COGECO inc.

TSX : CGO


COGECO inc.

14 janv. 2013 20h53 HE

Solides résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2013 de COGECO inc.

- Croissance de 11,6 % de son bénéfice opérationnel avant amortissements(1)

- Augmentation des produits de 5,9 %

- Maintien de la position de chef de file sur le marché de la radio à Montréal

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 14 jan. 2013) - COGECO inc. (TSX:CGO) (« COGECO » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2013 clos le 30 novembre 2012, conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »).

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013 :

  • Les produits ont augmenté de 5,9 %, pour atteindre 366,6 millions $;

  • Le bénéfice opérationnel avant amortissements a augmenté de 11,6 % par rapport à celui du premier trimestre de l'exercice 2012, pour s'établir à 156,6 millions $;

  • Le bénéfice de la période lié aux activités poursuivies a totalisé 47,1 millions $ au premier trimestre, comparativement à 44,5 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La progression du bénéfice pour le trimestre est principalement attribuable à l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements, laquelle a été contrebalancée en partie par les frais d'acquisition relatifs à l'acquisition d'Atlantic Broadband (« ABB ») et la hausse de la charge d'impôt sur le résultat dans le secteur de la câblodistribution;

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 47,1 millions $ au premier trimestre, comparativement à 47,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cet écart est essentiellement attribuable au secteur de la câblodistribution en raison de l'augmentation de la charge d'impôt sur le résultat, des frais d'acquisition relatifs à l'acquisition d'ABB et du bénéfice, de l'exercice précédent, tiré de la filiale portugaise, Cabovisão - Televisão por Cabo, S.A. (« Cabovisão »), présentée dans les activités abandonnées et cédée le 29 février 2012, contrebalancé en partie par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements;

  • Les flux de trésorerie nets1ont atteint 18,6 millions $ pour le trimestre, comparativement à 26,3 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les flux de trésorerie nets ont diminué au premier trimestre par rapport à l'exercice précédent en raison de l'augmentation de la charge d'impôt exigible sur le résultat, des frais d'acquisition relatifs à l'acquisition d'ABB, des contributions aux régimes de retraite à prestations déterminées ainsi qu'à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles, partiellement contrebalancées par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements;

  • Un dividende trimestriel de 0,19 $ l'action a été versé aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, ce qui représente une augmentation de 0,01 $ l'action, ou 5,6 %, par rapport au dividende de 0,18 $ l'action versé au premier trimestre de l'exercice 2012;

  • Dans le secteur de la câblodistribution, le nombre d'unités de service primaire2 a augmenté de 15 080 au cours du trimestre. Au 30 novembre 2012, le nombre d'unités de service primaire total consolidé s'est élevé à 2 478 887, dont de 494 674 proviennent de la conclusion de l'acquisition d'ABB le 30 novembre;

  • Le 21 décembre 2012, Cogeco Câble inc., la filiale de la Société, a annoncé une entente visant l'acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de PEER 1 Network Enterprises Inc. (« PEER 1 ») par voie d'une offre publique d'achat (l' « offre ») d'une valeur d'environ 635 millions $. L'offre est soutenue par un engagement de financement d'un montant de 650 millions $ fourni par la Banque Nationale du Canada. PEER 1 est l'un des premiers fournisseurs d'infrastructure Internet au monde et se spécialise dans les domaines de l'hébergement géré, des serveurs attitrés, des services d'informatique en nuage et de la co- implantation. Cette acquisition, combinée aux centres de données informatiques existants de Cogeco Câble, augmentera la portée et l'envergure de l'entreprise en ajoutant la possibilité de desservir environ 10 000 entreprises supplémentaires à l'échelle mondiale grâce à 19 centres de données et à 21 points de présence partout en Amérique du Nord et en Europe. Le centre de réseau principal et siège social de PEER 1 est situé à Vancouver. L'offre sera soumise aux conditions de clôture habituelles, et Cogeco Câble prévoit conclure celle-ci au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2013;

  • Le 30 novembre 2012, Cogeco Câble inc., la filiale de la Société, a conclu l'acquisition d'Atlantic Broadband (« ABB »), un câblodistributeur indépendant fondé en 2003 qui compte près de 495 000 unités de service primaire et offre des services de Télévision numérique et analogique, d'IHV et de Téléphonie. La transaction, évaluée à 1,36 milliard $ US, a été financée au moyen d'une combinaison d'espèces, d'un prélèvement sur le crédit à terme renouvelable existant de la Société d'un montant approximatif de 588 millions $ US et d'emprunts totalisant 660 millions $ US aux termes d'un nouveau financement garanti sans recours contracté par ABB. ABB, 12e câblodistributeur en importance aux États-Unis, exploite des réseaux de câblodistribution dans l'ouest de la Pennsylvanie, au sud de la Floride, au Maryland, au Delaware et en Caroline du Sud.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Représente la somme des clients des services de Télévision, d'Internet haute vitesse (« IHV ») et de Téléphonie.

« Les résultats financiers de COGECO inc. pour son premier trimestre ont été très positifs. La croissance des produits et du bénéfice opérationnel avant amortissements de notre secteur de la câblodistribution illustre clairement que la combinaison des efforts déployés en matière de service à la clientèle, de nos stratégies de marketing, ainsi que nos solides initiatives au chapitre du contrôle des coûts a généré les incidences favorables prévues sur nos résultats financiers », a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de COGECO.

