Sleeman Breweries Ltd.
TSX : ALE

Sleeman Breweries Ltd.

10 août 2005 08h01 HE

Sleeman dépose les résultats du deuxième trimestre

GUELPH, ONTARIO--(CCNMatthews - 10 août 2005) - Sleeman Breweries Ltd. (TSX:ALE) a publié aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre terminé le 2 juillet 2005.

Points saillants financiers du deuxième trimestre

- Le produit d'exploitation net s'est établi à 57,9 millions de dollars, contre 58,7 millions de dollars à la même période l'an dernier.

- Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement ("BAIIA") s'est chiffré à 7,7 millions de dollars, comparativement à 9,0 millions de dollars au même trimestre l'an dernier. Cette baisse du BAIIA pour ce trimestre est principalement attribuable à l'augmentation du bénéfice de 1 million de dollars enregistrée au deuxième trimestre de 2004 suite à la grève de l'importante société de distribution des produits de nos concurrents en Colombie-Britannique.

- Les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives ont augmenté de 2,6 millions de dollars, pour se chiffrer à 21,8 millions de dollars, compte tenu de l'inclusion des frais de vente, frais généraux et dépenses administratives de Unibroue, qui a été acquise le 30 juin 2004, et du moment où les dépenses de marketing ont été effectuées.

- Le bénéfice net déclaré s'est établi à 2,5 millions de dollars, contre 3,8 millions de dollars au même trimestre l'an dernier.

- Le bénéfice par action dilué normalisé s'est chiffré à 0,17 $, comparativement à 0,23 $ au même trimestre en 2004. Le bénéfice par action dilué déclaré s'établissait à 0,15 $.

"Un printemps froid et pluvieux à l'échelle du pays, le lock-out de la Ligue nationale de hockey ("LNH") et les politiques de prix rabais de nos compétiteurs au sein de nos marchés clés ont représenté des défis importants pendant le trimestre. A la même période l'an dernier, la société tirait également parti de la grève de la société de distribution en Colombie-Britannique et jouissait, pour le premier été, du succès de la bière à faible teneur en glucides, la Sleeman Clear", a déclaré John Sleeman, président du conseil et chef de la direction. "Nous continuerons de nous concentrer sur le contrôle des coûts et l'amélioration de l'efficacité de production afin d'atteindre notre objectif de croissance et de rentabilité au sein d'un environnement caractérisé par une concurrence très vive. Compte tenu des répercussions positives de ces initiatives, des ventes croissantes de notre nouveau produit, la Sleeman Original Draught, de l'amélioration des conditions météorologiques et de la fin du lock-out de la LNH, nous sommes confiants que les résultats du deuxième semestre de l'année nous permettront d'atteindre nos objectifs financiers pour l'année."

Examen financier du premier semestre

- Le produit d'exploitation net s'est accru de 1 % par rapport à la même période l'an dernier, pour s'établir à 98,0 millions de dollars.

- Le BAIIA s'élevait à 13,9 millions de dollars, par rapport à la somme de 15,5 millions de dollars inscrite aux registres à la fin du premier semestre de 2004.

- Le bénéfice net s'est chiffré à 4,1 millions de dollars, ou 0,24 $ l'action sur une base diluée. A la même période l'an dernier, ces résultats s'élevaient respectivement à 6,1 millions de dollars et 0,37 $ l'action.

Faits saillants de l'exploitation

- Suite au lancement de la Sleeman Original Draught en Ontario en mars dernier, la société a amorcé une campagne de publicité multimédia qui a suscité l'intérêt du consommateur et l'a incité à essayer le produit. Plus tard au cours du trimestre, la société lançait cette bière rafraîchissante dans l'ouest du Canada.

- En réponse au regain d'intérêt des buveurs de bières à l'égard des marques Upper Canada et Shaftebury, la société a lancé la Upper Canada Red Ale et la Upper Canada Pale Ale en Ontario et la Shaftebury Wet Coast Wheat Ale et la Shaftebury Easy Honey Ale dans l'ouest. La société a également lancé l'emballage Sleeman Sélection Estivale au Québec.

- Dans le cadre des efforts déployés pour réduire les coûts d'entreposage et de logistique, la société a réussi à regrouper toutes ses installations d'entreposage hors site de l'Ontario en un seul entrepôt situé à quelques minutes seulement de la brasserie de Guelph.

- La société a terminé l'installation d'une nouvelle ligne de production de canettes à Vernon en Colombie-Britannique et de l'équipement visant à fabriquer des produits divers à sa brasserie de Chambly au Québec. Cet équipement permettra à la société d'accroître son efficacité et de réaliser des économies de coûts importantes dans l'avenir.

- Nous annonçons aujourd'hui que nous procéderons à une réorganisation à l'échelle nationale qui visera à réduire les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives d'une somme annuelle d'environ 2,7 millions de dollars et de 1 million pour l'exercice financier en cours. Compte tenu de ces initiatives, nous éliminerons environ 40 postes à traitement annuel. La société prévoit imputer un coût unique de 2,1 millions de dollars au troisième trimestre relativement à cette restructuration.

"Ensemble, la réorganisation et les efforts que nous déployons pour améliorer la productivité nous permettront de réduire nos coûts afin de conserver notre position concurrentielle au sein de l'industrie de la bière, qui est en évolution constante. Après plusieurs années d'expansion, nous devons maintenant porter une attention particulière à nos processus d'exploitation et apporter les changements nécessaires pour améliorer notre exploitation et notre structure de coûts en vue de l'avenir. Ces initiatives nous aideront à atteindre notre objectif de croissance du bénéfice par action normalisé de 10 % en 2005 et nous permettront d'être bien placés pour faire face à l'avenir", poursuit M. Sleeman.

