SEMAFO inc.
TSX : SMF
OMX : SMF

SEMAFO inc.

20 févr. 2015 10h12 HE

SEMAFO divulgue des ressources minérales historiques sur les projets aurifères Natougou et Nabanga

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 fév. 2015) - SEMAFO inc. (TSX:SMF)(OMX:SMF) a le plaisir de divulguer des ressources historiques sur les projets aurifères Natougou et Nabanga, situés au Burkina Faso. Ces projets sont détenus par Orbis Gold Limited (« Orbis »), une société inscrite à la Bourse d'Australie (ASX:OBS). Trois des cinq administrateurs actuels d'Orbis ont été nommés par SEMAFO.

Projet aurifère Natougou

Le projet aurifère Natougou, détenu en propriété exclusive par Orbis, est situé dans le sud-est du Burkina Faso, à quelques 320 kilomètres de la capitale Ouagadougou (voir figure 1). Orbis a annoncé la découverte du projet aurifère Natougou en mars 2012. Les estimations de ressources historiques sont basées sur les résultats de 131 trous de forage à circulation inverse et 450 trous de forage au diamant. Pour les ressources minérales indiquées historiques, les collets des forages étaient espacés d'une distance nominale de 40 mètres par 40 mètres. Pour les ressources minérales présumées historiques, les collets des forages étaient généralement espacés selon une grille de 160 mètres (dans l'axe de plongée) par 80 mètres (dans l'axe de la direction). L'estimation de ressources minérales historiques a été préparée par Snowden Mining Industry Consultants en 2014 et a été présentée conformément au Code JORC (édition 2012). Le projet aurifère Natougou renferme des ressources indiquées historiques de 7,1 millions de tonnes @ 5,1 g/t Au pour 1,2 million d'onces, et des ressources présumées historiques de 11 millions de tonnes @ 2,3 g/t Au pour 0,8 million d'onces d'or contenues.

Tableau 1 : Inventaire de ressources historiques(1) et classification historique conforme au Code JORC 2012

Catégorie Tonnes Teneur Onces contenues
Ressources indiquées 7,1 Mt 5,1 g/t Au 1,2 Moz
Ressources présumées 11 Mt 2,3 g/t Au 0,8 Moz
(1) Ressources minérales historiques à Natougou (selon une teneur de coupure minimale de 0,5 g/t Au)

Projet aurifère Nabanga

Le projet aurifère Nabanga est situé à 250 kilomètres au sud-est de Ouagadougou et est compris dans le permis d'exploration Nabanga, détenu en propriété exclusive par Orbis (voir figure 1). Les données utilisées pour l'estimation des ressources présumées historiques proviennent de 239 trous de forage à circulation inverse et 14 trous de forage au diamant, dont les collets sont espacés selon une grille nominale de 40 mètres dans la direction d'allongement par 20 mètres perpendiculairement à l'allongement, avec des trous inclinés entre 60 et 75 degrés vers le sud-est de façon à recouper la minéralisation à environ 45 degrés de la normale. Les travaux de forage complétés jusqu'à maintenant (253 trous de forage) par Orbis à Nabanga ont permis de définir une découverte d'or à haute teneur. L'estimation de ressources minérales historiques a été préparée par Snowden Mining Industry Consultants en 2012 et a été présentée conformément au Code JORC (édition 2004). Le projet aurifère Nabanga renferme des ressources présumées historiques de 3,2 millions de tonnes @ 6,5 g/t Au pour 660 000 onces d'or contenues.