« Quant à notre entrée sur le marché américain, c'est avec un grand enthousiasme que nous avons conclu l'acquisition d'ABB le 30 novembre 2012. ABB et Cogeco Câble partagent divers points communs grâce à l'expertise combinée de nos deux équipes; nous prévoyons donc d'excellentes possibilités de croissance », a ajouté M. Audet.

« En outre, j'ai le plaisir d'annoncer que nous avons terminé l'intégration de Cogeco Métromédia. En ce qui a trait aux activités de radiodiffusion, les plus récents sondages confirment toujours notre solide position de chef de file sur le marché montréalais, ainsi que les performances convaincantes de la plupart de nos stations dans nos marchés régionaux. »

FAITS SAILLANTS

Trimestres clos les 30 novembre
(en milliers de dollars, sauf les données relatives à la croissance des unités de service primaire, les pourcentages et les données par action)
2012 2011 Variation
$ $ %
Opérations
Produits 366 608 346 023 5,9
Bénéfice opérationnel avant amortissements(1) 156 580 140 261 11,6
Bénéfice opérationnel 83 277 74 642 11,6
Bénéfice de la période des activités poursuivies 47 095 44 524 5,8
Bénéfice de la période des activités abandonnées - 3 399 -
Bénéfice de la période 47 095 47 923 (1,7 )
Bénéfice de la période attribuable aux propriétaires de la Société 18 487 18 770 (1,5 )
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles (6 005 ) 9 570 -
Flux de trésorerie liés aux opérations(1) 101 790 104 739 (2,8 )
Acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs 83 155 78 404 6,1
Flux de trésorerie nets(1) 18 635 26 335 (29,2 )
Situation financière(2)
Immobilisations corporelles 1 565 872 1 343 904 16,5
Total de l'actif 4 531 151 3 103 919 46,0
Endettement(3) 2 451 921 1 180 971 -
Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la Société 411 061 397 799 3,3
Croissance des unités de service primaire(4) 15 080 46 179 (67,3 )
Données par action(5)
Bénéfice par action attribuable aux propriétaires de la Société
Des activités poursuivies et abandonnées
De base 1,11 1,12 (0,09 )
Dilué 1,10 1,11 (0,09 )
Des activités poursuivies
De base 1,11 1,06 4.7
Dilué 1,10 1,05 4.8
Des activités abandonnées
De base - 0,07 -
Dilué - 0,06 -
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les Normes internationales d'information financière (les « IFRS »); par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Au 30 novembre 2012 et au 31 août 2012.
(3) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, des paiements en capital sur la dette à long terme, du solde relatif à des acquisitions d'entreprises et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(4) Représente la somme des clients des services de Télévision, d'Internet haute vitesse (« IHV ») et de Téléphonie.
(5) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent rapport de gestion contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et aux événements, aux affaires, aux opérations, au rendement financier, à la situation financière ou aux résultats anticipés de COGECO et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « prévoir », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les résultats opérationnels et le rendement économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats opérationnels, au rendement ainsi qu'aux perspectives et aux occasions d'affaires, que COGECO juge raisonnables au moment de les formuler. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes.

La Société avise le lecteur qu'en raison du ralentissement économique observé au cours des dernières années, les énoncés de nature prospective et les hypothèses sous-jacentes de la Société sont sujets à de plus grandes incertitudes et que, par conséquent, ils pourraient ne pas se réaliser ou les résultats pourraient différer de façon importante des attentes de la Société. Il est impossible pour COGECO de prédire avec certitude l'incidence que les incertitudes économiques actuelles pourraient avoir sur les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes (décrits dans la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du rapport de gestion annuel de 2012 de la Société), qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de COGECO. Ces facteurs comprennent des conditions comme l'évolution de la technologie, du marché et de la concurrence, les développements sur le plan des politiques gouvernementales ou de la réglementation, la conjoncture économique, la conception de nouveaux produits et services, l'amélioration de produits et services existants et la mise en marché de produits concurrentiels offrant des avantages du point de vue de la technologie ou autre, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective avant le prochain trimestre.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Ce rapport devrait être lu conjointement avec le rapport de gestion, les états financiers consolidés intermédiaires résumés et les notes afférentes de la Société, préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS ») compris dans le rapport annuel 2012 de la Société.

STRATÉGIES ET OBJECTIFS DE L'ENTREPRISE

Les objectifs de COGECO sont d'offrir des services d'excellente qualité à ses clients et de maximiser la valeur pour les actionnaires en augmentant la rentabilité et en assurant une croissance continue des produits. Les stratégies mises en œuvre à cette fin, appuyées par un contrôle rigoureux des coûts et des processus d'affaires, sont propres à chaque secteur. Dans le secteur de la câblodistribution, les stratégies privilégiées pour atteindre les objectifs de COGECO sont la croissance soutenue de l'entreprise et l'amélioration constante des réseaux et des équipements. Les activités de radiodiffusion se concentrent, quant à elles, sur l'amélioration continue de la programmation en vue d'accroître la part de marché de la Société et, de ce fait, sa rentabilité. La Société mesure sa performance à l'égard de ces objectifs en surveillant son bénéfice opérationnel avant amortissements(1), la croissance de ses unités de service primaire(2) et ses flux de trésorerie nets(1).

INDICATEURS DE RENDEMENT CLÉS

BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AVANT AMORTISSEMENTS

Pour le premier trimestre, le bénéfice opérationnel avant amortissements a augmenté de 11,6 % par rapport à la période correspondante de l'exercice 2012, pour s'établir à 156,6 millions $. À la suite de l'acquisition d'Atlantic Broadband (« ABB ») dans le secteur de la câblodistribution, la direction a révisé à la hausse ses projections du 1er novembre 2012 pour l'exercice 2013. Le bénéfice opérationnel avant amortissements devrait maintenant passer de 630 millions $ à 750 millions $. Pour plus de détails, veuillez consulter les projections révisées de l'exercice 2013 à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2013 ».

