SEMAFO Inc.
TSX : SMF
OMX : SMF

SEMAFO Inc.

03 mai 2017 07h00 HE

SEMAFO génère des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de 23,1 millions $ au premier trimestre de 2017

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 3 mai 2017) - SEMAFO inc. (TSX:SMF)(OMX:SMF) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et opérationnels pour le trimestre terminé le 31 mars 2017. Tous les montants sont en dollars américains, à moins d'indication contraire.

Bilan du premier trimestre de 2017

  • Production d'or de 55 400 onces, comparativement à 61 300 onces à la même période en 2016
  • Ventes d'or de 66,9 millions $, comparativement à 74,6 millions $ à la même période en 2016
  • Coût comptant total1 de 699 $ par once vendue et coût de maintien tout inclus1 de 892 $ par once vendue, comparativement à 505 $ et 695 $, respectivement, à la même période en 2016
  • Perte opérationnelle ajustée1 de 1,9 million $ principalement due à l'augmentation de la dotation aux amortissements comparativement à un résultat opérationnel ajusté de 20,1 millions $ à la même période en 2016
  • Perte nette ajustée attribuable aux actionnaires1 de 4,4 millions $ ou 0,01 $ par action1 comparativement à un résultat net ajusté de 11,0 millions $ ou 0,04 $ par action1 à la même période en 2016
  • Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles2 de 23,1 millions $ ou 0,07 $ par action1 comparativement à 35,2 millions $ ou 0,12 $ par action1 à la même période en 2016
  • Révision des objectifs suivant des problèmes d'interprétation géologique rencontrés à Mana
  • Situation financière solide, avec 255,2 millions $ en trésorerie et en équivalents de trésorerie au 31 mars 2017

Mine Boungou (projet Natougou) :

  • Le développement progresse selon l'échéancier; 38 millions $ ont été dépensés au 31 mars 2017
  • Les travaux de conception et d'ingénierie détaillée étaient terminés à la fin du mois d'avril 2017
  • Le terrassement pour les bassins de stockage des eaux a débuté
  • Mobilisation de l'entrepreneur minier
  • La pelletée de terre inaugurale a eu lieu le 31 mars 2017 et le projet a été nommé la « mine Boungou »
  • Économies opérationnelles suivant l'option sélectionnée pour la centrale énergétique et réaffectation des dépenses en immobilisations
1 Le résultat (la perte) opérationnel (le) ajusté (e), le résultat (la perte) net (te) ajusté (e) attribuable aux actionnaires, le résultat (la perte) ajusté (e) de base par action et les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles par action sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion de la Société, note 18.
2 Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles excluent les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement.

Mana, Burkina Faso

Opérations minières

Trimestres terminés
les 31 mars
2017 2016 Variation
Données d'exploitation
Minerai extrait (tonnes) 479 400 500 300 (4 %)
Minerai traité (tonnes) 731 800 682 900 7 %
Stérile extrait (tonnes) 4 638 400 3 459 400 34 %
Ratio de découverture opérationnel 9,7 6,9 41 %
Teneur traitée (g/t) 2,55 3,04 (16 %)
Récupération (%) 92 92 -
Onces d'or produites 55 400 61 300 (10 %)
Onces d'or vendues 54 700 62 800 (13 %)
Statistiques (en dollars)
Prix de vente moyen réalisé (par once) 1 223 1 187 3 %
Coût comptant d'exploitation (par tonne traitée)1 52 42 24 %
Coût comptant total (par once vendue)1 699 505 38 %
Coût de maintien tout inclus (par once vendue)1 892 695 28 %
Dotation aux amortissements (par once vendue)2 460 275 67 %
1 Le coût comptant d'exploitation, le coût comptant total et le coût de maintien tout inclus sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion de la Société, note 18.
2 La dotation aux amortissements par once vendue est une mesure non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond à la charge d'amortissement par once vendue.