Discussion et analyse de la direction sur les résultats d'exploitation et la situation financière :

Vous devriez lire la discussion et analyse de la direction suivante conjointement avec les états financiers du deuxième trimestre des exercices financiers 2005 et 2004, avec la discussion et analyse de la direction contenue dans le rapport annuel de l'exercice 2004, y compris la section sur les risques et les incertitudes, et avec les notes afférentes aux états financiers du deuxième trimestre de l'exercice 2005 et du rapport annuel de l'exercice 2004. (A moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.)

Les commentaires suivants ont été préparés en date du 3 août 2005. Tout renseignement additionnel à l'égard de la société, y compris sa notice annuelle, est disponible sur SEDAR au www.sedar.com.

Résultats d'exploitation

Analyse comparative du trimestre

Le tableau suivant fait état des résultats par hectolitre(1) du trimestre en fonction du nombre d'hectolitres produits et vendus par la société :



---------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé le Trimestre terminé le
2 juillet 2005 26 juin 2004
---------------------------------------------------------------------
Produit d'exploitation net 172 $ 169 $
---------------------------------------------------------------------
Coût des produits vendus 84 88
---------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire brute 88 81
---------------------------------------------------------------------
Frais de vente, frais
généraux et dépenses
administratives 65 55
---------------------------------------------------------------------
BAIIA(2) 23 26
---------------------------------------------------------------------
Amortissement 6 5
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts
et impôts 17 21
---------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs 5 4
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 11 17
---------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 4 6
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 7 $ 11 $
---------------------------------------------------------------------


PRODUIT D'EXPLOITATION NET

Les répercussions négatives des mauvaises conditions météorologiques à l'échelle du pays au printemps dernier, la vive concurrence des prix au sein de l'industrie et la grève de deux semaines d'une société distributrice des produits de nos concurrents en Colombie-Britannique au cours du deuxième trimestre de 2004 ayant neutralisé les avantages tirés de l'ajout des ventes de Unibroue et de la robustesse des ventes de Sapporo et des marques partenaires au cours de la même période en 2005, le produit d'exploitation net de la période a baissé de 1 % pour s'établir à 57,9 millions de dollars.

La chute de 9 % du volume des marques principales, qui a entraîné une baisse de 3 % du total des volumes produits et vendus, a plus que neutralisé la hausse du volume des bières Sapporo à 53 000 hectolitres. Des ventes de 17 000 hectolitres pour Unibroue sont incluses dans le volume du trimestre et ce niveau de vente est conforme à celui qu'a enregistré Unibroue au deuxième trimestre de 2004. L'inclusion des ventes de Unibroue au cours du trimestre a été neutralisée par les répercussions des éléments suivants : a) la baisse du volume des marques principales (environ 15 000 hectolitres) par rapport au même trimestre en 2004, moment où la grève des employés de la société de distribution susmentionnée en Colombie-Britannique avait permis d'enregistrer une hausse de ce volume, b) la baisse de 10 400 hectolitres du volume produit en vertu d'un contrat de production privé pour le compte d'un client du Québec résilié à la fin du second trimestre de 2004, et c) la baisse des volumes des marques principales attribuable aux mauvaises conditions météorologiques des mois d'avril et de mai partout au Canada et au lock-out de la LNH.

Le produit d'exploitation net par hectolitre a augmenté de 3 $, la chute des prix nets des bières à prix populaire des marchés du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta et des marques de prestige du Québec au cours du trimestre ayant partiellement neutralisée l'impact positif de l'inclusion des ventes de Unibroue pour le deuxième trimestre de 2005.

Dans l'est du Canada, le produit d'exploitation net a augmenté de 8 % par rapport au deuxième trimestre de 2004. La hausse des volumes des bières Sapporo et l'inclusion des ventes de Unibroue ont fait contrepoids à la baisse du volume des marques de prestige en Ontario et des bières à prix populaire au Québec et à la chute des prix nets des bières à prix populaires en Ontario et au Québec. Tel que nous l'avons indiqué précédemment, les volumes des marques principales et le produit d'exploitation net du second trimestre de 2004 incluaient également un total de 10 400 hectolitres produit en vertu d'un contrat de production résilié.

Dans l'ouest du Canada, le produit d'exploitation net a chuté de 17 % suite à la baisse des volumes des marques principales. Cette situation est principalement attribuable à la production non récurrente d'environ 15 000 hectolitres additionnels au cours du deuxième trimestre de 2004 en raison de la grève de la société de distribution détenue par les brasseries nationales en Colombie-Britannique. Abstraction faite des répercussions de cette grève sur le produit d'exploitation net du deuxième trimestre de 2004, celui-ci aurait chuté d'environ 8 %. Cette diminution s'explique également par la baisse du volume des ventes des marques principales, qui est attribuable aux répercussions négatives du lock-out de la LNH sur les ventes des licenciés et du temps exceptionnellement froid et pluvieux dans l'ouest du Canada. La hausse de 6 $ par hectolitre du produit d'exploitation net attribuable aux prix favorables et à l'augmentation des marques de bière à emporter en Colombie-Britannique a amplement contrebalancé les répercussions de la chute des prix des marques à prix populaires de la société en Alberta.

COUT DES PRODUITS VENDUS

Le coût des produits vendus a diminué de 7 % (2,1 millions de dollars) par rapport à la même période en 2004, compte tenu de la baisse de 3 % du nombre total d'hectolitres produits et vendus. Cette diminution est principalement attribuable aux efficacités opérationnelles réalisées au cours du trimestre. En fonction de la production et des ventes par hectolitre, le coût des produits vendus a chuté de 4 %.

Le coût des produits vendus dans l'est du Canada a diminué de 8 $ par hectolitre, pour s'établir à 80 $. Cette baisse est principalement attribuable à l'efficacité de l'usine de Guelph au cours du trimestre.

Dans l'ouest du Canada, le coût des produits vendus a augmenté de 6 $ par hectolitre compte tenu du changement de cap en faveur des produits de prestige.

