Sleeman Breweries Ltd.
TSX : ALE

Sleeman Breweries Ltd.

10 août 2006 08h00 HE

Sleeman dépose ses résultats du deuxième trimestre

Le bénéfice net s'accroît de 41 %

GUELPH, ONTARIO--(CCNMatthews - 10 août 2006) - Sleeman Breweries Ltd. (TSX:ALE) a publié aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre terminé de 1er juillet 2006.

Points saillants financiers du deuxième trimestre

- Le bénéfice net normalisé s'est établi à 3,8 millions de dollars et le bénéfice par action normalisé s'est élevé à 0,22 $, comparativement à 0,17 $ l'action au cours du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice net normalisé exclu l'impact après impôt des coûts liés à la revue stratégique de 0,4 million de dollars engagés au cours du trimestre. Le trimestre s'est soldé par un bénéfice net de 3,5 millions de dollars, comparativement à 2,5 millions de dollars au deuxième trimestre de 2005. Le bénéfice par action déclaré du trimestre en cours s'est établi à 0,21 $.

- Les produits d'exploitation nets ont grimpé de 1 % sous l'impulsion de l'augmentation de 7 % des volumes des ventes des marques principales. La hausse de ces volumes tient aux gains à deux chiffres enregistrés dans les marchés de l'est du Canada. Nationalement, le volume des ventes des marques de prestige a légèrement baissé en raison du moment du congé de Pâques cette année, alors que celui des marques à prix populaire s'est accru de tout près de 20 %.

- Le coût des produits vendus est comparable à celui de l'année précédente, les efficacités opérationnelles réalisées et les répercussions favorables des fluctuations du taux de change pour les achats libellés en dollars américains ayant permis de contrebalancer les effets de la hausse des prix de plusieurs intrants. Conformément à la stratégie de la société visant à réduire ses coûts au cours de l'année, les frais de vente, généraux et d'administration ont baissé de 3,4 millions de dollars sur une période de douze mois.

"Pour déterminer l'orientation future de la société après les difficultés éprouvées en 2005, Sleeman a mis en oeuvre des stratégies pour lui permettre de dégager une croissance du volume des marques principales robuste, de contrôler le coût des produits vendus et de considérablement réduire les frais de vente, généraux et d'administration", a déclaré John Sleeman, président du conseil et chef de la direction. "Je suis fier d'annoncer que nos employés ont contribué à tous ces égards au cours du trimestre".

Examen financier des six premiers mois

- Les produits d'exploitation nets ont augmenté de 1 %, pour s'établir à 98 millions de dollars.

- Le BAIIA s'élevait à 12 millions de dollars, par rapport à la somme de 14 millions de dollars inscrite aux registres à la fin du premier semestre de 2005. S'établissant à 14,4 millions de dollars, le BAIIA normalisé des deux périodes est resté sensiblement le même.

- Le bénéfice par action normalisé s'est établi à 0,25 $ l'action, comparativement à 0,26 $ à la même période l'an dernier. Le bénéfice net s'est élevé à 2,7 millions de dollars (0,16 $ l'action sur une base diluée), comparativement à 4,1 millions de dollars ou 0,26 $ l'action pour la même période l'an dernier.

Faits saillants de l'exploitation

- En août 2006, la société a lancé la nouvelle Sleeman Light, une bière velouté et facile à boire, pour offrir une autre option de prestige aux amateurs de bières légères.

- La région de l'ouest a lancé les emballages de Sleeman Summer Selections et de OSB Summer Collections pour permettre aux consommateurs de goûter aux diverses marques de prestige uniques de la société.

- La société a mis sa ligne de production de canettes à Vernon à niveau pour lui permettre de répondre à la demande grandissante de canettes de 473 ml. dans l'ouest du Canada.

"Nous sommes confiants que le deuxième trimestre de 2006 marquera un point tournant pour Sleeman, alors que nous mettons nos stratégies en oeuvre pour retourner à une croissance viable de nos bénéfices. Nous continuerons de concentrer nos efforts sur ces stratégies, alors que nous visons à améliorer nos volumes, notre performance opérationnelle et financière", poursuit M. Sleeman. Le processus de revue stratégique engagé par Sleeman se poursuit et la société compte faire part de ses conclusions au grand public en temps opportun.

Rapport de gestion de la direction sur les résultats d'exploitation et la situation financière :

Vous devriez lire le Rapport de gestion de la direction suivant conjointement avec les états financiers du deuxième trimestre des exercices financiers 2006 et 2005, avec le Rapport de gestion de la direction contenu dans le Rapport annuel de l'exercice 2005, y compris la section sur les Risques et les incertitudes, et avec les notes afférentes aux états financiers du deuxième trimestre de l'exercice 2006 et du Rapport annuel de l'exercice 2005. A moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.

Les commentaires suivants ont été préparés en date du 9 août 2006. Tout renseignement additionnel à l'égard de la société, y compris sa notice annuelle, est disponible sur SEDAR au www.sedar.com.

Résultats d'exploitation

Analyse comparative du trimestre

Le tableau suivant fait état des résultats par hectolitre(1) du trimestre en fonction du nombre d'hectolitres produits et vendus par la société :



------------------------------------------------------------------------
Trimestre
terminé le Trimestre terminé le
1er juillet 2006 2 juillet 2005
------------------------------------------------------------------------
Produits d'exploitation nets 160 $ 171 $
------------------------------------------------------------------------
Coût des produits vendus 83 83
------------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire brute 77 88
------------------------------------------------------------------------
Frais de vente, généraux
et d'administration 51 65
------------------------------------------------------------------------
BAIIA(2) 26 23
------------------------------------------------------------------------
Amortissement 6 6
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts et impôts 20 17
------------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs 5 5
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 15 11
------------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 5 4
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 10 7
------------------------------------------------------------------------


(1) Les résultats par hectolitre ne constituent pas un jalon d'évaluation des bénéfices en vertu des principes comptables généralement reconnus et, par conséquent, ils ne comportent aucune signification standardisée en vertu de ces principes au Canada et peuvent ne pas correspondre aux jalons d'évaluation utilisés par d'autres sociétés. L'équipe de direction évalue les tendances commerciales en fonction des hectolitres, jalon de mesure communément utilisé par les brasseurs comme point de repère pour l'évaluation des produits et des coûts.

