », « croissance », « occasions », et d'autres expressions semblables. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les évènements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles exprimées ou suggérées par les énoncés prospectifs, citons notamment la capacité d'atteindre les niveaux ciblés de production annuelle moyenne à Natougou au coût comptant total et au coût de maintien tout inclus anticipés, la capacité d'atteindre la durée de vie projetée de la mine, la capacité de respecter les délais et les montants prévus pour l'obtention des permis, les dépenses en capital initiales, le démarrage de la construction, la première coulée d'or et la première année complète de production, la capacité d'amener Natougou jusqu'à l'étape de la production grâce à la combinaison de nos liquidités en main au 31 décembre 2015,
des flux de trésorerie anticipés des opérations en cours et de la facilité amendée avec Macquarie, la capacité de clôturer la facilité amendée avec Macquarie et d'honorer toutes les conditions préalables au retrait des fonds, la capacité d'accroître les ressources à Natougou en profondeur dans la zone située dans l'éponte inférieure de la zone de cisaillement de Boungou, la capacité de réaliser notre programme d'exploration 2016 à Natougou et d'obtenir les résultats dans les délais prévus, la capacité de mettre en place une convention concernant l'exploitation minière à Natougou, la capacité d'atteindre les différents niveaux ciblés en termes de tonnes de minerai expédiées aux installations de traitement, de teneur à l'entrée et de tonnes traitées par jour à l'usine de Natougou, le ratio de découverture global et le ratio de découverture opérationnel sur le durée de vie de la mine, la capacité d'opérer une centrale d'une capacité de production de 15,4 MW au moyen de génératrices au mazout lourd et/ou léger, la capacité de générer un taux de rendement interne (TRI) après impôt de 48 % avec une période de recouvrement de 1,5 année et de générer une VAN après impôt de 262 millions $, l'exactitude de nos hypothèses, la capacité de réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Le lecteur pourra trouver des renseignements complémentaires portant sur les risques dans le rapport de gestion annuel 2014 de SEMAFO, les mises à jour incluses dans les rapports de gestion du premier trimestre 2015, du deuxième trimestre 2015 et du troisième trimestre 2015, et dans les autres documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières disponibles sur www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site Internet, au : www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf si requis par les lois applicables.

Les renseignements présentés dans ce communiqué sont assujettis aux exigences de divulgation s'appliquant à SEMAFO en vertu des lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act. Ces renseignements ont été rendus publics le 25 février 2016 à 7 h 00, heure normale de l'Est.

Annexe - Tableau 1 : Réserves et ressources minérales

Natougou1,2,3,4,5
RÉSERVES MINÉRALES
Réserves minérales prouvées
Tonnes 1 583 000
Teneur (g/t Au) 6,46
Onces 329 000
Réserves minérales probables
Tonnes 7 984 000
Teneur (g/t Au) 3,69
Onces 947 000
TOTAL DES RÉSERVES MINÉRALES
Tonnes 9 567 000
Teneur (g/t Au) 4,15
Onces 1 276 000
RESSOURCES MINÉRALES (excluant les réserves)
Mesurées
Tonnes 77 000
Teneur (g/t Au) 1,84
Onces 5 000
Indiquées
Tonnes 2 564 000
Teneur (g/t Au) 2,44
Onces 201 000
TOTAL DES RESSOURCES MINÉRALES
Tonnes 2 641 000
Teneur (g/t Au) 2,42
Onces 206 000
RESSOURCES MINÉRALES PRÉSUMÉES
Tonnes 2 683 000
Teneur (g/t Au) 3,99
Onces 345 000
1 Les réserves minérales du groupe de permis Tapoa (gisement Natougou) ont été estimées selon un prix de l'or à 1 100 $l'once et un seuil de coupure de 1,07 g/t pour la roche fraîche et de 0,92 g/t pour le minerai oxydé.
2 Les ressources minérales du groupe de permis Tapoa (gisement Natougou) ont été estimées selon un prix de l'or à 1 400 $l'once et un seuil de coupure de 0,70 g/t pour le minerai oxydé et de 0,80 g/t pour la roche fraîche.
3 Les nombres sont arrondis au millier de tonnes près, ce qui pourrait générer de légers écarts dans le nombre d'onces d'or contenues.
4 Toutes les ressources minérales sont présentées en excluant les réserves minérales.
5 Au 31 décembre 2015.

