SOURCE: SGI

SGI

17 juin 2013 03h02 HE

SGI et le Département de la Défense lancent le superordinateur Spirit, le système le plus rapide du Département

Le système de calcul de haute performance ICE™ X de SGI alimente le système Spirit permettant la modélisation de matériaux plus grands et plus complexes ; le système se place au 14ème poste du classement TOP500 des superordinateurs les plus rapides au monde

FREMONT, CALIFORNIE et LEIPZIG, ALLEMAGNE--(Marketwired - Jun 17, 2013) - SGI (NASDAQ : SGI), le chef de file de confiance dans l'informatique technique et les Big Data, a annoncé aujourd'hui que le Département de la Défense des États-Unis d'Amérique (DoD) a déployé le système de calcul de haute performance (HPC) SGI(R) ICE(TM) X pour son superordinateur Spirit, le plaçant au 14ème poste du classement TOP500 des superordinateurs les plus rapides au monde (www.top500.org). Le système SGI ICE X a été déployé dans le cadre du Programme de modernisation des solutions de calcul de haute performance (HPCMP) du DoD, qui fournit des ressources de calcul au Centre de recherche sur le calcul intensif (DSRC) du Laboratoire de recherche de l'Air Force (AFRL) du DoD.

Le système Spirit du SGI ICE X est baptisé d'après le bombardier B2 et permet à Gary Kedziora, un scientifique des matériaux de calcul du HPCMP PETTT, de mettre en œuvre des algorithmes qui exécutent des simulations de mécanique quantique avec des temps de calcul linéaires par rapport au nombre d'atomes.

« Spirit est considérablement plus rapide que notre plateforme précédemment disponible pour exécuter ces calculs linéaires, qui deviennent viables pour le travail de production », a déclaré M. Kedziora. « Cela permet aux scientifiques des matériaux de calcul du DoD de modéliser des matériaux plus grands et plus complexes à l'aide de méthodes de mécanique cantique prédictive utilisées sur des milliers de cœurs de processeurs SGI ICE X ».

« Nos clients affluent déjà pour profiter du système le plus rapide du Département de la Défense, constatant que leurs applications sont considérablement plus performantes sur le nouveau système », a affirmé Jeff Graham, directeur du DSRC de l'AFRL. « SGI a fourni un système qui dépasse leurs repères normaux de performance pour les applications du DoD d'une moyenne de plus de 27 %, ce qui se traduit par une productivité accrue pour les scientifiques et les ingénieurs de l'ensemble du DoD ».

En tant que l'une des plateformes de mémoire distribuée les plus rapides au monde, le système SGI ICE X dote Spirit d'une mémoire d'une capacité de 144 To et de l'un des plus vastes et plus rapides nœuds de calcul pur d'InfiniBand. Fonctionnant sur la distribution standard Redhat Enterprise Linux(R), le superordinateur Spirit SGI ICE X est hébergé sur des racks 32 M et inclut 2 304 lames de calcul (IP-115 Gemini Twin) avec une technologie à puits de froid. Il est doté de 9 216 sockets (73 728 cœurs) pris en charge par le processeur Intel (R) Xeon (R) E5 2600 series opérant à 2.6 GHz et affichant un pic de performance théorique de plus de 1,5 pétaflops, renforçant sa place dans le classement TOP500. Le superordinateur Spirit tire aussi profit de l'InfiniteStorage(TM) 5500 de SGI, en fournissant une capacité de stockage de 6,72 PB, et opérant sur le système de fichiers Lustre(R) de SGI.

« En fournissant les solutions technologiques à la base de Spirit, SGI soutient davantage le travail des forces armées pour assurer la réussite de leur mission et la sécurité des hommes et des femmes », a expliqué Jorge Titinger, président et PDG de SGI. « C'est un grand honneur de voir les résultats du système SGI ICE X Spirit inclus dans le classement TOP500, validant une fois de plus notre collaboration et l'architecture de supercalcul efficace que nous construisons pour répondre aux besoins complexes en calcul de haute performance ».

