COGECO Inc.
TSX : CGO

COGECO Inc.

12 juil. 2012 07h30 HE

Solide performance sur toute la ligne pour COGECO inc.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 12 juillet 2012) - COGECO inc. (TSX:CGO) (« COGECO » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l'exercice 2012 clos le 31 mai 2012, conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »).

Pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l'exercice 2012 :

  • Les produits ont augmenté de 8,4 %, pour atteindre 358 millions $, et de 12,1 %, pour atteindre 1 049,7 millions $;
  • Le bénéfice opérationnel avant amortissements(1) a augmenté de 11,6 % par rapport à celui du troisième trimestre de l'exercice 2011, pour s'établir à 158,4 millions $, et de 8,9 % par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice précédent, pour s'établir à 443,2 millions $;
  • La marge opérationnelle(1) a augmenté au cours du trimestre, passant de 43 % à 44,3 %, et a diminué pendant les neuf premiers mois, passant de 43,5 % à 42,2 %, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent;
  • Le bénéfice de la période lié aux activités poursuivies a totalisé 55,4 millions $ au troisième trimestre, comparativement à 54,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012, le bénéfice de la période lié aux activités poursuivies s'est élevé à 129,3 millions $, comparativement à 134 millions $ pour les neuf premiers mois de l'exercice 2011. Cet écart au titre du bénéfice pour la période de neuf mois est essentiellement attribuable à l'augmentation de la dotation aux amortissements imputable à la réduction de la durée d'utilité de certaines immobilisations corporelles, contrebalancée en partie par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements;
  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 55,4 millions $ au troisième trimestre, comparativement à une perte de 179,2 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012, le bénéfice de la période s'est chiffré à 184,8 millions $ comparativement à une perte de 117 millions $ pour les neuf premiers mois de l'exercice 2011. Ces hausses au cours des deux périodes sont principalement attribuables à la radiation de l'investissement net de la Société dans sa filiale portugaise constatée au moyen d'une perte de valeur sans effet de trésorerie d'un montant de 225,9 millions $ au cours du troisième trimestre de 2011. La filiale portugaise a par la suite été cédée le 29 février 2012;
  • Les flux de trésorerie nets(1) ont atteint 29,5 millions $ pour le trimestre, comparativement à 65,5 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les flux de trésorerie nets ont diminué au troisième trimestre par rapport à l'exercice précédent en raison de l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles combinée aux différences quant aux exigences en matière de comptabilisation de la charge d'impôt exigible sur le résultat, partiellement contrebalancées par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements. Pour les neuf premiers mois, les flux de trésorerie nets se sont chiffrés à 73,8 millions $, comparativement à 85,7 millions $ pour les neuf premiers mois de l'exercice 2011. Pour les neuf premiers mois, la diminution par rapport à l'exercice précédent est essentiellement attribuable à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles, contrebalancée en partie par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements;
  • Un dividende trimestriel de 0,18 $ l'action a été versé aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, ce qui représente une augmentation de 0,06 $ l'action, ou 50 %, par rapport au dividende de 0,12 $ l'action versé au troisième trimestre de l'exercice 2011. Les versements de dividendes pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012 ont totalisé 0,54 $ l'action, contre 0,36 $ l'action à l'exercice 2011;
  • Dans le secteur de la câblodistribution, le nombre d'unités de service primaire(2) a augmenté de 6 246 pendant le trimestre et de 64 705 pour les neuf premiers mois, pour un total de 1 962 174 unités de service primaire au 31 mai 2012.

« Nous sommes satisfaits des résultats favorables obtenus pour le troisième trimestre de l'exercice 2012. La filiale de câblodistribution continue de croître, et la plupart de nos indices de performance sont bien alignés sur nos objectifs. Ces résultats solides démontrent que, grâce à une gestion serrée des coûts et à une stratégie de marketing concurrentielle, Cogeco Câble maintient une croissance dans cette industrie hautement concurentielle », a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de COGECO inc.

« Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits des résultats financiers de notre division de la radiodiffusion. Les récents sondages BBM confirment une fois de plus notre solide position dominante sur le marché montréalais et la bonne performance de nos stations de radio dans l'ensemble de la province. Par ailleurs, nous poursuivons l'intégration de Métromédia, qui, comme prévu, permettra d'améliorer notre offre médiatique », a ajouté M. Audet.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Représente la somme des clients des services de Télévision, d'Internet haute vitesse (« IHV ») et de Téléphonie.

FAITS SAILLANTS

Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
2012 2011 Variation 2012 2011 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données par action) $ $ % $ $ %
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Opérations
Produits 358 032 330 258 8,4 1 049 668 936 241 12,1
Bénéfice opérationnel avant amortissements(1) 158 446 142 025 11,6 443 225 407 161 8,9
Marge opérationnelle(1) 44,3 % 43,0 % - 42,2 % 43,5 % -
Bénéfice opérationnel 95 473 90 242 5,8 229 046 242 167 (5,4 )
Bénéfice de la période lié aux activités poursuivies 55 373 54 371 1,8 129 346 133 994 (3,5 )
Bénéfice (perte) de la période lié(e) aux activités abandonnées - (233 573 ) - 55 446 (250 955 ) -
Bénéfice (perte) de la période 55 373 (179 202 ) - 184 792 (116 961 ) -
Bénéfice (perte) de la période attribuable aux propriétaires de la Société 19 303 (56 303 ) - 63 162 (39 278 ) -
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles des activités poursuivies 109 546 141 106 (22,4 ) 245 571 284 375 (13,6 )
Flux de trésorerie liés aux opérations(1) 117 606 129 327 (9,1 ) 327 498 270 755 21,0
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles 88 141 63 807 38,1 253 731 185 049 37,1
Flux de trésorerie nets(1) 29 465 65 520 (55,0 ) 73 767 85 706 (13,9 )
Situation financière(2)
Immobilisations corporelles - - - 1 285 200 1 272 251 1,0
Total de l'actif - - - 2 994 431 2 871 648 4,3
Endettement(3) - - - 1 186 252 1 056 214 12,3
Capitaux propres - - - 1 169 646 1 043 680 12,1
Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la Société - - - 385 740 342 525 12,6
Croissance des unités de service primaire(4) 6 246 18 304 (65,9 ) 64 705 86 570 (25,3 )
Données par action(5)
Bénéfice (perte) par action attribuable aux propriétaires de la Société
Lié(e) aux activités poursuivies et abandonnées
De base 1,15 (3,36 ) - 3,78 (2,35 ) -
Dilué(e) 1,15 (3,36 ) - 3,75 (2,35 ) -
Lié aux activités poursuivies
De base 1,15 1,13 1,8 2,71 2,48 9,3
Dilué 1,15 1,13 1,8 2,69 2,48 8,5
Lié(e) aux activités abandonnées
De base - (4,49 ) - 1,07 (4,83 ) -
Dilué(e) - (4,49 ) - 1,06 (4,83 ) -
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les Normes internationales d'information financière (les « IFRS »); par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Au 31 mai 2012 et au 31 août 2011.
(3) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, du billet promissoire à payer, des paiements en capital sur la dette à long terme, du solde relatif à des acquisitions d'entreprises et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(4) Représentent la somme des clients des services de Télévision, d'Internet haute vitesse (« IHV ») et de Téléphonie.
(5) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent rapport de gestion contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et aux événements, aux affaires, aux opérations, au rendement financier, à la situation financière ou aux résultats anticipés de COGECO et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « prévoir », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les résultats opérationnels et le rendement économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats opérationnels, au rendement ainsi qu'aux perspectives et aux occasions d'affaires, que COGECO juge raisonnables au moment de les formuler. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes. La Société avise le lecteur qu'en raison du ralentissement économique observé au cours des dernières années, les énoncés de nature prospective et les hypothèses sous-jacentes de la Société sont sujets à de plus grandes incertitudes et que, par conséquent, ils pourraient ne pas se réaliser ou les résultats pourraient différer de façon importante des attentes de la Société. Il est impossible pour COGECO de prédire avec certitude l'incidence que les incertitudes économiques actuelles pourraient avoir sur les résultats futurs.

Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes (décrits dans la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du rapport de gestion annuel de 2011 de la Société), qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de COGECO. Ces facteurs comprennent des conditions comme l'évolution de la technologie, du marché et de la concurrence, les développements sur le plan des politiques gouvernementales ou de la réglementation, la conjoncture économique, la conception de nouveaux produits et services, l'amélioration de produits et services existants et la mise en marché de produits concurrentiels offrant des avantages du point de vue de la technologie ou autre, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective avant le prochain trimestre.

Comme il est décrit à la note 1 des états financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012, les principes comptables généralement reconnus (les « PCGR ») du Canada, qui étaient auparavant utilisés pour la préparation des états financiers consolidés, ont été remplacés à la suite de l'adoption des Normes internationales d'information financière (les « IFRS ») le 1er janvier 2011. Par conséquent, les états financiers consolidés intermédiaires résumés de la Société pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012 ont été préparés conformément aux IFRS. Les chiffres comparatifs pour 2011 ont aussi été retraités.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Ce rapport devrait être lu conjointement avec les états financiers consolidés et le rapport de gestion de la Société pour l'exercice clos le 31 août 2011, qui sont compris dans le rapport annuel 2011 de la Société. Il devrait également être lu en parallèle avec les états financiers consolidés intermédiaires résumés et le rapport de gestion de la Société du premier trimestre de l'exercice 2012 ainsi qu'avec les informations sur les ajustements aux données financières pour l'exercice 2011 apportés à l'adoption des IFRS, lesquels sont expliqués à la note 19 des états financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012.

Stratégies et objectifs de l'entreprise

Les objectifs de COGECO inc. (« COGECO » ou la « Société ») sont de maximiser la valeur pour les actionnaires en augmentant la rentabilité et en assurant une croissance continue. Les stratégies mises en œuvre à cette fin, appuyées par un contrôle rigoureux des coûts et des processus d'affaires, sont propres à chaque secteur. Dans le secteur de la câblodistribution, les principales stratégies employées consistent à soutenir la croissance de l'entreprise et à assurer l'amélioration continue des réseaux et des équipements. Dans le secteur de la radiodiffusion, les activités se concentrent sur l'amélioration continue de la programmation en vue d'accroître la part de marché en termes de cotes d'écoute et, en conséquence, la part de marché au chapitre des produits publicitaires, et en vue d'accroître, par le fait même, la rentabilité. COGECO mesure sa performance à l'égard de ces objectifs au moyen de son bénéfice opérationnel avant amortissements(1), de sa marge opérationnelle(1), de ses flux de trésorerie nets(1) et de la croissance de ses unités de service primaire(2).

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS ».
(2) Représentent la somme des clients des services de Télévision, d'Internet haute vitesse (« IHV ») et de Téléphonie.

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2012, la filiale de la Société Cogeco Câble inc. (« Cogeco Câble » ou « la filiale de câblodistribution ») a investi environ 140,1 millions $ dans son infrastructure de réseau et ses équipements afin de mettre à niveau sa capacité, d'améliorer sa robustesse et d'accroître les territoires servis, de manière à accroître ses offres de services et la qualité de celles-ci pour sa clientèle existante et de nouveaux clients.

Croissance des unités de service primaire et pénétration des offres de services dans le secteur de la câblodistribution

Au cours de la période de neuf mois close le 31 mai 2012, le nombre d'unités de service primaire de la filiale de câblodistribution a augmenté de 64 705 unités, ou 3,4 %, pour atteindre 1 962 174 unités, principalement en raison des initiatives de marketing ciblées et de l'intérêt soutenu des clients pour le service de Télévision haute définition (« HD »). En raison d'une plus faible croissance qu'anticipée au cours des neuf premiers mois de l'exercice, Cogeco Câble a révisé ses projections à l'égard du nombre de ses unités de service primaire, tel qu'il a été publié le 11 avril 2012, les faisant passer de 80 000 unités de service primaire à 72 000 unités de service primaire, pour une croissance d'environ 3,8 % par rapport au 31 août 2011. La croissance des unités de service primaire devrait être principalement attribuable aux services d'IHV et de Téléphonie, à la persistance du fort intérêt à l'égard des services de Télévision numérique, à l'amélioration de l'offre de services ainsi qu'aux activités promotionnelles. Pour plus de détails, veuillez consulter les projections révisées de l'exercice 2012 à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2012 ».

Bénéfice opérationnel avant amortissements et marge opérationnelle

Pour les neuf premiers mois, le bénéfice opérationnel avant amortissements a augmenté de 8,9 % par rapport à la période correspondante de l'exercice 2011, pour s'établir à 443,2 millions $, et la marge opérationnelle a diminué, passant de 43,5 % à 42,2 %. La diminution de la marge opérationnelle résulte essentiellement de la croissance des activités de radiodiffusion et de l'acquisition de Métromédia CMR Plus Inc. (« Métromédia »), dont les marges opérationnelles sont généralement inférieures à celle du secteur de la câblodistribution. Par suite de l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements au cours des neuf premiers mois, la direction a révisé à la hausse ses projections d'avril 2012 pour l'exercice 2012. Le bénéfice opérationnel avant amortissements devrait maintenant passer de 595 millions $ à 600 millions $. Pour plus de détails, veuillez consulter les projections révisées de l'exercice 2012 à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2012 ».

Flux de trésorerie nets

Pour la période de neuf mois close le 31 mai 2012, COGECO déclare des flux de trésorerie nets de 73,8 millions $, comparativement à 85,7 millions $ pour les neuf premiers mois de l'exercice précédent, soit une baisse de 11,9 millions $. Cet écart est essentiellement attribuable à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles, partiellement contrebalancée par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements. Pour tenir compte des projections révisées du bénéfice opérationnel avant amortissements, la direction a également révisé les projections de ses flux de trésorerie nets, les faisant passer de 95 millions $ à 100 millions $. Pour plus de détails, veuillez consulter les projections révisées de l'exercice 2012 à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2012 ».

