Ressources Sphinx ltée
TSX CROISSANCE : SFX

Ressources Sphinx ltée

21 janv. 2015 09h00 HE

Sphinx acquiert le projet Green Palladium et renforce ainsi son emphase sur des cibles de platinoïdes, nickel et cuivre de haute qualité au Québec

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 21 jan. 2015) - Ressources Sphinx ltée (« Sphinx » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:SFX) annonce la signature d'une lettre d'entente pour acquérir le projet Green Palladium (le « Projet ») dans la MRC du Pontiac, adjacente à la région de l'Abitibi-Témiscamingue au Québec, en contrepartie d'un prix d'achat total de l'ordre de 1 330 000 $ (le « Prix d'achat »). Sous réserve de l'approbation par la Bourse de croissance TSX et de la signature d'une entente définitive, Sphinx paiera le Prix d'achat comme suit : i) par l'émission par voie de placement privé de 4,46 million d'actions ordinaires à Amixam Resources Inc. (« Amixam »), la société privée présentement propriétaire du Projet, soit: 4,0 millions d'actions ordinaires, soit 9,9% des actions ordinaires à la signature d'une entente définitive et 461 538 actions ordinaires le 20 janvier 2016 ; et ii) par la dépense par Sphinx de 750 000 $ en travaux d'exploration au cours des trois (3) prochaines années. Lors du paiement complet du Prix d'achat par Sphinx, une redevance au titre de rendement net de fonderie (NSR) de 2% sera accordée à Amixam. Si au 20 janvier 2018 le Prix d'achat n'a pas été payé au complet, Sphinx a accepté de rétrocéder le Projet à Amixam, sans frais. Il n'y aura pas de paiements en espèces à Amixam et aucun honoraire d'intermédiation ne sera payé dans le cadre de la transaction.

Du nickel et du cuivre ont d'abord été trouvés en 1951 sur le Projet. En 1958, un échantillon en vrac fût prélevé à partir d'une petite fosse dynamitée. Il a titré 1,2% Cu et 0,24% Ni, mais n'a pas été analysé pour le palladium et le platine ou d'autres éléments du groupe du platine (« platinoïdes ») (Sigeom GM 27924). En 1964, deux (2) trous, peu profonds (35 m et 52 m de profondeur, respectivement), ont été forés sous cette fosse et à proximité. Ils ont tous deux donné des valeurs sub-économiques en cuivre. Le forage de 52m a révélé, sur une intersection de 22,5 m ouverte en profondeur, des disséminations et des filonnets de chalcopyrite. Les platinoïdes n'ont pas été analysés. Aucun levé géophysique n'a été effectué avant ces forages. En 1973, un levé de polarisation provoquée (« PP ») a été réalisé sur une grille de 1,3 km2 comprenant la fosse dynamitée en 1958. Ce levé a révélé cinq (5) anomalies de PP, dont une mesure 200 m par 100. Cette dernière anomalie est située en marge de la fosse dynamitée et des forages. Aucun nouveau forage n'a été réalisé à la suite de ce levé géophysique. Puis, le Projet est demeuré inactif jusqu'à ce qu'Amixam jalonne celui-ci en 2014. Au printemps 2014, trois échantillons, provenant des débris projetés hors de la fosse de 1958, ont été choisis pour fins d'analyses. Il s'agissait de brèches de sulfures massifs. Les valeurs obtenues ont été de 3,3 g/t, 2,3 g/t et 0,6 g/t Pd et de 3,2%, 3,3% et 0,2% Cu, respectivement. Le nickel a titré entre 0,2% et 0,1%, alors que le platine et l'or étaient présents en traces. Après ces premiers résultats, un décapage a été entrepris au pourtour de la fosse de 1958, aujourd'hui remplie d'eau. Des échantillons en rainures ont été pris dans les épontes gneissiques recoupées par des veinules de chalcopyrite et imprégnées par celles-ci de manière disséminée. Ces rainures ont retourné des valeurs entre 0,8 g/t et 0,6 g/t Pd de 0,8% à 0,4% Cu sur plusieurs mètres.

La brèche à matrice de sulfures massifs, riche en palladium et en cuivre, renferme des xénolites arrondis de pyroxénite et elle présente des textures magmatiques. Elle se présente parmi un essaim pluri-kilométrique de stocks gabbroiques. Les intrusions de gabbro recoupent une épaisse séquence de marbre dolomitique qui contient de l'anhydrite d'origine évaporitique. Ce contexte lithotectonique n'est pas sans rappeler le grand camp minier de Ni-Cu-platinoïdes de Norilsk en Russie, le plus grand producteur de palladium dans le monde.

Sphinx a l'intention d'entreprendre rapidement des levés de PP, électromagnétique et magnétique au sol sur le Projet. Ces levés seront suivis par du forage au diamant sur les cibles géophysiques prioritaires définies près de la fosse dynamitée de 1958 riche en Pd-Cu.

L'acquisition du projet renforce l'emphase de la Société pour des cibles de nickel-cuivre-platinoïdes de haute qualité au Québec. Green Palladium vient donc s'ajouter au projet Samson, en partenariat avec Exploration Midland inc., situé près de la découverte de Ni-Cu-platinoïdes de Balmoral Resources Ltd. à Grasset, dans le nord de l'Abitibi, et au projet Preissac dans le sud de l'Abitibi (100% détenu par Sphinx), qui est adjacent à l'ancienne mine de nickel Marbridge.

Sphinx remercie, de leur solide appui, les résidents du Pontiac lors de visites initiales de la Société dans la région. Sphinx se concentrera sur l'objectif de faire une découverte qui pourrait mener au développement d'une mine de palladium. Cela aiderait non seulement à améliorer l'économie du Pontiac, mais contribuerait aussi aux initiatives mondiales pour améliorer la qualité de l'air, le palladium étant un catalyseur essentiel pour la réduction des émissions toxiques des véhicules automobiles.

Ce communiqué a été préparé par Normand Champigny ing., président et chef de la direction de Sphinx et personne qualifiée selon la Norme canadienne 43-101.

À propos de Sphinx

Sphinx est une société d'exploration axée sur le développement de projets d'exploration minérale au Québec et sur l'exécution d'une stratégie d'acquisitions multiples. La Société s'est engagée à l'application de pratiques de pointe en matière de santé, sécurité, relations communautaires et gestion environnementale.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de Sphinx www.sphinxresources.ca.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs assujettis à des risques connus et inconnus ainsi qu'à des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats et activités réels diffèrent de façon importante des résultats cibles et de la planification. Ces risques et incertitudes incluent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Sphinx, y compris le rapport annuel ou les documents que Sphinx dépose à l'occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Renseignements