AUTRES ELEMENTS LIES A L'EXPLOITATION

Les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives ont augmenté de 2,6 millions de dollars pendant le trimestre. Cette augmentation par rapport à la même période de 2004 est principalement attribuable à l'inclusion des frais de vente, frais généraux et dépenses administratives de Unibroue et aux dépenses de marketing engagées au cours du trimestre pour lancer la marque Sleeman Original Draught. La société a également engagé des dépenses non récurrentes de 0,4 million de dollars pour régler un litige lié à une acquisition antérieure à 1996 et de 0,1 million de dollars relativement à la réorganisation annoncée aujourd'hui.

Dans l'est du Canada, les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives se sont établis à 68 $ par hectolitre, en hausse par rapport aux 58 $ par hectolitre enregistrés au deuxième trimestre de l'année précédente. Cette situation s'explique principalement par les répercussions de l'inclusion des frais de vente, frais généraux et dépenses administratives de Unibroue et des dépenses médiatiques relatives au lancement du nouveau produit.

Dans l'ouest du Canada, les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives ont diminué de 2 $ par hectolitre. Cette baisse découle principalement de la décision de continuer d'effectuer un contrôle rigoureux des coûts.

La dépense d'amortissement a augmenté de 0,4 million de dollars au cours du trimestre. Cette hausse s'explique principalement par la dépense d'amortissement comptabilisée sur les éléments d'actif de Unibroue acquis en juin 2004 et sur les autres biens de production acquis dans les derniers douze mois.

Les intérêts débiteurs ont augmenté de 0,5 million de dollars au cours du deuxième trimestre en raison de la hausse des emprunts contractés pour financer l'acquisition de Unibroue en 2004.

La provision pour impôt sur le revenu a diminué de 0,9 million de dollars par rapport au deuxième trimestre de 2004. Cette situation est principalement due à la baisse des bénéfices avant impôt enregistrés au deuxième trimestre de 2005 par rapport à ceux de la même période l'an dernier. Le taux d'imposition réel de la société s'élevait à 35 % au deuxième trimestre de 2005, contre 36 % au cours de la même période l'année précédente.

Résultats d'exploitation

Analyse comparative des résultats cumulés de l'exercice

Le tableau suivant fait état des résultats par hectolitre de la période en fonction du nombre d'hectolitres produits et vendus par la société :



---------------------------------------------------------------------
Semestre terminé le Semestre terminé le
2 juillet 2005 26 juin 2004
---------------------------------------------------------------------
Produit d'exploitation net 169 $ 168 $
---------------------------------------------------------------------
Coût des produits vendus 84 88
---------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire brute 85 80
---------------------------------------------------------------------
Frais de vente, frais
généraux et dépenses
administratives 61 53
---------------------------------------------------------------------
BAIIA 24 27
---------------------------------------------------------------------
Amortissement 7 5
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts
et impôts 17 22
---------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs 6 5
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 11 17
---------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 4 6
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 7 $ 11 $
---------------------------------------------------------------------


Le produit d'exploitation net de 98,0 millions de dollars pour l'année représente une augmentation de 1 % par rapport à celui du premier semestre de 2004, qui s'établissait à 97,0 millions de dollars. Cette hausse s'est traduite par une augmentation de 1 % du volume des ventes produit et vendu et découle du changement de cap en faveur des produits de prestige, qui comportent des prix supérieurs, pendant la période comparativement à l'année précédente. Les ventes des marques de prestige comptaient pour 52 % du volume des ventes total de la société, alors que cette proportion s'établissait à 47 % en 2004. La chute des prix nets de la vente des bières de prestige et à prix populaire des marchés du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta a neutralisé les répercussions positives de ce changement de cap sur le produit d'exploitation net par hectolitre.

Le coût des produits vendus s'est établi à 48,9 millions de dollars pendant la période, contre 50,9 millions de dollars en 2004. Cette diminution est principalement attribuable aux efficacités opérationnelles réalisées.

Les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives ont augmenté de 4,5 millions de dollars en 2005, pour s'établir à 35,1 millions de dollars, ou 61 $ par hectolitre. Conformes à la cible de la société pour l'année, les dépenses par hectolitre se composaient principalement des dépenses médiatiques visant à appuyer le lancement des nouvelles marques et les autres activités de vente et de marketing, en prévision de la saison de pointe. Ces activités diminueront pendant le deuxième semestre de l'année.

La dépense d'amortissement de la société a connu une hausse de 27 % au cours de l'exercice. Cette augmentation s'explique principalement par l'acquisition de Unibroue au troisième trimestre de 2004 et par les nouvelles dépenses en capital effectuées au cours des derniers douze mois.

Le taux d'imposition réel de la société s'élevait à 35 %, ce qui représente une légère diminution par rapport au taux de 36 % du premier semestre de 2004.

Situation financière

Le solde de la dette bancaire de la société s'élevait à 12,4 millions de dollars, alors qu'il s'établissait à 9,6 millions de dollars au 1er janvier 2005.

Compte tenu de la hausse des produits d'exploitation enregistrée au cours du trimestre et du calendrier de paiement d'un important client, les comptes à recevoir ont augmenté de 6,4 millions de dollars par rapport au montant déclaré à la fin de l'exercice de 2004.

Les stocks de la société se sont accrus de 7,9 millions de dollars par rapport au montant déclaré au 1er janvier 2005, la société les ayant renfloués en prévision de la haute saison des ventes estivales; cette tendance est conforme à celles observées au cours des années antérieures.

Les charges payées d'avance ont augmenté de 2,1 millions de dollars par rapport au montant déclaré à la fin de l'exercice de 2004. Cette augmentation est attribuable au fait que la société a réglé d'avance les frais liés aux initiatives de vente et de marketing de la saison estivale au cours de la période.

Les immobilisations corporelles ont augmenté de 1,2 million de dollars par rapport au montant déclaré au 1er janvier 2005. Cette situation s'explique par le fait que les acquisitions effectuées au cours de l'exercice ont été supérieures à la charge d'amortissement comptabilisée pendant la même période.

