BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

16 juin 2011 10h00 HE

Sondage de BMO : Si j'avais un million de dollars, je lancerais une petite entreprise

Un Canadien sur quatre lancerait sa boutique ou son magasin spécialisé.

- Les franchises viennent au deuxième rang des choix des Canadiens.

- Les entreprises en ligne prennent le troisième rang.

- Chaque année, on lance plus de 130 000 nouvelles entreprises au Canada.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 16 juin 2011) - Au Canada, plus d'un million de petites entreprises représentent près de 98 % des entreprises du secteur privé. Chaque année, on lance en moyenne 130 000 nouvelles entreprises. Ainsi, si vous gagniez un million de dollars et aviez la possibilité d'ouvrir une nouvelle entreprise, quelle serait-elle?

Un sondage commandé par BMO Banque de Montréal a permis de constater que pour les Canadiens qui décideraient de fonder une entreprise, le choix le plus populaire serait une boutique ou un magasin spécialisé (25 %). De plus, ce type d'établissement attire davantage les femmes que les hommes sondés (29 % vs 21 %).

" Avec un contexte commercial en constante évolution, les entreprises qui réussissent sont celles qui ont mis sur pied un plan d'affaires solide qui leur permet de s'adapter rapidement aux nouveaux besoins de la clientèle et de prendre de l'expansion dans des créneaux nouveaux ou mal desservis ", a déclaré Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. " Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients depuis le démarrage jusqu'à la croissance et la maturité. Nous constatons une grande diversité de plans d'affaires et d'idées, qu'il s'agisse de miser sur les médias sociaux ou de s'engager dans des activités plus traditionnelles, comme le franchisage, l'exercice d'un métier spécialisé ou d'une profession libérale ", a ajouté Mme Pin.

Le sondage a aussi permis de constater qu'après les magasins spécialisés, les franchises, comme McDonald's ou Tim Horton, viennent au deuxième rang de popularité (17 %) de l'entreprise de rêve. Les franchises attirent davantage les hommes sondés (21 % vs 14 % des femmes) et les personnes de moins de 45 ans (21 % vs 11 % des personnes de 55 ans et plus).

Selon la direction des études économiques de BMO, les franchises sont susceptibles de profiter de la croissance prévue du secteur de la vente au détail. " La demande de services de détail, y compris les services alimentaires, devrait rester modérément vigoureuse dans les années à venir, grâce à la croissance continue de l'économie et de la population. La consommation personnelle réelle de services au Canada a progressé de 3,3 % au cours de la dernière année, conformément à la moyenne sur une décennie ", a déclaré Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux.

Dans le commerce de détail, on prévoit cette année une croissance corrigée de l'inflation d'environ 3 %, grâce à la croissance continue de l'économie et de la population et à des taux d'intérêt relativement faibles.

Autres constatations

  • Neuf pour cent des personnes interrogées ont indiqué qu'elles lanceraient une entreprise en ligne, cette proportion étant la plus forte en Alberta (13 %) et la moins forte dans le Canada atlantique (5 %).
  • Un café était parmi les réponses privilégiées (8 %), particulièrement au Québec (12 %).
  • Les restaurants non franchisés, un secteur qui emploie plus d'un million de personnes et génère des ventes annuelles de 60 milliards de dollars, ont été cités par 7 % des répondants à l'échelle nationale. Une forte proportion de 60 % des nouveaux restaurants survit à leurs deux premières années d'activité.
  • Les services personnels, qui comprennent un large éventail d'activités, de la coiffure à l'aménagement paysager en passant par la réparation d'automobile, ont été le premier choix de seulement 3 % des répondants.

Le sondage en ligne a été réalisé par Léger Marketing du 30 mai au 1er juin 2011 auprès d'un échantillon de 1504 Canadiens âgés de 18 ans ou plus. Un échantillon aléatoire de la même taille donnerait une marge d'erreur de ±2,5 %, 19 fois sur 20.

Renseignements