Résultats du premier trimestre de 2017

La production au premier trimestre a totalisé 55 400 onces d'or comparativement à 61 300 onces au même trimestre l'année précédente. Durant le premier trimestre de 2017, l'usine a traité 731 800 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 2,55 g/t Au, incluant 252 400 tonnes provenant des stocks de minerai et du matériel à basse teneur à une teneur moyenne de 2,24 g/t Au. La teneur a été affectée à la baisse en raison de l'interprétation géologique pour la partie supérieure de la zone 9, une zone minéralisée dans le secteur sud-ouest de la fosse Siou qui avait initialement été intégrée au plan d'exploitation minière pour 2017. La partie supérieure présente une géométrie complexe puisque ce secteur englobe la jonction entre trois zones distinctes. Ceci a eu pour effet que les contours des zones de minerai étaient mal définis, menant à une variation importante de la teneur. Toutefois, la géométrie devient plus simple et plus rectilinéaire en profondeur. L'extraction minière débutera dans le secteur en profondeur au cours des prochaines semaines.

Par conséquent, nous avons ajusté nos objectifs pour l'année 2017, à un niveau de production entre 190 000 et 205 000 onces d'or, à un coût comptant total entre 685 $ et 715 $ par once et un coût de maintien tout inclus entre 920 $ et 960 $ par once. Pour de plus amples détails, se référer à notre communiqué du 24 avril 2017. Des sections transversales additionnelles des zones 9, 55 et 56 sont disponibles au lien suivant : www.semafo.com/fr/Siou-FR.

La diminution du nombre d'onces d'or produites et vendues est directement liée à la teneur traitée plus faible, en partie compensée par une augmentation du débit de traitement.

Les ventes d'or de la Société au premier trimestre ont diminué relativement à celles enregistrées en 2016 en raison d'une diminution du nombre d'onces d'or vendues, en partie compensée par une augmentation du prix moyen réalisé par once d'or. Relativement au premier trimestre de 2016, le prix de vente moyen réalisé était plus élevé de 36 $ ou 3 %.

Les charges d'exploitation minière étaient en hausse au premier trimestre de 2017 comparativement à la même période en 2016, principalement en raison du ratio de découverture opérationnel plus élevé et du débit de traitement plus important. Le résultat opérationnel au premier trimestre était en baisse comparativement à la même période en 2016, reflétant principalement la diminution des ventes d'or et l'augmentation des charges d'exploitation minière et de la dotation aux amortissements. La diminution des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles au premier trimestre comparativement à la même période en 2016 s'explique par une diminution des ventes d'or et une hausse des charges d'exploitation minière.

Au premier trimestre de 2017, le coût comptant total et le coût de maintien tout inclus étaient de 699 $ et 892 $ par once vendue respectivement, comparativement à 505 $ et 695 $ par once vendue, respectivement, à la même période en 2016, en raison d'une diminution de la teneur traitée et de l'augmentation du coût comptant d'exploitation par tonne.

Mine Boungou (projet Natougou)

Durant le premier trimestre de 2017, la préparation sur le terrain a progressé dans les délais prévus. De plus, les progrès suivants ont été réalisés :

  • Le développement progresse selon l'échéancier; 38 millions $ ont été investis au 31 mars 2017
  • Les travaux de conception et d'ingénierie détaillée étaient terminés à la fin du mois d'avril 2017
  • Les travaux de terrassement progressent, avec notamment :
    • Le terrassement général pour les bassins de stockage des eaux
    • Le terrassement pour l'usine de traitement; la première coulée de béton est prévue au deuxième trimestre de 2017
    • Le terrassement pour le village relocalisé, incluant le déboisement du site et le déplacement des briques sur le site
  • La construction des camps d'hébergement pour le personnel de supervision et les expatriés a débuté
  • L'installation de clôtures se poursuit, ainsi que la construction de l'entrée principale et des guérites
  • Approvisionnement - la sélection des principaux fournisseurs est maintenant terminée
  • Mobilisation sur le site de l'entrepreneur minier et des responsables de l'ingénierie, de l'approvisionnement et de la gestion de la construction (IAGC)
  • 927 personnes incluant les sous-traitants étaient à l'œuvre sur le site à la fin du mois de mars 2017; 96 % d'entre eux sont burkinabés