Compte tenu du fait que les niveaux de production du deuxième trimestre étaient supérieurs à ceux de quatrième trimestre de 2004, les comptes créditeurs ont augmenté de 11,3 millions de dollars par rapport au solde présenté au 1er janvier 2005.

L'endettement à long terme de la société a diminué de 4,1 millions de dollars suite aux remboursements de dette effectués au cours des deux premiers trimestres de 2005.

L'augmentation de 0,9 million de dollars du capital-actions découle de l'exercice, par certains employés, de leur option d'achat d'actions de la société pendant la période.

Flux de trésorerie

Analyse comparative du trimestre

Le niveau d'endettement à long terme et d'endettement bancaire de la société a augmenté de 1,0 million de dollars par rapport au premier trimestre, alors que celle-ci enregistrait une baisse nette de son niveau d'endettement de 4,7 millions de dollars au deuxième trimestre de l'an dernier. Cette réduction était principalement attribuable à la baisse de 4,6 millions de dollars des flux de trésorerie liés à l'exploitation causée par la chute des bénéfices, la hausse du fonds de roulement et la réduction de 1 million de dollars du produit de la vente d'option d'achat d'actions.

Le fonds de roulement de la société a connu une hausse de 3,4 millions de dollars au deuxième trimestre de 2005, alors qu'il diminuait de 0,2 million de dollars à la même période l'an dernier. Cette augmentation est principalement attribuable à l'acquisition de Unibroue, à l'accroissement des stocks de bière Sapporo en réponse à la hausse des volumes et à l'augmentation des comptes débiteurs relative à un important client dont nous avons discuté ci-dessus.

A la lumière de ces activités, les sorties de fonds nettes de l'exercice se sont élevées à 2,7 millions de dollars, alors que la société avait bénéficié de rentrées de fonds nettes de 2,1 millions de dollars au cours du trimestre de l'exercice précédent. La société a utilisé son prêt bancaire à l'exploitation pour financer les diminutions des flux de trésorerie nets de la période.

Analyse comparative des six premiers mois de l'exercice

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de la période de six mois ont augmenté de 2,2 millions de dollars comparativement à la même période l'an dernier. Le fonds de roulement de la société a affiché une hausse de 3,9 millions de dollars au cours des premiers six mois de 2005, comparativement à une augmentation de 7,4 millions de dollars pour la même période de 2004. L'accroissement de 3,5 millions de dollars des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation provenant de cette baisse dans le fonds de roulement a été partiellement neutralisé par la baisse des bénéfices enregistrée au cours du premier semestre de 2005.

Les activités d'investissement ont absorbé 1,8 million de dollars de moins au premier semestre de 2005 en raison, principalement, de la diminution des dépenses en capital nettes effectuées au cours de la période concernée.

Les activités de financement hors caisse ont absorbé 0,4 million de dollars de plus au premier semestre de 2005 qu'au cours de la période correspondante de 2004. La société a reçu une somme de 1,3 million de dollars de moins relativement aux produits de la vente d'options d'achat d'actions au cours de la période. Les répercussions de cette réduction des flux de trésorerie ont été partiellement neutralisées par la diminution de 0,9 million de dollars des remboursements de dette à long terme de la période de six mois de l'exercice courant comparativement à la même période l'an dernier.

Suite aux changements susmentionnés au chapitre des activités d'exploitation, d'investissement et de financement, les sorties de fonds nettes du premier semestre de l'exercice courant se sont élevées à 2,8 millions de dollars, alors qu'elles se chiffraient à 6,4 millions de dollars à la même période l'an dernier. La société a utilisé son prêt bancaire à l'exploitation pour financer les sorties de fonds nettes des deux périodes.

Perspectives

Pour 2005, la société s'est engagée à atteindre son objectif visant à favoriser un accroissement d'au moins 10 % de son bénéfice par action normalisé et dilué par rapport au bénéfice par action normalisé et dilué(3) de 0,90 $ enregistré en 2004, tel que l'indique la Discussion et analyse de la direction du rapport annuel de 2004. Puisque la direction estime que la concurrence au sein des principaux marchés canadiens de la bière demeurera très vive dans un avenir prévisible, la société a pris des mesures pour améliorer son exploitation et réduire ses coûts afin d'atteindre cet objectif. La mise en oeuvre de cette réorganisation ne nous fera pas dévier de notre objectif visant à offrir aux consommateurs de bières de prestige et des produits novateurs de qualité, comme le démontre le tout récent lancement de la Sleeman Original Draught et l'expansion du portefeuille des bières Unibroue partout au Canada et aux Etats-Unis.

La croissance des revenus proviendra également de l'augmentation des ventes des bières Sapporo, car nous aurons, en 2005, produit la canette argentée pendant une année entière.

La société prévoit que son taux d'imposition réel sera d'environ 35 % en 2005.

Dans l'est du Canada, la société s'attend à ce que la concurrence demeure très vive au sein du marché des marques de prestige et à prix populaire, conditions qui sévissent depuis douze mois. Les politiques de prix rabais adoptées par les compétiteurs limiteront les occasions d'accroître les revenus par le biais de la hausse des prix. Ainsi, la croissance découlera probablement de l'accroissement de la part de marché attribuable à la vente de nouveaux produits comme la Sleeman Original Draught et la Upper Canada Pale Ale récemment lancées en Ontario. Au Québec, la société tirera parti de la position favorable qu'elle occupe grâce à son regroupement avec Unibroue, qui lui permet d'être mieux représentée en magasins et d'accroître ses ventes auprès de certains détaillants en 2005. Sleeman persiste à croire que l'innovation, la pénétration rapide des produits sur le marché et la qualité des produits sont des avantages clés; c'est pourquoi Sleeman concentrera ses efforts sur ces domaines.