FLUX DE TRÉSORERIE NETS

Pour le trimestre clos le 30 novembre 2012, COGECO a déclaré des flux de trésorerie nets de 18,6 millions $, comparativement à 26,3 millions $ pour le premier trimestre de l'exercice précédent, soit une baisse de 7,7 millions $. Cet écart est essentiellement attribuable à l'augmentation de la charge d'impôt exigible sur le résultat, aux frais d'acquisition relatifs à l'acquisition d'Atlantic Broadband (« ABB »), aux contributions des régimes de retraite à prestations déterminées ainsi qu'à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles, partiellement contrebalancée par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements. Pour tenir compte de l'acquisition d'ABB dans le secteur de la câblodistribution, de la révision des projections du bénéfice opérationnel avant amortissements et de la réduction des acquisitions d'immobilisations corporelles au Canada, la direction a aussi révisé ses projections à l'égard des flux de trésorerie nets, les faisant passer de 115 millions $ à 175 millions $. Pour plus de détails, veuillez consulter les projections révisées de l'exercice 2013 à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2013 ».

SECTEUR DE LA CÂBLODISTRIBUTION

Croissance des unités de service primaire et pénétration des offres de services

Au cours du trimestre clos le 30 novembre 2012, le nombre d'unités de service primaire a atteint 2 478 887, dont 494 674 provient de l'acquisition récemment conclue d'ABB. Dans le secteur des Services de câblodistribution au Canada, le nombre d'unités de service primaire a augmenté à un rythme moins soutenu, pour s'établir à 15 080, principalement en raison de la concurrence plus vive et du resserrement des contrôles du crédit des clients, qui a eu pour effet de limiter les charges de recouvrement et les créances douteuses. Cogeco Câble maintient des initiatives de marketing ciblées dans le but d'accroître le niveau de pénétration de ses services et continue de bénéficier de l'intérêt soutenu des clients pour le service de Télévision haute définition (« HD »). Par conséquent, incluant l'acquisition d'ABB, Cogeco Câble a révisé à la baisse ses projections à l'égard du nombre de ses unités de service primaire publié le 1er novembre 2012, les faisant passer de 50 000 unités de service primaire à 35 000 unités de service primaire. La croissance des unités de service primaire devrait être principalement attribuable aux services d'IHV et de Téléphonie, à la persistance du fort intérêt à l'égard des services de Télévision numérique, à l'amélioration de l'offre de services ainsi qu'aux activités promotionnelles. Pour plus de détails, veuillez consulter les projections révisées de l'exercice 2013 à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2013 ».

CROISSANCE DE L'ENTREPRISE ET AUTRES

Le sondage BBM Canada réalisé à l'automne 2012 dans la région de Montréal par Portable People Meter (« PPM ») révèle que 98,5 FM est la radio qui se classe à la tête du marché francophone de Montréal auprès de tous les auditeurs et dans la catégorie « hommes de deux ans et plus » (« 2+ »), tandis que Rythme FM a maintenu sa position de chef de file dans la catégorie « femme 2+ ». Quant au marché anglophone de Montréal, The Beat est la radio qui se classe au premier rang dans la catégorie « femmes de 35 à 64 ans ». Dans les autres régions du Québec, nos stations de radio ont enregistré de bonnes cotes d'écoute.

Le 21 décembre 2012, Cogeco Câble inc., la filiale de la Société, a annoncé une entente visant l'acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de PEER 1 Network Enterprises Inc. (« PEER 1 ») par voie d'une offre publique d'achat (l' « offre ») d'une valeur d'environ 635 millions $. L'offre est soutenue par un engagement de financement d'un montant de 650 millions $ fourni par la Banque Nationale du Canada. PEER 1 est l'un des premiers fournisseurs d'infrastructure Internet au monde et se spécialise dans les domaines de l'hébergement géré, des serveurs attitrés, des services d'informatique en nuage et de la co-implantation. Cette acquisition, combinée aux centres de données informatiques existants de Cogeco Câble, augmentera la portée et l'envergure de l'entreprise en ajoutant la possibilité de desservir environ 10 000 entreprises supplémentaires à l'échelle mondiale grâce à 19 centres de données et à 21 points de présence partout en Amérique du Nord et en Europe. Le centre de réseau principal et siège social de PEER 1 est situé à Vancouver. L'offre sera soumise aux conditions de clôture habituelles, et Cogeco Câble prévoit conclure celle-ci au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2013.

Le 30 novembre 2012, Cogeco Câble inc., la filiale de la Société, a conclu l'acquisition d'Atlantic Broadband (« ABB »), un câblodistributeur indépendant fondé en 2003 qui compte près de 495 000 unités de service primaire et offre des services de Télévision numérique et analogique, d'IHV et de Téléphonie. Cette acquisition est un intéressant point d'entrée sur le marché américain, offrant une augmentation significative des unités de service primaire à fort potentiel de croissance, un excellent réseau d'infrastructure de qualité ainsi que la possibilité pour les dirigeants de la Société de faire bénéficier de leurs savoir-faire et de leurs expériences opérationnelles. La transaction, qui est évaluée à 1,36 milliard $ US, a été financée au moyen d'une combinaison d'espèces, d'un prélèvement sur le crédit à terme renouvelable existant de la Société d'un montant approximatif de 588 millions $ US et d'emprunts totalisant 660 millions $ US aux termes d'un nouveau financement garanti sans recours contracté par ABB. ABB, 12e câblodistributeur en importance aux États-Unis, exploite des réseaux de câblodistribution dans l'ouest de la Pennsylvanie, au sud de la Floride, au Maryland, au Delaware et en Caroline du Sud.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS ».
(2) Représente la somme des clients des services de Télévision, d'Internet haute vitesse (« IHV ») et de Téléphonie.

