SEMAFO inc.
TSX : SMF
OMX : SMF

SEMAFO inc.

09 août 2017 07h00 HE

SEMAFO génère des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de 23,6 millions $ au deuxième trimestre de 2017

Résultats du programme de contrôle des teneurs dans la zone 9 conformes aux réserves établies en 2016

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 9 août 2017) - SEMAFO inc. (TSX:SMF)(OMX:SMF) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et opérationnels pour le trimestre terminé le 30 juin 2017. Tous les montants sont en dollars américains, à moins d'indication contraire.

Bilan du deuxième trimestre de 2017

  • Les résultats du programme de contrôle des teneurs dans la zone 9 sont conformes aux réserves établies en 2016
  • Production d'or de 47 600 onces, comparativement à 61 300 onces à la même période en 2016
  • Ventes d'or de 59,3 millions $, comparativement à 76,6 millions $ à la même période en 2016
  • Coût comptant total1 de 703 $ par once vendue et coût de maintien tout inclus1 de 1 074 $ par once vendue, comparativement à 547 $ et 742 $, respectivement, à la même période en 2016
  • Perte opérationnelle1 de 0,8 million $ comparativement à un résultat opérationnel de 14,4 millions $ à la même période en 2016
  • Perte opérationnelle ajustée1 de 2,8 millions $ comparativement à un résultat opérationnel ajusté de 18,9 millions $ à la même période en 2016
  • Résultat net de 9,3 millions $, comparativement à 7,1 millions $ à la même période en 2016
  • Perte nette ajustée attribuable aux actionnaires1 de 2,9 millions $ ou 0,01 $ par action1 comparativement à un résultat net ajusté de 14,4 millions $ ou 0,05 $ par action1 à la même période en 2016
  • Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles2 de 23,6 millions $ ou 0,07 $ par action1 comparativement à 37,4 millions $ ou 0,12 $ par action1 à la même période en 2016
  • Prélèvement de la somme de 60 millions $ disponible en vertu de la facilité de crédit avec Macquarie Bank Limited en juin
1 Le coût comptant total, le coût de maintien tout inclus, le résultat (la perte) opérationnel (le) ajusté (e), le résultat (la perte) net (te) ajusté (e) attribuable aux actionnaires, le résultat (la perte) de base ajusté (e) par action et les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles par action sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion de la Société, note 18.
2 Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles excluent les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement.

Mine Boungou:

  • Le développement progresse selon l'échéancier; 69 millions $ des 231 millions $ prévus ont été dépensés
  • La construction de la mine est achevée à 35 %
  • La prédécouverture du gisement Boungou a débuté
  • Le bassin de stockage des eaux a été excavé et est prêt à recueillir les eaux de pluie en 2017
  • 1,1 million d'heures/personne ont été travaillées sans accident de travail avec perte de temps

Résultats du contrôle des teneurs à Siou

Plus tôt cette année, la teneur extraite a été affectée en raison de l'interprétation géologique survenue dans la partie supérieure de la zone 9, une zone minéralisée dans le secteur sud-ouest de la fosse Siou qui avait initialement été intégrée au plan d'exploitation minière pour 2017. La partie supérieure de la zone 9 présente une géométrie complexe puisque ce secteur englobe la jonction entre trois zones distinctes : la zone 9 en tant que tel et deux zones subsidiaires connues comme les zones 55 et 56. Ceci a eu pour effet que les contours des zones de minerai étaient mal définis, menant à une variation importante de la teneur.

À la suite de ces problèmes, la Société a changé sa méthode de contrôle des teneurs, de l'échantillonnage en rainures au forage à circulation inverse (Reverse Circulation ou RC). Nous sommes heureux d'être maintenant en mesure de fournir les résultats de contrôle des teneurs sur la zone 9. À la fin du mois de juillet, plus de 7 500 mètres de forage RC (en 200 sondages) avaient été complétés dans la fosse jusqu'à une profondeur verticale d'au plus 30 mètres, couvrant une étendue de 500 mètres de minéralisation selon une grille de forage de 12,5 mètres par 6,25 mètres dans le secteur de la zone 9. Ce secteur couvre le minerai de la zone 9 dont l'extraction était prévue de mai jusqu'à la fin décembre 2017. Tel qu'illustré à la figure 1, les résultats du programme de contrôle des teneurs sont conformes aux réserves établies en 2016 et confirment nos attentes à l'effet que la géométrie devient plus simple et plus rectilinéaire.