Dans l'ouest du Canada, l'objectif de la société consiste à s'assurer que les équipes de vente et de marketing continuent d'enregistrer une augmentation des ventes des bières de prestige. Le lancement de la nouvelle Sleeman Original Draught et de nouvelles promotions permettra de rehausser de façon importante les ventes des marques Sleeman dans ce segment d'ici la fin de 2005. Cela dit, le portefeuille de bières à prix populaire de Sleeman en Alberta risque de se heurter à des difficultés compte tenu du fait que les brasseurs de petite envergure de cette province continuent de tirer parti d'importantes mesures fiscales favorables.

Etant donné les projets d'expansion des usines de Guelph, Vernon et Chambly en 2005, la société a la capacité de production nécessaire pour faire face à la prochaine période de 24 à 36 mois. Elle prévoit dépenser une somme de 11,0 millions de dollars en immobilisations pour 2005, laquelle servira à soutenir les projets d'expansion de l'usine de Guelph et de Chambly, à installer une nouvelle ligne de production pour les canettes à Vernon et à terminer l'installation de ses systèmes de traitement des eaux usées et de récupération du dioxyde de carbone à l'usine de Guelph.

Sommaire des renseignements trimestriels pour les huit derniers trimestres

Le tableau suivant fait état des résultats trimestriels de la société pour les huit derniers trimestres :



---------------------------------------------------------------------
T2 2005 T1 2005 T4 2004 T3 2004
---------------------------------------------------------------------
Produit d'exploitation net 57 862 $ 40 151 $ 55 635 $ 60 727 $
---------------------------------------------------------------------
Frais de vente, frais
généraux et dépenses
administratives 21 763 $ 13 368 $ 19 873 $ 20 705 $
---------------------------------------------------------------------
BAIIA 7 689 $ 6 249 $ 9 708 $ 10 777 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 2 490 $ 1 610 $ 3 904 $ 4 463 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action
- de base 0,15 $ 0,10 $ 0,24 $ 0,27 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action
- dilué 0,15 $ 0,10 $ 0,23 $ 0,27 $
---------------------------------------------------------------------



---------------------------------------------------------------------
T2 2004 T1 2004 T4 2003 T3 2003
---------------------------------------------------------------------
Produit d'exploitation net 58 712 $ 38 280 $ 48 740 $ 53 091 $
---------------------------------------------------------------------
Frais de vente, frais
généraux et dépenses
administratives 19 134 $ 11 492 $ 13 364 $ 16 985 $
---------------------------------------------------------------------
BAIIA 9 033 $ 6 425 $ 11 952 $ 9 530 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 3 842 $ 2 217 $ 3 940 $ 4 359 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action
- de base 0,24 $ 0,14 $ 0,25 $ 0,27 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice par action
- dilué 0,23 $ 0,14 $ 0,24 $ 0,27 $
---------------------------------------------------------------------


Annonce de la conférence téléphonique trimestrielle

Veuillez noter que la conférence téléphonique de la société à l'intention des analystes et des médias sera diffusée en direct sur le Web, à www.cdn-news.com et sur la section "Relations avec les investisseurs" de Sleeman, à www.sleeman.ca, le 10 août 2005 à 10 h, heure de l'Est. Les participants auront besoin de Windows Media Player™, qu'ils peuvent télécharger avant la conférence téléphonique. Il faut composer le (416) 340-2216 ou le (866) 898-9626 pour y assister. Pour vous assurer d'être de la partie, veuillez appeler environ cinq minutes avant le début de la conférence. Ceux qui ne peuvent y assister pourront en écouter un enregistrement lorsqu'elle aura pris fin et ce, jusqu'au 17 août 2005. Pour ce faire, il faudra composer le (416) 695-5800 ou le (800) 408-3053. Le numéro de réservation est le 3159574. Tous les actionnaires et autres parties intéressées sont invités à se joindre à cette diffusion Web à titre d'auditeurs.

Sleeman Breweries Ltd. est le principal brasseur et distributeur de bières de prestige au Canada et la troisième société de brasserie en importance au pays. La société a complété son portefeuille de base composé des marques Sleeman, qui sont offertes dans chaque province, à l'aide d'une gamme de marques régionales exceptionnelles. Il s'agit de Okanagan Spring et Shaftebury en Colombie-Britannique et en Alberta, de Upper Canada en Ontario, de Unibroue et Seigneuriale au Québec et de Maritime Beer au Canada Atlantique. Sleeman a percé le marché en plein essor des bières à prix populaire en 1999 grâce à l'acquisition du portefeuille des marques Stroh au Canada. La société commercialise et/ou distribue des produits importés de calibre international, tels que Guinness, Grolsch, Samuel Adams, Scottish & Newcastle (y compris le cidre anglais Bulmers Strongbow), Sapporo et Pilsner Urquell, et a conclu des ententes de production avec la brasserie japonaise Sapporo pour ses produits. De plus, les bières de la société sont également offertes dans certains marchés internationaux. Veuillez visiter notre site Web à www.sleeman.ca.

Déclarations prospectives

Toutes les déclarations figurant dans ce communiqué de presse qui ne sont pas directement et exclusivement reliées à des faits antérieurs constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations rendent compte des intentions, projets, attentes et convictions de Sleeman Breweries Ltd. et sont assujetties à des risques, à des incertitudes et à d'autres facteurs, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la société. En raison de ces facteurs, il se pourrait que les résultats réels divergent de façon importante de ces déclarations prospectives. Sleeman Breweries Ltd. renonce à toute intention ou obligation de mettre à jour ou réviser ces déclarations prospectives à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs et d'autres circonstances.