(2) Le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (" BAIIA ") ne constitue pas un jalon d'évaluation des bénéfices en vertu des principes comptables généralement reconnus et, par conséquent, il ne comporte aucune signification standardisée en vertu de ces principes au Canada et peut ne pas correspondre aux jalons d'évaluation utilisés par d'autres sociétés. Le BAIIA représente le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et l'amortissement. L'équipe de direction utilise ce jalon pour évaluer les résultats d'exploitation de chacun de ses secteurs et ceux de la société dans son ensemble. De plus, ce jalon est important pour l'équipe de direction puisqu'il est utilisé par les organismes prêteurs de la société pour évaluer sa capacité de générer des flux de trésorerie sur une base soutenue et, de ce fait, déterminer les montants qu'ils sont disposés à lui prêter.

PRODUITS D'EXPLOITATION NETS

Les produits d'exploitation nets se sont établis à 57,8 millions de dollars au deuxième trimestre de 2006, contre 57,4 millions de dollars à la même période l'an dernier; cela représente une hausse de 1 %. Les volumes produits et vendus ont augmenté de 7 % par rapport au deuxième trimestre de 2005, pour s'établir à 361 000 hectolitres. Ceux des bières Sapporo ont augmenté de 9 %, alors que ceux des marques principales ont connu une hausse de 7 % à l'échelle du pays. Cette croissance dépassait le taux de croissance enregistré par l'ensemble de l'industrie au deuxième trimestre, qu'on estimait à 2 %.

La chute de 2 % du volume des marques de prestige est principalement attribuable au fait que la société n'a pu tirer parti des ventes du congé de Pâques comme il avait été le cas au deuxième trimestre de 2005. Le volume des marques à prix populaire s'est accru de 17 %, alors que la société a concentré ses efforts à augmenter la vente des marques à prix populaire en Ontario et au Québec. Cette croissance a été possible avec un soutien efficace des ventes et du marketing et ce, en conservant les dépenses au même niveau.

Les produits d'exploitation nets ont fléchi de 11 $ par hectolitre. Le changement prévu de la combinaison des produits en faveur d'une proportion accrue de ventes dans la catégorie des marques à prix populaire est responsable d'environ la moitié de cette diminution. Le reste découle de la réduction des prix nets enregistrés pour les ventes des marques principales au Québec, en Ontario et en Alberta.

Dans l'est du Canada, les produits d'exploitation nets ont augmenté de 1 %. Ensemble, l'augmentation de 11 % du volume des marques principales et l'accroissement des volumes des bières Sapporo se sont traduits par une augmentation des produits d'exploitation nets, résultats partiellement neutralisés par la proportion accrue de ventes dans la catégorie des marques à prix populaire et les importantes retombées de la réduction des prix nets des marques de prestige au Québec.

Dans l'ouest du Canada, les produits d'exploitation nets sont restés les mêmes qu'au cours du même trimestre de l'année précédente et ce, malgré la baisse de 1 % du volume des marques principales. La hausse enregistrée dans les volumes des marques de prestige a été plus que contrebalancée par la baisse des volumes des marques à prix populaire.

COUT DES PRODUITS VENDUS

Tout comme au premier trimestre, le coût des produits vendus (déterminé en fonction de la production et des ventes par hectolitre) est comparable à celui de l'année précédente, les efficacités opérationnelles réalisées à l'étendue du pays et les répercussions favorables des fluctuations du taux de change pour les achats libellés en dollars américains ayant permis de contrebalancer les effets de la hausse des prix de divers intrants.

Le coût des produits vendus dans l'est du Canada a augmenté de 3 $ par hectolitre, pour s'établir à 81 $. Cette hausse est principalement attribuable à l'accroissement de la production à l'usine de Chambly, au Québec, et à celle de Dartmouth en Nouvelle-Ecosse, où les coûts sont supérieurs, par rapport au deuxième trimestre de l'année précédente. L'augmentation importante du volume des ventes a nécessité un accroissement de la production à ces deux usines.

Dans l'ouest du Canada, le coût des produits vendus a diminué de 5 $ par hectolitre, compte tenu des améliorations apportées à l'usine de Vernon pour la rendre de plus en plus efficace.

AUTRES ELEMENTS LIES A L'EXPLOITATION

Les frais de vente, généraux et d'administration ont diminué de 3,4 millions de dollars, soit 51 $ par hectolitre, comparativement à une somme de 65 $ par hectolitre pour le même trimestre de l'année précédente. Les frais de vente, généraux et d'administration du trimestre actuel comprennent des coûts de nature non répétitive liés à la revue stratégique de 0,4 million de dollars, alors que les frais de vente, généraux et d'administration du même trimestre de l'an dernier incluaient des coûts de même nature liés à un règlement juridique. Conformément aux attentes de la direction, les bénéfices tirés des deux restructurations annoncées au cours des 12 derniers mois ont contribué à près du tiers de la réduction de ces frais, alors que le reste de cette diminution provient des programmes de réduction des frais de vente et de marketing.

Les frais de vente, énéraux et d'administration de l'est du Canada ont diminué de 2,9 millions de dollars, pour s'établir à 13,4 millions de dollars, l'équipe de direction de ce segment ayant continué de se concentrer sur la réduction des coûts des ventes, du marketing et des dépenses administratives.

Exclusion faite de frais de transaction de 0,4 million de dollars en 2006 et de 0,4 million de dollars de frais liés à un règlement juridique en 2005, les frais de vente, généraux et d'administration de l'ouest du Canada ont légèrement diminué de 0,6 million de dollars, pour s'établir à 4,5 millions de dollars.

La dépense d'amortissement a été la même que celle enregistrée au cours du deuxième trimestre de 2005.

Les intérêts débiteurs ont occupé le même niveau qu'au deuxième trimestre de 2005, la diminution des emprunts nets ayant contrebalancé la hausse des taux d'intérêt pendant le trimestre.