Le tableau 1 ci-dessous compare le nouveau modèle de blocs à celui établi pour les réserves en 2016 dans le même secteur ciblé dans la zone 9.

Tableau 1

Nouveau modèle de blocs
(secteur d'extraction : de mai à la fin décembre 2017)
668 000 tonnes à 4,52 g/t Au pour 97 000 oz d'or contenues
Modèle de blocs des réserves établies en 2016 633 500 tonnes à 4,82 g/t Au pour 98 100 oz d'or contenues

Tel que prévu, nous avons quitté la partie supérieure plus complexe de la zone 9 en mai. Le minerai extrait durant les mois de mai et juin est conforme au nouveau modèle de blocs.

La Société réitère son objectif de production pour 2017, soit de produire entre 190 000 et 205 000 onces d'or à un coût comptant total entre 685 $ et 715 $ par once et un coût de maintien tout inclus entre 920 $ et 960 $ par once.

Pour voir la Figure 1, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1100524_FIGURE1.jpg

Mana, Burkina Faso

Opérations minières

Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2017 2016 Variation 2017 2016 Variation
Données d'exploitation
Minerai extrait (tonnes) 503 200 564 500 (11 %) 982 600 1 064 800 (8 %)
Minerai traité (tonnes) 675 500 604 500 12 % 1 407 300 1 287 400 9 %
Stérile extrait (tonnes) 3 947 600 4 809 700 (18 %) 8 586 000 8 269 100 4 %
Ratio de découverture opérationnel 7,8 8,5 (8 %) 8,7 7,8 12 %
Teneur traitée (g/t) 2,31 3,33 (31 %) 2,43 3,18 (24 %)
Récupération (%) 95 95 - 94 93 1 %
Onces d'or produites 47 600 61 300 (22 %) 103 000 122 600 (16 %)
Onces d'or vendues 46 900 60 700 (23 %) 101 600 123 500 (18 %)
Statistiques (en dollars)
Prix de vente moyen réalisé (par once) 1 265 1 262 - 1 242 1 224 1 %
Coût comptant d'exploitation (par tonne traitée)1 43 49 (12 %) 48 46 4 %
Coût comptant total (par once vendue)1 703 547 29 % 701 526 33 %
Coût de maintien tout inclus (par once vendue)1 1 074 742 45 % 976 719 36 %
Dotation aux amortissements (par once vendue)2 527 331 59 % 491 303 62 %
1 Le coût comptant d'exploitation, le coût comptant total et le coût de maintien tout inclus sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion de la Société, note 18.
2 La dotation aux amortissements par once vendue est une mesure non conforme aux IFRS pour laquelle il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS et qui correspond à la charge d'amortissement par once vendue.

Résultats du deuxième trimestre de 2017

Tel que prévu, au deuxième trimestre de 2017, la teneur a été affectée en raison de l'interprétation géologique pour la partie supérieure de la zone 9. Conséquemment, au deuxième trimestre de 2017, la mine Mana a produit 47 600 onces d'or comparativement à 61 300 à la même période en 2016. L'usine a traité 675 500 tonnes à une teneur moyenne de 2,31 g/t Au, incluant 194 100 tonnes de matériel à basse teneur qui ne faisait pas partie des réserves. Ceci reflète la décision de tirer profit de la remontée du prix de l'or et de la capacité d'usinage disponible afin de générer davantage de flux de trésorerie. Sans l'impact de cette décision, la teneur traitée se serait établie à 2,94 g/t Au. La diminution du nombre d'onces d'or produites et vendues est directement liée à la teneur traitée plus faible, en partie compensée par une augmentation du débit de traitement.

Les ventes d'or de la Société au deuxième trimestre ont diminué relativement à celles enregistrées en 2016 et ont conduit à une diminution des redevances gouvernementales. L'augmentation en 2017 de la dotation aux amortissements des immobilisations corporelles reflète principalement le ratio de découverture capitalisé plus élevé à Siou en profondeur comparativement à la même période en 2016. La diminution du résultat opérationnel au deuxième trimestre de 2017 comparativement à la même période en 2016 est principalement attribuable à la diminution des ventes d'or et à l'augmentation de la dotation aux amortissements, partiellement compensées par une diminution des charges de rémunération fondée sur des actions. La diminution des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles au deuxième trimestre de 2017 comparativement à la même période en 2016 s'explique par une diminution des ventes d'or découlant d'une baisse de production.