Etats consolidés des résultats-non vérifiés
Pour les trois mois terminés le 2 juillet 2005
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars,
sauf les montants par action et par hectolitre)

---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
3 mois terminés le 3 mois terminés le Variation
2 juillet 2005 26 juin 2004 (en %)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Produit
d'exploitation net 57 862 $ 58 712 $ -1 %
---------------------------------------------------------------------
Coût des produits
vendus 28 410 30 545 -7 %
---------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire
brute 29 452 28 167 5 %
---------------------------------------------------------------------
Frais de vente,
frais généraux et
dépenses
administratives 21 763 19 134 14 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
l'élément
sous-mentionné 7 689 9 033 -15 %
---------------------------------------------------------------------
Amortissement 2 058 1 650 25 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
intérêts et impôts 5 631 7 383 -24 %
---------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs
- au net 1 798 1 322 36 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 3 833 6 061 -37 %
---------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 1 343 2 219 -39 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 2 490 $ 3 842 $ -35 %
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Total des hectolitres
pro forma 392 000 391 000 - %

Bénéfice par action
- de base 0,15 $ 0,24 $ -38 %
Bénéfice par action
- dilué 0,15 $ 0,23 $ -35 %
Nombre d'actions
ordinaires moyen
pondéré au cours
de la période
-de base 16 564 228 16 184 617
-dilué 16 821 756 16 551 398


Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers
consolidés.
Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états
financiers annuels vérifiés.
Certains montants de la période précédente ont été redressés pour se
conformer à la présentation des états financiers de la période
concernée.



Etats consolidés des résultats-non vérifiés
Pour le semestre terminé le 2 juillet 2005
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars,
sauf les montants par action et par hectolitre)

---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Semestre terminé le Semestre terminé le Variation
2 juillet 2005 26 juin 2004 (en %)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
Produit
d'exploitation net 98 013 $ 96 992 $ 1 %
--------------------------------------------------------------------
Coût des produits
vendus 48 944 50 908 -4 %
---------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire
brute 49 069 46 084 6 %
---------------------------------------------------------------------
Frais de vente,
frais généraux
et dépenses
administratives 35 131 30 626 15 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
l'élément
sous-mentionné 13 938 15 458 -10 %
---------------------------------------------------------------------
Amortissement 4 013 3 155 27 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
intérêts et impôts 9 925 12 303 -19 %
---------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs
- au net 3 613 2 762 31 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 6 312 9 541 -34 %
---------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 2 212 3 482 -36 %
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 4 100 $ 6 059 $ -32 %
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


Total des hectolitres
pro forma 661 000 641 000 3 %

Bénéfice par action
- de base 0,25 $ 0,38 $ -34 %
Bénéfice par action
- dilué 0,24 $ 0,37 $ -35 %
Nombre d'actions
ordinaires moyen
pondéré au cours
de la période
-de base 16 526 102 16 109 406
-dilué 16 813 255 16 453 713


Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers
consolidés.
Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états
financiers annuels vérifiés.
Certains montants de la période précédente ont été redressés pour se
conformer à la présentation des états financiers de la période
concernée.


Bilans consolidés-non vérifiés
Au 2 juillet 2005
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars)

2 juillet 2005 1 er janvier 2005 26 juin 2004
-------------- ----------------- ------------
Actif (non vérifiés)

Actif à court terme
Comptes à recevoir 50 809 $ 44 422 $ 42 911 $
Stocks 47 021 39 147 36 599
Charges payées
d'avance 8 707 6 589 7 304
-----------------------------------------------
106 537 90 158 86 814

Immobilisations
corporelles 101 919 100 748 78 748
Effets à long terme
à recevoir - 1 083 2 301
Placements à long terme 3 312 3 311 6 339
Actifs incorporels 104 111 104 852 85 439
-----------------------------------------------
315 879 $ 300 152 $ 259 641 $
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------
Passif
Passif à court terme
Dette bancaire 12 423 $ 9 634 $ 6 957 $
Comptes créditeurs
et charges à payer 50 399 39 146 47 870
Portion de la dette
à long terme
échéant dans 14 765 12 043 12 508
moins de un an
-----------------------------------------------
77 587 60 823 67 335

Dette à long terme 96 775 103 616 67 772
Passifs d'impôts futurs 14 465 13 929 12 275
-----------------------------------------------
188 827 178 368 147 382
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------
Avoir des actionnaires
Capital-actions 49 297 48 353 47 335
Surplus d'apport 532 308 168
Bénéfices non répartis 77 223 73 123 64 756
-----------------------------------------------
127 052 121 784 112 259
-----------------------------------------------
315 879 $ 300 152 $ 259 641 $
-----------------------------------------------
-----------------------------------------------



Etats consolidés des bénéfices non répartis-non vérifiés
Pour le semestre terminé le 2 juillet 2005
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars)

Semestre terminé le Semestre terminé le
2 juillet 2005 26 juin 2004
------------------- -------------------
Bénéfices non répartis au
début de la période 73 123 $ 58 697 $
Bénéfice net de la période 4 100 6 059
------------------- -------------------

Bénéfices non répartis
à la fin de la période 77 223 $ 64 756 $
------------------- -------------------
------------------- -------------------

Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers
consolidés.
Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états
financiers annuels vérifiés.



Etats consolidés des flux de trésorerie-non vérifiés
Pour le semestre terminé le 2 juillet 2005
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars)

3 mois terminés les 6 mois terminés les
2 juillet 26 juin 2 juillet 26 juin
2005 2004 2005 2004
Rentrées (sorties) de
fonds nettes liées
aux activités suivantes :

EXPLOITATION
Bénéfice net 2 490 $ 3 842 $ 4 100 $ 6 059 $
Eléments sans effet sur
la trésorerie
Amortissement 2 058 1 650 4 013 3 155
Impôts futurs 335 432 536 748
Charges hors caisse
comprises dans
le revenu (67) (54) (135) (111)
Charge de rémunération
à base d'actions 112 70 224 140
Perte (gain) provenant
de la cession
d'équipement (17) - (17) -
----------------------------------------
4 911 5 940 8 721 9 991

