BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

08 déc. 2011 06h00 HE

Sondage annuel de BMO sur les REER : La majorité des Canadiens prévoient de cotiser un montant équivalant ou supérieur cette année malgré la volatilité des marchés

- Un Canadien sur trois doute de sa capacité d'épargner pour la retraite - le double de l'an dernier.

- Plus des deux tiers se disent préoccupés par le rendement de leur REER compte tenu de la volatilité des marchés et de l'état de l'économie.

- Près de 70 pour cent des Canadiens prévoient de cotiser un montant égal ou supérieur à leur REER cette année, comparativement à l'an dernier.

- En 2010, les Canadiens ont cotisé 4 700 $ à leur REER en moyenne.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 8 déc. 2011) - BMO Groupe financier a annoncé aujourd'hui les résultats d'un sondage national qui conclut que plus des deux tiers (70 pour cent) des Canadiens cotiseront un montant égal ou supérieur à leur régime enregistré d'épargne-retraite (REER) cette année par rapport à l'an dernier, malgré la conjoncture de marché difficile en 2011. L'an dernier, les Canadiens ont cotisé 4 700 $ à leur REER en moyenne.

Le sondage mené par Léger Marketing a par ailleurs révélé les faits suivants :

  • Soixante et onze pour cent des Canadiens sont préoccupés par le rendement de leur REER, compte tenu de l'état actuel de l'économie et de la volatilité des marchés financiers.
  • Plus du tiers (36 pour cent) doutent de leur capacité d'épargner pour la retraite; c'est le double de l'an dernier (18 pour cent).
  • Quarante deux pour cent des répondants sont moins optimistes à l'égard des marchés financiers cette année que l'an dernier; deux fois plus de répondants partagent cette perception par rapport à l'an dernier (21 pour cent).

« La volatilité qu'ont connu les marchés financiers au cours de la dernière année a suscité davantage d'inquiétude chez les Canadiens quant à leur capacité d'épargner en vue de la retraite, a indiqué Caroline Dabu, vice-présidente, Stratégies de planification financière et de retraite, BMO Groupe financier. Le climat financier actuel fait en sorte que, plus que jamais, les Canadiens priorisent l'épargne. Il est encourageant de constater que la vaste majorité des Canadiens qui cotiseront à un REER cotiseront un montant équivalant ou supérieur à celui de l'an dernier. Cependant, étant donné l'incertitude qui prévaut sur les marchés depuis plusieurs mois, il est impératif que les Canadiens élaborent un plan financier qui comprenne une stratégie d'épargne-retraite. »

Voici un aperçu des autres principaux résultats de ce sondage :

  • Plus du tiers (37 pour cent) des Canadiens ont fait ou prévoient de faire une cotisation à leur REER ou à celui de leur conjoint avant l'échéance du 29 février 2012.
  • De ceux qui ne cotisent pas cette année ou qui cotisent moins que l'an dernier, 38 pour cent disent avoir d'autres dépenses à régler tandis que 20 pour cent disent ne pas avoir assez d'argent pour égaler ou dépasser leur cotisation de l'an dernier.
  • Soixante et un pour cent des Canadiens ont un REER; toutefois, plusieurs Canadiens plus jeunes (âgés de 18 à 34 ans) n'ont pas encore ouvert de REER, 62 pour cent d'entre eux affirmant qu'ils n'en ont pas.

« On peut comprendre que, pour plusieurs Canadiens, trouver de l'argent pour leur REER relève du défi. Toutefois, la constitution d'un fonds de retraite peut se faire progressivement, d'ajouter Mme Dabu. Faire de petites cotisations sur une base régulière peut permettre d'épargner une somme importante en bout de ligne, surtout si on tient compte de l'intérêt composé. »

Vous cherchez à maximiser votre épargne-retraite en en réduisant au minimum les répercussions sur votre portefeuille? Mme Dabu vous offre les conseils suivants :

Investissez de petits montants souvent - Il suffit de peu pour contribuer à la croissance d'un REER. Investis régulièrement, les petits montants peuvent croître substantiellement, surtout si on tient compte de l'effet de l'intérêt composé. Envisagez d'établir un programme de paiements préautorisés qui prélève un petit montant de votre compte bancaire à chaque paie et le dépose dans votre REER.

Ne paniquez pas - Bien que vous serez tenté de prendre des mesures radicales en période de volatilité des marchés, résistez à la tentation de liquider tous vos placements ou de poser des gestes importants. Si votre portefeuille est bien diversifié et adapté à votre étape de vie, il ne sert à rien d'agir impulsivement.

Choisissez des placements adaptés à vos besoins - Pour les investisseurs qui préfèrent jouer un rôle moins actif dans la gestion de leurs placements, des produits à date cible comme les Fonds Catégorie Étape BMO sont tout désignés car ils leur permettent de sélectionner les fonds qui conviennent le mieux à leur date cible de retraite et de suivre l'évolution automatique de leurs placements. À mesure que la date de dissolution cible approche, la composition du portefeuille est ajustée de manière à ce que le pourcentage de placements en actions décroisse progressivement. Ce rééquilibrage a lieu annuellement. Ces fonds ont pour objectif d'offrir d'abord un potentiel de plus-value du capital et deviennent graduellement plus prudents à mesure que leur date d'échéance approche.

Empruntez pour tirer votre épingle du jeu - Emprunter pour investir dans un REER peut parfois s'avérer avantageux grâce aux économies d'impôts réalisées qui suffisent souvent à couvrir le montant emprunté. Plusieurs institutions financières offrent des prêts REER à faible taux intérêt pour l'année en cours ou pour « rattraper » les cotisations de REER non utilisées. Par exemple, la MargExpress REER de BMO vous donne accès à une marge de crédit que vous pouvez utiliser pour maximiser votre cotisation REER de cette année et possiblement augmenter votre remboursement d'impôt. Adressez-vous à un expert financier pour déterminer si ce mode d'épargne vous convient

Recherchez de l'aide professionnelle - Un expert financier peut vous conseiller sur la façon de faire croître vos placements et vous aider à élaborer un plan financier. Pour prendre rendez-vous avec un planificateur financier dans une succursale locale de BMO Banque de Montréal, visitez le site www.bmo.com.

Le sondage en ligne a été effectué par Léger Marketing entre le 21 et le 24 novembre 2011 auprès d'un échantillonnage de 1 520 Canadiens âgés de 18 ans et plus.

Les résultats de 2010 sont tirés d'un sondage en ligne effectué par Harris/Decima auprès de 1 002 adultes canadiens entre le 15 et le 24 novembre 2010.

Les Fonds Catégorie Étape BMO sont offerts par BMO Investissements Inc., un cabinet de services financiers et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les fonds d'investissement peuvent comporter des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres dépenses. Veuillez consulter le prospectus du fonds avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas garant de leur rendement futur.

Renseignements