Farm Credit Canada

Farm Credit Canada

17 mai 2010 02h30 HE

Sondage FAC : les agriculteurs prévoient acheter de l'équipement en 2010

REGINA, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 17 mai 2010) - Au même titre que la terre, l'équipement est un actif de première importance pour les producteurs et les entreprises agricoles. Selon un sondage mené auprès du groupe consultatif Vision de Financement agricole Canada (FAC), 42 p. 100 des producteurs et des agroentrepreneurs y ayant répondu ont l'intention d'augmenter leurs dépenses liées à l'équipement en 2010. Pour connaître les résultats du sondage, allez à www.visionfac.ca/recherches et consultez les rapports intitulés Impact de la conjoncture économique sur les producteurs et les agroentrepreneurs canadiens et Exploitations agricoles – mise en commun des ressources. Le sondage a été réalisé en novembre 2009 auprès de plus de 900 producteurs agricoles à travers le pays.

« Nous avons mené ce sondage pour en apprendre plus sur les tendances actuelles dans le domaine des achats d'équipement, car nous prêtons de l'argent à des producteurs et à des agroentrepreneurs pour l'achat d'équipement directement ainsi que par l'entremise de plus de 700 concessionnaires à l'échelle du Canada », déclare Darren Bly, vice-président, Partenariats et modes de prestation, à FAC. « Nous n'avons pas vu une diminution importante des dépenses prévues comparativement à 2009. C'est un peu surprenant puisque la montée des prix des produits de base en 2008 avait contribué à une année record au titre des ventes d'équipements pour cette même année. »

Alors que 42 p. 100 des répondants ont l'intention d'augmenter leurs dépenses liées à l'équipement, 45 p. 100 ont indiqué qu'ils dépenseront autant et 14 p. 100 ont déclaré qu'ils dépenseront moins. L'intention de réduire les dépenses liées à l'équipement est plus marquée chez les producteurs du Québec (21 p. 100) que chez les producteurs de l'Alberta (8 p. 100), de la Colombie-Britannique (6 p. 100) et de l'Ontario (9 p. 100). 

Le sondage comprenait aussi des questions sur la propriété de l'équipement. Presque trois-quarts des répondants (74 p. 100) sont propriétaires de leur équipement, alors que 14 p. 100 sont propriétaires d'une partie de l'équipement dont ils ont besoin et louent le reste. Fait intéressant, plus d'un tiers des producteurs (37 p. 100) ont indiqué qu'ils partagent au moins une pièce d'équipement agricole avec un voisin. Les producteurs du Québec (48 p. 100) sont plus susceptibles d'avoir recours à cette pratique que les producteurs des autres provinces : Alberta (32 p. 100), Colombie-Britannique (25 p. 100), Saskatchewan (33 p. 100) et les provinces de l'Atlantique (29 p. 100). 

« Au cours des deux dernières années, le montant moyen d'un prêt pour l'achat d'équipement est passé d'environ 70 000 $ à 76 000 $ », précise M. Bly. « Le partage d'équipement agricole pourrait s'avérer une bonne décision d'affaires alors que les prix de l'équipement augmentent et que les producteurs cherchent de nouvelles façons d'économiser. En outre, FAC a également créé un programme de crédit-bail pour l'équipement agricole. L'essentiel est que les producteurs aient le bon équipement pour effectuer le travail. Ils doivent faire les recherches appropriées pour déterminer à quel moment il est financièrement plus avantageux de remplacer leur équipement dans le cadre de leurs opérations.»

En tant que plus important fournisseur de solutions financières et d'affaires aux agriculteurs et aux agroentrepreneurs canadiens, FAC œuvre pour l'avenir de l'agroindustrie. Passionnés de l'agriculture, les membres du personnel de FAC assurent le service à la clientèle à partir de cent bureaux situés principalement dans les régions rurales du Canada. FAC a un portefeuille de première qualité d'une valeur de plus de 18 milliards de dollars et vient de connaître une seizième année consécutive de croissance, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.fac.ca

Pour organiser une entrevue ou obtenir des photos ou des tableaux avec les résultats du sondage, veuillez communiquer avec Eva Larouche.

Renseignements