Cession d'une filiale et activités abandonnées

Le 29 février 2012, une filiale de la Société, Cogeco Câble, a mené à terme la vente de sa filiale portugaise, Cabovisão - Televisão por Cabo, S.A. (« Cabovisão »), pour une contrepartie en trésorerie de 45 millions €, ou environ 59,3 millions $. Les résultats opérationnels des opérations européennes ont donc été classés à titre d'activités abandonnées. Pour plus de détails sur les résultats opérationnels des opérations européennes, se reporter à la rubrique « Cession d'une filiale et activités abandonnées ».

Autres

Le sondage BBM Canada réalisé au printemps 2012 dans la région de Montréal par Portable People Meter (« PPM ») révèle que 98,5 FM est la radio qui se classe à la tête du marché francophone de Montréal auprès des auditeurs et dans la catégorie « hommes de deux ans et plus » (« 2+ »), tandis que Rythme FM a maintenu sa position de chef de file dans la catégorie « femme 2+ ». Dans les autres régions du Québec, nos stations de radio ont enregistré de bonnes cotes d'écoute.

Le 6 décembre 2011, COGECO inc. a conclu une entente visant l'acquisition de Métromédia CMR Plus Inc. (« Métromédia »), sous réserve des ajustements et des conditions de clôture habituels. Métromédia est une société québécoise qui exploite une entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire dans les transports collectifs. Métromédia représente plus de 100 marchés de transport en commun, notamment à Montréal et dans d'autres régions du Québec, ainsi que dans des villes importantes et de nombreux marchés dans le reste du Canada. La transaction a été conclue le 26 décembre 2011.

Le 1er février 2011, une filiale de la Société, Cogeco Diffusion Acquisitions inc. (« Cogeco Diffusion »), a conclu l'acquisition de 11 stations radiophoniques dans la province de Québec (l'« acquisition de stations radiophoniques au Québec »), qui avait initialement été annoncée le 30 avril 2010, puis soumise à l'approbation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (le « CRTC »). Lorsque le CRTC a approuvé l'acquisition de stations radiophoniques au Québec, il a ordonné que Cogeco Diffusion se départisse de trois stations radiophoniques afin de se conformer à la politique sur la propriété commune dans les marchés de la ville de Québec et de Sherbrooke.

Le 30 novembre 2011, Cogeco Diffusion a conclu une entente visant la vente de deux de ses quatre stations de radio FM dans la ville de Québec, soit CJEC-FM et CFEL-FM, pour une contrepartie en trésorerie de 4,6 millions $, sous réserve de l'approbation du CRTC et des ajustements et des conditions de clôture habituels. Le 6 décembre 2011, Cogeco Diffusion a fermé sa station radiophonique de Sherbrooke, CJTS-FM. Le 19 janvier 2012, le CRTC a approuvé la vente de CJEC-FM et CFEL-FM, et la transaction a été complétée le 30 janvier 2012, ce qui a marqué la fin du processus établi avec le CRTC pour la vente de ces trois stations de radio.

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS LIÉS AUX ACTIVITÉS POURSUIVIES
Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
2012 2011 Variation 2012 2011 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ % $ $ %
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Produits 358 032 330 258 8,4 1 049 668 936 241 12,1
Charges d'exploitation 199 586 188 233 6,0 606 443 529 080 14,6
Bénéfice opérationnel avant amortissements 158 446 142 025 11,6 443 225 407 161 8,9
Marge opérationnelle 44,3 % 43,0 % - 42,2 % 43,5 % -

Produits

Les produits du troisième trimestre de l'exercice 2012 ont augmenté de 27,8 millions $, ou 8,4 %, pour atteindre 358 millions $, comparativement à l'exercice précédent. Cette hausse est principalement attribuable au secteur de la câblodistribution ainsi qu'à l'acquisition récente de Métromédia. Pour les neuf premiers mois, les produits ont totalisé 1 049,7 millions $, soit une augmentation de 113,4 millions $, ou 12,1 %, comparativement aux neuf premiers mois de l'exercice 2011. L'augmentation est principalement attribuable au secteur de la câblodistribution, aux résultats de l'acquisition de stations radiophoniques au Québec et à l'acquisition récente de Métromédia.

Au cours de l'exercice 2012, les produits du secteur de la câblodistribution ont augmenté de 21,6 millions $, ou 7,2 %, pour le troisième trimestre et de 74,1 millions $, ou 8,4 %, pour les neuf premiers mois par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice 2011. Pour plus de détails sur les résultats opérationnels de Cogeco Câble, se reporter à la rubrique « Secteur de la câblodistribution ».

Les produits tirés des activités de radiodiffusion et de l'entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire dans les transports collectifs ont augmenté de 6,2 millions $ au troisième trimestre, en raison essentiellement de l'acquisition récente de Métromédia, et de 39,4 millions $ pour les neuf premiers mois, principalement en raison de l'acquisition de stations radiophoniques au Québec et de l'acquisition récente de Métromédia.

Charges d'exploitation

Pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l'exercice 2012, les charges d'exploitation se sont élevées à 199,6 millions $ et à 606,4 millions $, soit des hausses de 11,4 millions $, ou 6 %, et de 77,4 millions $, ou 14,6 %, par rapport à l'exercice précédent. La hausse enregistrée au troisième trimestre est principalement imputable au secteur de la câblodistribution et à l'acquisition récente de Métromédia. Pour les neuf premiers mois, la hausse est principalement imputable au secteur de la câblodistribution ainsi qu'à l'acquisition de stations radiophoniques au Québec et à l'acquisition récente de Métromédia.

Les charges d'exploitation du secteur de la câblodistribution ont augmenté de 7 millions $, ou 4,4 %, pour le troisième trimestre et de 39,3 millions $, ou 8,3 %, pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012 par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice 2011. Pour plus de détails sur les résultats opérationnels de Cogeco Câble, se reporter à la rubrique « Secteur de la câblodistribution ».

Les charges d'exploitation liées aux activités de radiodiffusion et de l'entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire dans les transports collectifs ont augmenté de 4,2 millions $ au troisième trimestre, en raison essentiellement de l'acquisition récente de Métromédia, et de 37,3 millions $ pour les neuf premiers mois, principalement en raison de l'acquisition de stations radiophoniques au Québec et de l'acquisition récente de Métromédia.