Au deuxième trimestre de 2017, notre coût comptant d'exploitation par tonne traitée était de 43 $ comparativement à 49 $ au deuxième trimestre de 2016. Cette baisse s'explique par un ratio de découverture opérationnel plus faible, combiné à un débit de traitement plus élevé comparativement à 2016. Le coût comptant total et le coût de maintien tout inclus ont atteint à 703 $ et 1 074 $ par once vendue, comparativement à 547 $ et 742 $ par once vendue, respectivement, à la même période en 2016, en raison d'une diminution de la teneur traitée et partiellement compensée par une diminution du coût comptant d'exploitation par tonne.

Mine Boungou

Jusqu'à présent, la construction de la mine Boungou progresse à bon train, en respect des budgets et de l'échéancier. Les principales composantes suivantes ont progressé en date du 30 juin 2017

  • Le développement se poursuit selon l'échéancier, avec des investissements de 69 millions $
  • La construction de la mine est achevée à 35 %
  • Les travaux de béton avancent sur les fondations du broyeur SAG, du broyeur vertical, du concasseur et du silo à minerai
  • L'érection des cuves de lixiviation et d'eau a débuté
  • Livraison sur le site du broyeur vertical, le premier item à long délai de livraison
  • Les travaux ont commencé sur la centrale énergétique et le dépôt de carburant
  • Le bassin de stockage des eaux a été excavé et est prêt à recueillir les eaux de pluie en 2017
  • La prédécouverture du gisement a débuté dans la fosse Boungou
  • Réception de la convention minière du Conseil des ministres du gouvernement du Burkina Faso
  • 1 540 personnes incluant les sous-traitants travaillaient sur le site, 93 % d'entre eux sont burkinabè
  • 1,1 million d'heures/personne ont été travaillées sans accident de travail avec perte de temps

Exploration

Projet Mana, Burkina Faso

Les travaux de forage d'exploration à Mana au cours du trimestre ciblaient le gisement Siou en profondeur. Depuis le début de l'année, 49 sondages (totalisant 17 400 mètres) ont été forés, principalement dans le but de vérifier la partie sud des structures minéralisées en profondeur à Siou selon un espacement de 50 mètres par 50 mètres, incluant 8 sondages (2 800 mètres) pour des études géotechniques. Le programme de délimitation a été complété en juillet 2017. Les objectifs du programme consistaient à augmenter l'étendue des ressources à Siou, convertir les ressources présumées en ressources de catégorie indiquée, et réaliser une étude de préfaisabilité au premier trimestre de 2018.

Dans le cadre du programme régional, 32 780 mètres de forage à la mototarière ont été complétés dans la première moitié de l'année sur les permis Mana Ouest, Fobiri II et Bara.

Tapoa (mine Boungou)

Secteurs du Flanc Ouest et Est

Au deuxième trimestre, les efforts d'exploration avaient principalement pour but de terminer le programme de forage intercalaire (selon un espacement de 40 mètres par 40 mètres) dans les secteurs des flancs Est et Ouest des réserves définies dans la fosse à Boungou. Au total, 49 400 mètres de forage en 326 sondages ont été réalisés dans la première moitié de l'année, en grande partie dans le cadre du programme intercalaire, dans le but de convertir les ressources présumées en ressources de catégorie indiquée en vue de réaliser une étude de préfaisabilité au premier trimestre de 2018. Les résultats restent conformes au modèle établi selon un espacement de 80 mètres par 80 mètres. Bien que plus petit, le flanc Est possède une structure semblable à celle du flanc Ouest.

Le programme de forage géotechnique ciblant les secteurs des flancs Est et Ouest a aussi été complété, et les échantillons ont été expédiés aux laboratoires de Rocklab en Afrique du Sud afin d'établir les paramètres d'ingénierie. Les résultats sont attendus au troisième trimestre de 2017. L'analyse de mécanique des roches sera utilisée pour la conception des chantiers souterrains dans le cadre de l'étude de préfaisabilité.

Exploration régionale

Au deuxième trimestre, un programme de forage à la mototarière de 60 000 mètres a été entrepris sur les permis Bossoari, Dangou et Pambourou, inclus dans le projet Tapoa. En 2016, un levé d'échantillonnage des sols avait été effectué sur le permis Bossoari, situé au sud-ouest du permis Boungou. En tout, 22 000 mètres ont été forés en 2 375 sondages sur les trois permis durant le trimestre; les résultats seront utilisés pour définir des cibles de forage RC qui seront vérifiées plus tard dans l'année.