TABLEAU 2 : PLAN D'EXPLOITATION MINIÈRE ET FLUX DE TRÉSORERIE SUR LA DURÉE DE VIE DE LA MINE À NATOUGOU

Total ou moyenne Période de An An An An An An An An
LOM construction 1 2 3 4 5 6 7 8
EXTRACTION MINIÈRE
Stérile extrait (t) 67 840 054 17 020 156 12 508 621 8 614 138 4 665 928 11 570 114 11 507 941 1 953 156
Activités de prédécouverture (t) 18 109 796 18 109 796
Activités de découverture capitalisées (t) 43 835 775 3 087 493 7 262 607 10 134 443 14 789 050 4 608 056 3 954 126 -
Minerai extrait (t) 9 567 241 72 610 1 714 444 1 712 439 2 120 648 1 053 503 1 262 403 1 178 712 452 482
Teneur du minerai (g/t) 4,15 2,48 5,01 4,55 4,68 3,11 3,93 2,90 3,46
Total extrait (t) 139 352 866 18 182 406 21 822 093 21 483 667 20 869 229 20 508 481 17 440 573 16 640 778 2 405 638
Ratio de découverture opérationnel 7,1 9,9 7,3 4,1 4,4 9,2 9,8 4,3
Ratio de découverture global 13,6 11,7 11,5 8,8 18,5 12,8 13,1 4,3
TRAITEMENT DU MINERAI
Minerai traité 9 567 241 1 256 010 1 343 200 1 343 200 1 343 200 1 346 880 1 343 200 1 343 200 248 351
Teneur traitée (g/t) 4,15 5,93 5,59 5,65 3,63 3,92 2,74 2,18 1,53
Récupération (%) 92,9 % 93,9 % 93,7 % 93,7 % 92,4 % 92,7 % 91,2 % 90,0 % 87,4 %
Or récupéré (oz) 1 184 955 224 918 226 100 228 502 144 617 157 305 108 030 84 807 10 676
PRODUITS (en milliers de dollars) 1 305 389 247 664 248 982 251 624 159 351 173 309 119 105 93 560 11 794
COÛTS DE PRODUCTION (427 912 ) (61 768 ) (58 181 ) (40 992 ) (52 783 ) (67 179 ) (68 846 ) (64 883 ) (13 280 )
AUTRES COÛTS D'EXPLOITATION
Redevances (52 215 ) (9 907 ) (9 959 ) (10 065 ) (6 374 ) (6 932 ) (4 764 ) (3 742 ) (472 )
Coûts de vente (3 155 ) (585 ) (589 ) (597 ) (390 ) (422 ) (299 ) (242 ) (31 )
Autres (19 406 ) (3 393 ) (3 214 ) (3 042 ) (1 918 ) (2 625 ) (2 180 ) (1 925 ) (1 109 )
Impôts (97 411 ) - - (36 788 ) (36 027 ) (8 048 ) (12 875 ) (3 673 ) -
Fonds de roulement - (6 729 ) (7 708 ) (16 721 ) 5 979 1 362 3 398 17 301 3 118
Dépenses en capital initiales (212 173 ) (212 173 )
Inventaire et premiers remplissages - (7 218 ) 3 609 3 609
Dépenses en capital de maintien (25 043 ) (6 690 ) (5 919 ) (1 500 ) (5 121 ) (1 500 ) (2 813 ) (1 500 ) -
Activités de découverture capitalisées (105 099 ) (7 028 ) (17 112 ) (23 660 ) (35 807 ) (11 332 ) (10 160 ) - -
Dépenses en capital différées (15 249 ) (3 539 ) (5 257 ) (5 455 ) (998 ) - - - -
Restauration et fermeture du site (17 249 ) (257 ) (257 ) (257 ) (257 ) (257 ) (257 ) (257 ) (15 450 )
FLUX DE TRÉSORERIE 330 477 (219 391 ) 147 768 140 786 112 547 25 655 76 376 20 309 38 248 (11 821 )
Coût comptant total / oz 408 319 304 227 412 474 684 812 1 284
Coût de maintien tout inclus / oz 518 380 406 337 695 555 804 830 1 284

Renseignements

  • SEMAFO
    Robert LaVallière
    Vice-président, Affaires corporatives
    & Relations avec les investisseurs
    Cellulaire : +1 514 240 2780
    Robert.Lavalliere@semafo.com

    Ruth Hanna
    Analyste, Relations avec les investisseurs
    Ruth.Hanna@semafo.com

    Tél. local & outremer : +1 514 744 4408
    Sans frais en Amérique du Nord : 1 888 744 4408
    www.semafo.com