SEMAFO Inc.
TSX : SMF
OMX : SMF

SEMAFO Inc.

27 févr. 2017 07h00 HE

SEMAFO présente ses estimations de réserves et de ressources pour 2016

Les ressources présumées à Natougou augmentent à 754 000 onces

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 27 fév. 2017) - SEMAFO inc. (TSX:SMF)(OMX:SMF) a annoncé aujourd'hui la mise à jour de ses estimations de réserves et de ressources minérales en date du 31 décembre 2016.

Réserves et ressources - Un aperçu

  • Les réserves minérales prouvées et probables totalisent 3,0 millions d'onces

  • Les ressources minérales mesurées et indiquées restent stables à 3,0 millions d'onces

  • Les ressources présumées augmentent de 22 % pour atteindre 2,6 millions d'onces

  • Les ressources présumées à Natougou augmentent de 119 % et s'élèvent maintenant à 754 000 onces

À la fin de l'année 2016, les réserves prouvées et probables totalisaient 28,2 millions de tonnes à une teneur moyenne de 3,31 g/t Au pour 3,0 millions d'onces, comparativement à 30,5 millions de tonnes à une teneur de 3,32 g/t Au pour 3,3 millions d'onces à la fin de l'année 2015. La légère diminution des réserves reflète les onces extraites puisque SEMAFO a produit 240 200 onces d'or en 2016.

Les ressources présumées à Natougou s'élèvent à 6,3 millions de tonnes à une teneur moyenne de 3,72 g/t Au pour 754 000 onces d'or, une progression de 119 % comparativement à la fin de l'année 2015. L'augmentation des ressources présumées est principalement attribuable à l'expansion du secteur du Flanc Ouest, adjacent au gisement à ciel ouvert.

Le budget d'exploration total pour 2017 a initialement été fixé à 23 millions $ et sera principalement consacré au remplacement des réserves et au prolongement de la durée d'exploitation des mines; il s'agit d'une augmentation par rapport à 2016.

Toutes les ressources minérales sont présentées en excluant les réserves minérales. Les hypothèses sur le prix de l'or utilisées pour estimer les réserves et les ressources sont les mêmes qu'en 2015, soit 1 100 $ US et 1 400 $ US l'once respectivement. Le lecteur est prié de se référer au tableau ci-joint pour de plus amples détails.

Mana

À la fin de l'année 2016, les réserves minérales à Mana totalisaient 18,6 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,88 g/t Au pour 1,7 million d'onces, comparativement à 21,0 millions de tonnes à 2,95 g/t Au pour 2,0 millions d'onces à la fin de l'année 2015. La diminution de 13 % des réserves aurifères reflète principalement les onces extraites dans les fosses Siou et Fofina au courant de l'année, qui ont été légèrement compensées par l'ajout de réserves à Yama.

  • Les réserves prouvées et probables à Siou totalisaient 5,0 millions de tonnes à une teneur moyenne de 4,29 g/t Au pour 689 000 onces d'or contenues à la fin de l'année 2016. Les ressources présumées s'élevaient à 5,8 millions de tonnes à 3,70 g/t Au pour 693 200 onces. En 2017, le budget d'exploration initial de 5 millions $ alloué à Mana ciblera le secteur Siou, où un montant de 1 million $ du budget pour Mana a été assigné pour vérifier le potentiel d'exploitation souterraine.

  • Au 31 décembre 2016, les réserves du gisement Fofina étaient pratiquement épuisées, et l'extraction du minerai dans cette fosse se terminera au début du deuxième trimestre de 2017.

  • L'estimation des réserves minérales à Wona demeure inchangée par rapport à 2015, puisque la découverture du pilier à Wona Nord n'a débuté qu'au deuxième semestre de l'année 2016. À la fin de l'année 2016, les réserves s'élevaient à 12,4 millions de tonnes à une teneur de 2,30 g/t Au pour 912 600 onces d'or contenues.

Le tableau 2 présente l'estimation des réserves et des ressources dans les fosses à Mana au 31 décembre 2016.

Tapoa (projet Natougou)

Puisque le projet est présentement à l'étape de la construction, l'estimation des réserves minérales prouvées et probables dans la fosse à Natougou demeure inchangée par rapport à 2015, à 9,6 millions de tonnes à une teneur moyenne de 4,15 g/t Au pour 1,3 million d'onces d'or contenues.

Suivant l'établissement d'un budget d'exploration initial de 15 millions $ pour Natougou en 2017, un programme de forage intercalaire de 8,5 millions $ a déjà débuté dans le secteur du Flanc Ouest, dans le but de convertir les ressources minérales présumées à la catégorie des ressources indiquées. Dans la deuxième moitié de l'année, nous avons l'intention de réaliser des études pour évaluer la possibilité d'une exploitation souterraine qui serait accessible par une rampe partant du plancher de la fosse et visant le Flanc Ouest. Un montant de 1,3 million $ a d'ailleurs été réservé à cet effet.