Économies opérationnelles suivant l'option sélectionnée pour la centrale énergétique et réaffectation des dépenses en immobilisations

Dans l'étude de faisabilité, les dépenses en immobilisations pour la centrale énergétique étaient basées sur un projet de type CPET (Construction-Possession-Exploitation-Transfert) sur une période de trois ans. Conséquemment, une partie des dépenses en immobilisations devait être reportée sur les trois premières années de production et avait donc été comptabilisée en tant que dépenses en immobilisations différées dans l'étude de faisabilité. Toutefois, le processus d'appel d'offres a mis en lumière le désintérêt des fournisseurs pour les projets de type CPET en Afrique et le financement coûteux associé à ce type de projet. Nous avons donc conclu qu'il serait plus rentable d'acquérir la centrale énergétique dès le départ plutôt que dans le cadre d'un modèle CPET. Ainsi, les dépenses en immobilisations différées prévues pour la centrale ont été réduites de 12 millions $ pour s'établir à 3 millions $, tandis que les dépenses en immobilisations initiales du projet ont été augmentées de 219 millions $ à 231 millions $. Par ailleurs, la centrale sélectionnée devrait permettre des économies d'environ 600 000 $ par année sur la durée de vie de la mine, comparativement au scénario envisagé dans l'étude de faisabilité.

Pelletée de terre inaugurale

Le 31 mars 2017, la pelletée de terre inaugurale a eu lieu à la mine Boungou (projet Natougou) en présence de M. Oumarou Idani, ministre des Mines et des Carrières du Burkina Faso, qui représentait le président du Burkina Faso, son Excellence Roch Marc Christian Kaboré. La cérémonie avait pour but de marquer le début de la construction de la mine, qui a été nommée « mine Boungou » d'après le village le plus près. Quelque 2 000 personnes étaient présentes lors de l'événement, incluant des responsables du gouvernement burkinabé, des représentants du gouvernement canadien, des personnes influentes et des membres des communautés environnantes et des membres de notre équipe de direction.

Exploration

Projet Mana, Burkina Faso

Le programme d'exploration à Mana au cours du trimestre ciblait le gisement Siou en profondeur. Douze sondages totalisant 5 020 mètres ont permis de vérifier les structures minéralisées en profondeur à Siou afin de mieux orienter le programme de forage de délimitation à venir (phase II), lequel a été conçu de façon à couvrir la moitié sud des zones selon un espacement de 50 mètres. Le programme de délimitation en phase II devrait être complété au cours du deuxième trimestre de 2017. Bien que quelques résultats d'analyse de la phase I restent à venir, trois sondages ont livré des résultats significatifs. En effet, le sondage MMP17-008 a livré une teneur de 11,3 g/t Au (31,7 g/t Au non coupé) sur 11,2 mètres, le sondage MMP17-018 a livré une teneur de 6,98 g/t Au (121,2 g/t Au non coupé) sur 4,7 mètres, tandis que le sondage MMP17-019 a livré une teneur de 6,1 g/t Au sur 4,7 mètres.

Tapoa (projet Natougou)

Secteur du Flanc Ouest

Au premier trimestre de 2017, 25 700 mètres ont été forés en 170 sondages, pour lesquels soixante-cinq pour cent des résultats d'analyse ont déjà été reçus. Le programme de forage intercalaire est maintenant achevé aux trois-quarts et devrait être terminé au cours du deuxième trimestre de 2017. Tous les sondages avaient pour but de vérifier le secteur du Flanc Ouest selon une grille de forage de 40 mètres par 40 mètres. Les résultats obtenus jusqu'à présent confirment dans l'ensemble le modèle établi selon les données de forage à 80 mètres par 80 mètres.

Au deuxième trimestre de 2017, quelques sondages géotechniques seront forés pour obtenir des mesures d'ingénierie. Par la suite, les travaux de forage seront réorientés sur la cible du Flanc Est, où un programme de 67 sondages est prévu dans le but d'échantillonner la zone minéralisée selon un espacement de 40 mètres par 40 mètres.

