SEMAFO Inc.
TSX : SMF
OMX : SMF

SEMAFO Inc.

01 févr. 2017 07h00 HE

SEMAFO atteint ses objectifs en matière de production et de coûts pour 2016 et présente ses prévisions pour 2017

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 1 fév. 2017) - SEMAFO inc. (TSX:SMF)(OMX:SMF) annonce ses résultats pour l'exercice 2016, avec une production de 240 200 onces d'or à un coût comptant total de 548 $ par once et un coût de maintien tout inclus de 720 $ par once à sa mine Mana. Grâce à ces résultats, la Société a réussi à atteindre ses objectifs de production pour la neuvième année consécutive.

Faits saillants

  • Au quatrième trimestre, la mine Mana a produit 55 100 onces d'or à un coût comptant total1 de 571 $ par once et un coût de maintien tout inclus2 de 694 $ par once
  • Production annuelle de 240 200 onces, dans la partie supérieure de la fourchette prévue pour 2016, soit entre 225 000 et 245 000 onces
  • Coût comptant total1 pour 2016 de 548 $ par once
  • Coût de maintien tout inclus2 pour 2016 de 720 $ par once, au bas de la fourchette prévue pour 2016, soit entre 720 $ et 760 $ par once
  • Dépenses en immobilisations de développement de 11 millions $ cette année, ce qui comprend les frais de découverture à Wona Nord et l'achat d'équipement minier
  • 274 millions $ en trésorerie et en équivalents de trésorerie au 31 décembre 2016
  • Ventes d'or totalisant 240 600 onces d'or, générant des revenus annuels de 300 millions $

Natougou

  • Le développement se poursuit tel que prévu; 17 millions $ du budget total de 219 millions $ ont été dépensés en date du 31 décembre 2016
  • Suivant le début des travaux de construction, la première coulée d'or est prévue dans la deuxième moitié de l'année 2018
  • Les travaux de conception et d'ingénierie détaillée sont achevés à 70 % en date de la fin-janvier 2017
  • Le permis d'exploitation minière pour Natougou a été accordé
1 Le coût comptant total est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond aux charges d'exploitation minière et aux redevances gouvernementales par once vendue.
2 Le coût de maintien tout inclus est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond au coût comptant total auquel s'ajoutent les dépenses en immobilisations de maintien et les frais de découverture par once.
Opérations minières
Mana, Burkina Faso
Trimestre terminé
le 31 décembre
Exercice terminé
le 31 décembre
2016 2015 Variation 2016 2015 Variation
Données d'exploitation
Minerai traité (tonnes) 714 200 642 600 11 % 2 753 300 2 399 100 15 %
Teneur traitée (g/t) 2,52 3,13 (19 %) 2,88 3,63 (21 %)
Récupération (%) 95 89 7 % 94 91 3 %
Onces d'or produites 55 100 57 500 (4 %) 240 200 255 900 (6 %)
Onces d'or vendues 57 100 65 500 (13 %) 240 600 258 600 (7 %)

En 2016, la quantité de minerai traité a augmenté tandis que la teneur traitée a diminué comparativement à 2015. La teneur traitée plus basse découle de notre décision d'ajouter 425 000 tonnes de matériel à basse teneur, d'une teneur moyenne de 0,79 g/t Au, au mélange de minerai traité au cours de l'année. N'eut été de l'impact de cette décision, la teneur traitée se serait établie à 3,26 g/t Au pour l'année.

Les données pour 2016 sont préliminaires et pourraient faire l'objet d'ajustements. Tous les montants sont en dollars US, à moins d'indication contraire.

Perspectives pour 2017

Mana Objectifs ciblés pour 2017
Production d'or (000 oz) 215 - 235
Coût comptant total ($/oz) 585 - 615
Coût de maintien tout inclus ($/oz) 795 - 835
Dépenses en immobilisations et exploration(en millions $)
Dépenses en immobilisations de maintien - Mana 12
Frais de découverture - Mana 34
46
Budget d'exploration initial 23

Les charges administratives pour 2017 sont estimées à 14 millions $.

Plusieurs hypothèses ont été retenues dans la préparation des prévisions pour 2017, notamment :

  • Prix de l'or à 1 150 $ US l'once
  • Prix du carburant à 0,98 $ US le litre
  • Taux de change de 0,74 $ US = 1,00 $ CA
  • Taux de change de 1,06 $ US = 1,00 Euro

En 2017, l'usine Mana devrait traiter environ 2,4 millions de tonnes à une teneur moyenne de 3,21 g/t Au et atteindre un taux de récupération de l'or de 91 % en moyenne. En tout, 1,9 million de tonnes de minerai seront extraites des fosses à Siou, Fofina et Wona Nord, à une teneur moyenne de 3,82 g/t Au, et le reste du matériel traité proviendra des stocks de minerai à basse teneur. Tel qu'annoncé antérieurement, le gisement Fofina devrait être épuisé dans la première moitié de l'année 2017.