Bénéfice opérationnel avant amortissements et marge opérationnelle

En raison principalement de la croissance du secteur de la câblodistribution et de l'acquisition de stations radiophoniques au Québec, le bénéfice opérationnel avant amortissements a augmenté de 16,4 millions $, ou 11,6 %, au troisième trimestre, pour s'établir à 158,4 millions $, et de 36,1 millions $, ou 8,9 %, pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012, pour s'établir à 443,2 millions $, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Au troisième trimestre, la marge opérationnelle de COGECO a augmenté, passant de 43 % à 44,3 %, par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent. Pour les neuf premiers mois, la marge opérationnelle de COGECO a diminué, passant de 43,5 % à 42,2 %, par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2011. La diminution de la marge opérationnelle pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012 résulte essentiellement de la croissance des activités de radiodiffusion et de l'acquisition de Métromédia, dont les marges opérationnelles sont généralement inférieures à celle du secteur de la câblodistribution. Pour plus de détails sur les résultats opérationnels de Cogeco Câble, se reporter à la rubrique « Secteur de la câblodistribution ».

BÉNÉFICE DE LA PÉRIODE LIÉ AUX ACTIVITÉS POURSUIVIES

Pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012, le bénéfice de la période lié aux activités poursuivies s'est chiffré à 55,4 millions $, ou 1,15 $ l'action, et à 129,3 millions $, ou 2,71 $ l'action, respectivement. Pour les périodes correspondantes de l'exercice 2011, le bénéfice de la période lié aux activités poursuivies s'est élevé à 54,4 millions $, ou 1,13 $ l'action, pour le trimestre, et à 134 millions $, ou 2,48 $ l'action, pour les neuf premiers mois. La progression du bénéfice pour le trimestre est attribuable à l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements, contrebalancée en partie par l'augmentation des charges fixes. L'écart pour les neuf premiers mois est essentiellement attribuable à l'augmentation de la dotation aux amortissements imputable à la réduction de la période d'utilité de certaines immobilisations corporelles du secteur de la câblodistribution, contrebalancée en partie par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements et par la diminution des charges financières.

BÉNÉFICE DE LA PÉRIODE

Pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012, le bénéfice de la période s'est chiffré à 55,4 millions $ et à 184,8 millions $, respectivement. Pour les périodes correspondantes de l'exercice 2011, la perte de la période s'est chiffrée à 179,2 millions $ et à 117 millions $, respectivement. La progression du bénéfice pour la période est principalement attribuable à la radiation, dans le secteur de la câblodistribution, de l'investissement net de la Société dans la filiale portugaise comptabilisée au moyen d'une perte de valeur sans effet de trésorerie d'un montant de 225,9 millions $ au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011 et à l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements, lesquelles ont été contrebalancées en partie par l'augmentation de la dotation aux amortissements.

Pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012, le bénéfice de la période attribuable aux propriétaires de la Société s'est chiffré à 19,3 millions $, ou 1,15 $ l'action, et à 63,2 millions $, ou 3,78 $ l'action, respectivement. Pour les périodes correspondantes de l'exercice 2011, la perte de la période attribuable aux propriétaires de la Société s'est chiffrée à 56,3 millions $, ou 3,36 $ l'action, pour le trimestre et à 39,3 millions $, ou 2,35 $ l'action, pour les neuf premiers mois. La progression du bénéfice de la période découle principalement de la perte de valeur qui avait été comptabilisée dans le secteur de la câblodistribution au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011, ainsi que de l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements, lesquelles ont été contrebalancées en partie par l'augmentation de la dotation aux amortissements.

La participation sans contrôle correspond à une participation d'environ 67,9 % dans les résultats de Cogeco Câble. Au cours du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l'exercice 2012, le bénéfice de la période attribuable à la participation sans contrôle s'est chiffrée à 36,1 millions $ et à 121,6 millions $ en raison des résultats positifs du secteur de la câblodistribution, comparativement à une perte de 122,9 millions $ et de 77,7 millions $ pour les périodes correspondantes de l'exercice 2011 en raison principalement de la perte de valeur comptabilisée dans le secteur de la câblodistribution au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011.

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

Dans le cours normal de ses activités, COGECO a contracté des obligations financières principalement sous forme de dette à long terme, de contrats de location simple et de location-financement ainsi que de garanties. Les obligations de COGECO, décrites dans le rapport annuel de l'exercice 2011, n'ont pas changé de façon considérable depuis le 31 août 2011, à l'exception de ce qui suit.

À la suite de la vente de la filiale portugaise de Cogeco Câble, les lettres de crédit qui avaient été émises en nantissement du paiement par Cabovisão des droits de timbre et des retenues d'impôts ont été annulées.

Le 14 février 2012, Cogeco Câble a procédé, dans le cadre d'un appel public à l'épargne, à une émission de débentures garanties de premier rang, série 3, d'un montant de 200 millions $. Ces débentures viennent à échéance le 14 février 2022 et portent intérêt au taux annuel de 4,925 % payable semestriellement. Ces débentures sont garanties indirectement par une charge de premier rang, fixe et générale et une sûreté sur la quasi-totalité des biens personnels et réels, actuels et futurs et entreprises de quelque nature que ce soit de la Société.

Le 30 novembre 2011, la Société a renouvelé sa convention de crédit, laquelle prévoit un crédit à terme renouvelable d'une durée de quatre ans et d'un montant de 100 millions $. Le crédit à terme renouvelé arrivera à échéance le 1er février 2016, mais peut être prolongé chaque année pour une période supplémentaire de un an, sous réserve de l'approbation des prêteurs. Le crédit à terme renouvelé est garanti indirectement par une charge de premier rang, fixe et générale, sur la quasi-totalité des biens personnels et réels, actuels et futurs et entreprises de quelque nature que ce soit de la Société et de certaines de ses filiales, à l'exception du capital social et des actifs de la filiale de la Société Cogeco Câble inc. et est garanti par ses filiales, exception faite de Cogeco Câble.

Le 22 novembre 2011, Cogeco Câble a renouvelé sa convention de crédit pour une facilité de crédit de 750 millions $ sous la forme d'un crédit à terme renouvelable de cinq ans, en y ajoutant la possibilité de l'augmenter jusqu'à 1 milliard $, sous réserve de la participation des prêteurs. Le renouvellement de ce crédit à terme a été effectué par un groupe d'institutions financières. Le crédit à terme renouvelable viendra à échéance le 22 novembre 2016 et pourra être prolongé annuellement par d'autres périodes de un an, sous réserve de l'approbation des prêteurs. Le crédit à terme renouvelable est garanti indirectement par une charge de premier rang, fixe et générale sur la quasi-totalité des biens personnels et réels, actuels et futurs et entreprises de quelque nature que ce soit de Cogeco Câble et de certaines de ses filiales. De plus, il prévoit certaines affectations autorisées, y compris les obligations relatives à l'achat de biens, les obligations capitalisées existantes et l'octroi de toute sûreté par une entité avant qu'elle ne devienne une filiale, sous réserve d'un montant maximal.

Le 7 novembre 2011, la Société a procédé, dans le cadre d'un placement privé, à l'émission de billets non garantis à 6,50 % pour un total de 35 millions $, arrivant à échéance le 7 novembre 2021. Les intérêts sur ces billets sont payables semestriellement à terme échu le 7 novembre et le 7 mai de chaque année, à compter du 7 mai 2012. Le produit net d'environ 34,6 millions $ a été appliqué à la réduction de l'endettement bancaire de COGECO inc.

