BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

04 oct. 2011 10h00 HE

Six dramaturges canadiens exceptionnels sont finalistes du Prix Siminovitch de théâtre 2011

Des dramaturges du Québec, de Colombie-Britannique, d'Alberta, de Terre-Neuve et de Saskatchewan sont en lice pour le prix de 100 000 $ - le plus important dans le domaine du théâtre canadien

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 4 oct. 2011) - BMO Groupe financier, commanditaire du Prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre, a annoncé aujourd'hui le nom des six dramaturges canadiens finalistes de l'édition 2011 du plus important prix dans le domaine du théâtre canadien. Ce sont :

  • Robert Chafe, Terre-Neuve;
  • Jasmine Dubé, Québec;
  • Greg MacArthur, Alberta et Québec;
  • Joan MacLeod, Colombie-Britannique;
  • Mansel Robinson, Saskatchewan;
  • Larry Tremblay, Québec.

Les six finalistes ont été choisis parmi 23 dramaturges canadiens mis en candidature.

"Au nom de BMO Groupe financier, je tiens à féliciter chacun des finalistes pour son travail inspirant et novateur qui a contribué à faire progresser le théâtre canadien", a déclaré Gilles Ouellette, président et chef de la direction, groupe Gestion privée, BMO Groupe financier. "Je tiens aussi à remercier Maureen Labonté, présidente du jury pour une troisième année consécutive, et les membres du jury de cette année pour avoir consacré leur temps, leurs efforts et leur talent pour sélectionner et, en fin de compte, couronner cette excellence."

"Le jury est ravi de l'étendue et de la qualité du travail de tous les dramaturges mis en candidature cette année", a déclaré la présidente du jury, Maureen Labonté. "Les finalistes ont fait preuve de passion et d'imagination dans leur écriture, ainsi que d'une voix et d'une vision extraordinaires, qui ont tous contribué à bâtir une scène théâtrale canadienne vigoureuse."

"Le prix souligne tant l'excellence d'une oeuvre en évolution que l'innovation, l'exploration et l'audace. Il ouvre la possibilité de faire une différence réelle dans l'art du lauréat et de l'aider dans sa quête de la créativité et de l'excellence", a ajouté Mme Labonté.

Voici les autres membres du jury :

  • Yvette Nolan, dramaturge, metteure en scène et enseignante primée, a été directrice artistique de la compagnie Native Earth Performing Arts de 2003 à 2011 et a reçu récemment le prix des affaires autochtones de la ville de Toronto.
  • Carole Fréchette, lauréate 2002 du prix Siminovitch, est une dramaturge de Montréal qui est un phare du théâtre québécois depuis plus de 25 ans.
  • Craig Holzschuh a travaillé comme metteur en scène, dramaturge, acteur et scénographe, et est directeur artistique et général du Théâtre la Seizième de Vancouver depuis 2001.
  • Scott Burke, metteur en scène, dramaturge et producteur primé, est le producteur artistique du Eastern Front Theatre, le conservateur du SuperNova Theatre Festival et un des membres fondateurs de la compagnie In Good Company.
  • Vanessa Porteous a une longue feuille de route comme metteure en scène et dramaturge. Elle est depuis mai 2009 directrice artistique d'Alberta Theatre Projects, dont elle supervise le festival annuel Enbridge playRites; elle y a dirigé la production de plus de 30 nouvelles pièces canadiennes.

Le lauréat du prix Siminovitch recevra 100 000 $, dont 25 000 $ seront remis à un protégé ou une organisation au choix du lauréat. Ce prix sera présenté le 7 novembre 2011 lors d'une cérémonie qui aura lieu à Toronto.

Le processus de sélection

Le jury a étudié les mises en nomination de dramaturges professionnels canadiens qui ont favorisé l'avancement de la scène théâtrale canadienne par le biais de certaines oeuvres créées au cours des dernières années, tout en influençant et en inspirant de jeunes artistes de théâtre. Les jurés ont évalué l'originalité des candidats, leur sens de l'évolution, l'affirmation de leur maturité sur le plan artistique, la poursuite de leur expérimentation, leur influence sur le public, ou encore celle sur les jeunes artistes. Ils se sont également demandé si ces artistes en étaient à un point dans leur carrière professionnelle où la reconnaissance et les ressources associées à ce prix feraient une différence importante, permettant ainsi de les encourager à aller plus loin dans l'évolution de leur art.