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS ET FINANCIERS

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS

Trimestres clos les 30 novembre 2012 2011 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Produits 366 608 346 023 5,9
Charges d'exploitation 210 028 205 762 2,1
Bénéfice opérationnel avant amortissements 156 580 140 261 11,6

PRODUITS

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, les produits ont augmenté de 20,6 millions $, ou 5,9 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 366,6 millions $, principalement en raison du secteur de la câblodistribution et des produits générés par Métromédia CMR Plus Inc. (« Métromédia »), acquise au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2012.

Dans le secteur de la câblodistribution, les produits du premier trimestre de l'exercice 2013 ont augmenté de 12,5 millions $, ou 4 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 327,9 millions $. Pour obtenir plus de détails sur les produits du secteur de la câblodistribution, se reporter à la rubrique « Secteur de la câblodistribution ».

Les produits tirés des activités de radiodiffusion et de l'entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire dans les transports collectifs ont augmenté de 8,1 millions $, ou 26,5 %, au cours du premier trimestre de l'exercice 2013, essentiellement en raison des produits générés par Métromédia, acquise au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2012.

CHARGES D'EXPLOITATION

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, les charges d'exploitation se sont élevées à 210 millions $, soit une hausse de 4,3 millions $, ou 2,1 %, par rapport à l'exercice précédent.

Dans le secteur de la câblodistribution, les charges d'exploitation ont diminué de 2,3 millions $, ou 1,3 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice 2012. Pour plus de détails sur les charges d'exploitation du secteur de la câblodistribution, se reporter à la rubrique « Secteur de la câblodistribution ».

Les charges d'exploitation liées aux activités de radiodiffusion, de l'entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire et du siège social ont augmenté de 6,5 millions $, ou 22,3 %, au premier trimestre, essentiellement en raison des charges d'exploitation générées par Métromédia, acquise au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2012.

BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AVANT AMORTISSEMENTS

Principalement en raison d'une augmentation plus élevée des produits par rapport aux charges d'exploitation découlant en grande partie du secteur de la câblodistribution, le bénéfice opérationnel avant amortissements a augmenté de 16,3 millions $, ou 11,6 %, au premier trimestre, pour atteindre 156,6 millions $, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Pour plus de détails sur les résultats opérationnels de Cogeco Câble, se reporter à la rubrique « Secteur de la câblodistribution ».

CHARGES FIXES

Trimestres clos les 30 novembre 2012 2011 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Amortissements 66 041 65 619 0,6
Charges financières 17 014 17 778 (4,3 )

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, la dotation aux amortissements est demeurée essentiellement la même, à 66 millions $, comparativement à 65,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison du nombre plus élevé d'acquisitions d'immobilisations corporelles, contrebalancé par une charge d'amortissement additionnelle liée à la réduction de la durée d'utilité de certains appareils résidentiels, laquelle avait été comptabilisée au cours de l'exercice 2012.

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, les charges financières ont diminué de 0,8 million $, ou 4,3 %, pour s'établir à 17 millions $, comparativement à 17,8 millions $ pour l'exercice précédent. La diminution des charges financières est essentiellement attribuable à la perte de change de 1,5 million $ comptabilisée au cours de l'exercice 2012 dans le secteur de la câblodistribution.

IMPÔT SUR LE RÉSULTAT

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, la charge d'impôt sur le résultat s'est élevée à 19,2 millions $, comparativement à 12,3 millions $ à l'exercice précédent. Cette hausse est principalement imputable à l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements et à la réduction de l'impôt sur le résultat, au cours de l'exercice 2012, provenant de l'application de certaines mesures fiscales du budget fédéral 2011 qui ont limité les reports d'impôt pour les sociétés détenant une participation notable dans une société de personnes.

BÉNÉFICE DE LA PÉRIODE DES ACTIVITÉS POURSUIVIES

Pour le trimestre clos le 30 novembre 2012, le bénéfice de la période des activités poursuivies s'est élevé à 47,1 millions $ dont $18,5 millions, ou 1,11 $ l'action, est attribuable aux propriétaires de la Société. Pour la période correspondante de l'exercice 2012, le bénéfice de la période des activités poursuivies s'est élevé à 44,5 millions $ dont $ 17,7 millions, ou 1,06 $ l'action, est attribuable aux propriétaires de la Société. La variation pour le trimestre est essentiellement attribuable au secteur de la câblodistribution en raison de l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements, laquelle a été contrebalancée en partie par les frais d'acquisition relatifs à l'acquisition d'ABB et l'augmentation de la charge d'impôt sur le résultat décrite ci-dessus.