La plateforme SGI ICE X a aidé SGI a gagner une place dans le Quadrant des Visionnaires du dernier Quadrant magique de Gartner pour les serveurs à lames. Avec une dorsale étroitement intégrée Infiniband, le système ICE X est idéal pour les charges de travail difficiles, et grâce aux solutions d'alimentation et de réfrigération avancées, il peut fournir plusieurs pétaflops de performance de calcul. Dans la configuration M-cell, la plateforme utilise une capacité de refroidissement liquide sur puce pour permettre un refroidissement à l'eau chaude, en éliminant ainsi le besoin d'installer une unité de conditionnement de l'air des salles d'ordinateur, de refroidisseur d'eau et des tours. Le dissipateur de chaleur refroidi par liquide réside entre la paire des tableaux de nœuds dans la connecteur de lame jumeau (pour le déploiement « M-Rack ») permettant le soutien en watt d'UGS le plus élevé (par ex. : 135 W d'enveloppe thermique), utilisant un échangeur de chaleur passant de l'état liquide à eau qui fournit la quantité requise de flux pour le refroidissement, et captant entre 55 et 70 % de la chaleur générée par le tableau de nœuds. Le M-Cell peut également aider à contrôler l'acoustique, permettant à l'équipe de pouvoir à nouveau converser dans leur centre de données. Le système SGI ICE X fournit la flexibilité de configuration ultime incluant quatre topologies différentes d'InfiniBand, pour permettre une performance optimisée, avec l'interconnexion InfiniBand qui domine maintenant le Top 100 du classement TOP500. Par exemple, la place de 11ème du superordinateur SGI ICE X de Total dans le classement Top 500 a été annoncée. Le produit SGI ICE X est également disponible dans une configuration standard « D-rack » de 19 pouces, utilisant un flux d'air d'avant en arrière avec une densité de processeur plus modeste.

Les produits ICE X sont d'ores et déjà disponibles, et incluent des coprocesseurs Intel(R) Xeon Phi(TM), qui peuvent être vus au Stand d'Intel n° 341 à 350, à l'occasion de la Conférence internationale sur le supercalcul qui aura lieu ce mois-ci, du 16 au 20 juin 2013 à Leipzig, en Allemagne. SGI présentera aussi la plateforme ICE X en marge de la conférence, au NH Leipzig Messe, Fuggerstr. 2. D-04158 Leipzig, salles de réunion Schoenefeld et Ehrenberg.

À propos du programme de modernisation des solutions de calcul haute performance (HPCMP)

Le HPCMP fournit aux laboratoires du DoD et aux centres de test une expertise et des capacités de calcul de haute performance par le biais de partenariats avec les laboratoires et les centres de test. Les ressources du HPCMP sont utilisées pour établir des programmes militaires avec un avantage concurrentiel en termes de conception, d'exploitation et de soutien des nouveaux systèmes d'armement : par exemple, pour préparer les avions américains pour des déploiements à l'étranger en Afghanistan et en Irak, et pour assister la réalisation de prévisions météorologiques à long terme pour planifier les opérations militaires et humanitaires dans le monde entier. Le Laboratoire de recherche de l'Air Force est un partenaire important du HPCMP, en mettant à disposition un centre de calcul de haute performance de classe mondiale, qui s'engage à fournir les ressources nécessaires aux scientifiques et aux ingénieurs du DoD, pour compléter leurs projets de recherche, de développement, de test et d'évaluation. Depuis la création de l'organisation en 1996, le DSRC de l'AFR a soutenu les combattants en associant des ressources de calcul, des interconnexions sécurisées et des logiciels applicatifs avec ses services de renom, son expertise et son expérience.

À propos de SGI

SGI, le chef de file de confiance dans l'informatique technique, se donne pour mission d'aider ses clients à répondre aux défis commerciaux et technologiques les plus complexes. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site Internet sgi.com.

Rejoignez SGI sur Twitter (@sgi_corp), YouTube (youtube.com/sgicorp), et LinkedIn.

(C) 2013 Silicon Graphics International Corporation. SGI, le logo SGI, ICE, et InfiniteStorage sont des marques de commerce ou des marques déposées de Silicon Graphics International Corp. ou de ses filiales aux États-Unis d'Amérique et/ou dans d'autres pays. Intel et Xeon sont des marques de commerce d'Intel Corporation. Toutes les autres marques sont détenues par leurs propriétaires respectifs.

Renseignements