À propos du Prix Siminovitch de théâtre

Le Prix Siminovitch de théâtre a été créé en 2001 en hommage au scientifique de renom Lou Siminovitch et à feu son épouse Elinore, auteure dramatique. Parrainé par BMO Groupe financier, le prix annuel le plus important dans le domaine des arts du théâtre au Canada vient récompenser, par alternance sur un cycle de trois ans, les réalisations dans les domaines de la mise en scène, de la dramaturgie et de la scénographie. Voici la liste des lauréats précédents :

  • Daniel Brooks, metteur en scène de Toronto, en 2001;
  • Carole Fréchette, dramaturge de Montréal, en 2002;
  • Louise Campeau, scénographe de Montréal, en 2003;
  • Jillian Keiley, metteure en scène de St. John's, en 2004;
  • John Mighton, dramaturge de Toronto, en 2005;
  • Dany Lyne, conceptrice de décor et de costumes de Toronto, en 2006;
  • Brigitte Haentjens, metteure en scène de Montréal, en 2007;
  • Daniel MacIvor, dramaturge de Toronto, en 2008;
  • Ronnie Burkett, scénographe de Calgary et Toronto en 2009;
  • Kim Collier metteure en scène de Vancouver en 2010.

À propos des finalistes du prix Siminovitch 2011

Robert Chafe

Robert Chafe est un dramaturge de St. John's dont l'oeuvre a été vue partout au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et aux Etats-Unis. Il est l'auteur de 17 scénarios et coauteur de 10 autres. Il collabore fréquemment avec la metteure en scène et lauréate 2004 du Prix Siminovitch, Jillian Keiley. Il a été finaliste du Prix du Gouverneur général dans la catégorie théâtre (Tempting Providence et Butler's Marsh) en 2004 et en a été le lauréat pour Afterimage en 2010. La pièce Tempting Providence, mise en scène par Keiley et produite par Theatre Newfoundland Labrador, amorce sa neuvième année de tournées nationales et internationales. Chafe a été écrivain en résidence à Artistic Fraud, Playwrights Atlantic Resource Centre, Playwrights Workshop Montréal et Forest Forge Theatre, Hampshire (Royaume-Uni) et professeur invité à Memorial University de Terre-Neuve, Sir Wilfred Grenfell College et l'Ecole nationale de théâtre Canada. Sa pièce la plus récente, Oil and Water, a connu une série de premières à guichet fermé en février 2011 à St. John's et sera en tournée nationale l'an prochain. Il est associé artistique et dramaturge d'Artistic Fraud of Newfoundland.

Jasmine Dubé

Cofondatrice et directrice artistique du Théâtre Bouches Décousues, Jasmine Dubé a étudié l'interprétation à l'Ecole nationale de théâtre. Depuis lors, elle a travaillé comme auteure, comédienne et metteure en scène. Sa pièce Bouches décousues a été jouée plus de 350 fois au Québec avant d'être présentée sur les scènes européennes. Petit monstre lui a valu en 1992 le Prix de la critique de l'Association québécoise des critiques de théâtre dans la catégorie jeunes publics. Une autre oeuvre, La bonne femme, a été couronnée par trois Masques de l'Académie québécoise du théâtre en 1996, dans les catégories jeunes publics, scénario et mise en scène. Trois autres pièces, Le pingouin (2002), La mère merle (2000) et Le bain (1998), ont reçu le prix d'appréciation du public du théâtre de Beloeil. L'arche de Noémie a été finaliste en 1997 du concours RFI/Francophonie Jeunesse, tandis que la série Nazaire a été finaliste des prix Chronos 1997 en France et en Suisse. En 1998, l'album intitulé L'ourson qui voulait une Juliette a reçu le prix Alvine-Bélisle du meilleur livre jeunesse. Certains des textes de cet album ont été traduits en anglais, en portugais et en italien.

En 1996, Jasmine Dubé a obtenu le prix Arthur-Buies pour l'ensemble de son oeuvre. En 1998, elle a reçu la médaille du Rayonnement culturel pour la littérature jeunesse de la Renaissance Française, et le gala Artquimédia lui a décerné une Agate pour souligner son influence artistique tant à l'échelle nationale qu'internationale. En 2006, le Théâtre Bouches Décousues a reçu le Grand prix du Conseil des arts de Montréal pour son immense apport à la vitalité et à l'épanouissement du théâtre local.

Greg MacArthur

Dramaturge, enseignant et, à l'occasion, interprète, Greg MacArthur a obtenu un diplôme du Ryerson Theatre School de Toronto en 1992. Depuis lors, il se consacre à la création et au développement de nouvelles oeuvres pour la scène. Ses pièces ont été montées de nombreuses fois dans l'ensemble du Canada, ainsi qu'en Afrique du Sud, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Hongrie et aux Etats-Unis. Elles ont été traduites dans de nombreuses langues. Il a occupé des postes en résidence dans les compagnies Buddies In Bad Times Theatre (Toronto), Centre for the Book (Afrique du Sud), Playwrights Theatre Centre (Vancouver) et The Stratford Festival. On peut mentionner parmi ses oeuvres : The Decameron: things we leave behind, Tyland: The Toxic Bus Incident, Recovery, Get Away: Beggar Boy (pièce pour enfants), Stem (collection en collaboration), Snowman et girls! girls! girls! Ses pièces sont éditées par Coach House Books. Il est artiste en résidence à Playwrights' Workshop Montréal depuis cinq ans. Il est actuellement dramaturge en résidence Lee 2011-2012 à l'Université de l'Alberta.