Le taux d'imposition réel de la société s'élevait à 35 % au deuxième trimestre de 2006, qui était le même que celui du deuxième trimestre de l'an dernier.

Analyse comparative des résultats cumulés de l'exercice

Le tableau suivant fait état des résultats par hectolitre du semestre en fonction du nombre d'hectolitres produits et vendus par la société :



------------------------------------------------------------------------
6 mois terminés le 6 mois terminés le
1er juillet 2006 2 juillet 2005
------------------------------------------------------------------------
Produits d'exploitation nets 157 $ 168 $
------------------------------------------------------------------------
Coût des produits vendus 83 83
------------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire brute 74 85
------------------------------------------------------------------------
Frais de vente, généraux
et d'administration 55 61
------------------------------------------------------------------------
BAIIA 19 24
------------------------------------------------------------------------
Amortissement 7 7
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts et impôts 12 17
------------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs 6 6
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 6 11
------------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 2 4
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 4 7
------------------------------------------------------------------------


Les produits d'exploitation nets de 98,4 millions de dollars pour le semestre représentent une augmentation de 1 % par rapport à ceux de la même période en 2005, qui s'établissaient à 97,1 millions de dollars. Les volumes produits et vendus se sont élevés à 627 000 hectolitres pour la période, comparativement à 580 000 l'an dernier. Les volumes des marques principales et des bières Sapporo ont augmenté de 8 %, pour s'établir à 39 000 et 8 000 hectolitres respectivement.

Au chapitre du volume des marques principales, nous avons observé en 2006 un changement de cap en faveur des marques à prix populaire, qui comportent un prix moins élevé. Conformément à la stratégie de la société, les ventes des marques à prix populaire du premier semestre ont augmenté pour représenter 51 % du volume des ventes total des marques principales de la société, contre 48 % en 2005. Ensemble, l'augmentation du volume des marques à prix populaire, la chute des prix nets provenant de la vente des bières à prix populaire en Ontario et en Alberta et la vente des marques de prestige au Québec ont contribué à la baisse des montants par hectolitre sur une période de douze mois.

Déterminé en fonction de la production et des ventes par hectolitre, le coût des produits vendus est comparable à celui de l'année précédente. Le coût des produits vendus a augmenté de 9 % pour la période, passant de 48 millions de dollars en 2005 à 52,1 millions de dollars. Cette augmentation est principalement attribuable à la hausse de 8 % des volumes produits et vendus.

Les frais de vente, généraux et d'administration ont diminué de 1,0 million de dollars en 2006, pour s'établir à 34 millions de dollars ou 55 $ par hectolitre. Le total des frais de vente, généraux et d'administration de cette année inclut des frais de restructuration de 2 millions de dollars et des coûts liés à la revue stratégique de 0,4 million de dollars. Les frais de vente, généraux et d'administration de l'année passée incluaient des coûts de nature non répétitive liés à un règlement juridique de 0,4 million de dollars. Exclusion faite des frais de nature non répétitive, les frais de vente, généraux et d'administration par hectolitre du deuxième trimestre de 2006 se sont établis à 51 $, bien inférieurs aux 60 $ enregistrés en 2005.

La dépense d'amortissement de la société a connu une légère hausse au cours de la période courante, la société ayant augmenté ses dépenses en immobilisations au cours des derniers douze mois.

Les intérêts débiteurs ont augmenté de 0,1 million de dollars (4 %) en 2006. Cette augmentation est attribuable aux répercussions des taux d'intérêt plus élevés sur la portion de la dette de la société qui porte intérêt à taux variable au cours de la période.

Le taux d'imposition réel de la société pour les semestres de 2005 et 2006 s'est établi à 35 %.

Situation financière

Le solde de la dette bancaire de la société s'élevait à 9,6 millions de dollars au 1er juillet 2006, alors qu'il s'établissait à 9,7 millions de dollars au 31 décembre 2005.

Malgré le fait que les produits d'exploitation de la société enregistrés au deuxième trimestre de 2006 étaient supérieurs à ceux du dernier trimestre de 2005, les comptes à recevoir ont diminué de 1,0 million de dollars par rapport au montant déclaré à la fin de l'exercice 2005. La société a déployé des efforts considérables pour réduire l'âge moyen de ses comptes à recevoir.

Les stocks de la société et les comptes créditeurs se sont accrus de 1,4 million de dollars et de 1,2 million de dollars respectivement par rapport aux montants déclarés au 31 décembre 2005. Cette augmentation est attribuable au caractère saisonnier des affaires de la société.

Les frais payés d'avance ont diminué de 1,7 million de dollars par rapport au montant déclaré à la fin de l'exercice de 2005. Cette diminution est attribuable au fait que le solde payé d'avance pour les canettes de la société était nul au 1erjuillet 2006.

Les immobilisations corporelles ont diminué de 1,7 million de dollars par rapport au montant déclaré au 31 décembre 2005. Cette situation s'explique par le fait que la société a vendu certains éléments d'actif non essentiels au cours du semestre et que le solde des actifs intangibles a diminué de 1,0 million de dollars, alors que la charge d'amortissement y afférente enregistrée au cours de la période a été supérieure aux dépenses en immobilisations.

L'endettement à long terme de la société a diminué de 8,7 millions de dollars suite aux versements effectués sur la dette au cours des six premiers mois de 2006.

Flux de trésorerie

Analyse comparative du trimestre

La société a réduit de 4,6 millions de dollars ses emprunts à long terme et sa dette bancaire au cours du trimestre, comparativement à une augmentation de 1,1 million de dollars enregistrée au deuxième trimestre de 2005. Cette amélioration est principalement attribuable à l'augmentation des flux de trésorerie liés à l'exploitation et à la réduction des dépenses en immobilisations effectuées au cours du trimestre.

Les flux de trésorerie liés à l'exploitation pour le trimestre ont connu une hausse de 2,9 millions de dollars par rapport à l'an dernier en raison de l'augmentation nette du fonds de roulement de 1,5 million de dollars et de l'accroissement du bénéfice net enregistré au cours du trimestre actuel.