Variations des éléments
hors caisse du fonds de (3 363) 217 (3 907) (7 411)
roulement
----------------------------------------
1 548 6 157 4 814 2 580
----------------------------------------

INVESTISSEMENT
Achat d'immobilisations
corporelles (2 686) (2 821) (3 915) (6 039)
Acquisition d'actifs
incorporels (444) (174) (530) (193)
Produits de la cession
d'équipement 18 - 18 -
----------------------------------------
(3 112) (2 995) (4 427) (6 232)
----------------------------------------

FINANCEMENT
Augmentation nette des prêts
bancaires à l'exploitation 2 698 (2 153) 2 788 6 402
Options d'achat d'actions
exercées 509 1 571 944 2 260
Dette à long terme
- remboursement de capital (1 643) (2 580) (4 119) (5 010)
----------------------------------------
1 564 (3 162) (387) 3 652
----------------------------------------

FLUX DE TRESORERIE NETS
ET SOLDE DES ESPECES A
LA FIN DE LA PERIODE - $ - $ - $ - $
----------------------------------------
----------------------------------------

Information additionnelle à
l'égard des flux de
trésorerie:

Intérêts versés 1 859 $ 1 382 $ 3 810 $ 2 942 $
Impôts nets sur les
bénéfices versés 127 $ 473 $ (56 $) 2 524 $

Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers
consolidés.
Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états
financiers annuels vérifiés.



Notes afférentes aux états financiers - non vérifiées
(en milliers de dollars, sauf les montants par action)


1. DESCRIPTION DES ACTIVITES

La société développe, produit, importe, commercialise et distribue de la bière destinée à la vente aux organismes provinciaux de distribution de boissons alcoolisées et aux entités engagées dans l'industrie de la restauration au Canada.

Les états financiers de la société ont été dressés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada.

Les activités de la société ont un caractère saisonnier. De ce fait, les produits sont habituellement plus élevés pendant les deuxième et troisième trimestres alors qu'ils atteignent leur niveau le plus faible au premier trimestre de l'exercice.

2. PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

L'information présentée dans ces états financiers consolidés non vérifiés ne tient pas compte de toutes les exigences des principes comptables généralement reconnus du Canada, auxquelles des états financiers annuels doivent satisfaire. Ces états financiers consolidés non vérifiés devraient être lus de pair avec les états financiers annuels consolidés pour l'exercice terminé le 1er janvier 2005.

Ces états financiers consolidés non vérifiés ont été préparés selon les mêmes conventions comptables que celles généralement utilisées pour dresser les états financiers annuels consolidés.

Rémunérations à base d'actions

Au cours de la période, la société a octroyé 45 000 options à un prix d'exercice de 13,85 $. La société a octroyé 195 000 options d'achat d'actions en 2004 à un prix d'exercice de 11,56 $.

Au cours du trimestre, une dépense de rémunération s'élevant à 112 $ (70 $ en 2004) à l'égard des options d'achat d'actions a été passée en charge. La juste valeur de chaque option octroyée en 2005 a été estimée à la date d'octroi en utilisant le modèle d'établissement du prix des options Black-Scholes. Ce modèle a recours aux hypothèses suivantes à l'égard des moyennes pondérées pour déterminer la valeur des attributions octroyées au cours de la période : rendement de 0 %; volatilité prévue de 23 %; taux d'intérêt sans risque de 3,5 %; et durée de vie prévue de 4 ans (en 2004, les hypothèses étaient les suivantes : rendement de 0 %; volatilité prévue de 24 %; taux d'intérêt sans risque de 3,5 %; et durée de vie prévue de 4 ans).

La société n'a imputé aux résultats aucune charge de rémunération pour les options d'achat d'actions émises avant le 28 décembre 2002. Si la société avait établi une charge de rémunération à l'égard des options d'achat d'actions basée sur la juste valeur, à la date d'octroi, des attributions octroyées au cours de l'exercice de 2002, le revenu net et le bénéfice par action de la société auraient été ramenés aux montants pro forma indiqués dans le tableau ci-dessous :



---------------------------------------------------------------------
3 mois terminés les 6 mois terminés les
------------------------------------------
(En milliers de dollars, 2 juillet 26 juin 2 juillet 26 juin
sauf les montants par ------------------------------------------
action) 2005 2004 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net déclaré 2 490 $ 3 842 $ 4 100 $ 6 059 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net - pro forma 2 490 $ 3 839 4 099 6 053
---------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net par action
déclaré 0,15 $ 0,24 $ 0,25 $ 0,38 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice de base par
action - pro forma 0,15 $ 0,24 0,25 $ 0,38
---------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------
Bénéfice dilué par
action déclaré 0,15 $ 0,23 $ 0,24 $ 0,37 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice dilué par action
- pro forma 0,15 $ 0,23 0,24 $ 0,37
---------------------------------------------------------------------


La juste valeur de chaque option octroyée en 2002 a été estimée à la date d'octroi en utilisant le modèle d'établissement du prix des options Black-Scholes. Ce modèle a recours aux hypothèses suivantes à l'égard des moyennes pondérées pour déterminer la valeur des attributions octroyées au cours de la période : rendement de 0 %; volatilité prévue de 27 %; taux d'intérêt sans risque de 5 %; et durée de vie prévue de 4 ans.

Autres prises de position

Le 2 janvier 2005, la société a adopté prospectivement les dispositions de la note d'orientation concernant la comptabilité NOC-15 du Manuel de l'ICCA, intitulée "Consolidation des entités à détenteurs de droits variables". La société est d'avis que ces nouvelles recommandations n'auront pas de répercussions importantes sur les résultats déclarés de l'exercice courant ou sur ceux des exercices ultérieurs.

3. ACTIONS EN CIRCULATION

Au 2 juillet 2005, la société avait 16 590 021 actions ordinaires en circulation et 914 954 options d'achat d'actions ordinaires en circulation en vertu du régime d'options d'achat d'actions des employés de la société.