Joan MacLeod

Les pièces de Joan MacLeod comprennent notamment Jewel, Toronto, Mississippi, Amigo's Blue Guitar, The Hope Slide, Little Sister, 2000, The Shape of A Girl, Homechild et Another Home Invasion. Son oeuvre a été traduite en huit langues. Elle est lauréate de nombreux prix : Chalmers Canadian Play Awards (deux fois), Prix du Gouverneur général dans la catégorie théâtre, Betty Mitchell Award, Dora Mavor Moore Award et Jessie Richardson Award. Elle a été pendant sept ans dramaturge en résidence au Tarragon Theatre de Toronto. Joan écrit aussi de la poésie, de la prose et des textes pour la télévision. Depuis 2004, elle est professeure agrégée au département d'écriture de l'Université de Victoria. La production de la pièce Another Home Invasion par le Tarragon Theatre est actuellement en tournée nationale. La pièce The Shape of a Girl est aussi de nouveau en tournée cette année avec Green Thumb. Elle a été montée continuellement depuis sa première en 2001.

Mansel Robinson

Auteur notamment de Bite The Hand, Scorched lce, Street Wheat, Downsizing Democracy, The Heart As It Lived, Collateral Damage et Colonial Tongues, Mansel Robinson a obtenu le City of Regina Writing Award, l'Award for Distance Writing de Geist Magazine et le Saskatchewan Writers' Guild Manuscript Award. Il a été deux fois lauréat du John V. Hicks Award, dont tout récemment pour la pièce Two Rooms, avec laquelle il a également gagné la Uprising National Playwriting Competition 2010.

En 2007, Picking up Chekhov a été l'une des cinq pièces canadiennes sélectionnées pour être lancées et promues sur le marché allemand. En 2008, les éditions Prise de Parole ont publié Roc & Rail, la traduction française de Ghost Trains and Spitting Slag par Jean-Marc Dalpé, ouvrage finaliste du Prix du Gouverneur général dans la catégorie traduction.

Mansel a été écrivain en résidence à Berton House à Dawson City, au Northern Light Theatre à Edmonton, à l'Université de Windsor, à la bibliothèque municipale de Regina et à la bibliothèque municipale de Surrey. Il a été président du Saskatchewan Playwrights Centre et est membre de la Playwrights Guild of Canada et de The Writers' Union of Canada.

Après avoir longtemps vécu à Saskatoon, Mansel habite maintenant à Chapleau, dans le Nord de l'Ontario.

Larry Tremblay

Larry Tremblay est dramaturge, metteur en scène et comédien, ainsi que spécialiste de l'art du kathakali, une forme de danse-théâtre qu'il a étudiée lors de nombreux voyages en Inde. Il a publié quelque 20 ouvrages, et son oeuvre est maintenant connue dans tout le Canada et dans le monde entier. Ses pièces ont été traduites dans plus d'une douzaine de langues et présentées dans de nombreux pays. L'oeuvre de Larry Tremblay lui a valu de nombreux hommages. Dans la seule année 2006, quatre de ses pièces ont été montées à Montréal, dont La Hache au Théâtre de Quat'Sous, pièce qui a recueilli trois nominations au Gala des Masques 2006. Il a gagné la même année le prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton. En 2008, sa pièce Abraham Lincoln va au théâtre a été présentée par l'Espace Go à Montréal, dans une mise en scène de Claude Poissant (Théâtre PAP). En 2010, l'Alberta Theatre Project en a monté la version anglaise (Abraham Lincoln Goes to the Theatre) à Calgary, dans une mise en scène de Bob White. Depuis lors, la pièce a été traduite dans de nombreuses langues et montée en Suisse et en Allemagne.

À propos du soutien accordé par BMO Groupe financier aux arts

BMO Groupe financier est l'un des plus importants bienfaiteurs au sein du milieu de la grande entreprise au Canada, et un important contributeur au développement des arts et de la culture. En 2010, BMO a versé plus de 54 millions de dollars en dons et en commandites. Le financement accordé par BMO permet de soutenir de nombreux organismes de bienfaisance du secteur culturel, et va de la remise de bourses à des programmes de développement de la musique et des arts dans les écoles jusqu'à l'attribution de bourses à des institutions culturelles nationales.

Renseignements