Yactibo (gîte Nabanga)

Les ressources présumées du gîte Nabanga demeurent inchangées, à 1,8 million de tonnes à 10,0 g/t Au pour 590 000 onces d'or contenues. Le rapport technique conforme au Règlement 43-101 pour le groupe de permis Yactibo et le gîte aurifère Nabanga a été déposé en juin 2015 sur SEDAR.

Le tableau 1 présente nos réserves et nos ressources minérales consolidées estimées en date du 31 décembre 2016.

Personne qualifiée

Les réserves et les ressources minérales ont été estimées en date du 31 décembre 2016, conformément aux définitions adoptées par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole intégrées au Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (le Règlement 43-101). La mise à jour des réserves minérales prouvées et probables et des ressources minérales mesurées, indiquées et présumées, à l'exception des réserves du gisement Natougou, a été effectuée par une équipe à l'interne sous la direction de Michel Crevier, géo., M.Sc.A., vice-président, Exploration et Géologie minière et personne qualifiée de SEMAFO, lequel a révisé le présent communiqué. Pour l'estimation des réserves minérales sur le groupe de permis Tapoa (projet Natougou), le lecteur est prié de se référer au rapport technique conforme au Règlement 43-101 qui a été déposé sur SEDAR le 28 mars 2016.

Tableau 1 - Réserves et ressources consolidées

PROPRIÉTÉ Mana1,2,4,5,6 Tapoa1,2,4,5,6
(projet Natougou)
Yactibo1,3,4,5,7
(projet Nabanga)
Total
RÉSERVES MINÉRALES
Prouvées
Tonnes 10 242 000 1 583 000 11 825 000
Teneur (g/t Au) 3,09 6,46 3,54
Onces 1 017 000 329 000 1 346 000
Probables
Tonnes 8 400 000 7 984 000 16 384 000
Teneur (g/t Au) 2,63 3,69 3,15
Onces 710 600 947 000 1 657 600
TOTAL DES RÉSERVES MINÉRALES
Tonnes 18 642 000 9 567 000 28 209 000
Teneur (g/t Au) 2,88 4,15 3,31
Onces 1 727 600 1 276 000 3 003 600
RESSOURCES MINÉRALES (excluant les réserves)
Mesurées
Tonnes 9 050 000 70 000 9 120 000
Teneur (g/t Au) 1,47 1,90 1,48
Onces 428 600 4 000 432 600
Indiquées
Tonnes 35 981 000 2 602 000 38 583 000
Teneur (g/t Au) 2,04 2,48 2,07
Onces 2 360 600 207 000 2 567 600
TOTAL M&I
Tonnes 45 031 000 2 672 000 47 703 000
Teneur (g/t Au) 1,93 2,46 1,96
Onces 2 789 200 211 000 3 000 200
Présumées
Tonnes 13 022 000 6 298 000 1 840 000 21 160 000
Teneur (g/t Au) 2,95 3,72 10,00 3,79
Onces 1 233 600 754 000 590 000 2 577 600
1 La Société détient une participation indirecte de 100% dans tous ses permis, à l'exception des permis détenus par SEMAFO Burkina Faso S.A. et SEMAFO Boungou S.A., respectivement, dont le gouvernement du Burkina Faso détient une participation de 10%.
2 Les réserves et les ressources minérales à Mana et à Tapoa (projet Natougou) ont été estimées selon des prix de l'or à 1 100 $et 1 400 $l'once respectivement.
3 Les ressources minérales sur le groupe de permis Yactibo (projet Nabanga) sont présentées au-dessus d'un seuil de coupure de 5,0 g/t Au.
4 Les nombres de tonnes et d'onces sont arrondis, ce qui pourrait générer de légers écarts.
5 Toutes les ressources minérales sont présentées en excluant les réserves minérales.
6 Au 31 décembre 2016.
7 Au 30 juin 2015.

