Soricimed Biopharma Inc.

Soricimed Biopharma Inc.

23 mai 2013 07h30 HE

Soricimed Biopharma Inc. annonce l'essai clinique de phase 1 aux Etats-Unis du SOR-C13, un nouveau médicament contre le cancer

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 23 mai 2013) - Soricimed Biopharma Inc., une société privée qui se spécialise dans les essais cliniques et qui met au point de nouveaux produits thérapeutiques et diagnostiques pour le cancer, a le plaisir d'annoncer qu'elle a ajouté un troisième lieu d'essai, le premier aux États-Unis, pour son essai clinique de phase 1. Le premier patient commencera à recevoir l'agent anticancéreux SOR-C13 cette semaine au MD Anderson Cancer Center, à l'Université du Texas, à Houston, dans le Texas.

L'essai de phase 1 de Soricimed est une étude multicentrique, ouverte et à doses croissantes menée dans des centres anticancéreux des États-Unis et du Canada. L'essai est conçu pour évaluer l'innocuité et la tolérabilité des patients ayant des tumeurs cancéreuses avancées, avec une pondération sur les cancers de l'ovaire. Cet essai évaluera de plus la pharmacocinétique, les marqueurs biologiques et les preuves initiales d'efficacité.

Le SOR-C13 est un peptide ciblé provenant du venin de la grande musaraigne. Il inhibe le canal calcique non sensible à la tension que l'on trouve dans les cancers épithéliaux de l'ovaire, du sein et de la prostate, entre autres. Des essais précliniques ont montré que le SOR-C13 permet d'induire l'apoptose (mort cellulaire), d'inhiber la prolifération cellulaire et de réduire le volume de la tumeur, tout en minimisant les effets secondaires associés à la chimiothérapie typique.

« Contrairement à la chimiothérapie, le traitement de Soricimed contre le cancer est hautement ciblé, touchant uniquement les cellules cancéreuses à l'origine de la surproduction de cet étrange canal ionique », a déclaré le président et conseiller scientifique en chef de Soricimed Biopharma Inc., Jack Stewart. « Les cellules saines ne sont pas touchées. Le médicament provient également d'un peptide d'origine naturelle qui, divisé, produit des acides aminés normalement utilisés par l'organisme humain. Par conséquent, pratiquement aucun effet secondaire n'a été décelé dans nos essais précliniques, ce qui constitue un élément clé. »

« Nous sommes ravis de collaborer avec le MD Anderson Cancer Center de l'Université du Texas, un centre anticancéreux de premier plan à l'échelle du monde », a indiqué le président-directeur général de Soricimed Biopharma Inc., Paul Gunn. « Nous partageons une vision commune en voulant triompher du cancer. »

Les essais de la phase 1 seront effectués jusqu'au premier trimestre de 2014, et les résultats intérimaires sont prévus pour plus tard cette année. Si les résultats sont positifs, d'autres essais cliniques suivront. Soricimed espère mettre le SOR-C13 sur le marché au cours des trois à cinq prochaines années.

À PROPOS DE SORICIMED BIOPHARMA INC.

Soricimed Biopharma Inc., une société canadienne privée qui se spécialise dans les essais cliniques et qui met au point de nouveaux produits thérapeutiques et diagnostiques pour le cancer, a été créée en 2005 par le professeur Jack Stewart et Paul Gunn après la découverte et la mise au point d'un peptide exclusif appelé la soricidine. La soricidine est à la base du programme de gestion ciblée du cancer de Soricimed Biopharma Inc., axé sur les produits thérapeutiques et diagnostiques pour le cancer. Déployant des stratégies novatrices ciblées en collaboration avec des établissements de recherche sur le cancer de renommée internationale, Soricimed a montré que ses médicaments ont la capacité de diminuer la viabilité des cellules cancéreuses, d'induire l'apoptose et de réduire le volume des tumeurs humaines, tout en minimisant les effets secondaires dans divers modèles tumoraux animaux classiques et in vitro. Société privée, Soricimed est financée par des investisseurs du secteur privé et divers programmes du gouvernement du Canada. Pour en savoir plus, consultez le site www.soricimed.com.

Renseignements