BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

16 avr. 2013 10h30 HE

Sondage de BMO sur la littératie financière : 96 % des Canadiens pensent qu'il est essentiel de parler d'argent avec les enfants pour une économie en meilleure santé

- Pratiquement tous les Canadiens conviennent qu'il est important que les jeunes enfants acquièrent de bonnes habitudes financières.

- La grande majorité d'entre eux pensent que les écoles devraient faire plus pour familiariser les enfants avec les questions financières.

- Seulement 18 % des parents passent beaucoup de temps à discuter d'argent avec leurs enfants.

- La première "Journée Parlons argent avec nos enfants" se tiendra le 17 avril.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 16 avril 2013) - BMO Groupe financier a publié aujourd'hui les résultats de son plus récent sondage sur la littératie financière. Ce rapport paraît à la veille de la première Journée annuelle Parlons argent avec nos enfants qui se tiendra le 17 avril. Il montre que l'immense majorité des Canadiens reconnaissent le rôle important que la littératie financière peut jouer pour favoriser la prospérité du pays.

Voici quelques conclusions du sondage :

  • L'immense majorité des Canadiens (99 %) reconnaissent qu'il est important d'acquérir très tôt de bonnes habitudes financières.
  • Quatre-vingt-seize pour cent des Canadiens conviennent que l'étude des questions financières à l'école contribuera à la stabilité financière des personnes et des ménages et aidera l'économie canadienne.
  • Près de la moitié des Canadiens (43 %) pensent que les enfants de moins de neuf ans devraient posséder des notions élémentaires en finances, tandis que 79 % des répondants disent que les préadolescents devraient avoir de bonnes bases en finances personnelles.

« Les résultats du sondage indiquent clairement que les Canadiens accordent beaucoup d'importance à l'acquisition, dès le plus jeune âge, de connaissances de base en finances personnelles et que nous devons, comme société, mettre plus l'accent sur l'enseignement de cette matière, a déclaré L. Jacques Ménard, président du conseil de BMO Nesbitt Burns et vice-président du Groupe de travail fédéral sur la littératie financière. Pour la bonne santé financière des familles, de même que pour la santé de l'économie en général, il est essentiel que les Canadiens possèdent les connaissances et les ressources pour devenir compétents en matière de finances personnelles. Cela doit demeurer une préoccupation de toutes les parties concernées. »

Parlons argent

Le rapport montre aussi que si la grande majorité des Canadiens reconnaissent l'importance de prendre très tôt de bonnes habitudes financières, la majorité des parents ne passent pas beaucoup de temps à parler d'argent et de questions financières avec leurs enfants :

  • Seulement 18 % des parents passent beaucoup de temps à discuter d'argent et de questions financières avec leurs enfants.
  • Par contre, les parents passent beaucoup plus de temps à discuter avec leurs enfants de l'école (62 %), de leurs passe-temps (50 %), de leurs amis (47 %) et de leur avenir (37 %) qu'à parler de questions financières avec eux.

Cependant, presque tous les parents sondés (96 %) pensent que les écoles doivent faire plus d'éducation financière auprès des enfants et des adolescents. De plus, trois répondants sur dix (31 %) classent les finances parmi les trois plus importantes matières à enseigner à l'école, un résultat comparable aux sciences sociales et aux lettres (32 %) et supérieur à l'éducation physique (20 %) et aux arts (8 %).

La FCEE et BMO lancent la première Journée annuelle Parlons argent avec nos enfants

C'est pourquoi la Fédération canadienne d'éducation économique (FCEE) a créé un nouveau programme qui vise à aider les jeunes Canadiens à se familiariser avec les questions d'argent et de finances personnelles. La Journée Parlons argent avec nos enfants, qui est appuyée par BMO et qui a lieu le 17 avril, offre des outils et des ressources en ligne pour encourager les familles à avoir plus de conversations de nature financière à la maison, ainsi qu'un programme que les enseignants et les élèves peuvent utiliser à l'école.

« Il est essentiel de prendre le temps de parler de questions financières de base avec les enfants et de leur inculquer des notions de gestion d'argent, a déclaré Gary Rabbior, président de la FCEE. L'immense majorité des parents canadiens aimeraient que les écoles fassent plus d'efforts d'éducation financière, ce qui fait du nouveau programme de la Journée Parlons argent avec nos enfants l'outil idéal pour faciliter cette discussion. »

M. Rabbior a poursuivi : « Même si, de nos jours, les enfants ont accès à un grand nombre d'informations et de ressources en ligne, il est essentiel que les parents et les enseignants les guident, particulièrement en matière de finances. Ce programme offre des ressources à utiliser à la maison et à l'école, conçues pour aplanir les obstacles et encourager les conversations sur les questions financières avec les enfants. »

La première Journée annuelle Parlons argent avec nos enfants aura lieu le 17 avril 2013 dans les écoles du Grand Montréal et du Grand Toronto. Le matériel conçu pour cette journée vise à répondre au souhait des gouvernements provinciaux d'intégrer l'éducation financière dans le programme scolaire et il peut être utilisé par les enseignants tout au long de l'année scolaire.

Les familles et les enseignants que le programme intéresse peuvent visiter le site www.parlonsargentavecnosenfants.com.

Le sondage a été effectué en ligne par Pollara les 11 et 12 mars 2013, auprès d'un échantillon de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Un échantillon probabiliste de la même taille produirait des résultats comportant une marge d'erreur de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos de la FCEE :

La FCEE est un organisme à charte fédérale, sans but lucratif et apolitique, fondé en 1974, qui travaille à promouvoir la littératie économique et financière ainsi que les capacités entrepreneuriales. La FCEE travaille en collaboration avec des ministères et des départements d'éducation ainsi qu'avec des commissions scolaires, des écoles, des éducateurs et des associations d'enseignants. La FCEE participe également à des activités qui visent à soutenir et à assister des immigrants, anciens et nouveaux, au Canada ainsi que le public en général, notamment au moyen d'imprimés, de vidéos, d'ateliers et de ressources en ligne. De façon générale, la FCEE cherche à aider les Canadiens de tous âges à se préparer à assumer leurs rôles et responsabilités économiques et à prendre des décisions avec confiance et compétence.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 542 milliards de dollars au 31 janvier 2013 et d'un effectif de plus de 46 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services aux grandes entreprises, aux gouvernements et aux clients institutionnels.

Renseignements