Sud de Natougou - Corridor 045

Par ailleurs, un programme de forage à la mototarière de 23 600 mètres a été réalisé le long du Corridor 045, situé au sud du gisement Natougou. Les résultats de ces travaux serviront à orienter les vérifications par forage de la structure interprétée durant le deuxième semestre de l'année.

Yactibo (projet Nabanga)

Au premier trimestre, 56 trous de forage RC totalisant 6 050 mètres ont permis de vérifier six cibles distinctes à proximité du gîte Nabanga. Le programme a pour but d'identifier des structures parallèles à proximité de la veine de quartz minéralisée principale. Le programme de forage RC est maintenant terminé et les résultats d'analyse sont attendus d'ici la fin du deuxième trimestre de 2017.

Kongolokoro, Burkina Faso

Un programme d'exploration a été entrepris vers la mi-avril dans le secteur Kongolokoro, où 7 200 mètres de forage RC et 1 200 mètres de forage carotté sont prévus en 2017.

Korhogo Ouest (Côte d'Ivoire)

En mars, un premier programme de tranchées et de forage RC a débuté sur le permis Korhogo Ouest, en suivi aux résultats du levé géophysique aéroporté et des levés géochimiques des sols réalisés en 2016. L'excavation de la première de onze tranchées (100 mètres sur les 2 000 mètres prévus) a débuté et se poursuit. Un programme de forage RC de reconnaissance est prévu pour faire un suivi des cibles définies à l'aide des résultats des levés et des tranchées.

Michel Crevier, géo., M.Sc.A., Vice-président, Exploration et Géologie minière et personne qualifiée de SEMAFO, a révisé le présent communiqué pour en assurer l'exactitude et la conformité aux dispositions du Règlement 43-101.

Le rapport de gestion et les états financiers consolidés de SEMAFO ainsi que d'autres renseignements financiers pertinents sont disponibles sur le site web de la Société dans la section Investisseurs à l'adresse : www.semafo.com. Ces rapports et d'autres documents produits par la Société sont également disponibles à l'adresse : www.sedar.com.

Conférence téléphonique du premier trimestre de 2017

Une conférence téléphonique est prévue aujourd'hui, le mercredi 3 mai 2017 à 10 h 00 HAE pour discuter du présent communiqué de presse. Les parties intéressées sont invitées à composer les numéros suivants afin de prendre part à la conférence :

Tél. local & outremer : +1 (647) 788 4922
Tél. Amérique du Nord : 1 (877) 223 4471
Webdiffusion : www.semafo.com
Retransmission : 1 (800) 585 8367 ou +1 (416) 621 4642
Code d'accès à la retransmission : 10612421
Expiration de la retransmission : 24 mai 2017

Assemblée générale annuelle des actionnaires

L'assemblée générale annuelle des actionnaires de SEMAFO aura lieu le jeudi 4 mai 2017 à 10 h 00 HAE au Club Saint-James, Salon Midway, 1145 avenue Union, Montréal, Québec. Les participants auront l'occasion de poser des questions et de rencontrer les membres de l'équipe de direction et du conseil d'administration.

