BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

24 nov. 2010 06h00 HE

Sondage de BMO sur les dépenses des fêtes : Quand et comment les Canadiens dépenseront-ils dans le temps des fêtes?

- BMO Banque de Montréal publie un rapport la veille du Vendredi noir-la journée la plus occupée de la période de magasinage du temps des fêtes au sud de la frontière.

- Près de la moitié (48 pour cent) des Canadiens prévoient dépenser moins cette année qu'il y a deux ans, les réceptions des fêtes étant reléguées au second plan, derrière les cadeaux et les voyages.

- 51 pour cent des Canadiens entreprennent leur magasinage des semaines d'avance, tandis que 14 pour cent d'entre eux se considèrent comme des consommateurs de dernière minute.

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 24 nov. 2010) - Les Canadiens recommencent leur magasinage des fêtes et prévoient dépenser près de trois fois plus d'argent en cadeaux qu'en réceptions en famille et entre amis, selon le sondage de BMO sur les dépenses des fêtes. Le rapport est publié la veille du Vendredi noir – la journée la plus occupée de la période de magasinage du temps des fêtes aux États-Unis – et est considéré comme le baromètre des ventes au détail en Amérique du Nord.

Le sondage révèle que 51 pour cent des répondants avouent commencer à faire leurs emplettes des fêtes des semaines d'avance, tandis que 14 pour cent d'entre eux s'y affairent dans les derniers jours qui précèdent Noël, les hommes étant deux fois plus susceptibles que les femmes de le faire à la dernière minute.

« Comme pour tout autre achat, petit ou gros, la clé de la réussite de votre magasinage des fêtes et du contrôle de vos dépenses réside dans une bonne planification, indique Su McVey, vice-présidente, BMO Banque de Montréal. En préparant votre budget d'avance, vous vous assurerez de pouvoir continuer de régler vos dépenses quotidiennes et mensuelles courantes. »

Bien qu'il semble que les Canadiens commenceront leur magasinage des fêtes plus tôt cette année, le sondage indique que la moitié d'entre eux prévoient réduire leurs dépenses dans le temps des fêtes, 48 pour cent des Canadiens s'attendant à dépenser moins qu'il y a deux ans, alors que s'amorçait la récession.

De plus :

  • La majorité des répondants estiment que leur budget de dépenses des fêtes totalisera 1 300 $.
  • Les achats de cadeaux composeront la plus grande part des dépenses (613,50 $), suivis des voyages (356,50 $), des réceptions (203,80 $) et des autres dépenses (131,80 $).

« Malgré les faibles taux d'intérêt, la période de magasinage du temps des fêtes devrait être plus calme que l'an dernier mais la croissance des ventes devrait demeurer saine, commente Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux.

Alors que les ventes au détail avaient crû d'un solide 4,3 pour cent en novembre et décembre 2009, par rapport à la période correspondante de 2008, on s'attend à ce qu'elles augmentent de façon beaucoup plus modérée, à un rythme néanmoins respectable de 3,5 pour cent, au temps des fêtes, cette année. »

Soixante pour cent des répondants prévoient régler la plupart de leurs achats au comptant ou avec leur carte de débit, tandis que 53 pour cent utiliseront leurs cartes de crédit pour régler leurs achats des fêtes. Un autre 31 pour cent prévoit tirer profit des programmes de récompense, comme les milles de récompense AIR MILES, pour régler les achats de leur liste de cadeaux.

Autres faits saillants du sondage :

  • Vingt pour cent entendent dépenser davantage qu'il y a deux ans.
  • Les Québécois sont les Canadiens qui dépenseront le moins d'argent en achats de cadeaux (468,40 $), comparativement aux citoyens des provinces de l'Atlantique (784,70 $), de l'Alberta (680,20 $), de l'Ontario (665,70 $) et de la C.-B. (622,20 $).
  • Les hommes sont plus enclins que les femmes à prévoir dépenser davantage en cette période des fêtes qu'il y a deux ans (24 pour cent par rapport à 16 pour cent).
  • Un quart des répondants disent planifier leurs dépenses des fêtes tout au long de l'année. 

BMO Banque de Montréal offre les conseils suivants aux consommateurs afin de les aider à prendre des décisions éclairées, de leur éviter de trop dépenser et de les aider à économiser davantage pendant les fêtes :

  • Prenez de l'avance – Selon le sondage, 30 pour cent des Canadiens commencent leur magasinage des mois avant Noël, tandis que 14 pour cent d'entre eux se disent des acheteurs de dernière minute. En attendant à la dernière minute, vous risquez de trop dépenser et parfois même de ne pas pouvoir acheter les cadeaux qui figuraient en tête de votre liste. Commencez à magasiner tôt afin de ne pas grever votre budget et de maintenir votre niveau de stress au plus bas avant Noël!
  • Faites-vous un budget et respectez-le – Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Un Canadien sur quatre planifie ses dépenses des fêtes pendant toute l'année et, de ce groupe, 69 pour cent disent respecter leur budget des fêtes en règle générale. Faites-vous un budget le plus tôt possible et revenez-y souvent afin de réduire l'impact de l'augmentation des dépenses du temps des fêtes.
  • Dépensez votre argent de façon intelligente – Tirez le maximum de vos achats du temps des fêtes cette année en vous servant d'une carte de crédit ou de débit qui offre des récompenses sur les achats effectués chez divers détaillants. Combinez ces récompenses avec des programmes comme le programme de récompense AIR MILES afin d'accumuler les récompenses en double sur ces mêmes achats.

Pour obtenir des conseils sur l'établissement d'un budget et la planification intelligente de vos dépenses du temps des fêtes, visitez le site La Formule futée BMO à l'adresse http://www.bmo.com/smartstepsportal/fr/index.html.

Renseignements