Fondation Asie Pacifique du Canada

Fondation Asie Pacifique du Canada

29 août 2016 11h00 HE

Sondage d'opinion national 2016 de la Fondation Asie du Canada : Les perceptions des Canadiens envers l'Asie

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 29 août 2016) - Selon le sondage d'opinion national (SON) Les perceptions des Canadiens envers l'Asie publié aujourd'hui par la Fondation Asie Pacifique du Canada (la « Fondation »), les Canadiens se sentent plus proches de l'Asie et sont plus positifs à son égard qu'ils ne l'étaient il y a deux ans. Ils font également preuve de plus d'optimisme au sujet des relations futures avec la région.

Plus du tiers (34 %) des Canadiens considèrent que le Canada fait partie de la région de l'Asie Pacifique, comparativement à seulement 22 % en 2014. Notre sondage montre que ce sentiment d'appartenance à cette région se traduit par un soutien accru à l'égard de politiques canadiennes qui encouragent l'engagement avec l'Asie. Près de la moitié (48 %) des Canadiens pensent que le renforcement des relations économiques et politiques avec l'Asie devrait être la principale priorité de politique étrangère du Canada, une hausse par rapport à 37 % en 2014. Le soutien à l'égard des échanges culturels et de l'éducation avec l'Asie a également augmenté au cours des deux dernières années, passant de 53 % à 69 % pour les échanges, et de 43 % à 59 % pour l'éducation.

« Selon plusieurs indicateurs clés - allant des accords de libre-échange à la collaboration en éducation-, le soutien des Canadiens envers la coopération avec des partenaires asiatiques est à la hausse », constate Stewart Beck, président et chef de direction de la Fondation. « D'ici 15 ans, l'Asie représentera 50 % du PIB mondial, 64 % de la classe moyenne mondiale et plus de 40 % de la consommation mondiale de la classe moyenne. Notre sondage d'opinion national 2016 laisse entendre que les Canadiens ont commencé à reconnaître la signification grandissante de cette région dynamique pour la pertinence et la prospérité futures du Canada. »

Ce sentiment est valable pour la Chine. Selon les résultats de notre sondage, les Canadiens indiquent éprouver des sentiments plus positifs qu'en 2014 à l'égard de la Chine. Près de la moitié des Canadiens (49 %) considèrent l'importance grandissante de la Chine comme représentant plutôt une possibilité qu'une menace; en 2014, 41 % d'entre eux se disaient d'accord avec cet énoncé. De plus, notre sondage a déterminé que 50 % des Canadiens pourraient être persuadés d'appuyer une relation économique plus étroite avec la Chine s'ils disposaient de plus d'information.

Même si l'optimisme caractérise plusieurs perceptions des Canadiens sur l'Asie en 2016, certains aspects de l'engagement avec cette région continuent de les déconcerter.

Les Canadiens se montrent relativement réceptifs au sujet des investissements privés émanant de l'Asie, mais continuent de se méfier des sociétés d'État étrangères (SEE) qui investissent au Canada. Cette méfiance est des plus élevées envers la Chine (seulement 11 % des répondants soutiennent les investissements de SEE chinoises au Canada). Obtenant 13 % et 20 % de soutien, respectivement, la Malaisie et l'Inde se classent immédiatement après. Parallèlement à cela, le pourcentage de Canadiens qui estiment que les droits de la personne s'améliorent en Chine tend à baisser, car 35 % des Canadiens disent que la situation est meilleure, comparativement à 39 % qui pensaient que les choses allaient mieux en 2014.

« Les Canadiens peuvent soutenir un commerce accru avec l'Asie, mais pas au détriment des préoccupations sur les droits de la personne », précise Stewart Beck.« »« Notre sondage fait état d'un soutien national considérable pour ce qui est de promouvoir les droits de la personne dans la politique étrangère du Canada en Asie, car 76 % des Canadiens disent qu'Ottawa devrait soulever la question des problèmes des droits de la personne avec des partenaires asiatiques potentiels, au lieu de laisser ces pays se charger de résoudre eux-mêmes ces problèmes. »

Toujours selon Steward Beck, « Notre sondage d'opinion national 2016 révèle que le public canadien est ouvert à l'augmentation des relations avec l'Asie, tout en estimant que notre stratégie fédérale d'engagement doit tenir compte des valeurs canadiennes et des intérêts nationaux. »

Depuis plus de 12 ans, le sondage d'opinion national de la Fondation examine les opinions et les attitudes des Canadiens à l'égard des relations du Canada avec l'Asie. Cette année, la Fondation a demandé à EKOS Research Associates de réaliser un sondage auprès de 3 526 Canadiens adultes qui participent au panel de sondage en ligne Probit. Le sondage a été réalisé du 28 juin au 21 juillet 2016.

On peut consulter la version intégrale des résultats du sondage à www.asiapacific.ca

À propos de la Fondation Asie Pacifique du Canada

La Fondation Asie Pacifique du Canada (« la Fondation ») est un élément moteur dans l'étude et l'analyse des relations entre le Canada et l'Asie depuis 30 ans. Sa mission consiste à élaborer des pistes d'action à l'intention des entreprises, des gouvernements et des particuliers du Canada, pour les aider à saisir les débouchés considérables qui se présentent en Asie. Pour accomplir cette mission, elle s'appuie sur des données et des analyses fiables lui permettant de formuler des conseils et des orientations stratégiques claires, précises et faciles à mettre en pratique.

À l'heure actuelle, la Fondation se consacre tout particulièrement aux thèmes des échanges commerciaux et des investissements, de l'énergie et de l'environnement, ainsi que de l'éducation internationale. De par ses activités de recherche et sa capacité de rassembler, la Fondation Asie Pacifique du Canada a tissé des liens solides avec de nombreux décideurs politiques, chefs d'entreprise, universitaires et relais d'opinion au Canada et dans toute la région Asie-Pacifique.

Visitez la Fondation, à www.asiapacific.ca/fr

Renseignements

  • Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
    Fondation Asie Pacifique du Canada
    Michael Roberts
    Responsable des communications
    Bureau : 604-630-1527
    michael.roberts@asiapacific.ca