BÉNÉFICE DE LA PÉRIODE

Pour la période close le 30 novembre 2012, le bénéfice de la période s'est chiffré à 47,1 millions $, comparativement à 47,9 millions $ pour l'exercice 2012. Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, le bénéfice de la période attribuable aux propriétaires de la Société s'est chiffré à 18,5 millions $, ou 1,11 $ l'action, comparativement à 18,8 millions $, ou 1,12 $ l'action, pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cet écart est essentiellement imputable au secteur de la câblodistribution en raison des frais d'acquisition relatifs à l'acquisition d'ABB, de l'augmentation de l'impôt sur le résultat décrite ci-dessus et du bénéfice tiré de la filiale portugaise Cabovisão - Televisão por Cabo, S.A. (« Cabovisão ») dans le secteur de la câblodistribution, comptabilisé dans les activités abandonnées pour l'exercice 2012, contrebalancé en partie par l'augmentation du bénéfice opérationnel avant amortissements.

La participation sans contrôle correspond à une participation d'environ 67,9 % dans les résultats de Cogeco Câble. Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, le bénéfice de la période attribuable à la participation sans contrôle s'est chiffré à 28,6 millions $, comparativement à 29,2 millions $ pour l'exercice 2012.

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

Dans le cours normal de ses activités, COGECO a contracté des obligations financières principalement sous forme de dette à long terme, de contrats de location simple et de location-financement ainsi que de garanties. Les obligations de COGECO, décrites dans le rapport annuel de l'exercice 2012, n'ont pas changé de façon significative depuis le 31 août 2012, à l'exception de ce qui suit.

Dans le cadre de l'acquisition d'ABB le 30 novembre 2012, Cogeco Câble a conclu, par l'intermédiaire de deux de ses filiales américaines, des facilités de crédit de premier rang auprès d'un consortium bancaire et d'autres prêteurs institutionnels totalisant 710 millions $ US, en trois tranches. Un montant de 660 millions $ US a été prélevé sur ces facilités, dont 641,5 millions $ US a servi à rembourser en partie la dette garantie d'ABB et 18,5 millions $ US a servi à payer certains frais de transaction. La première tranche, la facilité d'emprunt à terme A totalisant 240 millions $ US, viendra à échéance le 30 novembre 2017, la deuxième tranche, la facilité d'emprunt à terme B totalisant 420 millions $ US, viendra à échéance le 30 novembre 2019 et la troisième tranche, une facilité de crédit renouvelable de 50 millions $ US inutilisée au 30 novembre 2012, comprenant une marge de crédit d'exploitation de 15 millions $ US, viendra à échéance le 30 novembre 2017. Les taux d'intérêt des facilités de crédit de premier rang sont fondés sur le LIBOR, plus la marge applicable, et la facilité d'emprunt à terme B comporte un taux plancher LIBOR de 1,00 %. À compter du 31 décembre 2013, la facilité d'emprunt à terme A sera assujetti à un amortissement trimestriel de 1,25 % pour la première année, de 2,5 % pour la deuxième année et de 3,0 % pour les troisième et quatrième années. À compter du 31 décembre 2012, la facilité d'emprunt à terme B est assujetti à un amortissement trimestriel de 0,25 % jusqu'à sa date d'échéance. En sus de l'échéancier d'amortissement fixe et à compter du premier trimestre de l'exercice 2015, les emprunts en vertu des facilités de crédit à terme devront être remboursés par anticipation selon un pourcentage de remboursement anticipé des flux de trésorerie excédentaires générés au cours de l'exercice antérieur. Les facilités de crédit de premier rang sont sans recours contre Cogeco Câble et ses filiales canadiennes et sont garanties indirectement par une charge de premier rang, fixe et générale sur la quasi-totalité des biens personnels et réels, actuels et futurs et entreprises de quelque nature que ce soit des filiales américaines de Cogeco Câble. Les dispositions relatives à ces facilités prévoient des limites quant aux opérations et aux activités des filiales américaines de Cogeco Câble. De façon générale, les plus importantes restrictions visent les investissements et les endettements autorisés, les distributions et le maintien de certains ratios financiers.

DÉCLARATION DE DIVIDENDES

Au cours de sa réunion du 14 janvier 2013, le conseil d'administration de COGECO a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,19 $ l'action pour les actions à droits de vote multiples et les actions subalternes à droit de vote, payable le 11 février 2013 aux actionnaires inscrits en date du 28 janvier 2013. La déclaration, le montant et la date de tout dividende futur continueront d'être examinés et approuvés par le conseil d'administration de la Société, lequel fondera sa décision sur la situation financière, les résultats opérationnels et les besoins de trésorerie de la Société, ainsi que sur d'autres facteurs qu'il jugera pertinents, à son seul gré. Ainsi, rien ne garantit que des dividendes seront déclarés et, s'il y a déclaration de dividendes, le montant des dividendes et la fréquence de leur déclaration peuvent varier.

SECTEUR DE LA CÂBLODISTRIBUTION

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

Canada
Ajouts nets (pertes nettes) % de pénétration(1)
Consolidées États-Unis Canada Trimestres clos les 30 novembre 30 novembre
30 novembre 2012 2012 2011 2012 2011
Unités de service primaire 2 478 887 494 674 1 984 213 15 080 46 179
Clients du service de Télévision 1 105 443 244 404 861 039 (2 076 ) 4 452 52,1 54,2
Clients du service d'IHV 817 019 171 640 645 379 10 845 17 285 39,0 38,0
Clients du service de Téléphonie 556 425 78 630 477 795 6 311 24 442 28,9 27,2

(1) En pourcentage des foyers câblés.