Les activités d'investissement ont généré 1,3 million de dollars au deuxième trimestre de 2006, alors qu'elles absorbaient 1,8 million de dollars à la même période l'an dernier. Cette amélioration est principalement attribuable à la diminution des dépenses en immobilisations nettes effectuées au cours de la période concernée.

Les activités de financement hors caisse ont absorbé 1,5 million de dollars de plus au deuxième trimestre de 2006 qu'au cours de la période correspondante de 2005, la société ayant augmenté de 1,2 million de dollars les versements de principal sur sa dette à long terme au cours du trimestre actuel.

Analyse comparative des résultats cumulés de l'exercice

La société a réduit de 8,6 millions de dollars ses emprunts à long terme et sa dette bancaire au cours de la période, comparativement à une diminution de 1,3 million de dollars enregistrée à la même période l'an dernier. Cette situation est principalement attribuable aux changements favorables apportés au fonds de roulement pendant le trimestre.

Les flux de trésorerie liés à l'exploitation de la société ont connu une hausse de 4,9 millions de dollars au cours de la période, comparativement à l'an dernier, l'augmentation nette de 6,3 millions de dollars du fonds de roulement ayant contrebalancé la baisse du bénéfice net pendant le semestre.

Les activités d'investissement ont généré 0,4 million de dollars au cours de la période, alors qu'elles avaient absorbé 3,1 millions de dollars à la même période en 2005. Cette amélioration est attribuable à la baisse des dépenses en immobilisations effectuées au cours de la période.

Les activités de financement hors caisse ont absorbé 3,9 millions de dollars de plus au premier semestre de 2006 qu'au cours de la période correspondante de 2005, la société ayant augmenté de 4,7 millions de dollars les versements de principal sur sa dette à long terme.

Perspectives

La société s'attend à ce que la concurrence intense au niveau des prix qui caractérise les principaux marchés depuis 2 ans se poursuive en 2006. Cela dit, elle reste déterminée à ce que ses volumes, ses produits d'exploitation et la croissance de ses bénéfices regagnent leurs niveaux habituels malgré cet environnement très concurrentiel. Elle prévoit entre autres mettre en oeuvre diverses stratégies pour accroître le volume des marques principales et apporter des améliorations à son exploitation et à sa structure de coût dans tous ses emplacements pour veiller à pouvoir exercer ses activités de façon plus rentable et ce, indépendamment des politiques de prix de ses concurrents du Canada.

En ce qui concerne la croissance du volume des ventes des marques principales, la société compte se concentrer sur l'augmentation des marques de prestige. Elle continuera à mettre sur le marché des produits novateurs et fera la promotion de ses marques de prestige dans les principaux marchés (Ontario, Québec et ouest du Canada) au moyen de programmes de marketing et de vente économiques. En outre, la haute qualité et la popularité de ses marques à prix populaire font de Sleeman un intervenant important au sein de cette catégorie sur le marché canadien. La société continuera de rivaliser de façon plus dynamique dans ces marchés où la vente de bière à prix populaire est plus rentable.

En 2006, la société s'efforcera de réduire le coût des produits vendus par hectolitre, qui s'élevait à 84 $/hl en 2005, tout en exerçant un contrôle étroit sur les frais de vente, généraux et d'administration. La société s'attend à atteindre ces objectifs à l'égard des coûts par l'entremise des deux programmes de restructuration annoncés dans les douze derniers mois, en mettant en oeuvre divers programmes de gestion des coûts et en effectuant des dépenses en immobilisations visant une efficacité accrue, dont l'installation d'un système de filtration stérilisé à l'usine de Guelph pour la production de la Sleeman Original Draught pour l'est du Canada, qui a débuté au deuxième trimestre de 2006.

La société s'attend à ce que ses dépenses d'amortissement et d'intérêt soient légèrement supérieures en 2006 au montant déclaré pour l'exercice financier 2005.

La société prévoit que son taux d'imposition réel s'établira à environ 35 % en 2006.

Dans l'est du Canada, la société donne priorité à l'accroissement de ses produits d'exploitation en augmentant le volume des ventes de ses marques principales et ce, tant dans la catégorie des marques à prix populaire que de prestige. Elle continue d'élaborer et de mettre en oeuvre des projets novateurs pour permettre à ses marques de prestige de se distinguer de leurs concurrentes en Ontario et au Québec, tout en faisant preuve d'un plus grand dynamisme dans la mise en marché de ses marques à prix populaire. En 2006, la société s'attend toujours à un taux de croissance à deux chiffres du volume des ventes dans les Maritimes et aux Etats-Unis, lequel s'était avéré relativement faible en 2005. Sleeman persiste à croire que l'innovation, la pénétration rapide des produits sur le marché et la qualité des produits sont des avantages clés; c'est pourquoi Sleeman concentrera ses efforts sur ces domaines. De plus, les frais de vente, généraux et d'administration non liés à l'exploitation diminueront par rapport aux niveaux touchés en 2005, compte tenu du fait que les politiques de prix rabais se poursuivent dans la plupart des principaux marchés où nous exerçons nos activités.

Dans l'ouest du Canada, la société s'attend à ce que les concurrents maintiennent leur politique de prix rabais, plus particulièrement dans la catégorie des marques à prix populaire. Par conséquent, elle s'attachera à réduire les frais d'exploitation et les frais de vente, généraux et d'administration, tout en mettant l'accent sur la croissance et le soutien des marques de prestige. Grâce à des marques régionales de premier plan comme Okanagan Spring et Shaftebury, notre portefeuille de marques Sleeman constitue une base solide pour développer et ajouter des produits et des programmes de vente et de marketing novateurs qui permettront aux volumes des ventes des marques principales d'augmenter. La société craint cependant pour son portefeuille de bières à prix populaire dans l'ouest du Canada, où les petites brasseries adoptent des politiques de prix rabais. En effet, il n'existe pas de prix minimal pour la bière dans cette région où, de surcroît, les gouvernements provinciaux accordent des avantages fiscaux à ces brasseries.

