Service Canada

Service Canada

10 mars 2007 09h09 HE

Service Canada : Le ministre MacKay annonce le versement de 159 999 $ pour attirer et retenir une main d'oeuvre hautement compétente

SYDNEY, NOUVELLE-ECOSSE--(CCNMatthews - 10 mars 2007) - L'honorable Peter MacKay, ministre des Affaires étrangères et ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Monte Solberg, ministre des Ressources humaines et du Développement social, le versement de 160 000 $ à la Jeune chambre internationale (JCI) de Cap-Breton. Cette aide financière a été versée au titre d'une entente conclue dans le cadre des Partenariats locaux sur le marché du travail pour que soient réglés les problèmes relatifs au marché du travail au Cap-Breton.

"Je suis fier d'annoncer cette entente de financement qui aidera la Section du Cap-Breton de la JCI à déterminer de quelle façon la région peut attirer et retenir des travailleurs du savoir hautement compétents tout en permettant aux entreprises d'être plus compétitives et prospères, a déclaré le ministre MacKay. L'annonce d'aujourd'hui reflète le plan économique du nouveau gouvernement du Canada, Avantage Canada, visant à créer la main-d'oeuvre la plus instruite, la plus compétente et la plus souple au monde."

"Ce projet cernera les besoins de main-d'oeuvre d'aujourd'hui et de demain en ce qui concerne les travailleurs du savoir de cette région, a indiqué Stephen Tobin, gestionnaire du projet de la Section du Cap-Breton de la JCI. Ce projet permettra de comprendre davantage le marché du travail du Cap-Breton, ce qui permettra aux employeurs de cette région de recruter et de retenir plus aisément les travailleurs qualifiés."

"L'information que nous obtiendrons grâce à ce rapport permettra à la Section du Cap-Breton de la JCI et à ses membres de saisir des occasions d'affaires dans notre économie et d'équilibrer la composition démographique de notre région et, plus généralement, celle de notre île", a déclaré Brian White, président de la Section du Cap-Breton de la JCI.

Cap-Breton a été particulièrement touché par l'émigration, surtout celle des jeunes. Ce projet de recherche sur le marché du travail, qui sera entrepris en collaboration avec Cape Breton Partnership, recourra notamment à des groupes de discussion dirigée et à des sondages. Le rapport de recherche, dont on attend la publication en février 2008, sera diffusé aux particuliers, aux entreprises, aux associations industrielles, aux éducateurs et aux autres intervenants du marché du travail.

Le nouveau gouvernement du Canada verse des fonds dans le cadre des Partenariats sur le marché du travail pour encourager, appuyer et faciliter l'adaptation de la main-d'oeuvre et les activités de planification des ressources humaines qui sont d'intérêt public.

Pour plus de renseignements sur les Partenariats sur le marché du travail, consultez le site suivant : http://www.rhdsc.gc.ca/fr/dgpe/dis/cia/subventions/plmt/descf_plmt.shtml.

Ce communiqué est offert sur demande en médias substituts. Composez le 1-800-788-8282 sur un téléphone à clavier ou au moyen d'un appareil de télécommunications pour personnes malentendantes (ATS).



"Cape Breton Works "
Partenariats sur le marché du travail
Document d'information


Résumé du projet

"Cape Breton Works" est un projet de recherche sur le travail entrepris par JCI Cape Breton, dont les apports en nature sont fournis par le Cape Breton Partnership. Le gouvernement du Canada a versé un financement de presque160 000 $ à ce projet dans le cadre de son programme Partenariats sur le marché du travail.

Description du projet

La première étape du projet prévoit une étude sur le marché du travail qui permettra de générer un profil exact du secteur des connaissances au Cap-Breton. L'étape suivante sera d'effectuer une analyse stratégique des données en vue de dégager des tendances communes, de générer des données sur le nombre d'employés potentiels du secteur des connaissances dans la région et de cerner les besoins en matière de planification des ressources humaines. Dans le cadre de la dernière étape, la demande prévue et l'offre actuelle sur le marché du travail seront étudiées, et un plan d'action sera élaboré afin que les employeurs locaux puissent mener des campagnes de recrutement efficaces.

