Association d'Hypertension Pulmonaire du Canada

Association d'Hypertension Pulmonaire du Canada

24 nov. 2010 15h27 HE

Sept Canadiens sur dix ignorent l'existence d'une maladie pulmonaire potentiellement mortelle

Le manque de connaissances à propos de l'hypertension pulmonaire représente un risque pour de nombreuses personnes

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 24 nov. 2010) -

Note aux rédacteurs : Il y a une dossier audio associé à ce communiqué.

Au Canada, les affections telles que l'asthme, le diabète et les maladies cardiovasculaires sont bien connues de la population, contrairement à l'hypertension pulmonaire (HTP), une maladie rare et potentiellement mortelle. Selon un récent sondage réalisé à l'échelle du pays, sept Canadiens sur dix ignorent que l'HTP, qui se traduit par une hypertension artérielle dans les poumons, est une maladie rare et incurable.

Au pays, jusqu'à 10 000 personnes en sont atteintes(1) et pourtant, l'HTP passe souvent inaperçue, même au sein du milieu médical. Résultat, elle fait souvent l'objet d'un mauvais diagnostic ou est confondue avec quantité d'autres maladies. Les premiers symptômes sont légers, notamment des essoufflements inexpliqués, de la fatigue, une enflure des pieds et des chevilles et des évanouissements.

« Un dépistage précoce et un traitement rapide peuvent considérablement réduire les symptômes des patients, améliorer leur qualité de vie et ralentir l'évolution de la maladie à long terme, explique la Dre Kim Boutet, pneumologue à l'Hôpital du Sacré-Cœur et à la clinique d'hypertension pulmonaire à l'Hôpital général juif de Montréal. Novembre est le mois de la sensibilisation à l'hypertension pulmonaire et notre objectif consiste à mieux faire connaître cette maladie invisible, incurable mais traitable, afin que les personnes atteintes puissent garder espoir en attendant la découverte d'un remède. »

Selon le sondage, seulement un Canadien sur cinq a correctement associé l'enflure des chevilles, des jambes ou de l'abdomen à l'hypertension pulmonaire. En outre, une personne sur trois croit à tort que l'hypertension pulmonaire est une forme d'hypertension artérielle que l'on peut traiter avec des médicaments pour le cœur. Les patients atteints de certains types d'HTAP (la forme la plus grave d'HTP) vivent en moyenne de deux à trois ans seulement si la maladie n'est pas traitée(2).

« Pendant 18 mois, j'ai consulté mon médecin et des spécialistes de nombreuses fois sans que personne réussisse à découvrir ce que j'avais, raconte Martine Tourigny, qui a reçu un diagnostic d'hypertension pulmonaire il y a plus de cinq ans. Lorsqu'on a enfin pu établir un diagnostic, ma HTP avait évolué jusqu'au stade quatre. Si on l'avait dépistée plus tôt, j'aurais pu suivre immédiatement le traitement approprié et mieux gérer la maladie. »

Dépistage de l'hypertension pulmonaire

Les médecins considèrent l'hypertension pulmonaire comme une maladie rare et difficile à cerner. En fait, la rareté de cette maladie et les symptômes courants qui s'y rapportent en retardent souvent le diagnostic. Étant donné que l'HTP partage ses symptômes avec d'autres maladies, les médecins, même s'ils la suspectent, ne peuvent la diagnostiquer qu'après un long processus d'élimination. Une fois le diagnostic confirmé, le patient doit subir une batterie d'examens invasifs pour que l'origine et la cause de l'hypertension soient confirmées. C'est pourquoi les patients et les professionnels de la santé restent souvent dans l'ignorance jusqu'à ce que les symptômes s'aggravent. D'ailleurs, après l'apparition des symptômes, il s'écoule en moyenne de deux à trois ans avant qu'un diagnostic exact ne soit posé(3)(4).

Traitement de l'hypertension pulmonaire

Bien que l'HTP soit incurable, plusieurs traitements permettent de prolonger la vie et d'améliorer la santé des personnes atteintes. Depuis 1997, sept traitements ont été approuvés au Canada; grâce à ces progrès, de nombreux patients vivent plus longtemps et en meilleure santé(5).

