Sommet sur les dépendances chez les Premières Nations du Québec

Sommet sur les dépendances chez les Premières Nations du Québec

03 févr. 2011 15h01 HE

Sommet sur les dépendances chez les Premières Nations du Québec

" Mobilisés autour d'un changement réel "

TROIS-RIVIERES, QUEBEC--(Marketwire - 3 fév. 2011) - Plus de 400 membres des Premières Nations provenant des différentes communautés se sont mobilisés cette semaine pour contrer les dépendances qui sont une menace pour l'avenir de nos Premières Nations.

« On arrive au point de rupture, il faut que ça cesse et maintenant. C'est ce que nous constatons dans nos vies, c'est ce que nous confirment nos statistiques. Nous savons aussi que nous devons d'abord compter sur nous-mêmes pour nous en sortir », a déclaré le chef de l'APNQL, M. Ghislain Picard. « Nous nous sommes retrouvés ici cette semaine, jeunes et aînés, hommes et femmes, avec nos compétences et nos expériences diverses et nous savons que la fin de ce sommet ce matin doit marquer le début d'un engagement massif de notre part », ajoute le Chef Picard.

Les membres des Premières Nations retournent dans leurs communautés et dans les villes où ils habitent à la fois stimulés et préoccupés, mais définitivement tournés vers l'action. En effet, ils ont travaillé ardemment et de façon concertée durant 3 jours pour identifier et s'engager envers une trentaine d'actions concrètes. Chaque individu, chaque intervenant, chacun de nos élus et de nos partenaires sera vecteur de changements primordiaux.

Anne St-Onge, présidente de la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, souligne la richesse de nos cultures et de notre identité propre comme source d'inspiration comme facteur décisif de guérison.

Stanley Vollant, médecin-chirurgien Innu de Pessamit, insiste : « Il est essentiel de promouvoir un mode de vie sain, tant chez les jeunes, les enfants, les élus, les responsables de l'éducation et la population en général. »

Cet effort soutenu sera supporté par un plan d'engagement basé sur le rapport et les recommandations du Sommet. En conclusion, les Chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador ont convenu de soutenir toute action qui nécessitera un appui politique.

Renseignements

  • CSSSPNQL
    Chantal Cleary
    Agente de communication
    418-842-1540
    418-570-3989