SOURCE: Aon Hewitt

Aon Hewitt

23 juin 2016 10h00 HE

Sondage d'Aon : le risque et l'éducation préoccupent les régimes de retraite Canadiens

Le risque étant dans le collimateur des promoteurs, ceux-ci mettent l'accent sur l'éducation et le revenu adéquat des participants

TORONTO, ON--(Marketwired - 23 juin 2016) - Aon Hewitt, l'entreprise mondiale de solutions en talent, retraite et santé d'Aon plc (NYSE: AON), a publié aujourd'hui les résultats d'une nouvelle recherche qui montrent que les promoteurs de régime canadiens sont particulièrement conscients - et inquiets - des risques qui menacent la sécurité du revenu de retraite prévu de leurs employés. Au sein du paysage en rapide évolution de la retraite et du revenu de retraite, qui compte aussi avec l'annonce faite récemment de bonifier le Régime de pension du Canada (RPC) à compter de 2019, la majorité (75 %) des promoteurs de régime à prestations déterminées (PD) sondés font de la gestion du risque la priorité absolue, y compris ceux liés à la conformité, au fiduciaire et à l'actif-passif.

Le sondage d'Aon Hewitt intitulé Sujets de l'heure en matière de retraite - Canada a interrogé des employeurs réunissant près de 1,5 million de participants à des régimes de retraite et révélé six tendances clés des employeurs qui s'attaquent au défi d'aider les employés à réaliser leur bien-être financier pour la retraite :

  • Régime de pensions du Canada : 87 % des répondants préfèrent un RPC bonifié plutôt qu'un Régime de retraite de la province de l'Ontario (RRPO), comme un produit supérieur ou plus efficace pour stimuler l'épargne retraite chez les employés ontariens.
  • Bien-être financier : Près des trois quarts (71 %) des employeurs sont susceptibles de favoriser le bien- être financier de leurs employés au-delà des décisions concernant la retraite. Les trois meilleurs outils que les employeurs souhaitent offrir à leurs employés pour parfaire leur bien-être financier permettraient d'éduquer leurs employés en matière de marchés financiers, de planification financière et de planification des soins de santé.
  • Décaissement : 47 % des promoteurs de régimes d'accumulation de capital (RAC) sont susceptibles d'encourager le revenu viager en offrant le processus qui permettrait aux participants de convertir les soldes de leurs comptes en revenu viager. On prévoit que cette offre augmentera à l'avenir.
  • Niveau adéquat de revenu : 43 % des promoteurs de RAC ont l'intention de mesurer la suffisance du revenu de retraite des participants - une hausse de 18 % depuis 2013. Lorsqu'il s'agit de tous les promoteurs de régime, près de la moitié (49 %) affirme avoir l'intention de mesurer le niveau adéquat du revenu de retraite prévu des employés.
  • Accent sur la position concurrentielle et la conception : 63 % des employeurs ont affirmé être susceptibles de mesurer la position concurrentielle et la conception de leur programme de retraite - une augmentation de 10 % depuis 2013.
  • Les promoteurs de régimes PD sont là pour le long terme : 75 % des promoteurs de régimes PD ne prévoient pas modifier la conception de leur régime de retraite actuel.

" La gestion efficace du risque commence avec l'attention portée aux problèmes et l'engagement à les comprendre, affirme Claude Lockhead, associé exécutif, Retraite. Bien que le sondage réalisé cette année montre que les promoteurs de régime sont préoccupés par ces questions, il démontre aussi leur engagement à mesurer l'efficacité du régime et les revenus de retraite, ainsi qu'à éduquer les participants au régime. C'est un énorme pas en avant qui présage bien pour la sécurité financière des retraités canadiens à l'avenir. "

" Plusieurs répondants ont indiqué que la santé financière de leurs employés est leur préoccupation principale et tous les changements apportés à la retraite de base compteront inévitablement pour ces mêmes employeurs, ajoute Deron Waldock, associé principal, Pratique juridique, Aon Hewitt. La rencontre historique des ministres des Finances fédéral et provinciaux qui a eu lieu cette semaine à Vancouver a débouché sur une entente de principe en faveur de la bonification du RPC qui commencera en 2019. Les promoteurs de régime de retraite devront examiner soigneusement l'influence de la bonification du RPC - avant qu'il commence en 2019 - sur l'ensemble de leurs stratégies pour la retraite. "

À propos d'Aon
Aon plc (NYSE: AON) est le principal fournisseur mondial de services de gestion des risques, de courtage d'assurance et de réassurance, de solutions pour les ressources humaines, et de services d'impartition. Par l'entremise de plus de 72 000 employés dans le monde, Aon s'unit pour aider ses clients dans plus de 120 pays à atteindre les résultats escomptés au moyen de solutions innovatrices visant la gestion des risques et des effectifs. Pour en apprendre davantage sur nos capacités et découvrir comment nous générons des résultats pour les clients, veuillez visiter le site http://aon.mediaroom.com.

Suivez Aon Hewitt sur Twitter : @AonHewittCA

Pour de l'information sur le service de veille informationnelle d'Aon plc et pour vous y abonner : aon.mediaroom.com.

Renseignements