La capacité de production de la société est suffisante pour lui permettre de respecter ses exigences de production au cours des 24 prochains mois. La société prévoit ramener ses dépenses en immobilisations à 7,5 millions de dollars en 2006. Ce montant, qui est nettement inférieur aux niveaux des dépenses en immobilisations des années antérieures, servira à améliorer l'efficacité de ses usines.

Sommaire des renseignements trimestriels pour les huit derniers trimestres

Le tableau suivant fait état des résultats trimestriels de la société pour les huit derniers trimestres :



------------------------------------------------------------------------
T2 2006 T1 2006 T4 2005 T3 2005 T2 2005 T1 2005
------------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploi-
tation
nets 57 792 $ 40 560 $ 49 623 $ 59 038 $ 57 862 $ 39 747 $
------------------------------------------------------------------------
Frais de
vente,
generaux et
d'admini-
stration 18 358 $ 15 805 $ 20 351 $ 21 535 $ 21 763 $ 13 368 $
------------------------------------------------------------------------
BAIIA 9 434 $ 2 608 $ 5 674 $ 9 480 $ 7 689 $ 6 249 $
------------------------------------------------------------------------
Benefice
net (perte) 3 516 $ (813) $ 539 $ 3 458 $ 2 490 $ 1 610 $
------------------------------------------------------------------------
Benefice par
action - de
base 0,21 $ (0,05) $ 0,03 $ 0,21 $ 0,15 $ 0,10 $
------------------------------------------------------------------------
Benefice par
action
-- dilue 0,21 $ (0,05) $ 0,03 $ 0,20 $ 0,15 $ 0,10 $
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
T4 2004 T3 2004
------------------------------------------------------------------------
Produits d'exploitation nets 53 757 $ 60 727 $
------------------------------------------------------------------------
Frais de vente, generaux et d'administration 19 873 $ 20 705 $
------------------------------------------------------------------------
BAIIA 9 708 $ 10 777 $
------------------------------------------------------------------------
Benefice net (perte) 3 904 $ 4 463 $
------------------------------------------------------------------------
Benefice par action - de base 0,24 $ 0,27 $
------------------------------------------------------------------------
Benefice par action -- dilue 0,23 $ 0,27 $
------------------------------------------------------------------------


Annonce de la conférence téléphonique trimestrielle

Veuillez noter que la conférence téléphonique de la société à l'intention des analystes et des médias sera diffusée en direct sur le Web, à www.cdn-news.com et sur la section "Relations avec les investisseurs" de Sleeman, à www.sleeman.ca, le 10 août 2006 à 11 h, heure de l'Est. Les participants auront besoin de Windows Media PlayerTM, qu'ils peuvent télécharger avant la conférence téléphonique. Il faut composer le (416) 641-6105 ou le (866) 226-1799 pour y assister. Pour vous assurer d'être de la partie, veuillez appeler environ cinq minutes avant le début de la conférence. Ceux qui ne peuvent y assister pourront en écouter un enregistrement lorsqu'elle aura pris fin et ce, jusqu'au 17 août 2006. Pour ce faire, il faudra composer le (416) 695-5800 ou le (800) 408-3053. Le numéro de réservation est le 3194743. Tous les actionnaires et autres parties intéressées sont invités à se joindre à cette diffusion Web à titre d'auditeurs.

Sleeman Breweries Ltd. est le principal brasseur et distributeur de bières de prestige au Canada et la troisième société de brasserie en importance au pays. La société a complété son portefeuille de base composé des marques Sleeman, qui sont offertes dans chaque province, à l'aide d'une gamme de marques régionales exceptionnelles. Il s'agit de Okanagan Spring et Shaftebury en Colombie-Britannique et en Alberta, de Upper Canada en Ontario, de Unibroue et Seigneuriale au Québec et de Maritime Beer au Canada Atlantique. Sleeman a percé le marché en plein essor des bières à prix populaire en 1999 grâce à l'acquisition du portefeuille des marques Stroh au Canada. La société commercialise et/ou distribue des produits importés de calibre international, tels que Guinness, Grolsch, Samuel Adams, Scottish & Newcastle (y compris le cidre anglais Bulmers Strongbow), Sol, Sapporo et Pilsner Urquell, et a conclu des ententes de production avec la brasserie japonaise Sapporo pour ses produits. Les bières de la société sont également offertes dans certains marchés internationaux. Veuillez visiter notre site Web à www.sleeman.ca.

Déclarations prospectives

Toutes les déclarations figurant dans ce communiqué de presse qui ne sont pas directement et exclusivement reliées à des faits antérieurs constituent des déclarations prospectives en date du présent communiqué de presse. Ces déclarations prospectives comprennent les déclarations concernant les attentes de la société à l'égard des volumes, des produits d'exploitation, des coûts et des bénéfices de 2006. Ces déclarations ne constituent pas des garanties. Même si la société estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses et des renseignements courants, raisonnables et complets, celles-ci sont forcément soumises à des facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels divergent considérablement des attentes actuelles. Les déclarations concernant les attentes de la société à l'égard des volumes, des produits d'exploitation, des coûts et des bénéfices de 2006 reposent sur les facteurs pertinents ou les hypothèses qui suivent : les produits d'exploitation nets gagnés sur les produits de la société en 2006 seront les mêmes que ceux gagnés sur ses produits de 2005 étant donné l'application continue de rabais par nos principaux concurrents, l'absence de changements importants dans les préférences des consommateurs, la concurrence de plus en plus forte livrée par nos compétiteurs tant actuels que nouveaux, la relation actuelle de la société avec ses employés, y compris les pourparlers fructueux aboutissant à des ententes collectives, l'absence de changements importants dans le contexte réglementaire au sein duquel la société exerce ses activités, la performance de nos fournisseurs de services externes, la capacité de la société à attirer et à conserver des dirigeants clés et l'absence de problèmes d'approvisionnement et de contrôle. La société tient à préciser que cette liste de facteurs n'est pas exhaustive. Elle aborde ces facteurs, ainsi que d'autres risques et incertitudes, dans les documents qu'elle dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation canadiennes en matière de valeurs mobilières, y compris dans la section Risques et incertitudes du Rapport de gestion de la direction de son Rapport annuel 2005. Nous conseillons vivement aux investisseurs potentiels et aux autres lecteurs d'évaluer les présentes
déclarations prospectives en regard de ces facteurs et d'éviter de s'y fier indûment. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont faites uniquement en date dudit communiqué et la société ne s'engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations prospectives, ni les facteurs pertinents ou les hypothèses, à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres circonstances. La société a utilisé dans ce communiqué de presse des 7 mesures financières non définies par les PCGR. Le bénéfice par action normalisé, les produits d'exploitation par hectolitre, les coûts et le BAIIA ne constituent pas des jalons d'évaluation en vertu des PCGR et, par conséquent, peuvent ne pas correspondre aux jalons d'évaluation portant la même appellation utilisés par d'autres sociétés ouvertes. De plus, il ne faut pas considérer ces mesures comme des substituts aux autres mesures financières déterminées en vertu des PCGR. Selon la société, elles fournissent aux dirigeants et aux investisseurs des renseignements utiles relativement à la performance opérationnelle et financière de la société; c'est pourquoi elle y a recours.

