Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

03 oct. 2011 11h30 HE

Semaine de la santé animale : Protéger la santé de toutes les espèces

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 3 oct. 2011) - En cette Semaine de la santé animale (du 2 au 8 octobre), l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et l'Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) veulent rappeler à la population que les efforts de protection de la santé animale contribuent à la sauvegarde de la santé humaine.

Le thème de cette année, Protéger la santé de toutes les espèces, met en lumière le rôle important que les vétérinaires peuvent jouer dans la protection de la santé animale et, par là même, dans la sauvegarde de la santé humaine.

Le vétérinaire en chef du Canada, le Dr Brian Evans, affirme que « quelque 60 p. 100 de toutes les maladies infectieuses de l'homme sont des maladies dont les animaux sont les vecteurs. Parce que les pathogènes émergents sont capables d'engendrer de graves répercussions sur la santé et l'économie, nous préconisons une approche qui permet de protéger la santé de toutes les espèces. »

Un grand nombre de pathogènes comme celui de la rage peuvent infecter les animaux sauvages, les animaux familiers et l'homme. Des parasites comme le ténia, des conditions comme la dermatomycose et des bactéries comme E. coli peuvent également se transmettre entre l'animal familier et son propriétaire.

Le président de l'ACMV, le Dr Lloyd Keddie, affirme que « les vétérinaires peuvent fournir aux familles canadiennes des principes de base pour la protection de la santé de leurs animaux à la maison. Tenir les dossiers de vaccination à jour et se doter d'un plan de protection contre les parasites sont deux exemples de pratiques appropriées de prévention des maladies. »

Les maladies qui touchent le bétail et la faune, comme le virus influenza aviaire qui est hautement pathogène, peuvent également être transmises entre les animaux et les humains. Avec son équipe de vétérinaires, l'ACIA travaille en étroite collaboration avec des partenaires fédéraux, provinciaux, territoriaux et internationaux à la prévention et au contrôle de maladies animales qui pourraient avoir des répercussions sur la santé animale et humaine.

Dans ses efforts de prévention et de contrôle, l'ACIA est amenée entre autres à prendre part à l'enquête canadienne annuelle interagences sur l'influenza aviaire chez les oiseaux sauvages. Cette enquête constitue un système d'alerte rapide permettant de détecter chez les oiseaux sauvages des souches d'influenza aviaire hautement pathogènes, qui pourraient être transmises à la volaille domestique et constituer possiblement une menace pour la santé animale et humaine.

En outre, l'ACIA dirige un réseau de laboratoires où s'effectuent des travaux d'identification et d'analyse sur les maladies animales exotiques pouvant affecter l'homme. Des scientifiques de l'Agence et leurs collègues de l'Agence de la santé publique du Canada ont joué un rôle de premier plan dans les efforts mondiaux ayant permis de décoder la constitution génétique du virus de la grippe H1N1 et d'établir des méthodes analytiques. Ces réalisations ont permis à la communauté scientifique internationale de détecter le virus chez de nombreuses espèces (notamment les porcins, les ovins, les caprins, le dindon, le poulet et l'homme).

Pour obtenir plus de renseignements sur la Semaine de santé animale organisée par l'ACMV, veuillez consulter le site de l'Association à l'adresse www.canadianveterinarians.net.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias : 613-773-6600

    Kristin McEvoy, gestionnaire,
    Communications et Programme étudiant
    Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV)
    613-236-1162, poste 128