Les travaux d'exploration par forage RC ont débuté au début juin, afin de vérifier des anomalies définies à la mototarière le long du Corridor 045 et sur la cible Bossoari. Jusqu'à présent, 32 sondages totalisant 1 450 mètres (inclus dans les 49 400 mètres de forage cités ci-dessus) ont été complétés.

Kongolokoro (ceinture de roches vertes de Houndé)

Les travaux d'exploration ont débuté au cours du trimestre sur le permis Milpo, où un programme de forage RC de 6 700 mètres en 67 sondages a été réalisé. Le programme est maintenant terminé, mais aucun résultat significatif n'a été rapporté.

En juillet, un programme de forage carotté de 1 200 mètres a été entrepris sur le permis Dynikongolo, dans le but de vérifier les extensions de la zone minéralisée Bantou.

Korhogo Ouest (Côte d'Ivoire)

Un premier programme d'exploration en tranchées a été entrepris en mars 2017 sur notre permis Korhogo Ouest en Côte d'Ivoire, situé à près de 60 kilomètres de la mine Tongon. Ce programme est un suivi des résultats des levés de géophysique aéroportée et de géochimie des sols réalisés en 2016. En tout, 11 tranchées ont été excavées, cartographiées et échantillonnées (2 173 échantillons en 2 011 mètres). À la lumière des résultats encourageants obtenus dans les tranchées, un programme de forage RC de 6 000 mètres a été entrepris en juillet.

Le rapport de gestion et les états financiers consolidés de SEMAFO ainsi que d'autres renseignements financiers pertinents sont disponibles sur le site web de la Société dans la section Investisseurs à l'adresse : www.semafo.com. Ces rapports et d'autres documents produits par la Société sont également disponibles à l'adresse : www.sedar.com.

Conférence téléphonique du deuxième trimestre de 2017

Une conférence téléphonique est prévue aujourd'hui, le mercredi 9 août 2017 à 10 h 00 HAE pour discuter du présent communiqué de presse. Les parties intéressées sont invitées à composer les numéros suivants afin de prendre part à la conférence :

Tél. local & outremer : +1 (647) 788 4922
Tél. Amérique du Nord : 1 (877) 223 4471
Webdiffusion : http://www.semafo.com/
Retransmission : 1 (800) 585 8367 ou +1 (416) 621 4642
Code d'accès à la retransmission : 48335908
Expiration de la retransmission : 30 août 2017

À propos de SEMAFO

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut le gisement satellite à haute teneur de Siou, et planifie le début de l'exploitation de la mine Boungou au troisième trimestre de 2018. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses, et par conséquent les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans lesdits énoncés. Vous êtes donc prié(e) de ne pas vous fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots ou expressions tels que « prévu », « objectif », « sera », « dans le but de », « encourageants », « planifie », « recherche », « croissance », « occasions » et d'autres expressions similaires. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles explicitement ou implicitement exprimées dans ces énoncés prospectifs comprennent la capacité d'extraire le minerai prévu de la zone 9 de mai jusqu'à la fin décembre 2017, l'exactitude de notre nouveau modèle de blocs, la capacité d'atteindre son objectif de production pour 2017, soit de produire entre 190 000 et 205 000 onces d'or à un coût comptant total entre 685 $ et 715 $ par once et un coût de maintien tout inclus entre 920 $ et 960 $ par once, la capacité d'augmenter l'étendue des ressources à Siou, convertir les ressources présumées en ressources de catégorie indiquée, et réaliser une étude de préfaisabilité au premier trimestre de 2018, la capacité de convertir les ressources présumées en ressources de catégorie indiquée en vue de réaliser une étude de préfaisabilité à Natougou au premier trimestre de 2018, la capacité du programme de forage carotté de 1 200 mètres entrepris sur le permis Dynikongolo afin de vérifier les extensions de la zone minéralisée Bantou, l'exactitude de nos hypothèses, la capacité de réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Pour obtenir des renseignements additionnels au sujet de ces risques et d'autres risques potentiels, les lecteurs sont invités à consulter le rapport de gestion annuel 2016 de SEMAFO, la mise à jour incluse dans le rapport de gestion du premier et du deuxième trimestre de 2017, ainsi que nos autres documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières, disponibles à l'adresse www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site web à l'adresse www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf exigences légales.

Les renseignements présentés dans ce communiqué sont assujettis aux exigences de divulgation s'appliquant à SEMAFO en vertu des lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act. Ces renseignements ont été rendus publics le 9 août 2017 à 7 h 00, heure avancée de l'Est.