DÉCLARATION DE DIVIDENDES

Au cours de sa réunion du 11 juillet 2012, le conseil d'administration de COGECO a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,18 $ l'action pour les actions à droits de vote multiples et les actions subalternes à droit de vote, payable le 8 août 2012 aux actionnaires inscrits en date du 25 juillet 2012. La déclaration, le montant et la date de tout dividende futur continueront d'être examinés et approuvés par le conseil d'administration de la Société, lequel fondera sa décision sur la situation financière, les résultats opérationnels et les besoins de trésorerie de la Société, ainsi que sur d'autres facteurs qu'il jugera pertinents, à son seul gré. Ainsi, rien ne garantit que des dividendes seront déclarés et, s'il y a déclaration de dividendes, le montant des dividendes et la fréquence de leur déclaration peuvent varier.

SECTEUR DE LA CÂBLODISTRIBUTION

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS
Ajouts nets
(pertes nettes)
% de pénétration(1)
Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
31 mai 2012 2012 2011 2012 2011 2012 2011
Unités de service primaire 1 962 174 6 246 18 304 64 705 86 570
Clients du service de Télévision(2) 868 873 (4 453 ) (1 401 ) (9 112 ) 4 849 52,9 54,5
Clients du service IHV 628 852 2 835 6 989 27 638 34 411 38,3 36,8
Clients du service de Téléphonie 464 449 7 864 12 716 46 179 47 310 28,3 25,1
(1) En pourcentage des foyers câblés.
(2) Le nombre de clients du service de Télévision comprend 765 585 clients du service de Télévision numérique.

Les ajouts nets d'unités de service primaire au cours du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l'exercice 2012 ont diminué par rapport à ceux des périodes correspondantes de l'exercice précédent essentiellement en raison de la maturité des catégories, des offres concurrentielles et du resserrement de nos processus et contrôles du crédit. Pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois, les pertes nettes de clients du service de Télévision se sont chiffrées à 4 453 et à 9 112 clients, respectivement, comparativement à 1 401 clients et à des ajouts nets de 4 849 clients pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. Les pertes nettes de clients du service de Télévision au troisième trimestre sont normales et essentiellement imputables à la fin de l'année scolaire pour les étudiants de collèges et d'universités. Les pertes nettes de clients du service de Télévision pour les neuf premiers mois de l'exercice 2012 sont essentiellement imputables aux offres promotionnelles concurrentielles pour le service vidéo et au resserrement de nos processus et contrôles du crédit. Pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012, le nombre de clients du service de Téléphonie a augmenté de 7 864 et de 46 179 clients, comparativement à une croissance de 12 716 et de 47 310 clients pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent, et le nombre d'ajouts nets pour le service d'IHV s'est chiffré à 2 835 et à 27 638 clients, comparativement à 6 989 et à 34 411 clients pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. Les ajouts nets pour les services de Téléphonie et d'IHV continuent d'être attribuables à l'amélioration de l'offre de produits, à l'incidence du trio (Connexion complète Cogeco) de services de Télévision, d'IHV et de Téléphonie et aux activités promotionnelles. Pour les périodes de trois et neuf mois closes le 31 mai 2012, les ajouts pour le service de Télévision numérique, qui sont inclus dans les clients du service de Télévision, se sont chiffrés à 12 943 et à 87 259 clients, comparativement à 34 080 et à 89 444 clients pour les périodes correspondantes de l'exercice précédent. Les ajouts nets de clients du service de Télévision numérique sont attribuables aux initiatives de marketing ciblées visant à améliorer la pénétration de marché, au lancement de nouvelles chaînes de télévision HD, à l'intérêt soutenu des clients pour les services de Télévision HD et au déploiement de la technologie des convertisseurs numériques pour favoriser la migration des clients des services analogiques vers les services numériques.

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS LIÉS AUX ACTIVITÉS POURSUIVIES
Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
2012 2011 Variation 2012 2011 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ % $ $ %
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Produits 319 771 298 211 7,2 952 930 878 872 8,4
Charges d'exploitation 167 110 160 064 4,4 515 218 475 918 8,3
Honoraires de gestion - COGECO inc. - - - 9 485 9 172 3,4
Bénéfice opérationnel avant amortissements 152 661 138 147 10,5 428 227 393 782 8,7
Marge opérationnelle 47,7 % 46,3 % 44,9 % 44,8 %

Produits

Les produits du troisième trimestre de l'exercice 2012 ont augmenté de 21,6 millions $, ou 7,2 %, comparativement à l'exercice précédent, pour atteindre 319,8 millions $. Pour les neuf premiers mois, les produits ont totalisé 952,9 millions $, soit une augmentation de 74,1 millions $, ou 8,4 %, comparativement aux neuf premiers mois de l'exercice 2011. L'augmentation des produits résulte de la croissance des unités de service primaire, des hausses tarifaires entrées en vigueur en avril et en octobre 2011, ainsi que des acquisitions de MTO Telecom Inc. (« MTO ») et de Quiettouch Inc. (« QTI ») au cours du quatrième trimestre de 2011.

Charges d'exploitation

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2012, les charges d'exploitation, excluant les honoraires de gestion payables à COGECO inc., ont augmenté de 7 millions $, pour atteindre 167,1 millions $, soit une hausse de 4,4 % par rapport à l'exercice précédent. Pour les neuf premiers mois de l'exercice, les charges d'exploitation, excluant les honoraires de gestion payables à COGECO inc., se sont chiffrées à 515,2 millions $, soit une hausse de 39,3 millions $, ou 8,3 %, comparativement à la période correspondante de l'exercice 2011. L'augmentation des charges d'exploitation est principalement imputable à la desserte d'unités de service primaire additionnelles, au lancement de nouvelles chaînes HD, à des coûts additionnels liés à la programmation, aux coûts de déploiement et de soutien engagés pour la migration des clients du service de Télévision de l'analogique au numérique, ainsi qu'aux acquisitions de MTO et de QTI.

Bénéfice opérationnel avant amortissements et marge opérationnelle

Le bénéfice opérationnel avant amortissements a augmenté de 14,5 millions $, ou 10,5 %, au troisième trimestre de l'exercice 2012, pour s'établir à 152,7 millions $, et de 34,4 millions $, ou 8,7 %, pour les neuf premiers mois, pour s'établir à 428,2 millions $. La marge opérationnelle de Cogeco Câble a augmenté à 47,7 % au troisième trimestre, comparativement à 46,3 % pour la période correspondante de l'exercice précédent. Pour les neuf premiers mois, la marge opérationnelle a augmenté, passant de 44,8 %, pour les neuf premiers mois de 2011, à 44,9 %.