Canada

Les ajouts nets d'unités de service primaire au premier trimestre de l'exercice 2013 ont diminué par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, essentiellement en raison de la maturité des catégories de services, des offres de la concurrence et du resserrement de nos processus et contrôles du crédit à l'égard des clients. Les pertes nettes de clients du service de Télévision se sont chiffrées à 2 076 clients, comparativement à des ajouts nets de 4 452 clients pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les pertes nettes de clients du service de Télévision sont essentiellement imputables aux offres promotionnelles de la concurrence pour le service vidéo et au resserrement des contrôles du crédit des clients. Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, le nombre de clients du service d'IHV a augmenté de 10 845 clients, comparativement à une croissance de 17 285 clients au premier trimestre de l'exercice précédent, et le nombre d'ajouts nets pour le service de Téléphonie s'est chiffré à 6 311 clients, comparativement à 24 442 clients pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les ajouts nets pour les services de Téléphonie et d'IHV continuent d'être attribuables à l'amélioration de l'offre de produits, à l'incidence du trio (Connexion complète Cogeco) de services de Télévision, d'IHV et de Téléphonie et aux activités promotionnelles.

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS

Trimestres clos les 30 novembre 2012 2011 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Produits 327 911 315 424 4,0
Charges d'exploitation 174 204 176 459 (1,3 )
Honoraires de gestion - COGECO inc. 6 581 7 142 (7,9 )
Bénéfice opérationnel avant amortissements 147 216 131 823 11,6
Marge opérationnelle 44,9 % 41,8 % -

PRODUITS

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, les produits ont augmenté de 12,5 million $, ou 4 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 327,9 millions $, principalement en raison des hausses tarifaires entrées en vigueur en juin et juillet 2012 et de la croissance des unités de service primaire.

CHARGES D'EXPLOITATION ET HONORAIRES DE GESTION

Pour le premier trimestre de l'exercice 2013, les charges d'exploitation ont diminué de 2,3 millions $, pour atteindre 174,2 millions $, soit une baisse de 1,3 % par rapport à l'exercice précédent. La diminution des charges d'exploitation est principalement attribuable aux coûts de déploiement et de soutien engagés au cours de l'exercice 2012 pour la migration des clients du service de Télévision de l'analogique au numérique, lesquels ont été contrebalancés en partie par la croissance des unités de service primaire.

Les honoraires de gestion payés à COGECO inc. se sont élevés à 6,6 millions $, ce qui constitue une baisse de 7,9 % par rapport à 7,1 millions $ à l'exercice 2012. La diminution des honoraires de gestion est attribuable à la vente de Cabovisão le 29 février 2012.

BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AVANT AMORTISSEMENTS ET MARGE OPÉRATIONNELLE

Le bénéfice opérationnel avant amortissements du premier trimestre de l'exercice 2013 a augmenté de 15,3 millions $, ou 11,6 %, pour atteindre 147,1 millions $, en raison d'une augmentation des produits et d'une diminution des charges d'exploitation. La marge opérationnelle de Cogeco Câble a augmenté à 44,9 % au premier trimestre, comparativement à 41,8 % pour la période correspondante de l'exercice précédent.

PROJECTIONS FINANCIÈRES POUR L'EXERCICE 2013

Pour tenir compte des projections révisées dans le secteur de la câblodistribution décrites ci-dessous, la Société a révisé ses projections consolidées pour l'exercice 2013. La Société s'attend maintenant à des produits de 1,730 milliard $, soit une augmentation de 240 millions $ par rapport aux projections du 1er novembre 2012. Le bénéfice opérationnel avant amortissements devrait augmenter de 630 millions $ à 750 millions $, et les charges financières, de 69 millions $ à 102 millions $. Les acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs devraient augmenter d'environ 24 millions $, et les flux de trésorerie nets devraient atteindre 175 millions $, soit une hausse de 60 millions $ par rapport aux projections du 1er novembre 2012. Le bénéfice de l'exercice attribuable aux propriétaires de la Société devrait s'élever à 75 millions $, comparativement à 65 millions $.

Projections Projections
révisées au initiales au
14 janvier 2013 1er novembre 2012
Exercice 2013 Exercice 2013
(en millions de dollars) $ $
Projections financières
Produits 1 730 1 490
Bénéfice opérationnel avant amortissements 750 630
Charges financières 101 69
Charge d'impôt exigible 94 96
Bénéfice de l'exercice 227 195
Bénéfice de l'exercice attribuable aux propriétaires de la Société 75 65
Acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs 373 350
Flux de trésorerie nets(1) 175 115
(1) Les flux de trésorerie nets correspondent au bénéfice opérationnel avant amortissements, moins les frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, les charges financières, la charge d'impôt exigible et les acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs.