Résultats consolidés et opérations minières

Faits saillants financiers et opérationnels

Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2017 2016 Variation 2017 2016 Variation
Onces d'or produites 47 600 61 300 (22 %) 103 000 122 600 (16 %)
Onces d'or vendues 46 900 60 700 (23 %) 101 600 123 500 (18 %)
(en milliers de dollars, à l'exception des montants par action)
Produits - Ventes d'or 59 315 76 590 (23 %) 126 201 151 146 (17 %)
Charges d'exploitation minière 30 573 30 071 2 % 66 138 58 793 12 %
Redevances gouvernementales 2 389 3 139 (24 %) 5 081 6 157 (17 %)
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 24 795 20 164 23 % 50 063 37 504 33 %
Rémunération fondée sur des actions (1 095 ) 5 127 - 124 8 805 (99 %)
Autres 3 408 3 661 (7 %) 7 335 7 623 (4 %)
Résultat opérationnel (755 ) 14 428 - (2 540 ) 32 264 -
Produits financiers (800 ) (573 ) 40 % (1 536 ) (946 ) 62 %
Charges financières 321 1 062 (70 %) 645 1 364 (53 %)
(Gain) perte de change (6 103 ) 2 714 - (6 932 ) (2 195 ) 216 %
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat (3 521 ) 4 147 - (1 681 ) 8 272 -
Résultat net de la période 9 348 7 078 32 % 6 964 25 769 (73 %)
Attribuable aux actionnaires
Résultat net 8 854 5 304 67 % 6 163 21 488 (71 %)
Résultat de base par action 0,03 0,02 50 % 0,02 0,07 (71 %)
Résultat dilué par action 0,03 0,02 50 % 0,02 0,07 (71 %)
Montants ajustés
Résultat opérationnel ajusté1 (2 754 ) 18 911 - (4 643 ) 38 984 -
Résultat net ajusté attribuable aux actionnaires1 (2 893 ) 14 394 - (7 267 ) 25 355 -
Par action1 (0,01 ) 0,05 - (0,02 ) 0,08 -
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles² 23 614 37 390 (37 %) 46 761 72 594 (36 %)
Par action1 0,07 0,12 (42 %) 0,14 0,24 (42 %)
1 Le résultat opérationnel ajusté, le résultat net ajusté attribuable aux actionnaires, le résultat ajusté de base par action et les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles par action sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour lesquelles il n'existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion de la Société, note 18.
2 Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles excluent les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement.
État consolidé intermédiaire de la situation financière
(en milliers de dollars américains - non audité)
Au Au
30 juin 31 décembre
2017 2016
$ $
Actif
Actifs courants
Trésorerie et équivalents de trésorerie 283 297 273 772
Clients et autres débiteurs 23 952 16 945
Stocks 47 006 51 391
Autres actifs courants 3 946 2 513
358 201 344 621
Actifs non courants
Avance à recevoir 3 028 3 060
Liquidités soumises à des restrictions 21 191 5 689
Immobilisations corporelles 585 222 536 237
Immobilisation incorporelle 1 481 1 595
Autres actifs non courants 1 434 4 074
612 356 550 655
Total de l'actif 970 557 895 276
Passif
Passifs courants
Fournisseurs et charges à payer 61 262 41 964
Tranche courante de la dette à long terme 310 310
Passifs liés aux régimes d'unités d'actions 4 695 6 635
Provisions 3 230 3 271
Impôt sur le résultat à payer 1 953 5 422
71 450 57 602
Passifs non courants
Dette à long terme 114 241 56 726
Passifs liés aux régimes d'unités d'actions 1 745 4 899
Provisions 9 748 8 137
Passifs d'impôt différé 30 426 32 329
156 160 102 091
Total du passif 227 610 159 693
Capitaux propres
Capitaux propres attribuables aux actionnaires
Capital social 621 996 621 902
Surplus d'apport 7 324 7 357
Cumul des autres éléments du résultat global 1 434 1 095
Résultats non distribués 83 837 77 674
714 591 708 028
Participation ne donnant pas le contrôle 28 356 27 555
Total des capitaux propres 742 947 735 583
Total du passif et des capitaux propres 970 557 895 276
État consolidé intermédiaire du résultat
(en milliers de dollars américains, sauf les montants par action - non audité)
Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2017 2016 2017 2016
$ $ $ $
Produits - Ventes d'or 59 315 76 590 126 201 151 146
Charges d'exploitation
Charges d'exploitation minière 32 962 33 210 71 219 64 950
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 24 795 20 164 50 063 37 504
