Service Correctionnel du Canada

Service Correctionnel du Canada

02 mai 2007 15h42 HE

Service correctionnel du Canada: Detenus et agents, partenaires dans un continuum de soins

WINNIPEG, MANITOBA, NI-MIIKANA--(CCNMatthews - 2 mai 2007) - Cinq ans plus tard, les détenus voient les agents de correction comme des partenaires et reconnaissent le travail qu'ils accomplissent au quotidien.

Le 8 mai, de 13 h à 16 h, le personnel et les détenus de l'Etablissement de Stony Mountain célébreront le cinquième anniversaire de l'unité Ni-Miikana. Il ne s'agit pas que d'un simple anniversaire; les détenus profiteront de cette journée pour souligner le travail et l'engagement du personnel. Les représentants des médias sont invités à prendre part à cette célébration. Il sera possible de prendre des dispositions en vue de réaliser des entrevues, de prendre des photos ou de filmer.

En 2002, le Service correctionnel du Canada a mis en oeuvre un projet pilote visant à mieux répondre aux besoins particuliers des délinquants autochtones. On a créé des unités de guérison autochtones dans trois établissements du Canada, dont l'Etablissement de Stony Mountain. Mise sur pied dans le but d'améliorer les interventions à l'intention des délinquants autochtones, l'unité Ni-Miikana ("ma route" en ojibwa) a connu de modestes débuts.

Aujourd'hui, à l'approche du cinquième anniversaire du début de l'aventure, Ni-Miikana est une unité de transition offrant une gamme de services aux délinquants grâce à un partenariat avec les pavillons de ressourcement, l'Etablissement de Rockwood et la collectivité, tant en milieu urbain qu'en milieu rural. Afin de répondre aux besoins et à l'intérêt grandissants liés à ce mode de vie, on a agrandi l'unité Ni-Miikana; elle compte maintenant 78 places, soit plus que le double de sa capacité à l'origine. Les noms de 62 détenus figurent sur la liste d'attente. L'unité, qui inclut des détenus ayant des troubles mentaux, est devenue un milieu où les détenus considèrent les agents de correction comme des partenaires qui les accompagnent dans leur cheminement, ce qui semblait impossible pour bien des gens. En 2002-2003, on a placé/transféré 10 détenus dans des pavillons de ressourcement ou des établissements à sécurité minimale à partir de l'unité Ni-Miikana; en 2006-2007, on a effectué 99 placements/transfèrements de ce genre, ce qui montre bien l'évolution de l'unité.

Veuillez communiquer avec Mme Aimee Fortier, au 344-5111, poste 5636, pour prendre des dispositions à l'avance en ce qui concerne votre participation, la prise de photos et la réalisation d'entrevues.

Renseignements

  • Service correctionnel du Canada
    Aimee Fortier
    Chef d'unité par intérim, Etablissement de Stony Mountain
    (204) 344-5111, poste 5636