Après-marché canadien du véhicule lourd

Après-marché canadien du véhicule lourd

14 sept. 2015 16h57 HE

Signature d'un accord volontaire sur la disponibilité des renseignements d'entretien et de réparation de véhicules lourds au Canada et aux Etats-Unis

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 14 sept. 2015) - L'Après-marché canadien du véhicule lourd (ACVL), le Commercial Vehicle Solutions Network (CVSN) et le Truck and Engine Manufacturers Association (EMA), de même que l'Equipment and Tool Institute (ETI) et l'Auto Care Association (AutoCare) sont heureux d'annoncer la signature aujourd'hui d'un protocole d'entente (PE) portant sur l'accès aux renseignements d'entretien et de réparation des véhicules lourds. Le PE traite de la disponibilité des renseignements d'entretien et de réparation relatifs aux camions, autocars et autobus de plus de cinq tonnes de l'année modèle 2010 et plus récents vendus au Canada et aux États-Unis.

Grâce à ce PE d'importance majeure, les propriétaires de véhicules lourds et les ateliers de réparation indépendants auront accès aux renseignements d'entretien, aux outils et aux pièces distribués par les constructeurs de véhicules neufs et pourront réparer des véhicules commerciaux de façon sécuritaire et selon les règles de l'art. Le PE maintient également la pratique actuelle de l'industrie d'offrir de l'information sur les outils diagnostiques à des fabricants tiers d'outils du marché secondaire, procurant ainsi à leurs propriétaires des choix de service lors de l'entretien ou de la réparation de leurs véhicules.

M. Ian Johnston, président du conseil d'administration de l'ACVL, souligne les gains importants que ce PE procurera à tout le segment du véhicule lourd. « Ce protocole d'entente représente un grand pas en avant pour toute l'industrie, car il aidera tant les constructeurs d'automobiles que les fournisseurs de services du marché secondaire à offrir un meilleur service aux propriétaires et exploitants de véhicules lourds. En ayant accès rapidement à l'information à jour et complète des constructeurs d'origine, nous serons en mesure d'offrir de meilleurs services d'entretien et de réparation pour les véhicules toujours plus complexes, branchés sur des ordinateurs, de nos clients. En offrant aux propriétaires de véhicules de meilleurs choix de consommation lorsqu'ils font entretenir leurs véhicules, la clientèle en profite également.

M. Brian Masse (NDP Windsor-West), partisan du dossier sur le droit à la réparation, était heureux d'apprendre la signature du PE et a affirmé : « Nous saluons les constructeurs de véhicules lourds et toutes les parties prenantes ayant contribué à la résolution de cette question d'une manière équitable et opportune afin d'éviter la nécessité de présenter un nouveau projet de loi canadien pour mandater l'accès et le droit à la réparation pour le marché du véhicule lourd. Le PE permet maintenant aux dirigeants de l'industrie de tracer efficacement leur propre parcours d'action. »

« Le soutien dont a profité l'ACVL de la part du gouvernement fédéral, en particulier du M. Masse et des anciens députés Leon Benoit et Frank Valeriote, a joué un rôle clé pour faire avancer le dossier, explique Jason Kerr, directeur des relations gouvernementales de l'ACVL. Le personnel de l'ACVL a maintenu de solides liens avec les députés fédéraux et avec le personnel d'Industrie Canada afin d'obtenir le soutien du gouvernement lorsque l'ACVL a exercé de la pression en vue d'obtenir un accord sur le droit à la réparation. »

Aux termes du PE, les associations industrielles participantes collaboreront afin de surveiller l'échange de renseignements d'entretien et de régler tout problème d'accès aux renseignements dans le but de contribuer à s'assurer que les véhicules sont entretenus de façon efficace et sécuritaire, avec les bonnes pièces et les bons outils, en temps opportun.

L'ACVL et ses membres attendent donc impatiemment l'entrée en vigueur du PE en janvier 2016.

À propos de l'Après-marché canadien du véhicule lourd (ACVL)

L'ACVL est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la promotion, la formation et la représentation au nom de l'industrie du marché secondaire du véhicule lourd au Canada. Autrefois appelée le Conseil des distributeurs de pièces de poids lourds, l'association a été mise sur pied en 1984 pour représenter les intérêts des distributeurs-magasiniers du secteur canadien des véhicules lourds, mais son mandat s'est élargi depuis. L'ACVL représente maintenant des membres distributeurs et associés de l'industrie et veille à promouvoir leurs intérêts supérieurs par le travail qu'il accomplit en relations gouvernementales, ses études de marché, ses services aux membres et ses œuvres caritatives. Pour en savoir plus au sujet de l'ACVL, prière de visiter www.hdac.ca.

Renseignements

  • Service des communications ACVL
    180, rue Elgin, bureau 1400
    Ottawa (Ontario) K2P 2K3 1-800-808-2920, poste 233
    communications@hdac.ca