Charges administratives 3 329 3 481 6 871 7 308
Dépenses relatives à la responsabilité sociale corporative 79 180 464 315
Rémunération fondée sur des actions (1 095 ) 5 127 124 8 805
Résultat opérationnel (755 ) 14 428 (2 540 ) 32 264
Autres charges (produits)
Produits financiers (800 ) (573 ) (1 536 ) (946 )
Charges financières 321 1 062 645 1 364
(Gain) perte de change (6 103 ) 2 714 (6 932 ) (2 195 )
Résultat avant l'impôt sur le résultat 5 827 11 225 5 283 34 041
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat
Exigible 514 6 611 2 235 10 565
Différé (4 035 ) (2 464 ) (3 916 ) (2 293 )
(3 521 ) 4 147 (1 681 ) 8 272
Résultat net de la période 9 348 7 078 6 964 25 769
Attribuable aux :
Actionnaires 8 854 5 304 6 163 21 488
Participation ne donnant pas le contrôle 494 1 774 801 4 281
9 348 7 078 6 964 25 769
Résultat par action
De base 0,03 0,02 0,02 0,07
Dilué 0,03 0,02 0,02 0,07
État consolidé intermédiaire du résultat global
(en milliers de dollars américains - non audité)
Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2017 2016 2017 2016
$ $ $ $
Résultat net de la période 9 348 7 078 6 964 25 769
Autres éléments du résultat global
Élément pouvant être reclassé au résultat net
Variation de la juste valeur du placement dans GoviEx (déduction faite de l'impôt nul) (479 ) - 339 -
Total du résultat global de la période, déduction faite de l'impôt 8 869 7 078 7 303 25 769
Attribuable aux :
Actionnaires 8 375 5 304 6 502 21 488
Participation ne donnant pas le contrôle 494 1 774 801 4 281
8 869 7 078 7 303 25 769
Tableau consolidé intermédiaire des flux de trésorerie
(en milliers de dollars américains - non audité)
Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2017 2016 2017 2016
$ $ $ $
Flux de trésorerie liés aux :
Activités opérationnelles
Résultat net de la période 9 348 7 078 6 964 25 769
Ajustements :
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 24 795 20 164 50 063 37 504
Rémunération fondée sur des actions (1 095 ) 5 127 124 8 805
Perte (gain) de change latente (5 331 ) 1 862 (6 339 ) (2 928 )
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat différé (4 035 ) (2 464 ) (3 916 ) (2 293 )
Ajustement pour les retenues à la source - 5 827 - 5 827
Autres (68 ) (204 ) (135 ) (90 )
23 614 37 390 46 761 72 594
Variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement (2 842 ) (3 578 ) (8 594 ) 3 187
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles 20 772 33 812 38 167 75 781
.
Activités de financement
Prélèvement (remboursement) sur la dette à long terme 59 921 - 59 845 (30 000 )
Frais de transaction sur la dette à long terme - (259 ) - (259 )
Produit de l'émission de titres du capital social, déduction faite des frais d'émission 12 87 238 61 88 643
Dividende versé par une filiale à une participation ne donnant pas le contrôle - (10 359 ) - (10 359 )
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement 59 933 76 620 59 906 48 025
Activités d'investissement
Acquisition d'immobilisations corporelles (43 864 ) (20 397 ) (81 096 ) (39 940 )
Augmentation des liquidités soumises à des restrictions (15 077 ) - (15 077 ) -
Flux nets de trésorerie liés aux activités d'investissement (58 941 ) (20 397 ) (96 173 ) (39 940 )
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie 6 372 (2 632 ) 7 625 3 038
Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie au cours de la période 28 136 87 403 9 525 86 904
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période 255 161 166 667 273 772 167 166
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 283 297 254 070 283 297 254 070
Intérêts payés 892 910 1 780 2 492
Intérêts reçus 693 493 1 132 854
Impôt sur le résultat payé 3 506 6 088 5 667 6 173

Renseignements

  • Robert LaVallière
    Vice-président, Affaires corporatives &
    Relations avec les investisseurs
    Robert.Lavalliere@semafo.com
    Cellulaire : +1 (514) 240 2780

    Ruth Hanna
    Analyste, Relations avec les investisseurs
    Ruth.Hanna@semafo.com

    Tél. local & outremer : +1 (514) 744 4408
    Sans frais en Amérique du Nord : 1 (888) 744 4408
    www.semafo.com