BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

20 déc. 2010 11h20 HE

Sondage de BMO : Plus de la moitié des Canadiens n'ont pas d'objectifs combinés d'investissement à court et à long termes

- La majorité des Canadiens n'ont pas d'objectifs combinés d'investissement à court et à long termes.

- Moins de la moitié des Canadiens croient que leurs placements pourraient résister à un autre recul des marchés; 40 pour cent des répondants n'ont cependant rien fait pour se protéger.

- Ceux qui ont consulté un planificateur financier sont plus enclins à dire que leur portefeuille est conforme à leurs objectifs d'investissement.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 20 déc. 2010) - BMO Banque de Montréal a dévoilé aujourd'hui les résultats d'un sondage indiquant qu'en ce qui a trait à la gestion de leurs finances, plus de la moitié des Canadiens (51 pour cent) avouent ne pas avoir d'objectifs d'investissement à court ou à long termes.

Mené par Harris/Décima pour le compte de BMO Groupe financier, le sondage a également révélé que le manque d'argent était le principal obstacle à la définition d'objectifs d'investissement chez les Canadiens (44 pour cent).

« La définition d'un objectif à atteindre devrait être la première étape d'un plan d'investissement, affirme Su McVey, vice-présidente, BMO Banque de Montréal. Il importe que vous brossiez d'abord le portrait de votre situation financière globale, ce que vous pouvez faire un puisant dans l'assistance et les outils gratuits qui sont mis à votre disposition pour vous venir en aide. Vous pourrez ensuite consulter un conseiller financier pour commencer à élaborer avec lui un plan susceptible de vous aider à réduire l'incidence fiscale de vos épargnes, à investir votre argent dans des placements sûrs et à vous concentrer sur des objectifs à long terme comme l'épargne en vue de la retraite. »

Mme McVey ajoute que la Formule futée BMO pour investir, un programme conçu pour aider les clients à y voir clair dans l'épargne et les placements, est un bon point de départ pour les Canadiens en quête de clarté et d'orientation. BMO offre par ailleurs des taux fort intéressants sur les certificats de placement garanti (CPG) et les comptes d'épargne libre d'impôt (CELI), ainsi que des outils en ligne gratuits pour aider les Canadiens à y voir clair dans leurs finances sur le site www.bmo.com/smartstepsportal/investing/pourinvestir/.

Le sondage a en outre révélé que moins de la moitié des répondants (43 pour cent) avouent que leur portefeuille pourrait résister à un autre repli des marchés – 40 pour cent d'entre eux indiquent ne pas avoir pris de mesures de protection de leurs investissements.

« Les Canadiens peuvent se prémunir contre la volatilité des marchés en s'assurant que leur portefeuille de placements est bien diversifié, indique Serge Pépin, directeur général, BMO Investissements. Un portefeuille équilibré composé de divers types de valeurs présentant chacun un niveau de risque différent vous aidera à protéger vos placements. Ne manquez pas de vous adresser à un professionnel de la finance qui vous aidera à définir la composition de portefeuille la mieux adaptée à vos besoins. »

Autres faits saillants du sondage :

  • Les personnes qui ont consulté un planificateur financier ou d'autres professionnels des finances sont plus susceptibles d'avoir l'impression que leur portefeuille est adapté à leurs objectifs d'investissement (71 pour cent), comparativement à ceux qui n'ont consulté personne (48 pour cent).
  • Parmi les répondants qui ont des objectifs d'investissement, 51 pour cent disent que l'épargne active en vue de la retraite est leur principal objectif, tandis que 13 pour cent d'entre eux cherchent à augmenter leur valeur nette.
  • La majorité des Canadiens (58 pour cent) détiennent des placements qui leur procurent des avantages fiscaux (REER, CETA, etc.).
  • La moitié des Canadiens (50 pour cent) n'ont pas changé d'approche à l'égard de l'investissement en raison du repli économique.

Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima, auprès d'un échantillonnage représentatif de 1 042 Canadiens actifs sur le marché du travail. Les données ont été recueillies entre le 4 et le 8 novembre 2010. La marge d'erreur est de +/- 3,0 pour cent, 19 fois sur 20.

Pour de plus amples renseignements sur la Formule futée BMO, consultez le site : www.bmo.com/smartstepsportal/investing/pourinvestir/.

Renseignements