Notamment, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario a récemment décidé de revoir les critères actuels d'admissibilité au Programme d'accès exceptionnel et de payer les frais associés à la polythérapie pour les personnes atteintes d'HTP.

« Cette décision est une étape importante pour les patients atteints d'HTP dans la province de l'Ontario, déclare Darren Bell, président de l'Association d'Hypertension Pulmonaire du Canada (AHTP Canada). Notre association se réjouit de pouvoir continuer à collaborer avec différents gouvernements au Canada pour s'assurer que tous les patients aux prises avec l'HTP reçoivent les meilleurs soins possible. »

Des traitements innovateurs – notamment une nouvelle génération de médicaments administrés par voie orale ou respiratoire, donc plus pratiques et plus faciles à prendre – font actuellement l'objet d'essais cliniques et pourraient bientôt être offerts aux patients.

En dernier recours, une greffe des poumons ou une greffe cœur-poumons peut être envisagée.

Community Connect : Ressource en ligne qui réunit les patients partout au Canada

Les personnes atteintes d'une maladie rare, comme l'hypertension pulmonaire, peuvent se sentir très seules. Dans un pays comme le Canada, où la population est répartie sur un vaste territoire et vit parfois dans des régions éloignées, les patients ressentent souvent un grand isolement. Community Connect est une ressource offerte sur le site www.phacanada.ca pour rappeler aux Canadiens qu'ils ne sont pas seuls et qu'une communauté virtuelle dynamique est prête à les accueillir. Cette ressource offre un accès unique aux outils et aux renseignements disponibles au pays et permet aux personnes atteintes d'HTP au Canada de communiquer et de collaborer.

À propos du sondage

Le sondage en ligne a été mené du 18 au 24 octobre 2010 par Léger Marketing auprès de 1 504 adultes canadiens. La méthode employée crée un échantillon aléatoire qui comporte une marge d'erreur maximale de +/-2,5 pour cent, 19 fois sur 20.

À propos de l'AHTP Canada

L'AHTP Canada est un organisme caritatif créé par des personnes atteintes d'hypertension pulmonaire ainsi que leurs fournisseurs de soins, parents et familles (collectivement appelés « Canadiens qui vivent avec l'hypertension pulmonaire », car les proches des personnes atteintes vivent eux aussi avec la maladie) pour mettre fin à l'isolement, informer et créer une communauté unie au Canada. Nous nous efforçons quotidiennement de réaliser ces objectifs en ralliant la communauté d'HTP d'un océan à l'autre et dans chaque ville du pays, pour faire en sorte que cette maladie ne soit plus celle « dont personne n'a entendu parler ».

La mission de l'AHTP Canada est de travailler dans une communauté d'hypertension pulmonaire unie et d'être le leader dans la sensibilisation, la défense des droits, l'éducation et le soutien des patients au nom de tous les Canadiens qui vivent avec l'hypertension pulmonaire.

Références

(1) Association d'Hypertension Pulmonaire du Canada, section de Toronto. http://phatoronto.ca/aboutph.html, consulté le 28 octobre 2009.

(2) http://livingwithph.ca/disease_16.htm

(3) BADESCH, D. B. et coll. « Pulmonary Arterial Hypertension: Baseline Characteristics from the REVEAL Registry », CHEST, vol. 137, no 2, février 2010, p. 376-387.

(4) HUMBERT, M. et coll. « Pulmonary Arterial Hypertension in France », American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, vol. 173, mai 2006, p. 1023-1030.

(5) Association d'Hypertension Pulmonaire du Canada, section de Toronto. http://phatoronto.ca/aboutph.html, consulté le 28 octobre 2009.

Pour écouter le fichier audio associé à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/PSAfrench.mp3

Renseignements

  • POUR OBTENIR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS OU PARLER A UN
    REPRESENTANT DE L'AHTP CANADA, A UN MEDECIN SPECIALISTE OU A
    UN PATIENT, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC : Edelman
    Catherine Pouliot
    514 844-6665, poste 228
    catherine.pouliot@edelman.com
    ou
    Edelman
    Marie-Anne Grondin
    514 844-6665, poste 246
    marie-anne.grondin@edelman.com
    ou
    Association d'Hypertension Pulmonaire du Canada
    Angie Knott
    1-877-7-PHA-CANADA
    Aknott@PHAcanada.ca

Webosphere

Voir le site