CESSION D'UNE FILIALE ET ACTIVITÉS ABANDONNÉES

La Société a mené à terme, le 29 février 2012, la vente de sa filiale portugaise pour une contrepartie en trésorerie de 45 millions € (59,3 millions $). Le prix de vente a été réduit par des frais de vente d'environ 8,5 millions € (11,2 millions $) et des réclamations éventuelles prises en charge pour un montant pouvant aller jusqu'à 5 millions € (6,6 millions $). La valeur comptable du passif net cédé le 29 février 2012 se chiffrait à 6,7 millions $, ce qui a donné lieu à la comptabilisation d'un profit sur cession de 48,2 millions $ dans les comptes consolidés intermédiaires de résultat.

Les détails de l'actif et du passif cédés sont les suivants :

(en milliers de dollars) $
(non audité )
Trésorerie et équivalents de trésorerie 13 041
Créances clients et autres débiteurs 7 693
Impôt sur le résultat à recevoir 277
Charges payées d'avance et autres 2 777
Immobilisations corporelles 38 931
Dettes fournisseurs et autres créditeurs (42 514 )
Provisions (6 665 )
Produits différés et perçus d'avance (411 )
Ajustement au titre de l'écart de change (19 817 )
(6 688 )

À la suite de la vente et conformément à IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées, la Société a reclassé, jusqu'à la date de cession, les résultats et les flux de trésorerie de l'exercice courant et précédent des opérations européennes à titre d'activités abandonnées.

Bénéfice (perte) de la période lié(e) aux activités abandonnées
Trimestres clos
les 31 mai
Neuf mois clos
les 31 mai
2012 2011 2012 2011
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Produits - 43 647 80 546 128 971
Charges d'exploitation - 37 637 70 247 114 544
Amortissements - 13 640 2 814 40 068
Bénéfice (perte) opérationnel(le) - (7 630 ) 7 485 (25 641 )
Produits financiers - 7 155 85
Perte de valeur du goodwill - 29 344 - 29 344
Perte de valeur des immobilisations corporelles - 196 529 - 196 529
Profit sur cession - - 48 215 -
Bénéfice (perte) avant impôt sur le résultat - (233 496 ) 55 855 (251 429 )
Impôt sur le résultat - 77 409 (474 )
Bénéfice (perte) de la période - (233 573 ) 55 446 (250 955 )
Flux de trésorerie liés aux activités abandonnées
Trimestres clos
les 31 mai
Neuf mois clos
les 31 mai
2012 2011 2012 2011
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles, montant net - 6 292 13 637 15 849
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement, montant net - (7 934 ) 36 826 (26 073 )
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie libellés en devise - 573 (866 ) 438
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie - (1 069 ) 49 597 (9 786 )

PROJECTIONS FINANCIÈRES POUR L'EXERCICE 2012

Pour tenir compte des projections révisées dans le secteur de la câblodistribution décrites ci-dessous, la Société a révisé ses projections consolidées. La Société s'attend maintenant à des produits de 1 410 millions $, soit une réduction de 5 millions $ par rapport aux projections révisées en avril 2012. Le bénéfice opérationnel avant amortissements devrait augmenter, pour passer de 595 millions $ à 600 millions $, et les flux de trésorerie nets devraient atteindre 100 millions $, soit une hausse de 5 millions $ par rapport aux projections d'avril 2012. Le bénéfice de l'exercice attribuable aux propriétaires de la Société devrait se chiffrer à 77 millions $ au lieu de 80 millions $ principalement en raison de l'augmentation du taux d'imposition sur le revenu des sociétés dans le secteur de la câblodistribution, comme il est expliqué à la rubrique « Impôt sur le résultat lié aux activités poursuivies ».

Projections révisées Projections révisées
11 juillet 2012 11 avril 2012
Exercice 2012 Exercice 2012
(en millions de dollars) $ $
Projections financières
Produits 1 410 1 415
Bénéfice opérationnel avant amortissements 600 595
Charges financières 69 69
Charge d'impôt exigible 90 90
Bénéfice de l'exercice attribuable aux propriétaires de la Société 77 80
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles 345 345
Flux de trésorerie nets 100 95

Secteur de la câblodistribution

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2012, Cogeco Câble a amélioré son bénéfice opérationnel avant amortissements, tandis que la croissance des unités de service primaire et les produits ont augmenté à un rythme moins soutenu que prévu dans les projections révisées émises le 11 avril 2012. Par conséquent, la direction a révisé à la baisse ses projections à l'égard des produits, les faisant passer de 1 285 millions $ à 1 280 millions $, ainsi que ses projections à l'égard de la croissance des unités de service primaire, les faisant passer de 80 000 à 72 000 ajouts nets, cela en raison de la concurrence plus vive et du resserrement des contrôles du crédit, ce qui a eu pour effet de limiter les charges de recouvrement et les créances douteuses. Néanmoins, le bénéfice opérationnel avant amortissements devrait passer de 580 millions $ à 585 millions $ en raison des initiatives de réduction des coûts mises en place par la Société au cours de l'exercice et, par conséquent, la marge opérationnelle devrait augmenter de 45,2 % à 45,7 %.

Pour tenir compte de la révision des projections du bénéfice opérationnel avant amortissements, la direction a aussi révisé ses projections à l'égard des flux de trésorerie nets, les faisant passer de 85 millions $ à 90 millions $. Le bénéfice pour l'exercice devrait s'établir à 225 millions $, soit une baisse de 10 millions $ par rapport aux projections révisées d'avril 2012, en raison de la hausse du taux d'imposition sur le revenu des sociétés décrite à la rubrique « Impôt sur le résultat lié aux activités poursuivies ». Enfin, la direction n'a pas révisé ses autres projections financières pour l'exercice 2012.

Projections révisées Projections révisées
11 juillet 2012 11 avril 2012
Exercice 2012 Exercice 2012
(en millions de dollars, à l'exception des ajouts nets de clients et de la marge opérationnelle) $ $
Projections financières
Produits 1 280 1 285
Bénéfice opérationnel avant amortissements 585 580
Marge opérationnelle 45,7 % 45,2 %
Amortissements 270 270
Charges financières 65 65
Charge d'impôt exigible 90 90
Bénéfice de l'exercice 225 235
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles 340 340
Flux de trésorerie nets 90 85
Projections d'ajouts nets de clients
Unités de service primaire 72 000 80 000

PROJECTIONS FINANCIÈRES PRÉLIMINAIRES POUR L'EXERCICE 2013

Pour l'exercice 2013, COGECO prévoit des produits d'environ 1 490 millions $ et un bénéfice opérationnel avant amortissements d'environ 630 millions $, compte tenu des projections préliminaires de Cogeco Câble pour 2013, de l'incidence sur un exercice complet de l'acquisition de Métromédia ainsi que l'amélioration des résultats des activités de la radiodiffusion. La Société s'attend à générer des flux de trésorerie nets d'environ 115 millions $ et à dégager un bénéfice de l'exercice attribuable aux propriétaires de la Société de 65 millions $.