Mise à jour sur Natougou

En décembre, la Société a obtenu le permis d'exploitation minière pour le projet Natougou. Les travaux de construction sont maintenant en cours; les entrepreneurs ont été mobilisés sur le site pour démarrer les travaux de terrassement et la construction des infrastructures civiles. Des compensations ont été versées aux habitants dans le cadre du plan de relocalisation et l'octroi des contrats pour la relocalisation du village est en cours.

Les travaux de conception et d'ingénierie détaillée, qui sont maintenant achevés à 70 %, devraient être terminés d'ici le début du deuxième trimestre de 2017. À la fin de l'exercice 2016, 17 millions $ du budget total de 219 millions $ prévu pour les dépenses en immobilisations avaient été dépensés.

Exploration en 2017

Le budget d'exploration initial pour 2017 a été fixé à 23 millions $, dont un montant d'environ 15 millions $ sera dépensé à Natougou, 5 millions $ au projet Mana et le reste sur d'autres propriétés. À Mana, une somme de 1 million $ du budget initial servira à vérifier le potentiel souterrain à Siou.

Le budget prévu pour 2017 à Natougou comprend une provision de 8,5 millions $ pour un programme de forage intercalaire ayant pour but de convertir les ressources présumées actuelles dans la zone du Flanc Ouest en ressources de catégorie indiquée, et un montant de 1,3 million $ a aussi été alloué pour réaliser des études visant à évaluer le potentiel pour une exploitation souterraine. Le reste du programme d'exploration à Natougou implique du forage d'exploration à proximité ainsi que sur les permis contigus au gisement Natougou.

Conférence téléphonique du quatrième trimestre et de l'exercice 2016

Les résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice 2016 seront diffusés avant l'ouverture des marchés le 8 mars 2017. Les parties intéressées sont invitées à se joindre à la conférence téléphonique ou à la webdiffusion à 10 h 00 HNE.

Tél. local & outremer : +1 (647) 788 4922
Tél. Amérique du Nord : 1 (877) 223 4471
Webdiffusion : http://www.semafo.com/
Numéro pour accéder à la retransmission : 1 (800) 585 8367 ou 1 (416) 621 4642
Code d'accès pour la retransmission : 60539531
Date limite pour accéder à la retransmission : 29 mars 2017

À propos de SEMAFO

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut les gisements satellites à haute teneur de Siou et Fofina, en plus de développer le projet aurifère avancé du gisement Natougou. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses, et par conséquent les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans lesdits énoncés. Vous êtes donc prié(e) de ne pas vous fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots ou expressions tels que « objectifs », « prévisions », « se poursuit », « tel que prévu », « prévue », « préliminaires », « ajustements », « estimées », « hypothèses », « devrait », « seront », « devrait », « initial », « ayant pour but », « alloué », « visant à », « potentiel », « recherche », « occasions », « croissance » et d'autres expressions similaires. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles explicitement ou implicitement exprimées dans ces énoncés prospectifs comprennent la capacité d'effectuer la première coulée d'or à Natougou dans la deuxième moitié de l'année 2018, la capacité d'atteindre notre objectif de produire, en 2017, entre 215 000 et 235 000 onces d'or à un coût comptant total entre 585 $ et 615 $ par once et un coût de maintien tout inclus entre 795 $ et 835 $ par once, la capacité d'engager des dépenses en immobilisations de 46 millions $ à Mana en 2017,
la capacité d'investir 23 millions $ pour notre programme d'exploration initial en 2017, la capacité de maintenir nos charges administratives à 14 millions $, l'exactitude de nos hypothèses, la capacité de traiter environ 2,4 millions de tonnes à l'usine Mana à une teneur moyenne de 3,21 g/t Au et d'atteindre un taux de récupération de l'or de 91 % en moyenne, la capacité d'extraire un total de 1,9 million de tonnes de minerai des fosses Siou, Fofina et Wona Nord à une teneur moyenne de 3,82 g/t Au, la capacité de terminer les travaux de conception et d'ingénierie détaillée à Natougou d'ici le début du deuxième trimestre de 2017, la capacité de convertir les ressources présumées actuelles dans la zone du Flanc Ouest à Natougou en ressources de catégorie indiquée, la capacité à réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Pour obtenir des renseignements additionnels au sujet de ces risques et d'autres risques potentiels, les lecteurs sont invités à consulter notre rapport de gestion 2015, les mises à jour incluses dans les rapports de gestion du premier, du deuxième et du troisième trimestres de 2016, ainsi que nos documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières, disponibles à l'adresse www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site web à l'adresse www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf exigences légales.

Les renseignements présentés dans ce communiqué sont assujettis aux exigences de divulgation de l'information s'appliquant à SEMAFO en vertu des lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act. Ces renseignements ont été rendus publics le 1 février 2017 à 7 h 00, heure normale de l'Est.

Renseignements

  • Robert LaVallière
    Vice-président, Affaires corporatives
    & Relations avec les investisseurs
    Robert.Lavalliere@semafo.com
    Cellulaire : +1 (514) 240 2780

    Ruth Hanna
    Analyste, Relations avec les investisseurs
    Ruth.Hanna@semafo.com

    Tél. local & outremer : +1 (514) 744 4408
    Sans frais en Amérique du Nord : 1 (888) 744 4408
    www.semafo.com