À propos de SEMAFO

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut le gisement satellite à haute teneur de Siou, et planifie le début de l'exploitation de la mine Boungou au second semestre de 2018. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses, et par conséquent les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans lesdits énoncés. Vous êtes donc prié(e) de ne pas vous fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots ou expressions tels que « objectifs », « seront », « devrait », « sont prévus », « vise », « recherche », « croissance », « occasions » et d'autres expressions similaires. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles explicitement ou implicitement exprimées dans ces énoncés prospectifs comprennent la capacité d'atteindre nos objectifs révisés pour 2017, soit de produire entre 190 000 et 205 000 onces d'or à un coût comptant total entre 685 $ et 715 $ par once et un coût de maintien tout inclus entre 920 $ et 960 $ par once, la capacité de débuter l'extraction minière en profondeur des zones 9, 55 et 56 au cours des prochaines semaines, la possibilité que la centrale énergétique envisagée permette des économies de 600 000 $ par année sur la durée de vie de la mine comparativement à l'étude de faisabilité, la capacité de terminer le programme de délimitation en phase II à Siou au deuxième trimestre de 2017, la capacité d'identifier des structures parallèles à proximité de la veine de quartz minéralisée principale au gîte Nabanga, l'exactitude de nos hypothèses, la capacité de réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Pour obtenir des renseignements additionnels au sujet de ces risques et d'autres risques potentiels, les lecteurs sont invités à consulter le rapport de gestion annuel 2016 de SEMAFO, la mise à jour incluse dans le rapport de gestion du premier trimestre de 2017, ainsi que nos autres documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières, disponibles à l'adresse www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site web à l'adresse www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf exigences légales.

Les renseignements présentés dans ce communiqué sont assujettis aux exigences de divulgation s'appliquant à SEMAFO en vertu des lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act. Ces renseignements ont été rendus publics le 3 mai 2017 à 7 h 00, heure avancée de l'Est.