Etats intermédiaires consolidés des résultats - non vérifiés Pour les trois mois terminés le 1erjuillet 2006

(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars, sauf les montants par action et par hectolitre)



------------------------------------------------------------------------
3 mois terminés le 3 mois terminés le Variation
1er juillet 2006 2 juillet 2005 (en %)
------------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploitation nets 57 792 $ 57 371 $ 1 %
------------------------------------------------------------------------
Coût des produits
vendus 30 000 27 919 7 %
------------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire brute 27 792 29 452 -6 %
------------------------------------------------------------------------
Frais de vente, généraux et
d'administration 18 358 21 763 -16 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant
l'élément sous-mentionné 9 434 7 689 23 %
------------------------------------------------------------------------
Amortissement 2 097 2 058 2 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts
et impôts 7 337 5 631 30 %
------------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs -- au net 1 893 1 798 5 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 5 444 3 833 42 %
------------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 1 928 1 343 44 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 3 516 $ 2 490 $ 41 %
------------------------------------------------------------------------

Total des hectolitres pro
forma déclarés 408 000 390 000 5 %

Bénéfice par action -- de base 0,21 $ 0,15 $ 40 %
Bénéfice par action -- dilué 0,21 $ 0,15 $ 40 %
Nombre d'actions ordinaires
moyen pondéré au cours de
l'exercice
-de base 16 754 635 16 564 228
-dilué 16 978 593 16 821 756


Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers consolidés.

Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états financiers annuels vérifiés.



Etats consolidés des résultats - non vérifiés
Pour les six mois terminés le 1er juillet 2006
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars, sauf les
montants par action)

------------------------------------------------------------------------
6 mois terminés le 6 mois terminés le Variation
1er juillet 2006 2 juillet 2005 (en %)
------------------------------------------------------------------------
Produits
d'exploitation nets 98 352 $ 97 118 $ 1 %
------------------------------------------------------------------------
Coût des produits vendus 52 147 48 049 9 %
------------------------------------------------------------------------
Marge bénéficiaire brute 46 205 49 069 -6 %
------------------------------------------------------------------------
Frais de vente, généraux et
d'administration 34 163 35 131 -3 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant l'élément
sous-mentionné 12 042 13 938 -14 %
------------------------------------------------------------------------
Amortissement 4 125 4 013 3 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant intérêts
et impôts 7 917 9 925 -20 %
------------------------------------------------------------------------
Intérêts débiteurs -- au net 3 746 3 613 4 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 4 171 6 312 -34 %
------------------------------------------------------------------------
Provision pour impôts 1 468 2 212 -34 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 2 703 $ 4 100 $ -34 %
------------------------------------------------------------------------

Total des hectolitres pro
forma déclarés 708 000 665 000 7 %

Bénéfice par action -- de base 0,16 $ 0,25 $ -35 %
Bénéfice par action -- dilué 0,16 $ 0,24 $ -35 %
Nombre d'actions ordinaires
moyen pondéré au cours de
l'exercice
-de base 16 746 104 16 526 102
-dilué 16 948 866 16 813 255


Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers consolidés.

Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états financiers annuels vérifiés.

Certains montants de la période précédente ont été redressés pour se conformer à la présentation des états financiers de la période concernée.



Bilans intermédiaires consolidés - non vérifiés
Au 1er juillet 2006
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars)

1er juillet 31 décembre 2 juillet
2006 2005 2005
--------------------------------------------

Actif

Actif à court terme
Comptes à recevoir 45 931 $ 46 939 $ 50 809 $
Stock 46 189 44 788 47 021
Frais payés d'avance 4 547 6 271 8 707
--------------------------------------------
96 667 97 998 106 537

Immobilisations corporelles 102 195 103 891 101 919
Placements à long terme 3 313 3 313 3 312
Actifs incorporels 102 091 103 134 104 111
--------------------------------------------
304 266 $ 308 336 $ 315 879 $
--------------------------------------------
--------------------------------------------

Passif

Passif à court terme
Dette bancaire 9 577 $ 9 744 $ 12 423 $
Comptes créditeurs
et charges à payer 46 374 45 349 50 399
Portion à court terme
de la dette à long terme 12 283 16 794 14 765
--------------------------------------------
68 234 71 887 77 587

Dette à long terme 83 349 87 581 96 775
Impôts futurs 17 106 16 373 14 465
--------------------------------------------
168 689 175 841 188 827
--------------------------------------------

Capitaux propres
Capital-actions 50 780 50 520 49 297
Surplus d'apport 874 755 532
Bénéfices non répartis 83 923 81 220 77 223
--------------------------------------------
135 577 132 495 127 052
--------------------------------------------
304 266 $ 308 336 $ 315 879 $
--------------------------------------------

Etats intermédiaires consolidés des bénéfices non répartis -
non vérifiés
Pour les six mois terminés le 1er juillet 2006
(tous les montants sont exprimés en milliers de dollars)

6 mois terminés le 6 mois terminés le
1er juillet 2006 2 juillet 2005
------------------------------------------
Bénéfices non répartis au
début du semestre 81 220 $ 73 123 $

Bénéfice net du semestre 2 703 4 100
------------------------------------------

Bénéfices non répartis à la
fin du semestre 83 923 $ 77 223 $
------------------------------------------
------------------------------------------

Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers
consolidés.

Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états financiers
annuels vérifiés.


Etats intermédiaires consolidés des flux de trésorerie - non vérifiés
Pour le semestre terminé le 1er juillet 2006
(tous les montants sont exprimés en
milliers de dollars)

3 mois terminés le 6 mois terminés le
1er juillet 2 juillet 1er juillet 2 juillet
2006 2005 2006 2005

Rentrées (sorties)
de fonds nettes
liées aux activités
suivantes :

EXPLOITATION
Bénéfice net 3 516 $ 2 490 $ 2 703 $ 4 100 $
Eléments sans effet
sur la trésorerie
Amortissement 2 097 2 058 4 125 4 013
Impôts futurs 990 335 734 536
Produits hors caisse (34) (67) (101) (135)
Charge de rémunération
à base d'actions 60 112 120 224
Gain à la cession
d'équipement (256) (17) (256) (17)
---------------------------------------------------
6 373 4 911 7 325 8 721
Variations des
éléments hors
caisse du fonds
de roulement (3 259) (4 715) 1 003 (5 259)
---------------------------------------------------
3 114 196 8 328 3 462
---------------------------------------------------

INVESTISSEMENT
Produit de l'effet
à recevoir 1 488 1 352 1 488 1 352
Achatsd'immobilisations
corporelles (1 560) (2 686) (2 202) (3 915)
Acquisition d'actifs
incorporels (63) (444) (324) (530)
Produit de la vente
d'immobilisations
corporelles 1 396 18 1 396 18
---------------------------------------------------
1 261 (1 760) 358 (3 075)
---------------------------------------------------

FINANCEMENT
Augmentation nette
(diminution) des
emprunts bancaires à
l'exploitation (1 755) 2 698 (170) 2 788
Options d'achat
d'actions exercées 218 509 260 944
Dette à long terme
-- remboursement de
capital (2 838) (1 643) (8 776) (4 119)
---------------------------------------------------
(4 375) 1 564 (8 686) (387)
---------------------------------------------------

FLUX DE TRESORERIE
NETS A LA FIN DU
SEMESTRE - - - -
ESPECES, AU DEBUT DU
SEMESTRE - - - -
---------------------------------------------------
ESPECES, A LA FIN DU
SEMESTRE - $ - $ - $ - $
---------------------------------------------------
---------------------------------------------------

Information
additionnelle à
l'égard des flux de
trésorerie :
Intérêts versés 2 200 $ 1 859 $ 4 112 $ 3 810 $
Impôts nets versés
(remboursement) (1 103) $ 127 $ (1 151) $ (56) $

Les notes ci-jointes font partie intégrante des états financiers
consolidés.

Ces états financiers doivent être lus de pair avec les états financiers
annuels vérifiés.


Notes afférentes aux états financiers intermédiaires consolidés -- non vérifiées

(en milliers de dollars, sauf les montants par action)

1. DESCRIPTION DES ACTIVITES

La société développe, produit, importe, commercialise et distribue de la bière destinée à la vente aux organismes provinciaux de distribution de boissons alcoolisées et aux entités engagées dans l'industrie de la restauration au Canada.

Les états financiers de la société ont été dressés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada.

Les activités de la société ont un caractère saisonnier. De ce fait, les produits sont habituellement plus élevés pendant les deuxième et troisième trimestres alors qu'ils atteignent leur niveau le plus faible au premier trimestre de l'exercice.

2. PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

L'information présentée dans ces états financiers consolidés non vérifiés ne répond pas à toutes les exigences des principes comptables généralement reconnus du Canada auxquelles des états financiers annuels doivent satisfaire. Ces états financiers consolidés non vérifiés devraient être lus de pair avec les états financiers annuels consolidés pour l'exercice terminé le 31 décembre 2005.

Ces états financiers consolidés non vérifiés ont été préparés selon les mêmes conventions comptables que celles généralement utilisées pour dresser les états financiers annuels consolidés.

Rémunérations à base d'actions

Pendant le trimestre, la société n'a octroyé aucune option. Au cours du deuxième trimestre de 2005, la société avait octroyé 45 000 options d'achat d'actions à un prix d'exercice de 13,85 $.

Au cours du trimestre, une dépense de rémunération s'élevant à 60 $ (112 $ en 2005) à l'égard des options d'achat d'actions a été passée en charge. La juste valeur de chaque option octroyée en 2005 a été estimée à la date d'octroi en utilisant le modèle d'établissement du prix des options Black-Scholes. Ce modèle a recours aux hypothèses suivantes à l'égard des moyennes pondérées pour déterminer la valeur des attributions octroyées au cours de la période : rendement de 0 %; volatilité prévue de 23 %; taux d'intérêt sans risque de 3,5 %; et durée de vie prévue de 4 ans (en 2004, les hypothèses étaient les suivantes : rendement de 0 %; volatilité prévue de 24 %; taux d'intérêt sans risque de 3,5 %; et durée de vie prévue de 4 ans).

3. DETTE A LONG TERME

Au cours du trimestre, l'emprunt à l'exploitation d'une durée de 364 jours et le crédit permanent non confirmé de la société (les Facilités A et B, respectivement, décrites dans la note 10 afférente aux états financiers vérifiés de 2005) ont été renouvelés pour une autre période de un an, soit jusqu'au 25 avril 2007, essentiellement en vertu des mêmes modalités.