4. INFORMATION SECTORIELLE

Sleeman Breweries Ltd., le plus important brasseur de bière de prestige au Canada, produit et commercialise plusieurs marques de bières uniques en leur genre. La société exploite des brasseries à Guelph en Ontario, à Chambly au Québec, à Calgary en Alberta, à Dartmouth en Nouvelle-Ecosse, à Vernon en Colombie-Britannique et à La Crosse au Wisconsin. Les secteurs isolables dans lesquels oeuvre la société représentent un regroupement d'unités stratégiques sectorielles qui produisent et vendent la bière dans des marchés géographiques distincts. Ces unités sont gérées séparément, car chacune d'entre elles est assujettie à des conditions commerciales différentes en ce qui concerne la réglementation, les préférences des consommateurs ainsi que les ventes et les réseaux de distribution.

La société possède deux secteurs isolables : les activités de l'est du Canada et celles de l'ouest du Canada. Les conventions comptables adoptées par les secteurs sont les mêmes que celles décrites dans le sommaire des principales conventions comptables. La société comptabilise les ventes et les transferts intersectoriels au prix coûtant pour le secteur à l'origine du transfert, plus une marge de production. Le rendement de chaque secteur est évalué en fonction du bénéfice avant les intérêts, les impôts sur les bénéfices et l'amortissement ("BAIIA").

Les tableaux suivants donnent les renseignements relatifs à l'actif et aux profits et pertes de chaque secteur :



Trimestre terminé Semestre terminé
le 2 juillet 2005 le 2 juillet 2005

Produits provenant
de clients
extérieurs 39 417 $ 18 445 $ 57 862 $ 66 731 $ 31 282 $ 98 013 $
Produits
intersectoriels 4 959 2 025 6 984 6 278 3 029 9 307

BAIIA 4 060 3 629 7 689 7 851 6 087 13 938

Amortissement 1 514 544 2 058 2 943 1 070 4 013

Actif du secteur 232 196 83 683 315 879 232 196 83 683 315 879

Dépenses en
immobilisations 2 185 501 2 686 2 902 1 013 3 915
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

Trimestre terminé Semestre terminé
le 26 juin 2004 le 26 juin 2004
Produits provenant
de clients
extérieurs 36 538 $ 22 174 $ 58 712 61 900 $ 35 092 $ 96 992 $
Produits
intersectoriels 4 699 - 4 699 5 993 - 5 993

BAIIA 4 319 4 714 9 033 8 515 6 943 15 458

Amortissement 1 161 489 1 650 2 257 898 3 155

Actif du secteur 177 074 82 567 259 641 177 074 82 567 259 641

Dépenses en
immobilisations 1 540 1 281 2 821 4 299 1 740 6 039
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------


5. FAIT POSTERIEUR A LA DATE DU BILAN

Après la fin du trimestre, la société a annoncé qu'elle procéderait à une réorganisation visant à éliminer environ 40 postes à traitement annuel. Elle enregistrera des frais de restructuration d'environ 2 100 au cours du troisième trimestre de l'exercice courant.

6. CHIFFRES COMPARATIFS

Certains chiffres comparatifs ont été redressés pour se conformer à la présentation des états financiers de l'exercice concerné.

(1) Les résultats par hectolitre ne constituent pas un jalon d'évaluation des bénéfices en vertu des principes comptables généralement reconnus et, par conséquent, ils ne comportent aucune signification standardisée en vertu de ces principes au Canada et peuvent ne pas correspondre aux jalons d'évaluation utilisés par d'autres sociétés. L'équipe de direction évalue les tendances commerciales en fonction des hectolitres, jalon de mesure communément utilisé par les brasseurs comme point de repère pour l'évaluation des produits et des coûts.

(2) Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (" BAIIA ") ne constitue pas un jalon d'évaluation des bénéfices en vertu des principes comptables généralement reconnus et, par conséquent, il ne comporte aucune signification standardisée en vertu de ces principes au Canada et peut ne pas correspondre aux jalons d'évaluation utilisés par d'autres sociétés. Le BAIIA représente le bénéfice avant les intérêts, les impôts sur les bénéfices et la charge d'amortissement. L'équipe de direction utilise ce jalon pour évaluer les résultats d'exploitation de chacun de ses secteurs et ceux de la société dans son ensemble. De plus, ce jalon est important pour l'équipe de direction puisqu'il est utilisé par les organismes prêteurs de la société pour évaluer sa capacité de générer des flux de trésorerie sur une base soutenue et, de ce fait, déterminer les montants qu'ils sont disposés à lui prêter.

(3) Le bénéfice par action normalisé et dilué est calculé en utilisant le bénéfice normalisé. Le bénéfice normalisé ne constitue pas un jalon d'évaluation des bénéfices en vertu des principes comptables généralement reconnus et, par conséquent, il ne comporte aucune signification standardisée en vertu de ces principes au Canada et peut ne pas correspondre aux jalons d'évaluation utilisés par d'autres sociétés. L'équipe de direction utilise ce jalon à des fins comparatives puisqu'il exclut les répercussions des éléments inhabituels et non récurrents. Elle estime que ces éléments ne sont pas indicatifs des bénéfices permanents de la société. Le bénéfice normalisé est un jalon additionnel utilisé par l'équipe de direction et ne devrait pas remplacer le bénéfice net déterminé conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada pour évaluer la performance de la société.

Renseignements

  • Contact de média :
    Francine Bastien
    (514) 393-9500
    ou
    Sleeman Breweries Ltd.
    John Sleeman
    Président du conseil et chef de la direction
    (519) 822-1834
    (519) 822-0221 (FAX)
    ou
    Sleeman Breweries Ltd.
    Murray Mateyk
    Chef des services financiers
    (519) 826-5437
    (519) 822-3164 (FAX)
    Couriel : sleemanir@sleeman.ca
    WWW : http://www.sleeman.ca