Projections préliminaires
Exercice 2013
Projections
révisées
Exercice 2012
(en millions de dollars) $ $
Projections financières
Produits 1 490 1 410
Bénéfice opérationnel avant amortissements 630 600
Charges financières 69 69
Charge d'impôt exigible 96 90
Bénéfice de l'exercice attribuable aux propriétaires de la Société 65 77
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles 350 345
Flux de trésorerie nets 115 100

Secteur de la câblodistribution

Pour l'exercice 2013, Cogeco Câble prévoit obtenir des produits d'exploitation de 1 350 millions $, ce qui représente une hausse de 70 millions $, ou 5,5 %, par rapport aux projections révisées pour l'exercice 2012 publiées le 11 juillet 2012. Les projections préliminaires tiennent compte de l'incertitude caractérisant le contexte économique mondial actuel. Au Canada, l'endettement des ménages continue d'alimenter les inquiétudes, puisque la dette sur le marché du crédit en pourcentage du revenu personnel disponible ne cesse d'augmenter, tout comme le prix de revente moyen des propriétés par rapport au revenu des ménages, ce qui devrait coïncider avec une contraction des dépenses de consommation. Par ailleurs, la valeur élevée du dollar canadien pourrait donner lieu à d'autres restructurations dans le secteur manufacturier, et des vents contraires additionnels découlant des restrictions sur les dépenses publiques risquent de ralentir la croissance en 2013. Lors de périodes de récession précédentes, la demande de services de télécommunications par câble s'est généralement avérée solide. Toutefois, il n'y a aucune assurance que la demande demeurerait solide dans une conjoncture économique difficile prolongée. Ces projections préliminaires tiennent également compte de l'environnement concurrentiel au Canada, ainsi que du déploiement de nouvelles technologies, telles que la fibre jusqu'au domicile (« FTTH »), la fibre jusqu'au nœud (« FTTN ») et la télévision par protocole internet (« IPTV »), par les fournisseurs de services de télécommunications titulaires.

Les produits devraient augmenter par suite d'une croissance des unités de service primaire découlant des initiatives de marketing ciblées visant à améliorer les taux de pénétration des services de Télévision numérique, d'IHV et de Téléphonie. Par ailleurs, le service de Télévision numérique devrait continuer de profiter de l'intérêt marqué et soutenu des clients à l'égard de l'offre croissante de services HD de la Société. Les produits bénéficieront également de l'incidence des hausses tarifaires entrées en vigueur en juin 2012 au Québec et en juillet 2012 en Ontario, se chiffrant en moyenne entre 2 $ et 3 $ par client des services d'IHV et de Téléphonie. La stratégie de Cogeco Câble comprend des initiatives de marketing constantes et efficaces auprès de la clientèle résidentielle et commerciale, des offres de produits concurrentielles et un service à la clientèle de qualité supérieure qui, lorsqu'ils sont combinés, permettent d'accroître et de fidéliser la clientèle du service de Câble de base. Au fur et à mesure que la pénétration des services résidentiels d'IHV, de Téléphonie et de Télévision numérique s'améliorera, la nouvelle demande pour ces produits devrait ralentir, montrant des signes de maturité. Cependant, la croissance dans le secteur commercial devrait se poursuivre au même rythme.

Compte tenu de l'augmentation des coûts liée à la desserte d'unités de service primaire additionnelles, de la hausse de l'inflation et des coûts liés à la main-d'œuvre, ainsi que de la poursuite des initiatives de marketing et des stratégies de fidélisation, les charges d'exploitation devraient croître d'environ 41 millions $, ou 5,9 %, pour l'exercice 2013 par rapport aux projections révisées pour l'exercice 2012.

Pour l'exercice 2013, la Société s'attend à un bénéfice opérationnel avant amortissements de 614 millions $, ce qui représente une augmentation de 29 millions $, ou 5 %, par rapport aux projections révisées pour l'exercice 2012 publiées le 11 juillet 2012. La marge opérationnelle devrait atteindre environ 45,5 % pour l'exercice 2013, comparativement aux projections révisées de 45,7 % pour l'exercice 2012, reflétant une croissance des charges d'exploitation légèrement supérieur à la hausse des produits.

Cogeco Câble prévoit une hausse de 20 millions $ des amortissements au titre des immobilisations corporelles et incorporelles pour l'exercice 2013 en raison essentiellement de l'acquisition d'immobilisations et d'une augmentation des immobilisations incorporelles découlant des ajouts d'unités de service primaire et d'autres initiatives, ainsi que de l'incidence sur un exercice complet des initiatives de l'exercice 2012. De plus, la dépense d'amortissement de l'exercice 2012 incluait l'impact de la réduction de la durée d'utilité de certains appareils résidentiels. Les flux de trésorerie liés aux opérations devraient financer les dépenses d'investissement et l'augmentation des immobilisations incorporelles, chiffrées à 350 millions $, ce qui correspond à une augmentation de 10 millions $ comparativement aux projections révisées pour l'exercice 2012. Les dépenses d'investissement prévues pour l'exercice 2013 sont principalement liées à l'achat d'équipements à l'abonné nécessaires pour soutenir la croissance des unités de service primaire, aux dépenses au titre de l'infrastructure graduelle visant l'amélioration de produits et le déploiement de nouvelles technologies, à l'extension des réseaux afin d'élargir les territoires existants, aux dépenses effectuées à l'égard des immobilisations de soutien en vue d'améliorer les systèmes d'information d'entreprise et de combler les exigences relatives aux installations de soutien, ainsi qu'à l'expansion des services de transmission de données.

Pour l'exercice 2013, les flux de trésorerie nets devraient s'établir à 105 millions $, en hausse de 15 millions $, ou 16,7 %, par rapport aux projections de flux de trésorerie nets de 90 millions $ pour l'exercice 2012, grâce à l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements. Les flux de trésorerie nets générés permettront de réduire l'endettement, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, et, par le fait même, d'améliorer les ratios d'endettement nets de la Société. Les charges financières devraient se chiffrer à 64 millions $, soit un montant essentiellement semblable aux projections révisées pour 2012, en raison d'une légère augmentation du coût de la dette de la Société réflétant les conditions actuelles du marché, contrebalancée en partie par une réduction du niveau d'endettement. Par conséquent, le bénéfice de l'exercice devrait se chiffrer à environ 190 millions $, comparativement aux projections révisées de 225 millions $ pour l'exercice 2012. La projection du bénéfice pour l'exercice 2012 comprend 55,4 millions $ de bénéfice lié aux activités abandonnées découlant de la cession de la filiale portugaise. En excluant ce profit, le bénéfice prévu pour l'exercice 2013 représente une hausse de 20,4 millions $, ou 12%, par rapport à la projection révisée du bénéfice pour l'exercice 2012.