Au cours du trimestre, les modalités de l'emprunt à échéance dégressive non renouvelable (rubrique (iv) de la note 10 afférente aux états financiers vérifiés de 2005) ont été amendées, son échéance ayant été prolongée jusqu'au 1erjuillet 2012. Les versements de principal mensuels de 50 $ sont payables le premier jour ouvrable de chaque mois, du 1er juin 2006 jusqu'à l'échéance de l'emprunt.

La portion à court terme de la dette à long terme figurant dans ces états financiers intermédiaires a été ajustée pour refléter les changements afférents aux modalités de paiement ci-dessus.

4. ACTIONS EN CIRCULATION

Au 1erjuillet 2006, la société avait 16 768 257 actions ordinaires en circulation et 704 522 options d'achat d'actions ordinaires en circulation en vertu du régime d'options d'achat d'actions des employés de la société.

5. INFORMATION SECTORIELLE

Sleeman Breweries Ltd., le plus important brasseur de bière de prestige au Canada, produit et commercialise plusieurs marques de bières uniques en leur genre. La société exploite des brasseries à Guelph en Ontario, à Chambly au Québec, à Dartmouth en Nouvelle-Ecosse, à Vernon en Colombie-Britannique et à La Crosse au Wisconsin. Les secteurs isolables dans lesquels oeuvre la société représentent un regroupement d'unités stratégiques sectorielles qui produisent et vendent la bière dans des marchés géographiques distincts. Ces unités sont gérées séparément, car chacune d'entre elles est assujettie à des conditions commerciales différentes en ce qui concerne la réglementation, les préférences des consommateurs ainsi que les ventes et les réseaux de distribution.

La société possède deux secteurs isolables : les activités de l'est du Canada et celles de l'ouest du Canada. Les conventions comptables adoptées par les secteurs sont les mêmes que celles décrites dans le sommaire des principales conventions comptables. La société comptabilise les ventes et les transferts intersectoriels au prix coûtant pour le secteur à l'origine du transfert, plus une marge de production. Le rendement de chaque secteur est évalué en fonction du bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement ("BAIIA").

Les tableaux suivants donnent les renseignements relatifs à l'actif et aux profits et pertes de chaque secteur :



Est du Ouest du Est du Ouest du
Canada Canada Totaux Canada Canada Totaux
-----------------------------------------------------------
Trimestre terminé le 1er Semestre terminé le 1er
juillet 2006 juillet 2006

Produits
provenant
de
clients
extérieurs 39 312 $ 18 480 $ 57 792 $ 67 329 $ 31 023 $ 98 352 $
Produits
inter-
sectoriels 1 608 118 1 726 2 220 1 397 3 617
BAIIA 4 594 4 840 9 434 4 188 7 854 12 042
Amortissement 1 526 571 2 097 2 994 1 131 4 125
Actif du
secteur 224 044 80 222 304 266 224 044 80 222 304 266
Dépenses en
immobili-
sations 1 250 310 1 560 1 885 316 2 201
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé le 2 Semestre terminé le 2
juillet 2005 juillet 2005

Produits
provenant
de
clients
extérieurs 38 926 $ 18 445 $ 57 371 $ 65 836 $ 31 282 $ 97 118 $
Produits
inter-
sectoriels 4 959 2 025 6 984 6 278 3 029 9 307
BAIIA 4 060 3 629 7 689 7 851 6 087 13 938
Amortissement 1 514 544 2 058 2 943 1 070 4 013
Actif du
secteur 232 196 83 683 315 879 232 196 83 683 315 879
Dépenses en
immobili-
sations 2 185 501 2 686 2 902 1 013 3 915
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


6. FRAIS DE RESTRUCTURATION

La société a annoncé qu'elle procéderait à une réorganisation visant à éliminer environ 40 postes à traitement annuel au troisième trimestre 2005 et à une autre réorganisation visant à éliminer 40 postes de plus au premier trimestre de 2006. Ces réorganisations consistaient à réduire l'effectif au sein des deux unités d'exploitation et à regrouper les installations de production de l'ouest du Canada. Les coûts liés à ces réorganisations ont été inscrits à titre de frais de vente, généraux et d'administration dans l'état consolidé des résultats. Le tableau suivant illustre les changements survenus dans la provision pour la restructuration afférente à cette initiative :



Restructuration du 10 août 2005

Est du Canada Ouest du
Canada
--------------------------------------------------
--------------------------------------------------
Réduction de Réduction de Immobilisations Sous- Total de
l'effectif l'effectif redondantes total la société

Provision
initialement
inscrite le
10 août 2005 1 730 $ 395 $ 450 $ 845 $ 2 575 $
Versements
et
ajustements
de la
dépense
courue de la
date de la
restruc-
turation au
1er avril
2006 (896) (235) (450) (685) (1 581)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Provision au
1er avril
2006 834 160 - 160 994
Versements
du deuxième
triestre (219) (63) - (63) (282)
------------------------------------------------------------------------
Provision au
1er
juillet 2006 615 $ 97 $ - $ 97 $ 712 $
------------------------------------------------------------------------


Restructuration du 2 mars 2006

Est du Canada Ouest du Canada
---------------------------------
---------------------------------
Réduction Réduction Total de
de l'effectif de l'effectif la société
Provision initiale inscrite
au début de l'exercice
courant 1 810 $ 190 $ 2 000 $
Versements du premier
trimestre (137) (15) (152)
------------------------------------------------------------------------
Provision au 1er avril 2006 1 673 175 1 848
Versements du deuxième trimestre (235) (79) (314)
------------------------------------------------------------------------
Provision au 1er juillet 2006 1 438 $ 96 $ 1 534 $
------------------------------------------------------------------------


7. CHIFFRES COMPARATIFS

Certains chiffres comparatifs ont été redressés pour se conformer à la présentation des états financiers de l'exercice concerné.

Renseignements

  • Relations avec les médias et les investisseurs :
    Sleeman Breweries Ltd., John Sleeman
    Président du conseil et chef de la direction
    (519) 822-1834
    (519) 822-0221 (FAX)
    ou
    Sleeman Breweries Ltd.
    Murray Mateyk
    Chef des services financiers
    (519) 826-5437
    (519) 822-3164 (FAX)
    http://www.sleeman.ca