Tableau 2 : Inventaire de ressources historiques(1) et classification historique conforme au Code JORC 2004

Catégorie Tonnes Teneur Onces contenues
Ressources présumées 3,2 Mt 6,5 g/t Au 660 000
(1) Ressources minérales historiques à Nabanga (selon une teneur de coupure minimale de 0,5 g/t Au)

Les ressources historiques pour les projets aurifères Natougou et Nabanga ont été estimées par krigeage des indicatrices et par krigeage ordinaire respectivement, et sont présentées ci-dessus avec des teneurs par bloc supérieures à 0,5 g/t Au. SEMAFO est d'avis que la qualité des données utilisées pour l'estimation des ressources est conforme aux normes de l'industrie. Les catégories de confiance des ressources historiques et la fiabilité des estimations sont conformes aux directives du Code JORC 2012, qui est un code étranger reconnu en vertu du Règlement 43-101 et qui utilise des définitions et des catégories de ressources minérales et de réserves minérales qui sont, en substance, les mêmes que les définitions de l'ICM requises en vertu du Règlement 43-101. Le lecteur est toutefois avisé qu'une personne qualifiée (au sens prescrit dans le Règlement 43-101) n'a pas entrepris de travaux suffisants pour classer l'estimation historique en réserves minérales ou en ressources minérales actuelles. SEMAFO ne considère pas l'estimation historique comme une estimation de ressources minérales ou de réserves minérales actuelles.

Validation

Afin de vérifier les estimations de ressources historiques des projets Natougou et Nabanga pour en faire des ressources minérales actuelles, SEMAFO a l'intention de coordonner une visite de validation de chacun des projets. Pour l'instant, SEMAFO prévoit réaliser un important programme de forage et des essais métallurgiques sur le projet aurifère Natougou.

Déclaration de la personne qualifiée/personne compétente

Les renseignements techniques présentés dans ce communiqué et portant sur les projets aurifères Natougou et Nabanga sont basés sur des renseignements compilés par M. Peter Spiers, une personne compétente membre du Australasian Institute of Mining and Metallurgy. M. Spiers est le directeur général d'Orbis Gold. M. Spiers possède suffisamment d'expérience pertinente quant au style de minéralisation et au type de gîte à l'étude et quant aux activités entreprises pour se qualifier à titre de personne compétente tel que défini par l'édition 2012 du Australasian Code for Reporting of Exploration Results, Mineral Resources and Ore Reserves. Par ailleurs, M. Spiers est une personne qualifiée tel que défini par le Règlement 43-101. M. Spiers consent à ce que les renseignements techniques portant sur les projets aurifères Natougou et Nabanga soient publiés dans ce communiqué dans la forme et dans le contexte où ils sont présentés.

À propos de SEMAFO

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut les gisements satellites à haute teneur de Siou et Fofina. SEMAFO s'est engagée à agir consciencieusement afin de devenir un acteur de premier plan dans la région géographique où elle exerce ses activités. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sous-tendent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses et par conséquent, les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés. Le lecteur est ainsi avisé qu'il ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots tels que « d'avis », « a l'intention de », « prévoit « , « poursuivre », « occasions », « devenir », « engagée », « agir » et d'autres expressions semblables. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les évènements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles exprimées ou suggérées par les énoncés prospectifs, citons notamment la capacité de dépenser un budget initial de 18 millions $ en exploration en 2015, la capacité de réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Le lecteur pourra trouver des renseignements complémentaires portant sur les risques dans le rapport de gestion annuel 2013 de SEMAFO, les mises à jour incluses dans les rapports de gestion du premier trimestre 2014, du deuxième trimestre 2014 et du troisième trimestre 2014, et dans les autres documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières disponibles sur www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site Internet, au : www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf si requis par les lois applicables.

Les renseignements ci-dessus ont été rendus publics conformément aux lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act.

Figure 1 - Localisations des projets au Burkina Faso - est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/993082_Figure1_FR.pdf

Renseignements

  • SEMAFO
    Robert LaVallière
    Vice-président, Affaires corporatives &
    Relations avec les investisseurs
    Cellulaire : +1 514 240 2780
    Robert.Lavalliere@semafo.com

    Ruth Hanna
    Analyste, Relations avec les investisseurs
    Ruth.Hanna@semafo.com

    Tél. local & outremer : +1 514 744 4408
    Sans frais en Amérique du Nord : 1 888 744 4408
    www.semafo.com