Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

08 oct. 2008 15h09 HE

Sondage Nanos : Les Canadiens sont derrière le scientifique du gouvernement qui a mis au jour les compressions en matière de salubrité des aliments

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 oct. 2008) - Selon un sondage mené par la firme Nanos et commandé par l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, une forte majorité de la population canadienne croit qu'un scientifique de l'Agence canadienne d'inspection des aliments a bien agi en divulguant des renseignements confidentiels où il était question de confier à l'entreprise privée des programmes de salubrité alimentaire de toute première importance.

Dans une proportion de 72,8 %, les Canadiens ont répondu qu'ils étaient d'accord avec ce qu'a fait Luc Pomerleau quand il a mis le document entre les mains de son syndicat.Ce document donnait les détails d'une série de réductions dans les programmes d'inspection des viandes et d'autres aliments, ainsi que de changements destinés à rendre l'industrie de l'alimentation responsable de sa propre surveillance. M. Pomerleau a cependant été congédié pour s'être comporté d'une façon jugée appropriée par ses compatriotes.

Un autre sondage mené par la même firme pour le compte de l'Institut avait permis de constater que les scientifiques et les inspecteurs gouvernementaux inspirent une grande confiance à 64 % des Canadiens lorsqu'il s'agit de garantir la salubrité des aliments et que cette confiance est beaucoup moindre à l'endroit des travailleurs de l'industrie alimentaire (25 % de la population).

"La population canadienne fait confiance à des scientifiques gouvernementaux comme Luc Pomerleau, et elle s'attend d'eux qu'ils fassent tout en leur pouvoir pour protéger sa santé ", affirme Michèle Demers, Présidente de l'Institut. " Plutôt que d'intimider ses scientifiques et de leur imposer le silence, le gouvernement fédéral devrait leur procurer les outils et les ressources nécessaires pour garder les Canadiens à l'abri du danger. " Nanos a communiqué par téléphone avec 1 200 personnes choisies au hasard du 20 au 22 septembre et du 30 septembre au 2 octobre pour mener à bien ses sondages. La marge d'erreur pour un tel échantillon est de 2,8 %, 19 fois sur 20. Tous les résultats sont disponibles à l'adresse :

- 2e sondage - du 30 septembre au 2 octobre 2008 :

http://www3.pipsc.ca/portal/page/portal/website/issues/fed_elec08/nanos2.fr.pdf

- 1er sondage - du 20 au 22 septembre 2008 :

http://www3.pipsc.ca/portal/page/portal/website/issues/fed_elec08/nanos.fr.pdf

L'Institut lance un appel à tous les candidats à l'élection fédérale pour qu'ils prennent un engagement en quatre volets sur la question de la salubrité des aliments. Les électeurs trouveront à l'adresse www.pipsc.ca/securitedessaliments de quoi les inciter à le faire.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente 55 000 professionnels et scientifiques, dont 1 800 travaillent à l'Agence canadienne
d'inspection des aliments.

Renseignements

  • Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Peter Bleyer
    613-292-6929
    ou
    Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Chantal Lecours
    613-228-6310, poste 2229
    Cellulaire : 613-864-4368