SECTEUR DE LA CÂBLODISTRIBUTION

Pour tenir compte de l'acquisition récente d'ABB le 30 novembre 2012, Cogeco Câble a révisé ses projections financières pour l'exercice 2013 publiées le 1er novembre 2012 afin d'inclure les projections financières d'ABB portant sur une période de neuf mois. Les projections à l'égard des Services aux entreprises sont semblables aux projections initiales. Dans le secteur des Services de câblodistribution au Canada, les projections sont demeurées essentiellement les mêmes, à l'exception des produits et des acquisitions d'immobilisations corporelles, qui devraient être moins élevés que prévu initialement, en raison d'une diminution de la croissance des unités de service primaire découlant de l'incertitude caractérisant le contexte économique actuel, de la maturité des catégories de service et des offres concurrentielles. Néanmoins, la direction prévoit que les produits atteindront 1,590 milliard $, ce qui représente une augmentation de 240 millions $, ou 17,8 %, par rapport aux projections publiées le 1er novembre 2012. La progression des unités de service primaire devrait faire baisser les projections initiales de 50 000 à 35 000, ce qui comprend les activités d'ABB portant sur une période de neuf mois. Le bénéfice opérationnel avant amortissements devrait augmenter de 121 millions $, pour se chiffrer à 735 millions $, en raison de l'acquisition d'ABB et des initiatives de réduction des coûts mises en place au Canada, au cours de l'exercice considéré, et, par conséquent, la marge opérationnelle devrait augmenter de 45,5 % à 46,2 %. Les amortissements au titre des immobilisations corporelles et incorporelles devraient augmenter, passant de 290 millions $ à 330 millions $, et les acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs devraient augmenter de 20 millions $ pour tenir compte des activités d'ABB portant sur une période de neuf mois, augmentations en partie contrebalancées par la réduction du secteur des Services de câblodistribution au Canada. Les charges financières devraient se chiffrer à 96 millions $, soit une augmentation de 32 millions $, en raison du coût du financement relié à l'acquisition d'ABB. Pour l'exercice 2013, les flux de trésorerie nets devraient s'établir à 170 millions $, en hausse de 65 millions $, ou 61,9 %, par rapport aux projections de flux de trésorerie nets publiées le 1er novembre 2012, principalement en raison des activités d'ABB portant sur une période de neuf mois et de la réduction des acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs expliquées précédemment. Le bénéfice de l'exercice devrait s'établir à 225 millions $, soit une hausse de 35 millions $ par rapport aux projections du 1er novembre 2012, principalement en raison des résultats financiers d'ABB prévus pour les activités portant sur une période de neuf mois.

Voici les projections financières révisées pour l'exercice 2013 :

(en millions de dollars, à l'exception des ajouts nets de clients et de la marge opérationnelle) Projections
révisées au
14 janvier 2013
Exercice 2013
$
Projections
initiales au
1er novembre 2012
Exercice 2013
$
Projections financières
Produits 1 590 1 350
Bénéfice opérationnel avant amortissements 735 614
Marge opérationnelle 46,2 % 45,5 %
Amortissements 330 290
Charges financières 96 64
Charge d'impôt exigible 92 95
Bénéfice de l'exercice 225 190
Acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs 370 350
Flux de trésorerie nets(1) 170 105
Projections d'ajouts nets de clients
Croissance des unités de service primaire 35 000 50 000
(1) Les flux de trésorerie nets correspondent au bénéfice opérationnel avant amortissements, moins les frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, les charges financières, la charge d'impôt exigible et les acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs.

MESURES FINANCIÈRES NON DÉFINIES PAR LES IFRS

Cette rubrique décrit les mesures financières non définies par les IFRS qu'utilise COGECO tout au long de ce rapport de gestion. Elle présente également un rapprochement de ces mesures financières non définies par les IFRS et des mesures financières les plus comparables définies par les IFRS. Ces mesures financières n'ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS et elles peuvent donc ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures comprennent les « flux de trésorerie liés aux opérations », les « flux de trésorerie nets », le « bénéfice opérationnel avant amortissements » et la « marge opérationnelle ».

FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX OPÉRATIONS ET FLUX DE TRÉSORERIE NETS

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie liés aux opérations pour évaluer les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles, excluant l'incidence de la variation des activités opérationnelles sans effet de trésorerie, l'amortissement des frais de transaction différés et des escomptes sur la dette à long terme, l'impôt sur le résultat payé, la charge d'impôt exigible, les charges financières payées et les charges financières. Cette mesure permet à la Société d'isoler les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de l'incidence des décisions en matière de gestion de la trésorerie. Les flux de trésorerie liés aux opérations sont ensuite utilisés dans le calcul des « flux de trésorerie nets », une mesure non définie par les IFRS. La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie nets pour mesurer la capacité de celle-ci à rembourser sa dette, à distribuer des capitaux à ses actionnaires et à financer sa croissance.

Les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles constituent la mesure la plus comparable selon les IFRS. Le calcul des flux de trésorerie liés aux opérations est présenté ci-dessous :

Trimestres clos les 30 novembre
2012 2011
(en milliers de dollars) $ $
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles (6 005 ) 9 570
Variations des activités opérationnelles sans effet de trésorerie 87 508 74 686
Amortissement des frais de transaction différés et des escomptes sur la dette à long terme 856 762
Impôt sur le résultat versé 44 248 37 984
Charge d'impôt exigible (26 112 ) (21 319 )
Charges financières versées 18 309 20 834
Charges financières (17 014 ) (17 778 )
Flux de trésorerie liés aux opérations 101 790 104 739

Le calcul des flux de trésorerie nets est présenté ci-dessous :

Trimestres clos les 30 novembre
2012 2011
(en milliers de dollars) $ $
Flux de trésorerie liés aux opérations 101 790 104 739
Acquisition d'immobilisations corporelles (78 514 ) (74 460 )
Acquisition d'immobilisations incorporelles et autres actifs (4 641 ) (3 944 )
Flux de trésorerie nets 18 635 26 335

BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AVANT AMORTISSEMENTS

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent le bénéfice opérationnel avant amortissements afin d'évaluer la capacité de la Société à saisir les occasions de croissance de façon rentable, à financer ses activités courantes et à assurer le service de sa dette. Le bénéfice opérationnel avant amortissements correspond essentiellement aux flux de trésorerie liés aux opérations excluant l'incidence de la structure du capital choisie et il compte parmi les mesures clés utilisées par les milieux financiers pour évaluer une entreprise et sa santé financière.