Voici les projections financières préliminaires pour l'exercice 2013 :

Projections
préliminaires
Projections
révisées
Exercice 2013 Exercice 2012
(en millions de dollars, à l'exception des ajouts nets de clients et de la marge opérationnelle) $ $
Projections financières
Produits 1 350 1 280
Bénéfice opérationnel avant amortissements 614 585
Marge opérationnelle 45,5 % 45,7 %
Amortissements 290 270
Charges financières 64 65
Charge d'impôt exigible 95 90
Bénéfice de l'exercice 190 225
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles 350 340
Flux de trésorerie nets 105 90
Projections d'ajouts nets de clients
Unités de service primaire 50 000 72 000

MESURES FINANCIÈRES NON DÉFINIES PAR LES IFRS

Cette section décrit les mesures financières non définies par les IFRS liées aux activités poursuivies qu'utilise COGECO tout au long de ce rapport de gestion. Elle présente également un rapprochement de ces mesures financières non définies par les IFRS et des mesures financières les plus comparables définies par les IFRS. Ces mesures financières n'ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS et elles peuvent donc ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures comprennent les « flux de trésorerie liés aux opérations », les « flux de trésorerie nets », le « bénéfice opérationnel avant amortissements » et la « marge opérationnelle ».

Flux de trésorerie liés aux opérations et flux de trésorerie nets

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie liés aux opérations pour évaluer les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, excluant l'incidence de la variation des activités opérationnelles sans effet de trésorerie, l'amortissement des coûts de transaction différés et des escomptes sur la dette à long terme, l'impôt sur le résultat payé ou reçu, la charge ou l'économie d'impôt exigible, les charges financières payées et les charges financières. Cette mesure permet à la Société d'isoler les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de l'incidence des décisions en matière de gestion de la trésorerie. Les flux de trésorerie liés aux opérations sont ensuite utilisés dans le calcul des « flux de trésorerie nets », une mesure non définie par les IFRS. La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie nets pour mesurer la capacité de celle-ci à rembourser sa dette, à distribuer des capitaux à ses actionnaires et à financer sa croissance.

Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles constituent la mesure financière la plus comparable selon les IFRS. Le calcul des flux de trésorerie liés aux opérations est présenté ci-dessous :

Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
2012 2011 2012 2011
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles 109 546 141 106 245 571 284 375
Variation des activités opérationnelles sans effet de trésorerie 20 507 (17 406 ) 85 288 56 048
Amortissement des coûts de transaction différés et des escomptes sur la dette à long terme 1 681 1 141 3 357 2 902
Impôt sur le résultat payé (reçu) 10 634 (120 ) 67 711 (1 695 )
Économie (charge) d'impôt exigible (25 016 ) 1 647 (72 306 ) (73 197 )
Charges financières payées 18 076 19 578 49 587 60 305
Charges financières (17 822 ) (16 619 ) (51 710 ) (57 983 )
Flux de trésorerie liés aux opérations 117 606 129 327 327 498 270 755

Le calcul des flux de trésorerie nets est présenté ci-dessous :

Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
2012 2011 2012 2011
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Flux de trésorerie liés aux opérations 117 606 129 327 327 498 270 755
Acquisition d'immobilisations corporelles (84 161 ) (61 026 ) (243 161 ) (176 514 )
Acquisition d'immobilisations incorporelles (3 980 ) (2 781 ) (10 570 ) (8 535 )
Flux de trésorerie nets 29 465 65 520 73 767 85 706

Bénéfice opérationnel avant amortissements et marge opérationnelle

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent le bénéfice opérationnel avant amortissements afin d'évaluer la capacité de la Société à saisir les occasions de croissance de façon rentable, à financer ses activités courantes et à assurer le service de sa dette. Le bénéfice opérationnel avant amortissements correspond essentiellement aux flux de trésorerie liés aux opérations excluant l'incidence de la structure du capital choisie et il compte parmi les mesures clés utilisées par les milieux financiers pour évaluer une entreprise et sa santé financière. La marge opérationnelle est une mesure de la proportion des produits de la Société qui est disponible avant impôt sur le résultat pour payer les charges fixes, telles que les intérêts sur la dette. La marge opérationnelle se calcule en divisant le bénéfice opérationnel avant amortissements par les produits.

La mesure financière la plus comparable selon les IFRS est le bénéfice opérationnel. Le bénéfice opérationnel avant amortissements et la marge opérationnelle se calculent comme suit :

Trimestres clos les 31 mai Neuf mois clos les 31 mai
2012 2011 2012 2011
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ $ $
(non audité ) (non audité ) (non audité ) (non audité )
Bénéfice opérationnel 95 473 90 242 229 046 242 167
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition - - 108 13 222
Amortissements 62 973 51 783 214 071 151 772
Bénéfice opérationnel avant amortissements 158 446 142 025 443 225 407 161
Produits 358 032 330 258 1 049 668 936 241
Marge opérationnelle 44,3 % 43,0 % 42,2 % 43,5 %

AU SUJET DE COGECO

COGECO est une entreprise de télécommunications diversifiée. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Câble, COGECO fournit à sa clientèle résidentielle des services Audio, de Télévision analogique et numérique ainsi que d'IHV et de Téléphonie au moyen de ses réseaux de câblodistribution bidirectionnels à large bande. De plus, Cogeco Câble fournit à sa clientèle commerciale, par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Services Réseaux, des services de réseautage de données, des applications d'affaires électroniques, de vidéoconférences, d'hébergement Web, d'Ethernet, de ligne privée, de voix sur IP, d'accès IHV, de stockage de données, de co-implantation, de services de TI gérés, de services d'informatique en nuage ainsi que d'autres fonctions de communication évoluées. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Diffusion, COGECO détient et exploite, à l'échelle du Québec, 13 stations de radio offrant une programmation variée et complémentaire destinée à un large éventail d'auditoires ainsi que son agence de nouvelles, Cogeco Nouvelles. Cogeco Diffusion exploite également Métromédia, une entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire dans les transports collectifs qui détient des contrats exclusifs de représentation au Québec, où elle représente également ses partenaires d'affaires actifs dans d'autres marchés canadiens. Les actions subalternes à droit de vote de COGECO sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CGO). Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Câble sont également inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRE

Pour des renseignements supplémentaires se rapportant à la Société, y compris sa notice annuelle, ainsi que pour une analyse détaillée des résultats du troisième trimestre 2012 de COGECO, le lecteur peut consulter le rapport de gestion ainsi que les états financiers consolidés intermédiaires de COGECO disponibles sur le site Web de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le jeudi 12 juillet 2012 à 11 h (HNE)
Les représentants des médias sont invités à assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-800-820-0231
Numéro d'accès international : + 1-416-640-5926
Code de confirmation : 1348176
Par Internet au www.cogeco.ca/investisseurs
Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique, accessible jusqu'au 11 octobre, veuillez composer un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-888-203-1112
Numéro d'accès international : + 1-647-436-0148
Code de confirmation : 1348176

Renseignements

  • Source:
    COGECO Inc.
    Pierre Gagné
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Vice-président, Affaires publiques et communications
    514-764-4700