La population du Cap-Breton est préoccupée par l'émigration des jeunes, qui vont pour la plupart en l'Alberta. Il en a résulté une diminution du taux de chômage local et un resserrement des critères d'admissibilité à l'assurance-emploi. Ce projet jouera un rôle important pour analyser le marché du travail afin de quantifier et de définir les problèmes qui touchent l'industrie du savoir.

Produits à livrer

On s'attend à ce que le rapport final soit livré d'ici le 1er février 2008; il sera distribué aux particuliers, aux entreprises, aux associations de l'industrie, aux enseignants et à d'autres personnes qui font partie du marché du travail.

Partenaires

JCI Cape Breton, membre de la Jeune chambre internationale, est formé de jeunes leaders et entrepreneurs du Cap-Breton âgés de 18 à 40 ans, provenant de tous les horizons.

Cape Breton Partnership rassemble des leaders du monde des affaires et de la collectivité afin de mettre en place une vision de la croissance et de la prospérité au Cap-Breton.

Partenariats sur le marché du travail

Partenariats sur le marché du travail (PMT) est une mesure mise sur pied par le gouvernement du Canada afin d'encourager, d'appuyer et de faciliter les activités d'adaptation de la main-d'oeuvre et de planification des ressources humaines qui sont dans l'intérêt du public. PMT prévoit un financement afin d'encourager et d'aider les employeurs, les associations d'employés et d'employeurs, et les collectivités à élaborer et à mettre en oeuvre des stratégies d'adaptation de la main-d'oeuvre et à répondre aux besoins en ressources humaines. PMT contribue à remédier aux problèmes du marché du travail grâce à des partenariats.

PMT est un des programmes d'emploi des Prestations d'emploi et mesures de soutien (PEMS). En tant que mesure de soutien aux organisations, PMT n'offre pas d'aide financière directe aux participants assurés, aux personnes sans emploi ou menacées de perdre leur emploi.

Voici les principales caractéristiques du programme :

- les activités doivent mettre l'accent sur un problème au sein du marché du travail et doivent être susceptibles d'avoir des répercussions positives sur le marché du travail;

- les activités doivent prévoir un partenariat;

- les activités doivent prévoir l'élaboration et la mise en oeuvre de stratégies axées sur l'adaptation de la main-d'oeuvre ou les besoins en ressources humaines;

- l'aide fournie dans le cadre de PMT doit être définie. Même si une série d'ententes peut être signée avec un même promoteur, chaque entente doit préciser les résultats spécifiques du projet et les échéanciers, et le succès du projet ne doit pas reposer sur la conclusion d'une entente ultérieure;

- les activités de PMT doivent viser des personnes qui sont sur le marché du travail, ou sur le point d'y accéder (c'est-à-dire des personnes âgées de 15 ans et plus).

PMT peut appuyer des activités liées à la planification des ressources humaines et à l'adaptation de la main-d'oeuvre, notamment des recherches connexes, le développement de stratégies de gestion des ressources humaines, la promotion de pratiques d'adaptation et de gestion des ressources humaines positives (pratiques exemplaires), la coordination d'approches communautaires pour répondre aux problèmes du marché du travail, des services d'adaptation à court terme pour les travailleurs menacés par une mise à pied et l'élaboration de plans de développement économique (emploi) et de plans de marketing communautaires.

Les bénéficiaires admissibles sont les entreprises, y compris les sociétés d'Etat fédérales, et des sociétés d'Etat provinciales ou territoriales comparables, des organisations, des particuliers, des établissements d'enseignement et de santé publique, les autorités municipales et les conseils de bande ou les conseils tribaux.

Renseignements

  • Médias seulement :
    Section du Cap-Breton de la JCI
    Stephen Tobin
    Gestionnaire du projet
    902-539-7635
    ou
    Service Canada
    Bernadette Theriault
    Gestionnaire de l'exécution des programmes
    Cap-Breton
    902-371-4218 (FAX)
    902-794-5877
    ou
    Service Canada
    Relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Demandes de renseignements du public :
    1 800 O-Canada (1-800-622-6232)
    TTY : 1-800-926-9105
    servicecanada.gc.ca