La mesure financière la plus comparable selon les IFRS est le bénéfice opérationnel. Le bénéfice opérationnel avant amortissements et la marge opérationnelle se calculent comme suit :

Trimestres clos les 30 novembre
2012 2011
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $
Bénéfice opérationnel 83 277 74 642
Amortissements 66 041 65 619
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition 7 262 -
Bénéfice opérationnel avant amortissements 156 580 140 261

RENSEIGNEMENTS FINANCIERS TRIMESTRIELS SUPPLÉMENTAIRES

Trimestres clos les 30 novembre 31 août 31 mai 29 février 28 février
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données par action) 2012 2011 2012 2011 2012 2011 2012 2011
$ $ $ $ $ $ $ $
Produits 366 608 346 023 356 685 331 045 358 032 330 258 345 613 307 532
Bénéfice opérationnel avant amortissements 156 580 140 261 163 617 152 434 158 446 142 025 144 518 132 140
Bénéfice opérationnel 83 277 74 642 95 943 101 304 95 473 90 242 58 931 68 597
Impôt sur le résultat 19 168 12 340 33 625 21 804 22 278 19 252 13 372 12 465
Bénéfice de la période des activités poursuivies 47 095 44 524 44 900 63 870 55 373 54 371 29 449 31 656
Bénéfice (perte) de la période des activités abandonnées - 3 399 - 6 219 - (233 573 ) 52 047 (9 223 )
Bénéfice (perte) de la période 47 095 47 923 44 900 70 089 55 373 (179 202 ) 81 496 22 433
Bénéfice (perte) attribuable aux propriétaires de la Société 18 487 18 770 13 889 23 317 19 303 (56 303 ) 25 089 634
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles (6 005) 9 570 203 193 217 792 109 546 141 106 126 455 90 891
Flux de trésorerie liés aux opérations 101 790 104 739 119 612 148 228 117 606 129 327 105 153 103 309
Acquisitions d'immobilisations corporelles, incorporelles et
autres actifs 83 155 78 404 124 638 122 441 88 141 63 807 87 186 62 873
Flux de trésorerie nets 18 635 26 335 (5 026 ) 25 787 29 465 65 520 17 967 40 436
Bénéfice (perte) par action(1)
Des activités poursuivies et abandonnées
De base 1,11 1,12 0,83 1,39 1,15 (3,36 ) 1,50 0,04
Dilué(e) 1,10 1,11 0,83 1,39 1,15 (3,36 ) 1,49 0,04
Des activités poursuivies
De base 1,11 1,06 0,83 1,27 1,15 1,13 0,50 0,22
Dilué(e) 1,10 1,05 0,83 1,27 1,15 1,13 0,50 0,21
Des activités abandonnées
De base - 0,07 - 0,12 - (4,49 ) 1,00 (0,18 )
Dilué(e) - 0,06 - 0,12 - (4,49 ) 0,99 (0,18 )
(1) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

AU SUJET DE COGECO

COGECO est une entreprise de télécommunications diversifiée. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Câble, COGECO fournit à sa clientèle résidentielle des services de Télévision analogique et numérique, d'Internet haute vitesse (« IHV ») ainsi que de Téléphonie. Cogeco Câble est également présente aux États-Unis par l'entremise de sa filiale Atlantic Broadband, dont le siège social est situé à Quincy, au Massachusetts. Atlantic Broadband représente le 12e câblodistributeur en importance aux États-Unis et dessert les régions suivantes : l'ouest de la Pennsylvanie, le sud de la Floride, le Maryland, le Delaware et la Caroline du Sud. De plus, par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Services Réseaux, Cogeco Câble fournit à sa clientèle commerciale des services de réseautage de données, d'applications d'affaires électroniques, de vidéoconférences, d'hébergement Web, d'Ethernet, de ligne privée, de voix sur IP, d'accès IHV, de stockage de données, de co-implantation, de services de TI gérés, de services d'informatique en nuage et d'autres solutions de communication évoluées. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Diffusion, COGECO détient et exploite, à l'échelle du Québec, 13 stations de radio offrant une programmation variée et complémentaire destinée à un large éventail d'auditoires, ainsi que son agence de nouvelles, Cogeco Nouvelles. Cogeco Diffusion exploite également Métromédia, une entreprise de représentation spécialisée dans le domaine de l'affichage publicitaire dans les transports collectifs qui détient des contrats exclusifs de représentation au Québec, où elle représente également ses partenaires d'affaires actifs dans d'autres marchés canadiens. Les actions subalternes à droit de vote de COGECO sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CGO). Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Câble sont également inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Pour des renseignements supplémentaires se rapportant à la Société, y compris sa notice annuelle, ainsi que pour une analyse détaillée des résultats du premier trimestre 2013 de COGECO, le lecteur peut consulter le rapport de gestion ainsi que les états financiers consolidés intermédiaires de COGECO disponibles sur le site Web de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le mardi 15 janvier 2013 à 9 h 30 (HNE)
Les représentants des médias sont invités à assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-800-820-0231
Numéro d'accès international : + 1-416-640-5926
Code de confirmation : 4571052
Par Internet, au www.cogeco.ca/investisseurs
Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique, accessible jusqu'au 22 janvier 2013, veuillez composer un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-888-203-1112
Numéro d'accès international : + 1-647-436-0148
Code de confirmation : 4571052

Renseignements

  • Source : COGECO inc.
    Pierre Gagné
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements : Médias
    René Guimond
    Vice-président, affaires publiques et communications
    514-764-4700