Tableau 2 - Mana, Burkina Faso1,2,3

GISEMENTS 31 DÉCEMBRE 2016
RÉSERVES PROUVÉES RÉSERVES PROBABLES TOTAL DES RÉSERVES
Tonnage Teneur (g/t Au) Onces4 Tonnage Teneur (g/t Au) Onces4 Tonnage Teneur (g/t Au) Onces4
MANA1,2,3 WONA-KONA 6 060 000 2,35 457 900 6 308 000 2,24 454 700 12 368 000 2,30 912 600
NYAFÉ 263 000 5,85 49 400 4 000 5,02 700 267 000 5,84 50 100
FOFINA 199 000 3,38 21 600 12 000 2,69 1 000 211 000 3,33 22 600
SIOU 3 535 000 4,14 470 500 1 461 000 4,65 218 400 4 996 000 4,29 688 900
YAMA 0 0 615 000 1,81 35 800 615 000 1,81 35 800
ROMPAD 185 000 2,96 17 600 0 0,00 0 185 000 2,96 17 600
TOTAL 10 242 000 3,09 1 017 000 8 400 000 2,63 710 600 18 642 000 2,88 1 727 600
GISEMENTS 31 DÉCEMBRE 2016
MESURÉES INDIQUÉES TOTAL DES RESSOURCES
Tonnage Teneur (g/t Au) Onces4 Tonnage Teneur (g/t Au) Onces4 Tonnage Teneur (g/t Au) Onces4
MANA1,2,3 WONA-KONA 1 419 000 1,98 90 200 21 696 000 2,55 1 778 400 23 115 000 2,51 1 868 600
NYAFÉ 300 000 5,60 54 100 230 000 5,84 43 100 530 000 5,70 97 200
FOFINA 412 000 3,67 48 600 309 000 4,04 40 200 721 000 3,83 88 800
YAHO 5 738 000 0,91 168 500 11 636 000 0,88 330 800 17 374 000 0,89 499 300
FILON 67 26 000 2,72 2 300 9 000 3,59 1 000 35 000 2,93 3 300
FOBIRI 469 000 1,80 27 100 114 000 1,52 5 600 583 000 1,74 32 700
SIOU 686 000 1,71 37 800 1 879 000 2,65 160 100 2 565 000 2,40 197 900
YAMA 0 0 108 000 0,41 1 400 108 000 0,40 1 400
TOTAL 9 050 000 1,47 428 600 35 981 000 2,04 2 360 600 45 031 000 1,93 2 789 200
GISEMENTS 31 DÉCEMBRE 2016
PRÉSUMÉES
Tonnage Teneur
(g/t Au)
Onces4
MANA1,2,3 WONA-KONA 3 463 000 2,96 329 600
NYAFÉ 151 000 5,86 28 400
FOFINA 88 000 3,73 10 500
YAHO 223 000 0,78 5 600
FILON 67 6 000 6,32 1 100
FOBIRI 578 000 1,39 25 800
MAOULA 2 628 000 1,62 137 100
SIOU 5 834 000 3,70 693 200
YAMA 51 000 1,42 2 300
TOTAL 13 022 000 2,95 1 233 600
1 La Société détient une participation indirecte de 90% dans SEMAFO Burkina Faso S.A., qui est directement détenteur des réserves et des ressources de la mine Mana.
2 Les réserves et les ressources minérales ont été estimées selon des prix de l'or à 1 100 $et 1 400 $l'once respectivement.
3 Toutes les ressources minérales sont présentées en excluant les réserves minérales.
4 Les nombres de tonnes et d'onces sont arrondis, ce qui pourrait générer de légers écarts.

À propos de SEMAFO

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d'exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut les gisements satellites à haute teneur de Siou et Fofina, en plus d'avancer la construction du projet Natougou. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d'occasions de croissance organique et stratégique.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses, et par conséquent les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans lesdits énoncés. Vous êtes donc prié(e) de ne pas vous fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des mots ou expressions tels que « poursuivre », « sera consacré », « initialement », « potentiel », « dans le but de », « avons l'intention de », « réservé », « recherche », « occasions », « croissance » et d'autres expressions similaires. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements futurs diffèrent sensiblement des attentes actuelles explicitement ou implicitement exprimées dans ces énoncés prospectifs comprennent la capacité de mettre en œuvre notre budget d'exploration initial de 23 millions $, la capacité de remplacer les réserves et de prolonger la durée de la vie de la mine, la capacité de convertir les ressources présumées actuelles dans la zone du Flanc Ouest à Natougou en ressources de catégorie indiquée, la capacité d'entreprendre une exploitation souterraine à Siou et à Natougou, la capacité de réaliser notre priorité stratégique, les fluctuations du prix de l'or, des devises et des coûts d'exploitation, les risques liés à l'industrie minière, l'incertitude liée aux estimations de réserves et de ressources minérales, les délais, la stabilité politique et sociale en Afrique (incluant notre capacité à conserver ou renouveler nos licences et permis), et les autres risques décrits dans les documents de SEMAFO déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières. Pour obtenir des renseignements additionnels au sujet de ces risques et d'autres risques potentiels, les lecteurs sont invités à consulter notre rapport de gestion 2015, les mises à jour incluses dans les rapports de gestion du premier, du deuxième et du troisième trimestres de 2016, ainsi que nos documents déposés auprès des autorités canadiennes de règlementation en valeurs mobilières, disponibles à l'adresse www.sedar.com. Ces documents sont également disponibles sur notre site web à l'adresse www.semafo.com. SEMAFO décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, sauf exigences légales.

Les renseignements présentés dans ce communiqué sont assujettis aux exigences de divulgation s'appliquant à SEMAFO en vertu des lois de la Suède intitulées Securities Market Act et/ou Financial Instruments Trading Act. Ces renseignements ont été rendus publics le 27 février 2017 à 7 h 00, heure normale de l'Est.

Renseignements

  • SEMAFO
    Robert LaVallière, Vice-président
    Affaires corporatives & Relations avec les investisseurs
    Cellulaire +1 (514) 240 2780
    Robert.Lavalliere@semafo.com

    Ruth Hanna
    Analyste, Relations avec les investisseurs
    Ruth.Hanna@semafo.com

    Tél. local & outremer : +1 (514) 744 4408
    Sans frais en Amérique du Nord : 1 (888) 744 4408
    www.semafo.com