BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Nesbitt Burns

BMO Nesbitt Burns

09 mai 2014 06h00 HE

Sondage de BMO Nesbitt Burns pour la fête des Mères : le financement de la retraite et des études tiennent les mamans éveillées la nuit

- Quatre-vingt-trois pour cent des mamans craignent de ne pas pouvoir financer leur retraite; 67 pour cent se soucient du coût des études postsecondaires

- Soixante pour cent sont optimistes quant à l'avenir économique

- Quatre-vingt-seize pour cent des mamans aimeraient recevoir de l'attention de leur famille et passer du temps de qualité avec elle dimanche

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 9 mai 2014) - À l'approche de la fête des Mères, BMO Nesbitt Burns a publié les résultats d'un sondage qui indique que la capacité de financer leur retraite idéale (83 pour cent) et de disposer d'assez d'argent pour financer les études des enfants (67 pour cent) est la principale préoccupation qui tient les mamans éveillées la nuit.

Les mères canadiennes disent par ailleurs avoir ces autres préoccupations :

  • avoir suffisamment d'argent pour régler les factures et dépenses courantes (67 pour cent);
  • pouvoir rembourser leurs dettes (64 pour cent);
  • disposer d'assez d'argent pour pouvoir rembourser leur hypothèque dans le délai désiré (58 pour cent).

« Il n'y a rien d'étonnant à ce que les mères de partout au pays se soucient de pouvoir épargner pour la retraite ou pour les études des enfants », a déclaré Jean Richard, vice-président, gestion de patrimoine, BMO Nesbitt Burns. « Les Canadiens disent avoir besoin de plus de 650 000 $ en moyenne pour la retraite, et les études postsecondaires peuvent coûter jusqu'à 140 000 $ pour un enfant né en 2013. »*

M. Richard ajoute : « Ce sont là des sommes d'argent substantielles qui peuvent paraître exorbitantes de prime abord, mais qui n'ont rien d'impossible. Il suffit de commencer par rencontrer un professionnel financier et de faire équipe avec lui pour élaborer un plan financier réfléchi et réaliste. Cette initiative pourrait procurer une grande tranquillité d'esprit à toute la famille et permettre l'atteinte des objectifs ».

Un plan financier aide l'épargnant à cheminer vers ses objectifs à court et à long terme, comme l'achat d'une nouvelle maison, l'épargne pour les études d'un enfant ou l'épargne-retraite. Il constitue en quelque sorte une feuille de route qui montre le chemin à suivre entre la situation financière courante et l'atteinte de l'objectif financier visé. À BMO, le processus commence par l'analyse, par un professionnel financier, des finances du client, notamment de ses actifs, de ses dettes, de ses revenus, de ses habitudes de dépenses et de ses placements. Nous élaborons ensuite un plan personnalisé qui tient compte de ces éléments et du niveau de tolérance du client à l'égard du risque, et qui cadre avec son mode de vie.

Malgré les nombreux avantages que comporte un plan financier, le sondage de BMO Nesbitt Burns a révélé que 40 pour cent des mères avouent qu'elles ou que leur famille n'en ont pas, ce qui risque de compromettre le financement des événements marquants de leur vie.

Le sondage a en outre indiqué que 85 pour cent des mamans se préoccupent de l'état actuel de l'économie. Toutefois, malgré cette perspective morose, presque 60 pour cent d'entre elles voient l'avenir économique d'un bon œil et 44 pour cent affichent leur optimisme en estimant que la situation économique de leurs enfants sera meilleure que la leur (par rapport à seulement 27 pour cent qui croient qu'elle sera pire).

Que veut maman pour la fête des Mères? Juste un tout petit peu d'amour!

Sur une note plus légère, le sondage a aussi démontré qu'une écrasante majorité de mamans (94 pour cent) seraient ravies de recevoir un peu d'affection et de passer du temps de qualité en famille à la fête des Mères, plutôt que se voir leurs enfants et leur conjoint se mettre en frais pour leur acheter des cadeaux.

Le sondage a été réalisé en ligne par Pollara entre le 25 et le 28 avril 2014 auprès d'un échantillonnage de 501 mères canadiennes. La marge d'erreur pour un échantillon aléatoire de cette taille est de plus ou moins 4,4 pour cent, 19 fois sur 20.

*Données sur la retraite tirées d'un sondage de BMO/Pollara (août 2013); données sur les études tirées d'un rapport de L'Institut Info-Patrimoine BMO : Droits de scolarité et dette étudiante en hausse : le REEE et autres outils d'épargne (mars 2013).

Pour plus de renseignements sur la planification financière, vous trouverez un conseiller en placement de BMO Nesbitt Burns sur le site www.bmo.com/nesbittburns-francais.

Renseignements