Résultats consolidés et opérations minières

Faits saillants financiers et opérationnels

Trimestres terminés
les 31 mars
2017 2016 Variation
Onces d'or produites 55 400 61 300 (10 %)
Onces d'or vendues 54 700 62 800 (13 %)
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action)
Produits - Ventes d'or 66 886 74 556 (10 %)
Charges d'exploitation minière 35 565 28 722 24 %
Redevances gouvernementales 2 692 3 018 (11 %)
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 25 268 17 340 46 %
Rémunération fondée sur des actions 1 219 3 678 (67 %)
Autres 3 927 3 962 (1 %)
Résultat opérationnel (1 785 ) 17 836 -
Produits financiers (736 ) (373 ) 97 %
Charges financières 324 302 7 %
Gain de change (829 ) (4 909 ) (83 %)
Charge d'impôt sur le résultat 1 840 4 125 (55 %)
Résultat net de la période (2 384 ) 18 691 -
Attribuable aux actionnaires
Résultat net (2 691 ) 16 184 -
Résultat de base par action (0,01 ) 0,05 -
Résultat dilué par action (0,01 ) 0,05 -
Montants ajustés
Résultat opérationnel ajusté1 (1 889 ) 20 073 -
Résultat net ajusté attribuable aux actionnaires1 (4 374 ) 10 961 -
Par action1 (0,01 ) 0,04 -
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles2 23 147 35 204 (34 %)
Par action1 0,07 0,12 (42 %)
1 Le résultat opérationnel ajusté, le résultat net ajusté attribuable aux actionnaires, le résultat ajusté de base par action et les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles par action sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion de la Société, note 18.
2 Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles excluent les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement.
État consolidé intermédiaire de la situation financière
(en milliers de dollars américains - non audité)
Au Au
31 mars 31 décembre
2017 2016
$ $
Actif
Actifs courants
Trésorerie et équivalents de trésorerie 255 161 273 772
Clients et autres débiteurs 19 967 16 945
Stocks 48 191 51 391
Autres actifs courants 2 528 2 513
325 847 344 621
Actifs non courants
Avance à recevoir 2 969 3 060
Liquidités soumises à des restrictions 5 768 5 689
Immobilisations corporelles 550 464 536 237
Immobilisation incorporelle 1 536 1 595
Autres actifs non courants 4 892 4 074
565 629 550 655
Total de l'actif 891 476 895 276
Passif
Passifs courants
Fournisseurs et charges à payer 43 326 41 964
Tranche courante de la dette à long terme 310 310
Passifs liés aux régimes d'unités d'actions 5 763 6 635
Provisions 3 224 3 271
Impôt sur le résultat à payer 4 909 5 422
57 532 57 602
Passifs non courants
Dette à long terme 56 951 56 726
Passifs liés aux régimes d'unités d'actions 1 772 4 899
Provisions 8 331 8 137
Passifs d'impôt différé 32 824 32 329
99 878 102 091
Total du passif 157 410 159 693
Capitaux propres
Capitaux propres attribuables aux actionnaires
Capital social 621 980 621 902
Surplus d'apport 7 328 7 357
Cumul des autres éléments du résultat global 1 913 1 095
Résultats non distribués 74 983 77 674
706 204 708 028
Participation ne donnant pas le contrôle 27 862 27 555
Total des capitaux propres 734 066 735 583
Total du passif et des capitaux propres 891 476 895 276
État consolidé intermédiaire du résultat
(en milliers de dollars américains, sauf les montants par action - non audité)
Trimestres terminés
les 31 mars
2017 2016
$ $
Produits - Ventes d'or 66 886 74 556
Charges d'exploitation
Charges d'exploitation minière 38 257 31 740
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 25 268 17 340
Charges administratives 3 542 3 827
Dépenses relatives à la responsabilité sociale corporative 385 135
Rémunération fondée sur des actions 1 219 3 678
Résultat opérationnel (1 785 ) 17 836
Autres charges (produits)
Produits financiers (736 ) (373 )
Charges financières 324 302
Gain de change (829 ) (4 909 )
Résultat avant impôt sur le résultat (544 ) 22 816
Charge d'impôt sur le résultat
Exigible 1 721 3 954
Différé 119 171
1 840 4 125
Résultat net de la période (2 384 ) 18 691
Attribuable aux :
Actionnaires (2 691 ) 16 184
Participation ne donnant pas le contrôle 307 2 507
(2 384 ) 18 691
Résultat par action
De base (0,01 ) 0,05
Dilué (0,01 ) 0,05
État consolidé intermédiaire du résultat global
(en milliers de dollars américains - non audité)
Trimestres terminés
les 31 mars
2017 2016
$ $
Résultat net de la période (2 384 ) 18 691
Autres éléments du résultat global
Élément pouvant être reclassé au résultat net
Variation de la juste valeur du placement dans GoviEx (déduction faite de l'impôt nul) 818 -
Total du résultat global de la période, déduction faite de l'impôt (1 566 ) 18 691
Attribuable aux :
Actionnaires (1 873 ) 16 184
Participation ne donnant pas le contrôle 307 2 507
(1 566 ) 18 691
Tableau consolidé intermédiaire des flux de trésorerie
(en milliers de dollars américains - non audité)
Trimestres terminés
les 31 mars
2017 2016
$ $
Flux de trésorerie liés aux :
Activités opérationnelles
Résultat net de la période (2 384 ) 18 691
Ajustements :
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 25 268 17 340
Rémunération fondée sur des actions 1 219 3 678
Gain de change latent (1 008 ) (4 790 )
Charge d'impôt sur le résultat différé 119 171
Autres (67 ) 114
23 147 35 204
Variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement (5 752 ) 6 765
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles 17 395 41 969
Activités de financement
Remboursement de la dette à long terme (76 ) (30 000 )
Produit de l'émission de titres du capital social, déduction faite des frais d'émission 49 1 405
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement (27 ) (28 595 )
Activités d'investissement
Acquisition d'immobilisations corporelles (37 232 ) (19 543 )
Flux nets de trésorerie liés aux activités d'investissement (37 232 ) (19 543 )
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie 1 253 5 670
Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie au cours de la période (18 611 ) (499 )
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période 273 772 167 166
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 255 161 166 667
Intérêts payés 888 1 582
Intérêts reçus 439 361
Impôt sur le résultat payé 2 161 85

Renseignements

  • Robert LaVallière
    Vice-président, Affaires corporatives &
    Relations avec les investisseurs
    Cellulaire : +1 (514) 240 2780
    Robert.Lavalliere@semafo.com

    Ruth Hanna
    Analyste, Relations avec les investisseurs
    Ruth.Hanna@semafo.com

    Tél. local & outremer : +1 (514) 744 4408
    Sans frais en Amérique du Nord : 1 (888) 744 4408
    www.semafo.com